lantenne 16 07 2014

Download Lantenne 16 07 2014

Post on 01-Apr-2016

231 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Pour les six premiers mois de lanne, le bnfice net du groupe zurichois Kuehne + Nagel a at-teint 313 millions de francs suisses (257 millions deuros), progressant de 8,3 % par rapport la priode comparable lan pass. Ajust des effets de changes, son rsultat net sest apprci de 12,8 %, a-t-il tou-tefois prcis. Les analystes tablaient en moyenne sur un bnfice de 311 millions de francs suisses.

    Le rsultat dexploitation de la socit a quant lui totalis 396 millions de francs suisses, en hausse de 8,2 %, tandis que le chiffre daffaires sest tabli 8.500 milliards de francs suisses, se repliant de 0,5 %.

    Detlef Trefzger, son directeur gnral, a notamment mis en lu-mire la solide performance dans le fret arien.

    Alors que le march mondial a connu une croissance de lordre de 3 4 % sur fond de reprise mod-re, Kuehne + Nagel a affich une progression dans le haut de la four-chette. Les volumes ont augment de 4 %, grce ses efforts sur les solutions spcifiques pour lin-dustrie automobile, la pharmacie ou encore le transport de matriel aronautique.

    Face un environnement co-nomique difficile, marqu par des surcapacits et des pressions tarifaires, le groupe suisse a mis laccent lan pass sur la rduction des cots mais aussi sur la mise en place de services spcialiss, jugs plus rentables, dans le transport arien et terrestre.

    Toutefois, nos rsultats ont subi limpact dun franc suisse fort, a nuanc Detlef Trefzger, relevant que la vigueur de la devise helvtique avait affect en particulier le fret maritime, sa plus grosse division.

    Les volumes dans cette unit daffaires ont aug-ment de plus 8 %, alors que le groupe a continu de gagner des parts de march sur lac-tivit dexportation au dpart de lAsie, de lEurope et de lAmrique du

    Nord. En revanche, les routes mari-times pour lAmrique du Sud nont pas connu un dveloppement aussi soutenu, a prcis le commission-naire de transport international, qui a trait dans ce secteur 1,892 million dEVP, soit 143.000 EVP de plus que lan dernier.

    Les recettes dans cette divi-sion se sont toutefois contractes de prs de 2 % 4,4 milliards de francs suisses, tandis que son

    rsultat dexploitation a diminu de 4,5 %, 188 CHF, le groupe attribuant lrosion de sa ren-tabilit aux effets ngatifs de changes sur les activits libelles en dollars.

    Dans larien, le groupe estime avoir not au cours du premier semestre une reprise modeste, avec une progression de volumes qui na pas dpass 4 %. Zurich, lentreprise a rappel que le dmarrage a t modeste en dbut danne. Le transitaire souligne avoir d mettre laccent sur ses solutions automobile, produits pharma-ceutiques et industrie aronau-tique de mme que sur le march Europe-Amrique latine pour rattraper la situation.

    K + N a livr une perfor-mance oprationnelle solide avec une croissance dcente des vo-lumes et une gestion diligente des cots mais continue de lutter face des facteurs externes tels que les devises trangres et la pres-sion sur les prix, a comment le directeur gnral.

    Les profiTs Dune sTraTgie

    TerresTreDans la division secteur ter-

    restre et surtout routire, la mise en uvre de la stratgie dnom-me En route vers le profit a continu payer. Lamlioration du rsultat oprationnel enregis-tre au cours de ce premier se-mestre avait t amorce au der-nier trimestre de lanne 2013. Il est ainsi pass en un an de 17 M CHF 35 M CHF. Le chiffre daf-faire, de son ct, a progress de 5,5 %.

    Quant la filire logistique, lentreprise a connu une hausse de 4,5 % de son chiffre daffaires et une augmentation de 5,1 % de son rsultat oprationnel.

    Vincent CaLabrse avec afp

    Multimodal

    Kuehne + Nagel dpasse lgrement les prvisions au premier semestre

    Le commissionnaire de transport international et logisticien suisse et logisticien Kuehne + Nagel a enregistr au premier semestre de lanne 2014 un bnfice trs lgrement suprieur celui qui tait prvu. La division maritime a progress plus vite que la moyenne du march mais le groupe a souffert des effets de change.

    La vigueur du franc suisse a affich

    la division maritime

    69me anne - n19.241 Mercredi 16 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    Farnborough :Laronautique tient son showLe secteur aronautique, en vitesse de croisire avec des carnets de commandes bien remplis, tient salon depuis lundi 14 juillet Farnborough.

    SNCF :Un audit montre des anomalies de maintenanceUn audit interne de la SNCF, ralis fin 2012, montre des anomalies de maintenance sur le rseau francilien de la gare du Nord, a-t-on appris vendredi 11 juillet de la compagnie ferroviaire.

    Toulouse-Blagnac :Ltat cde sa participation dans laroportLe gouvernement, qui cherche renflouer les caisses du pays, a annonc vendredi11 juillet avoir engag une procdure pour cder la part de ltat dans laroport de Toulouse-Blagnac et le nom de lacqureur devrait tre annonc en novembre.

    page 2

    Nouveau march en logistique Produits frais

    Partenaire historique dAuchan pour la logistique Produits Frais destination de son rseau hypermarchs de la rgion Sud-Ouest, Kuehne + Nagel sest vu confier par le distributeur la gestion de ses flux sur la nouvelle plateforme de Beychac-et-Caillau, prs de Bordeaux. Ouvert en mars, le site de 6.000 m2

    sous temprature dirige regroupe les oprations logistiques des Hyper, Super et Drive des enseignes Auchan, externa-lises au prestataire, et Simply dont la gestion est conserve par le groupe Auchan. Soit lapprovisionnement sur la zone de 27 points de vente.

    Infrastructures/Institutions

    Collision entre un ptrolier et un chalutier

    Une collision raris-sime sest produite di-manche 13 juillet au large de Noirmoutier entre un ptrolier de 274 mtres et un chalutier de 19 mtres qui na subi que des dgts matriels et d-plore un bless, a annonc la prfecture maritime de lAtlantique, Brest. La collision entre le Front Njord, un ptrolier de lar-mateur norvgien Frontline, qui bat pavillon de Hong Kong, et le Moorea, sest produite vers 7 h 50. Le Front Njord, navire de 156.000 tonnes, na subi aucun dgt. Il a poursuivi sa route vers Donges et sa raffinerie. Le Moorea dplore quelques dgts matriels mais un de ses cinq membres dqui-page, qui a subi un trauma facial suite au choc, a d tre vacu. Il a t pris en charge par une vedette de la SNSM. Les causes de la collision, un accident trs rare, a comment la pr-fecture maritime, taient encore inconnues.

    FNTR :Menace de mobilisation en septembreLa Fdration nationale du transport routier (FNTR) a demand vendredi 11 juillet louverture de ngociations immdiates sur la Sgotaxe, menaant dorganiser un mobilisation nationale la rentre dfaut de rsultats concrets et tangibles.

    Dernire page

    K

    +N

    SNCM :Sortie de grve en mode sursisVoue au seul redressement judiciaire par le gouvernement, la SNCM sest finalement mnag un espoir de survie jusqu la fin de lanne au terme de trois jours dintenses ngociations entre syndicats et actionnaires, dbouchant sur la reprise du trafic aprs dix-sept jours de grve.

    Mory Ducros :Le feu vert au plan social est annulCoup de thtre dans le feuilleton Mory Ducros : le feu vert donn par ladministration au plan social a t annul vendredi 11 juillet par la justice, ouvrant la voie des dommages et intrts pour les 2.800 salaris licencis, mais ladministrateur judiciaire a annonc son intention de faire appel.

    page 3

    Entreprises

  • 2 - Mercredi 9 juillet 2014 - lantenne

    Les constructeurs dispo-sent dun carnet de commandes particulirement lev, lqui-valent de plus de huit annes de production, souligne alain guillot, responsable France du ple aronautique et dfense au cabinet de conseils AlixPartners. Pour Airbus et Boeing runis, ce sont plus de 10.000 avions en commandes ce jour, rappelle-t-il. Aprs des salons record, Farnborough pourrait ainsi tre marqu par un ralentissement du rythme de prises de commandes mme si lin-dustrie est loin dtre menace : le trafic arien devrait crotre de 5 % en moyenne par an sur les vingt prochaines annes, selon les dernires prvisions de march publies jeudi 10 juillet par le constructeur amricain. Boeing estime en outre que les compagnies auront besoin de 36.770 nouveaux avions. Ce qui laisse augurer encore quelques commandes spectaculaires.

    Du ct des programmes davions, Alain Guillot relve que lindustrie atteint une

    certaine maturit. Et, en lab-sence de technologies vraiment nouvelles ou de matriaux rvo-lutionnaires comme la t le composite , le lancement dun tout nouvel avion nest pas envi-sageable avant un horizon de cinq sept ans. Lenjeu reste donc pour lheure de moderniser les avions existants comme le font dj Airbus et Boeing pour leurs moyen-courriers A320 et 737. Le brsilien Embraer a lui aussi

    lanc la famille E2, nouvelle ver-sion de ses avions rgionaux E-jets, qui pourrait re-cueillir quelques commandes Londres.

    Sur le front des long-courriers, Boeing ayant dj lanc, en novembre, le 777X, nouvelle version de son clbre gros porteur (de 350 450 siges), tous les regards seront tourns cette semaine vers Airbus qui doit rpliquer avec lA330 Neo (New Engine Option), un avion transportant moins de passagers. En service depuis dcembre 1993, lA330 sest vendu quelque 1.300 exemplaires dont 1.100 en-viron sont actuellement en

    service. LA330 Neo a un potentiel de ventes de plus de 1.000 exem-plaires. addison schonlond, sp-cialiste du cabinet de consultants amricain A