Lantenne 08 07 2014

Download Lantenne 08 07 2014

Post on 01-Apr-2016

239 views

Category:

Documents

2 download

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

La France a dfinitivement ra-tifi la convention de Hong Kong sur le recyclage des navires. Le ministre de lcologie, du Dveloppement durable et de lnergie a dpos le 2 juillet auprs du secrtariat gnral de lOrganisation maritime inter-nationale (OMI) son instrument de ratification.Le texte, qui vise interdire ou limiter lutilisa-tion de matires potentiellement dangereuses, est cens rgir la vie des navires mar-chands du berceau la tombe. Armateurs de France sest flicite de cette initiative. Lorganisation professionnelle pousse maintenant ltat faire acclrer le processus de mise en uvre. Long processusdentre en vigueurLa France doit dsormais convaincre ses interlocuteurs europens et internationaux, notamment parmi les pays recy-cleurs, de ratifier cette conven-tion pionnire, estime son pr-sident, Raymond Vidil. Notre devoir est de dconstruire nos navires dans le respect de len-vironnement et des hommes, ajoute-t-il.La France est le troisime pays avoir ratifi la convention, aprs le Congo et la Norvge. Or, ce texte ne pourra entrer en vigueur que deux ans aprs avoir t ra-tifi par au moins quinze tats reprsentant 40 % de la flotte mondiale de commerce et 3 % des capacits de recyclage. La convention de Hong Kong impose notam-ment aux arma-teurs de fournir aux chantiers de dmantlement une liste des matriaux dan-gereux contenus dans le navire avant quil ne soit dtruit et pr-voit des inspections et des sanc-tions en cas de violation de ces dispositions.La Convention internationale de Hong Kong pour un recyclage sr et cologiquement ration-nel des navires a t adopte le 15 mai 2009 loccasion dune confrence runissant 66 pays. Son objectif est de sassurer que les navires en fin de vie ne posent au moment de leur recyclage aucun risque inutile pour la scurit et la sant humaine ou pour lenvironnement. Le texte a t rdig avec le concours des tats membres de lOMI et dorganisations non gouverne-mentales, en coopration avec lOrganisation internationale du travail et les parties de la Convention de Ble sur le contrle des mouvements trans-frontaliers des dchets dange-reux et de leur limination.du berceau La tombeLa convention de Hong Kong est cense rgir toutes les ques-tions concernant le recyclage des navires, y compris celle de la pr-sence de substances dangereuses comme lamiante, les mtaux lourds, les hydrocarbures, les pro-duits portant atteinte la couche dozone, etc. Elle sattache aussi aux conditions de travail dans les chantiers de dmantlement et concerne les phases de concep-tion, de construction, dopration et de prparation la dconstruc-tion sans porter atteinte aux performances des navires. Les chantiers seront aussi soumis des obligations, notamment celle de fournir un plan de recyclage propre chaque navire dmantel.Plus de mille grands navires sont recycls chaque anne dans le monde pour leurs pices mtal-liques. Mais beaucoup se retrou-vent sur des plages de pays dAsie du Sud, dans des conditions dsas-treuses pour lenvironnement et la sant des travailleurs concerns. Sur ce dossier majeur pour un d-veloppement responsable de notre industrie, ne nous trompons pas dchelon : les rgles du jeu doi-vent revtir une dimension inter- nationale pour tre rellement efficaces, insiste Raymond Vidil.Franck AndRBrtigny :Les experts pointent un tat de dlabrementUn an aprs la catastrophe ferroviaire de Brtigny-sur-Orge, qui avait fait sept morts et des dizaines de blesss, les experts judiciaires ont rendu des conclusions svres lencontre de la SNCF, mettant en cause un tat de dlabrement jamais vu par ailleurs de cette portion du rseau ferr. Dernire pagevacuation dune navette dEurotunnel sous la MancheLes 382 passagers dune navette voitures-passagers Folkestone-Calais ont t vacus hier, alors quils se trouvaient dans le tunnel sous la Manche. Il y a eu un incident technique lec-trique, un problme de catnaire hier matin vers 7 h 30, a expliqu Eurotunnel. Un tronon du tunnel a t ferm, dans les cinq autres, le trafic se pour-suit, ce qui a entran des ralentissements et prs de deux heures de retard aux terminaux franais et britan-nique, selon la compagnie. Six trains Eurostar, qui em-pruntent galement le tunnel sous la Manche et taient prvus entre 10 et 13 heures au dpart de Paris, ont en outre t annuls hier matin, a indiqu un porte-parole dEurostar.MaritimeLa France ratifie la convention de Hong KongLa France est devenue le troisime pays ratifier la convention de Hong Kong, qui vise liminer les substances dangereuses des navires en vue de leur dmantlement. Armateurs de France attend maintenant quelle convainque les autres tats den faire autant.Dconstruire nos navires dans le respect de lenvironnement et des hommesSNCM :Le ton monte avec lhypothse du redressementLes principaux syndicats de la SNCM ont accueilli samedi 5 juillet dune vole de bois vert la solution dun redressement judiciaire que semble prconiser le gouvernement, qui conduirait tout droit selon eux au dmantlement de la compa-gnie maritime en difficult, enlise dans une grve dure.CMA CGM :Un terminal en IndeCMA CGM a annonc vendredi 4 juillet la signature dun contrat avec le groupe indien Adani pour la ralisation dun nouveau terminal conteneu-ris sur le port de Mundra, dans lOuest de lInde.International Transport CompanyFreight Forwarder- Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project- Supply chain specialist- 4 PL dedicatedAgencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)48 rue de lAubpine92160 ANTONYTl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54mailto:infos@transprojets.comhttp://www.Transprojets.comEUROREGIE 12/201369e anne - n19.236 mardi 8 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480Dmantlement du Matterhorn fin 2012 Bordeaux Dunkerque :Le port enregistre un semestre en hausse de 2 MtSur les quais du Grand Port ma-ritime de Dunkerque (GPMD), toutes les filires de trafic ont progress au cours du premier semestre lanne 2014. linstar de nombreux autres ports euro-pens, seuls les vracs liquides ont achev les six premiers mois de lanne sur une baisse.Suisse :Croissance desinvestissementsferroviairesAprs audit de son rseau, les Chemins de fer fdraux suisses relvent une dgradation acclre de ses voies ferres. Abaissant leur dure de vie de quatre ans, ce constat suppose une augmentation des investis-sements ferroviaires dans les annes venir.Entreprisespage 3 Veolia - Rodolphe escheRInfrastructures/Institutionspage 2Barjane :Auchan simplante prs de Marne-la-ValleLe groupe Auchan va simplan-ter au premier semestre 2015 dans une nouvelle plateforme de 52.000 m livre cls en main par linvestisseur immobilier Barjane, Marne-la-Valle.Entreprisespage 3Ce sont les marchandises di-verses et les vracs solides qui ont permis au Grand Port maritime de Dunkerque de terminer le pre-mier semestre de lanne en cours sur une hausse de trafic de 10 %. 23 millions de tonnes, lacti-vit globale sest leve 2 Mt de plus par rapport aux six premiers mois de 2013. La direction du GPMD souligne un semestre record pour les crales.conteneur et rouLier en progression de 17 %Le trafic roulier a progress de 14 %, pour un tonnage de 6,70 Mt, relve la direction de ltablisse-ment portuaire. Le nombre de ca-mions et remorques est en hausse de 17 % avec 278.000 units de fret. Avec un peu plus dun mil-lion de voyageurs et 262.000 v-hicules, les passagers et voitures de tourisme ont marqu une pro-gression respec-tive de 6 % et 4 %.Du ct du conteneur, le trafic a enregistr une augmentation de 17 % cette anne pour stablir 154.000 EVP.Pour sa part, le secteur des mi-nerais a galement ralis un bon premier semestre avec une hausse de 20 % 6,70 Mt. En revanche, le trafic de charbon a accus un retrait 27 %, avec un tonnage de 2,08 Mt.Mais les exportations de c-rales ont enregistr un pic dac-tivit. 1,33 Mt, la progression sest leve 185 %. La direction du port dunkerquois souligne que pour ltablissement ce chiffre reprsente un record semestriel historique.Sur la campagne cra-lire, qui stend de juin 2013 juin 2014, le tonnage ex-port via Dunkerque slve 2.408.000 tonnes, tablissant ainsi un autre record absolu, indique-t-elle. Pour leur part, les petits vracs solides ont aug-ment de 9 % pour se chiffrer 1,38 Mt.En revanche, les produits p-troliers ont marqu un repli de 8 % 2,52 Mt et les autres vracs liquides ont baiss de 12 % 340.000 tonnes. Globalement, les vracs liquides ont diminu de 8 % 2,86 Mt.Vincent CAlAbRseQui prend lavion depuis Paris laroport de Roissy se hte de passer les banlieues anonymes du Nord-Est de la capitale et contourne, sans mme le remarquer, Le Bourget, un arodrome mythique qui fte ce mois-ci ses 100 ans. Surtout connu aujourdhui pour son salon aronautique, cest l, 15 km du centre de Paris, que laventure arienne franaise dbuta, l que sest pos Charles Lindbergh au terme de la premire traver-se de lAtlantique, en 1927. Le 13 juillet, lAro-Club de France, ADP et larme de lair marqueront ce centenaire avec un meeting arien.AnniversaireLe gouvernement allemand veut interdire lexploitation du gaz de schiste au moins jusqu 2021, prenant acte dune rsistance forte dans lopinion publique la frac-turation hydraulique. Il ny aura pas en Allemagne de fracturation hydraulique de gaz de schiste des fins commer-ciales dans un futur proche, a affirm vendredi 4 juillet la ministre de lEnvironnement, Barbara Hendricks. En 2021, un rapport doit faire le point sur ltat des connaissances et des technologies et le lgisla-teur se pencher nouveau sur la loi. InterdictionDunkerqueMaritimeLe port enregistre un semestre en hausse de 2 mtSur les quais du Grand Port maritime de Dunkerque (GPMD), toutes les filires de trafic ont progress au cours du premier semestre lanne 2014. linstar de nombreux autres ports europens, seuls les vracs liquides ont achev les six premiers mois de lanne sur une baisse.Record semestriel historique pour les crales2 - Mardi 8 juillet 2014 - lantenne GpMdInfrastructures/InstitutionsLe sort des espces mena-ces est discut cette semaine Genve par 400 experts et reprsentants de pays, qui se penchent aussi sur le trafic de bois prcieux. Ces discussions ont lieu du 7 au 11 juillet dans le cadre de la 65e session du comit permanent de la Convention sur le commerce international des espces de faune et de flore sauvages menaces dextinction (Cites), qui regroupe 180 tats membres. Ils tudieront no-tamment le commerce illgal de bois prcieux, en particulier celui issu de Madagascar. Selon la Cites, plus de 4.000 tonnes de palissandre de Madagascar ont ainsi t exportes illgalement entre novembre 2013 et avril 2014.TraficAlors que la SNCF et Rseau ferr de France ont annonc le 26 juin un investissement de 410 millions deuros entre 2014 et 2017 pour renforcer la scurit du matriel et des infrastructures ferres nationales, les CFF ont dvoil un rapport sur ltat du rseau suisse riche denseigne-ments. lissue dun examen des ponts, rails, catnaires et sys-tmes dinformation, 71 % des installations ferroviaires helvtes sont juges en bon ou en trs bon tat, 22,5 % dans un tat moyen, et 6,5 % en mauvais tat voire critique. Si aucune infrastructure ne se trouve dans un tat trs cri-tique, laudit relve cependant que la voie ferre subit une d-gradation plus rapide que prvu. Cette volution serait due un entretien insuffisant entre 1995 et 2010, conjugu un renforcement de loffre de transport et la sollicitation accrue du rseau qui en dcoule. Par ailleurs, les trains actuels sont plus lourds et capables dacclrations plus fortes que par le pass, expliquent les Chemins de fer suisses qui, pour valuer ltat du rseau, ont utilis un nouveau vhicule de diagnostic. Selon les CFF, la dure dutilisation des rails est du coup estime 33 ans dsormais contre 37 ans auparavant, supposant une re-fonte des entretiens, du rythme de renouvellement des voies, des investissements venir et de leur dure damortissement. Sur un rseau dont la valeur est value 91,4 milliards de francs suisses (CHF), soit 75 milliards deu-ros environ, lune des conclu-sions du rapport est quen 2014 et durant les annes venir, la Confdration devra allouer lentretien des voies nettement plus de moyens. Ltat fdral suisse a consacr un budget de 2,85 milliards de CHF (2,43 mil-liards deuros environ) len-tretien et lexploitation de son rseau ferr lan pass... auquel sest dj ajoute une rallonge de 129 millions CHF (106 millions deuros environ) finance par les CFF pour lentretien des voies.rick demAngeonSuisseFerroviairecroissance des investissementsAprs audit de son rseau, les Chemins de fer fdraux suisses relvent une dgradation acclre de ses voies ferres. Abaissant leur dure de vie de quatre ans, ce constat suppose une augmentation des investissements ferroviaires dans les annes venir.La progression des exportations de crales sest leve 185 %Total va entamer dans quelques mois lexploration de gaz de schiste sur un des permis quil dtient au Danemark. Les premiers forages, sur une zone situe dans le Nord du pays et dune superficie denviron 3.000 km2, seront effectus en dcembre ou janvier et devraient durer trois mois. Cette annonce fait suite lautorisation obtenue le 26 juin par la commune de Frederikshavn, sur laquelle est situ le permis en ques-tion. Il sagira de forages classiques nimpliquant pas de fracturation hydraulique, technique controverse et interdite dans plusieurs pays europens.ExplorationAreva et le fabricant espa-gnol doliennes Gamesa ont annonc hier avoir regroup dans une nouvelle coentre-prise leurs activits dans lolien en mer, pour deve-nir un acteur majeur de ce secteur, au terme de ngo-ciations dbutes en janvier dernier. Cette joint-venture, qui devrait prendre forme au quatrime trimestre, dtient un portefeuille de projets de 2,8 GW et a pour objectif de remporter prs de 20 % de parts de march en Europe dici 2020. Lalliance vise no-tamment permettre la mise en uvre dune olienne gante dune puissance de 8 mgawatts (soit environ 50 % de plus que les modles installs actuellement) dve-loppe par Areva.Fusionlantenne - Mardi 8 juillet 2014 - 3Les salaris de la SNCM rcla-maient depuis plusieurs mois une clarification de la position du gouvernement, qui, aprs avoir valid dbut janvier un plan de relance de la compagnie passant notamment par lacquisition de quatre nouveaux navires, avait fi-nalement bloqu le processus de commande fin fvrier. Dans les colonnes de La Provence samedi 5 juillet, le se-crtaire dtat aux Transports, Frdric Cuvillier, leur a donc rpondu plus prcisment : La voie redressement judiciaire favorise par la direction de lentreprise est le seul moyen pour redonner un avenir la SNCM, faire quelle redevienne un fleuron. Cest la premire fois que ltat, actionnaire 25 % de la SNCM aux cts de Transdev (66 %) et des salaris (9 %), envisage publiquement cette option comme une solution aux dboires rcurrents de lentreprise (14 millions de pertes en 2012).Cette perspective a immdia-tement fait bondir les deux prin-cipaux syndicats. Le redresse-ment judiciaire, cest un moyen de dmanteler la SNCM, avec plus dun millier de licenciements. Ce nest pas accep-table pour nous. Frdric Cuvillier est un menteur et un liquidateur. Il a fallu douze jours de grve, prcds dun pravis dun mois, pour avoir a ?, a fulmin le reprsentant CGT des marins, Frdric Alpozzo. Le secrtaire dtat aux Transports est pass aux aveux. Si nous navions pas port lexigence de clarifica-tion et de vrit, on nous aurait cach la vrit jusquen oc-tobre. Cest un procd honteux, scandaleux, a aussi lanc maurice Perrin, dlgu CFE-CGC et reprsentant des ac-tionnaires salaris au conseil de surveillance.ATmosPHRe CRIsPeDans un courrier adress aux organisations syndicales, Frdric Cuvillier insiste pourtant sur le fait quun redressement ju-diciaire serait le contraire dune liquidation. Et il confirme que seul ce plan de redressement pour construire une nouvelle SNCM peut permettre de mettre fin aux contentieux europens. La SNCM est en effet condam-ne par Bruxelles rembourser deux fois 220 millions deuros daides publiques juges illicites, un obstacle infranchissable pour dventuels repreneurs. Frdric Cuvillier ngocie avec Bruxelles un primtre trs rduit de la compagnie, alors que la dfense des droits nest pas pui-se, loin de l, dnonce donc la CFE-CGC. Le spectre dune SNCM recentre sur la seule desserte Marseille-Corse, et d-leste de ses liaisons depuis Nice et Toulon, ressurgit donc avec la perspective dun passage devant le tribunal de commerce, que prconise galement Transdev depuis fin fvrier.Renaud lAVeRgneSNCMMaritimeLe ton monte avec lhypothse du redressementLes principaux syndicats de la SNCM ont accueilli samedi 5 juillet dune vole de bois vert la solution dun redressement judiciaire que semble prconiser le gouvernement, qui conduirait tout droit selon eux au dmantlement de la compagnie maritime en difficult, enlise dans une grve dure.Cest un moyen de dmanteler la SNCMLa future plateforme de dis-tribution dAuchan Marne-la-Valle approvisionnera en pro-duits de grande consommation, boissons sans alcool, parfumerie et droguerie, une quarantaine dhypermarchs et drives dans le Grand Est de lle-de-France.tripLe certificationSa ralisation a t confie Barjane dans le cadre dun bail longue dure. Elle sera situe Serris, au sein de la Zac du Couternois amnage par Epafrance, ltablisse-ment public damnagement de Marne-la-Valle, en partenariat avec le Syndicat dagglomration nouvelle (SAN) du Val dEurope et la commune de Serris.Barjane y a acquis un ter-rain de 13 hectares viabilis par Epafrance. Le projet pr-voit la livraison dune premire tranche de 20.000 m2 au cours du premier semestre 2015 puis dune seconde de 32.000 m2 fin 2015-dbut 2016, prcise Julien mongoin, directeur du Dveloppement de linvestisseur immobilier.Certifie HQE deux toiles, BREEAM Good et ISO 14.001 comme toutes les ralisations Barjane, la plateforme comp-tera huit cellules de stockage de 6.000 m2 chacune ainsi que deux ensembles tertiaires, to-talisant 3.000 m2 de bureaux, locaux sociaux et espaces de dtente ouverts sur des terrasses et galement 1.000 m2 de locaux techniques.La qualit environnementale est au cur du projet. Qualit architecturale, isolation renfor-ce, rduction des consomma-tions dnergie, optimisation de lclairage naturel, rcup-ration des eaux de pluie, charte chantier vert contrle hebdo- madairement... Tout est conu pour limiter au maximum lem-preinte cologique et visuelle de la nouvelle plateforme, explique-t-on chez Barjane.Vincent CAlAbRseBarjaneLogistiqueauchan simplante prs de marne-la-valleLe groupe Auchan va simplanter au premier semestre 2015 dans une nouvelle plateforme de 52.000 m livre cls en main par linvestisseur immobilier Barjane, Marne-la-Valle.CMA CGM signe un contrat pour la construction dun nouveau terminal en Inde. Lexploitation de linstallation se fera sous forme de concession jusquen 2031, en partenariat entre les groupes franais et indien, par le biais dune coentreprise qui sera dtenue 50 % par chaque entreprise. Le nouveau terminal, dont la construction dbute im-mdiatement et durera deux ans, sarticulera autour dune jete de 650 mtres avec un accs pour des navires jusqu 16,5 mtres de tirant deau. Elle sera ados-se un espace de stockage de 27 hectares, dune capacit de 1,3 million dEVP. Il sagira de la premire et de la plus importante des installations portuaires de ce type en Inde. Avec cet investisse-ment, CMA CGM et Adani Ports (filiale du groupe Adani, NDLR) vont dvelopper une infra- structure qui jouera lavenir un rle-cl dans le dveloppement industriel du pays, sest fli-cit Farid salem, directeur g-nral dlgu du groupe franais. CMA CGM est prsent en Inde depuis le dbut des annes 80, avec environ 500 personnes r-parties dans vingt-quatre bureaux. Le groupe travaille sur neuf ports indiens. FRanck andRLe groupe arien allemand Lufthansa a annonc hier avoir sign un protocole daccord en vue de former une coentreprise avec son concurrent chinois Air China. Les deux socits sont toutes deux membres de lalliance arienne Star Alliance. Cette coopration viendrait sajou-ter aux coentreprises que Lufthansa dtient dj avec United Airlines et Air Canada entre lEurope et lAmrique du Nord et avec Ana entre lEurope et le Japon. Le nouvel accord de partenariat devrait entrer en vigueur en octobre.CoentrepriseVolkswagen va tablir en Chine deux nouvelles usines, a-t-il annonc hier en pleine visite de la chancelire Angela Merkel Pkin, dvoilant des investissements de 2 milliards deuros destins doper sa production dans le pays. Les deux nouveaux sites de production de vhicules seront situs respectivement dans les mtropoles portuaires de Tianjin et de Qingdao, toutes deux situes dans le Nord de la Chine. La Chine, premier march automobile mondial, est cruciale pour Volkswagen, qui y a coul lan dernier 3,27 millions dunits, un chiffre en hausse de 16 % sur un an.ProductionEntreprisesCMA CGMMaritimeun terminal en indeCMA CGM a annonc vendredi 4 juillet la signature dun contrat avec le groupe indien Adani pour la ralisation dun nouveau terminal conteneuris sur le port de Mundra, dans lOuest de lInde.Commissionnaire en transport recherche pour son agence de MarseilleAgent de trAnsit (H/F) Minimum 5 ans dexprienceAnglais courant exig (autre langue souhaite)crire LAntenne qui transmettra - Rf. 0714Petite annonceLes platinodes senvolentMalgr la fin de la grve des mineurs en Afrique du Sud la semaine prcdente, les prix des platinodes ont poursuivi leur progression tandis que, du ct des matires premires, le cacao fesait une pause.OR/ARGENT - Le mtal jaune a bien commenc la semaine dernire, montant mardi 1er juillet son plus niveau le plus lev depuis le 24 mars dernier, 1.334,06 dollars lonce. Largent a suivi, grimpant mer-credi 2 juillet jusqu 21,29 dollars lonce, son maxi-mum depuis trois mois et demi.Selon les analystes dIG, les mtaux prcieux ont t ports par un regain des tensions en Ukraine, venant sajouter la crise en Irak.Tant que lUkraine et lIrak font les gros titres, il y aura toujours des investisseurs inquiets souhaitant se rabattre sur des actifs jugs srs, tels que lor, ont-ils expliqu.Ds mercredi 1er juillet, le mtal jaune a amorc un retrait, grignot par des prises de bnfices, selon les experts de Commerzbank.Lor a particulirement accus le coup jeudi 3 juillet, aprs la publication du rapport mensuel sur lemploi et le chmage montrant une spectaculaire embellie du march de lemploi aux tats-Unis.Le taux de chmage aux tats-Unis a connu un dclin surprise en juin, tombant son plus bas niveau depuis prs de six ans (6,1 %), tandis que les crations dem-plois se sont nettement acclres (+ 29 % par rapport mai). Le dollar sen est trouv renforc, ce qui a pes sur lor, le rendant plus coteux pour les investisseurs munis dautres devises.Le mtal jaune sest ensuite repris et voluait ven-dredi 4 juillet autour de 1.320 dollars lonce, au cours dune sance aux volumes amoindris par labsence des oprateurs amricains en raison dun jour fri pour la fte de lIndpendance des tats-Unis.Sur le London Bullion Market, lonce dor a termin 1.319,25 dollars vendredi 4 juillet, contre 1.317,50 dol-lars le vendredi prcdent.Lonce dargent a cltur 21,12 dollars, contre 21,04 dollars il y a sept jours.MTAUX DE BASE - Le groupe des mtaux indus-triels a tout particulirement bnfici des chiffres sur le march de lemploi amricain.Mercredi 2 juillet, la socit de services aux entre-prises ADP a fait savoir que les crations demplois dans le secteur priv aux tats-Unis avaient augment bien plus que prvu en juin, atteignant leur plus haut niveau depuis novembre 2012.Et jeudi 3 juillet, le rapport mensuel sur lemploi et le chmage a rvl que le taux de chmage tait tomb en juin son plus bas niveau depuis prs de six ans (6,1 %) dans le pays et que les crations demplois staient net-tement acclres (+ 29 % par rapport mai).Ces chiffres dnotent une claircie notable pour lconomie amricaine, aprs un premier trimestre terne. Parce que les tats-Unis sont le deuxime consomma-teur mondial de mtaux, cela devrait occasionner des prix plus levs moyen terme, ont expliqu les ana-lystes de Commerzbank.Le cuivre a ainsi atteint 7.190 dollars la tonne ven-dredi 4 juillet, son maximum depuis quatre mois et demi, tandis que laluminium a grimp jusqu 1.938,50 dol-lars jeudi 3 juillet, au plus haut en prs dun an.Le plomb sest quant lui hiss jusqu 2.230 dollars la tonne jeudi 3 juillet, son niveau le plus lev depuis cinq mois et demi.Le nickel et ltain ont atteint des plus hauts depuis respectivement un mois et demi ( 19.990 dollars la tonne jeudi 3 juillet) et trois semaines ( 23.070 dollars mercredi 2 juillet).Plus tt dans la semaine, ltain avait chut son plus bas niveau depuis cinq mois ( 21.850 dollars la tonne) victime depuis quelques semaines de la liquidation des positions de fonds spculatifs, selon des analystes.Le zinc a poursuivi sa hausse la semaine dernire, atteignant jeudi 3 juillet son plus haut niveau depuis deux ans et dix mois, 2.270,25 dollars la tonne.Ce mtal est port par la forte chute des stocks, la perspective de fermeture dimportantes mines ainsi quune solide demande, ont signal plusieurs analystes.Les stocks dtenus par les entrepts agrs par le LME sont tombs 665.600 tonnes jeudi 3 juillet, au plus bas depuis fin 2010.Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois schangeait 7.140 dollars vendredi 4 juillet, contre 6.956 dollars le vendredi prcdent.Laluminium valait 1.921 dollars la tonne, contre 1.886 dollars.Le plomb valait 2.180 dollars la tonne, contre 2.166 dollars.Ltain valait 22.790 dollars la tonne, contre 22.315 dollars.Le nickel valait 19.500 dollars la tonne, contre 18.825 dollars.Le zinc valait 2.236 dollars la tonne, contre 2.187 dollars.SUCRE - Les cours du sucre sont repartis la baisse, pnaliss par une offre actuellement abondante, le sucre blanc chang Londres tombant mme vendredi 4 juillet son plus bas niveau depuis trois semaines ( 468 dollars la tonne). Pour linstant, loffre abondante maintient les prix sous pression, a expliqu Sterling Smith, analyste chez Citi.La production brsilienne a t leve jusquici, la scheresse rendant la rcolte plus aise, a dtaill Jack Scoville, analyste de Price Futures Group.Ainsi, le volume de canne rcolt dans la principale rgion sucrire du Brsil depuis le dbut de la saison 2014-2015 (le 1er avril) jusqu mi-juin est lgrement su-prieur celui rcolt sur la mme priode lanne der-nire (158,95 millions de tonnes contre 153,33 millions).Cependant, cela ne devrait pas durer car la sche-resse a affect le potentiel total de la rcolte, a prvenu Jack Scoville. Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en octobre valait 469,40 dollars, contre 483,10 dollars pour le contrat daot le vendredi prcdent. New York, la livre de sucre brut pour livraison en octobre valait 17,81 cents, contre 18,55 cents sept jours auparavant.CACAO - Les prix du cacao se sont globalement sta-biliss, en labsence de nouvelles fraches.La fve brune change New York a tout de mme atteint mercredi 2 juillet un nouveau plus haut depuis aot 2011 ( 3.149 dollars la tonne), la faveur dachats bon compte daprs Sterling Smith, analyste chez Citi.La semaine prcdente, les cours avaient recul alors que sannoncent de trs bonnes rcoltes en Afrique de lOuest. La mto a t favorable et les rsultats de la rcolte secondaire (en Afrique de lOuest, qui se droule davril septembre, NDLR) sont positifs, a indiqu Jack Scoville, analyste de Price Futures Group.Sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour li-vraison en septembre valait 1.919 livres sterling ven-dredi 4 juillet, contre 1.924 livres sterling le vendredi prcdent. Sur le ICE Futures US de New York, la tonne pour livraison en septembre valait 3.100 dollars, contre 3.108 dollars sept jours plus tt.CAF - Les prix du caf ont diverg, larabica chang New York repartant la baisse tandis que le robusta cot Londres montait.Le robusta a mme atteint jeudi 3 juillet son niveau le plus lev depuis deux semaines, 2.085 dollars la tonne. Les conditions mto au Vietnam sont plus sches que dhabitude et il est possible que la production pour lanne prochaine soit affecte, a expliqu Jack Scoville, analyste de Price Futures Group.Le Vietnam est le deuxime producteur mondial de caf et le numro un pour le robusta.De son ct, larabica est reparti la baisse alors que le march reste incertain quant lampleur des dgts causs la rcolte brsilienne par la scheresse. Londres, la tonne de robusta pour livraison en sep-tembre valait 2.059 dollars, contre 2.036 dollars le ven-dredi prcdent. New York, la livre darabica pour livraison en septembre valait 171,80 cents, contre 181,30 cents sept jours auparavant.CRALES/SOJA - La semaine se terminait jeudi 3 juillet de manire anticipe, les marchs financiers amricains restant ferms vendredi en raison du 4 juillet, jour de lIndpendance amricaine.Les cours du soja ont pein se remettre de lan-nonce lundi 30 juin de surfaces record consacres lolagineux cette anne, en hausse de 11 % sur un an, selon les estimations de lUSDA, le ministre amricain de lAgriculture.Aprs avoir chut leur plus bas niveau depuis d-cembre 2011 en cours de sance ce jour-l, les prix de lolagineux ont enregistr, tout comme le mas, un recul de plus de 7 % sur la semaine.Cette tendance la baisse a t nettement accentue par la persistance de conditions idales pour la matura-tion des rcoltes de soja, de mas et de bl de printemps dans le Midwest amricain.Quelques jours de pluies, puis une plage de soleil, puis de nouveau de la pluie, avec des tempratures modres : cest absolument parfait comme mto pour les cultures, a estim Bill Nelson, de Doane Advisory Services.Les cours du bl, qui avaient t emports la baisse dans le sillage du mas et du soja en dbut de semaine dernire, ont rebondi ds mercredi 2 juillet, sur des in-quitudes notamment au sujet des exportations de la crale en provenance dUkraine. Elle pourraient dimi-nuer de 22 % cette anne, selon des analystes, laissant la place au bl dautres origines sur le march mondial.Des signes dune demande plus vigoureuse de bl amricain ont aussi aid ses prix regagner du terrain.Selon des chiffres hebdomadaires de lUSDA, quelque 567.500 tonnes pour la campagne 2014-2015 ont t commandes au cours de la semaine acheve le 26 juin, un chiffre bien suprieur aux attentes des analystes.Le boisseau de mas (environ 25 kg) pour livraison en dcembre 2014, dsormais le plus chang, a fini jeudi 3 juillet 4,1525 dollars, un plus bas pour ce contrat-l, contre 4,4725 dollars vendredi 27 juin (- 7,15 %).Le boisseau de bl pour livraison en septembre, ga-lement le plus chang, a termin 5,795 dollars contre 5,9375 dollars (- 2,4 %).Le boisseau de soja pour livraison en novembre a fini 11,335 dollars contre 12,28 dollars en fin de semaine prcdente (- 7,7 %), un plus bas depuis dcembre 2011.COTON - Les cours du coton changs New York ont chut des plus bas niveaux depuis novembre 2012, plombs par lattente de surfaces plus importantes que prvu ddies ses cultures cette anne.Les investisseurs avaient bien anticip le fait que les estimations de surfaces ddies au coton seraient sup-rieures aux attentes affiches par lUSDA en mars, ont not les experts de Commerzbank.Mais, ce qui a surpris le march, cest ltendue de la progression de ces surfaces dune anne lautre, de 9 %, ont-ils poursuivi.De ce fait, le volume de production pourrait augmen-ter encore davantage que prvu prcdemment.LUSDA prvoit actuellement une production de coton de 15 millions de balles, soit 3,3 millions de tonnes en 2014-2015 contre 12,9 millions de balles (2,8 mil-lions de tonnes) pour la campagne 2013-2014.La livre de coton cot New York pour livraison en dcembre, dsormais la plus change sur lInter- continentalExchange, a fini jeudi 3 juillet 72,06 cents contre 74,85 cents en fin de semaine prcdente (- 3,73 %). Elle est tombe plus tt, en cours de sance, jusqu 71,52 cents, son plus bas depuis novembre 2012.Lindice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le march phy-sique dans les ports dOrient, schangeait 87,40 dol-lars les 100 livres contre 89,30 dollars le vendredi pr-cdent (- 2,12 %).En vedettePLATINE/PALLADIUMMalgr la fin de la grve des mineurs en Afrique du Sud la semaine prcdente, les prix des plati-nodes ont poursuivi leur progression.Le platine est ainsi mont mercredi 2 juillet son plus haut niveau depuis dix mois, 1.520,88 dollars lonce, et le palladium a atteint vendredi 4 juillet un nouveau plus haut depuis fvrier 2001, 866,85 dol-lars lonce.Selon Leon Westgate, analyste chez Standard Bank, les platinodes, qui sont utiliss par lindustrie automobile pour la fabrication de pots catalytiques, ont notamment bnfici dune solide demande auto-mobile et de limpact de la grve.Ainsi, les constructeurs automobiles ont connu un mois de juin trs porteur aux tats-Unis, GM, Chrysler et Ford annonant des ventes suprieures aux attentes et les deux premiers affichant mme leurs meilleures ventes mensuelles pour ce mois-l depuis le dbut de la crise financire.Dautre part, bien que la grve en Afrique du Sud (numro un mondial pour le platine, numro deux pour le palladium) soit termine, la production mettra plusieurs mois revenir ses niveaux nor-maux, ont prvenu les producteurs de platinodes.Sur le London Platinum and Palladium Market, lonce de platine a fini 1.503 dollars, contre 1.479 dollars le vendredi prcdent.Lonce de palladium a clos 866 dollars, contre 839 dollars sept jours auparavant.4 - Mardi 8 juillet 2014 - lantenne InternationalMarseillePrvisions de dpartsRoulant / Conventionnel / ConteneursALGEREMONA ............................................................................. 10 JuilletBEJAIAMARCIANA ....................................................................... 15 JuilletBEJAIA - SKIKDA - ANNABAHANSALAND .................................................................... 21 JuilletORAN - MOStAGANEMHANSALAND .................................................................... 12 JuilletRception : SOCOMA Poste 4452 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLEtl.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06www.agent-maritime-marseille.com MAROCGROUPAGE tUNISIEDpart hebdomadaire TUNIS/SFAX tous les mercredisTOUS TYPE DE MARCHANDISE CONTENEURISABLE(Dangereux accept suivant classe)tl. 04 91 13 27 07 ou 04 91 13 27 02e-mail : g.pomares@sagactl.com ; a.accorsi@sagactl.comLe monde votre porteLe monde votre porteTRANSCAUSSELots complets / GroupagesMAROC - tUNISIE - ALGRIEDparts hebdomadairesde Marseille, Lyon et Paristl. : 04.91.13.15.37 / 38Fax : 04.91.90.54.29lantenne - Mardi 8 juillet 2014 - 5Service hebdomadaire DIRECtconteneurs (FCL)MARSEILLE - CASABLANCAIMPORT / EXPORT Rception Poste 157_____________Depuis FOS hebdomadaireALGER port secORAN - SOUSSERception EUROFOSMarseille - tl. 04.91.13.16.16e-mail : sales@arkasfrance.frARKASFRANCE/SMIAU dPArt de steService Fret direct en 40 heures2 dparts par semaine en Ro/Rodepuis ste sur tAnger et nAdOrCotations et rservations :Burger-Fronlouis.topenot@burgerferon.com - tl. 04 91 39 93 66TRANSCAUSSEMessagerie / Lots completsExpressCORSELivraison tous pointsDparts quotidienstl. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50 CORSE Et SARDAIGNERservations Fret Marseilletl. : 04 91 99 45 91Fax : 04 91 99 45 96Dparts du 8 JuilletBastia-Marseille PIANA Marseille-Ajaccio GIROLATAPropriano-Marseille KALLISTEPorto Torres-Marseille KALLISTEDparts du 9 JuilletMarseille-Bastia PIANAAjaccio-Marseille GIROLATAMarseille-Propriano KALLISTE Marseille-Porto Torres KALLISTEwww.lameridionale.fr SFC - Tel : 04.91.39.93.60.Email : booking@mar.sfc-fr.com SFC Marseille / Al Khoms (Libye)Conteneur / Roro - ConventionnelETD Marseille/Zouaraha TBN ........ 15 Juil.ETD Marseille/Mizurata TBN ........ 2 AotL'amicale des professionnelsdu shipping marseillaisRetrouvez-nous sur notre site :www.bladingclub-marseille.comBLADING CLUBMAROCMARMEDSA MARSEILLE :Fabien Micaelli : 04 96 17 17 32f.micaelli@marmedsafr.marmedsa.comSbastien Cusson : 04 96 17 17 14s.cusson@marmedsafr.marmedsa.comService ALGRIEDpart de Fos-sur-Mervia BARCELONE sur ALGERIE/ALGER (Port sec)ves. BF PHILIPP .................. 9 Juilletves. SMARAGD ................... 16 Juilletves. BF PHILIPP .................. 23 JuilletSloman Neptune Lines6 - Mardi 8 juillet 2014 - lantenne Prvisions de dparts du port de MarseilleEVERGREEN LINEwww.evergreen-line.comService hebdomadaire DIRECT au dpart de FOS IMPORt ASIE / EXPORt ASIE & sous continent IndienSERVICE MD2 : Ningbo - Shanghai - Xiamen - Kaohsiung - YantianSingapour - Port Said - AshdodHONOLULU BRIDGE 012E ....................................... 10 Juillet YM UTOPIA 037E ....................................................... 17 Juillet HONG KONG BRIDGE 028E ..................................... 24 Juillet HENRY HUDSON BRIDGE 035E .............................. 31 Juillet Rception SEAYARD FOSMARSEILLE : 04 96 17 17 72/91LYON : 04 72 61 19 91PARIS : 01 58 58 02 32/40LE HAVRE : 02 32 74 50 52/54Une course d'avance pour toutes vos courses et transports urgents, ponctuels ou rguliers.120, bd de Paris - 13003 MarseilleTl 04.96.15.16.66 - Fax 04.96.15.16.67C O G E P A R TLIgNES RgULIRESTOUR DU MONDE ET INDE/MOyEN ORIENTTransport de marchandises conventionnelles, projets et colis lourdsDpart des ports dAnvers / Hambourg / Gnes ou autres ports en route si aliments suffisantsHerv Moignetl. +33 (0) 1 55 81 09 30Mob. +33 (0) 6 10 65 38 30hmoigne@marmedsafr.marmedsa.comElena Lazarevat +33 (0) 1 55 81 09 30elazareva@marmedsafr.marmedsa.comeUrOPe tO sOUtH eAst AsiA / FAr eAstRICKMERS SEOUL ............... 8 JuilletRICKMERS SINGAPORE ..... 7 AoteUrOPe tO MiddLe eAst / indiARICKMERS SEOUL ............... 8 JuilletRICKMERS DUBAI ................ 28 JuilletMarmedsa Paris : salesparis@marmedsafr.marmedsa.comRICKMERS GROUPMedMArseiLLe-FOs /nOVOrOssiYsKsOtCHi - VLAdiVOstOCKDparts hebdomadairesRussie + rexpeditionCotations et rservationslouis.topenot@burgerferon.comTl. : 04.91.39.93.66Marseille - tl. 04.91.13.16.16e-mail : sales@arkasfrance.frARKASFRANCE/SMIDepuis FOS hebdoConteneursDAKAR ABIDJAN tEMALAGOS LIBREVILLE MAURItANIERception SEAYARDboRCHARd lInes ltdSERVICE DIRECtFull Containers 20'/40' au dpart de MARSEILLEbosphorus serviceMIRIAM BORCHARD ............. 10 JuilletSUSAN BORCHARD .............. 17 JuilletLE PIRE ................... 4 joursAMBARLI ................... 5 joursGEBZE YILPORt ...... 6 joursIZMIR .......................... 7 joursWest mediterraneanserviceJOANNA BORCHARD ......... 9 JuilletSARA BORCHARD .............. 16 JuilletLIMASSOL ................. 5 joursASHDOD .................... 6 joursHAFA ......................... 7 joursALEXANDRIE ............ 8 joursMERSIN ..................... 9 jours(transbordement Hafa) MARMEDSA MARSEILLE59, av. Andr Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16tl. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 Fax 04 91 09 38 22 Dparts de MARSEILLE/FOSRoulant - Projets - ConventionnelService hebdomadaire direct vers la turquieGEMLIK - DERINCE - YENIKOYEn transbordement via SALERNE :Palerme - Malte - tunis - tartous - Le PireBeyrouth - Lattaqui - Al Khoms - AlexandrieGRANDE DETROIT ......................................................... 9 JuilletRception FOS : Darse 3 - Nicolas FrresAmARsUd / GRIMALDI17 A, Av. Robert Schuman - 13002 MarseilleTl. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10Groupage direct HebdoDepuis Marseille / Fos surIsrael - Chypre Asie - Moyen Orient et bien plus encore !!Tl. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.comService hebdomadaireMatriels roulant uniquementAu dpart deMarseilleLE PIRE - GEMLIKDERINCENEPTUNE PLOES (Fos-Tanger).. 12 Juil.NEPTUNE OKEANIS ................... 16 Juil.Pour fret et rservations :O.t.M.10, place de la Joliette13002 MARSEILLEtl.: 04.91.91.04.04tlfax: 04.91.91.46.56e-mail : otm@otm.fr Service hebdomadairedepuis FOSGRCE - tURQUIE - LIBANGYPtE - SYRIE - CANARIESMER NOIRE - LIBYE_____________Marseille - tl. 04.91.13.16.16e-mail : sales@arkasfrance.frARKASFRANCE/SMITous les jours, les dparts pour plusde 200 ports dans le MondeService direct Mditerrane - Afrique de lOuestMatriel roulant - Project cargo - ConteneursDparts tous les 14 jours de Marseille pour :Casablanca - Dakar - AbidjanLagos - Cotonou - Lomet en transbordement via Dakar pour :Banjoul - Conakry - Freetown - Monrovia - tema - takoradidouala - Pointe noire - Libreville - Boma - LouandaGRIMALDI LINESgrimaLdi acL france agenciesEurope Building - Quay de LEurope - 76051 Le Havre Cedexemail : David.Giboudeau@aclcargo.com - Tel. : + 33 2 35 25 90 30Votre Service de groupage maritimeImport / exportau dpart de Roissy, Le Havre,Marseille et Lyonvers lAsie, les Amriques, lOcaniele Proche et Moyen-OrientAgence de Lyon9 av des Pays-BasBP 60107 - 69330 MeyzieuTel : +33(0)4 91 53 80 41Fax : +33(0)4 91 67 32 86Agence Le Havre47 bis, bd de Graville BP11376051 Le Havre Cedex FranceTel : +33(0)2 35 53 29 59Fax : +33(0)2 35 53 28 92Agence de Marseille151 av des Aygalades13344 Marseille cedex 15Tel : +33(0)4 91 53 80 40Fax : +33(0)4 91 67 32 86Sige SocialZ.A.C. du Moulin14 rue du Meunier95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00Fax : +33(0)1 39 88 11 85Certificat AEOnFR00000335Simplifications douanires/Scurit et sretVotre Service de groupage maritimeImport / exportau dpart de Roissy, Le Havre,Marseille et Lyonvers lAsie, les Amriques, lOcaniele Proche et Moyen-OrientAgence de Lyon9 av des Pays-BasBP 60107 - 69330 MeyzieuTel : +33(0)4 91 53 80 41Fax : +33(0)4 91 67 32 86Agence Le Havre47 bis, bd de Graville BP11376051 Le Havre Cedex FranceTel : +33(0)2 35 53 29 59Fax : +33(0)2 35 53 28 92Agence de Marseille151 av des Aygalades13344 Marseille cedex 15Tel : +33(0)4 91 53 80 40Fax : +33(0)4 91 67 32 86Sige SocialZ.A.C. du Moulin14 rue du Meunier95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00Fax : +33(0)1 39 88 11 85Certificat AEOnFR00000335Simplifications douanires/Scurit et sretServicesMaritimes RouenServicesMaritimes Dunkerque Dunkerque Port Dunkerque PortNorth West EuropedUnKerQUe /st-PetersBOUrg+ rexpdition RUSSIE Dpart hebdomadaireService directCotations et rservationsbooking@dkk.sealogis.frTl. : 33.3.28.58.05.63LeHavreTl. 02 35 19 72 72Fax 02 35 21 42 34www.agena.frFort de FrancePointe PitreLa HavaneLeHavreTl. 02 35 19 72 72Fax 02 35 21 42 34www.agena.frFort de FrancePointe PitreLa HavaneUne desserte des pays ctiers et de lhinterland de lAfrique au dpart de RoUenUne maitrise de bout en bout avec le rseau du groupe BollorNOUAKCHOTTDAKARABIDJANCONAKRYTEMALOMECOTONOULAGOSDOUALALIBREVILLEPORT GENTILPOINTE NOIREMOMBASANIAMEYBAMAKOOUAGADOUGOUBANGUINDJAMENAKINSHASAPORT LOUISANTANANARIVOLONGONIPOINTE DES GALETSDEGRAD DES CANNESLe conseil et lexpertise documentairewww.tsl-nvocc.comSchedules en ligneContact uro@tsl-nvocc.com - Tlphone : 02.32.18.83.60Nouvelles destiNatioNslantenne - Mardi 8 juillet 2014 - 7rOUen-CAsABLAnCAService conteneurhebdomadairedirect 4 Jours maroc@promaritime.frFinLAnde rUssieservice direct vers et depuisKOtKA, rAUMA, HeLsinKi, et sAint PetersBOUrg Service conteneur : 20 / 40 / 45 (dry, pallet-wide, high cube, flat) Service conventionnel et roro, colis lourds, yachts, engins de tPfinlande@promaritime.frService RoRo et conventionnel depuis Rouen dAKAr, ABidJAn et LAgOsroro-afrique@promaritime.frLe HavreServicesMaritimesSERVICE HEBDOMADAIRE DIRECTIMPORt / EXPORtSERVICE TAENEW YORK NORFOLK CHARLEStONCOSCO NAGOYA ................. 14 JuilletITAL LIRICA ........................... 20 JuilletRexpditions ports secondaireset villes intrieuresPARIS : Tl. : 01.58.58.02.38/07 21LE HAVRE : Tl. : 02.32.74.52.39/54StRASBOURG : Tl. : 03.88.55.96.40MARSEILLE : Tl. : 04.96.17.17.87/93LYON : Tl. : 04.72.61.19.91EVERGREEN LINEwww.evergreen-line.com3 Afrique Occidentale et Equatoriale5 Amrique du Nord9 Moyen-Orient14 Mer du Nord / BaltiqueAntilles / Amrique Centrale610Extrme-OrientSERVICE HEBDOMADAIRE DIRECtSERVICE CESIMPORt : LE HAVRE, 1er PORT touch Kaohsiung - Ningbo - Shanghai - TaipeiHongKong - Shekou - Tanjung PelepasPiraeus - Algeciras LE HAVRE EXPORt : AU DPART DU HAVREPiraeus - Jeddah - Tanjung PelepasKaohsiung - Ningbo - ShanghaiTaipei - HongKong - Shekou + Rexpditions - sur la Mditerrane Orientale et la Mer Noire - via le Piraeus- sur lAfrique de lOuest ( NE6 ) - via Algeciras - sur lAfrique de lEst - via Colombo / Tanjung Pelepas__________PARIS : Tl. : 01.58.58.02.22LE HAVRE : Tl. : 02.32.74.50.50StRASBOURG : Tl. : 03.88.55.96.40MARSEILLE : Tl. : 04.96.17.17.70LYON : Tl. : 04.72.61.19.91 EVERGREEN LINEwww.evergreen-line.comle HAVRe/sT PeTeRsboURg & ARKHAngelsK+ ReeX RUssIe/C.e.I. (CnTR dRY & ReeFeR/ConV)AGENT GNRAL :LE HAVRE : 02 35 22 81 30FAX : 02 35 22 44 65saglehavre@wanadoo.frPARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66sagparis@sagmar.comARKHANGELSK LINESaLA RUSSIE ORIENTALE(Vostochniy, Vladivostok, Korsakov,Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)AU dPArt dU HAVreAVEC North West Europedpart hebdomadaireCotations et rservationsdidier.claudepierre@lhv.feron.frTl. : 33.3.35.25.88.22eric.andraud@feron.frTl. : 33.3.35.25.57.35Fort de FrancePointe PitreLa HavaneLeHavreTl. 02 35 19 72 72Fax 02 35 21 42 34www.agena.frGroupage direct HebdoDepuis Le Havre surUSA - Argentine - AsieMoyen Orient - Liban et bien plus encore !!Tl. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.comSERVICE ROROPrins Boudewijnlaan 43B-2650 Edegem, BelgiumPhone : +32(0)3 451.09.14pierre.delatre@ne.nykline.comEUROpE - MIddLE EAST(EME SERVICE)2 SAILINGS pER MONTHEUROpE - ASIA(ESEA SERVICE)3 SAILINGS pER MONTHEUROpE - SOUTH AMERICA WEST COAST(USCX SERVICE)2 SAILINGS pER MONTHRAMP : 150WTMAX HEIgHT : 6,30 mhttp://www.niledutch.comSERVICE WESt AFRICA EXPRESSDIRECt : ABIDJAN - POINtE NOIRELUANDA - LOBItO - NAMIBEtransbordement via POINtE NOIRE :LIBREVILLE - DOUALA - MAtADIBAtA - MALABORexpdition possible depuis Pointe Noire sur Cabinda (Angola), Boma (RDC), Soyo (Angola)NILEDUTCH IMPALA ............. 14 JuilletlNILEDUTCH PALANCA.......... 21 JuilletltURQUIE : Izmir, Merzin et Istambulen transbordement via Leixoes au PortugalNileDutch France S.A.S.Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier76600 Le HavreBertrand DEMARE 02.77.67.50.01Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03sales.leh@niledutch.comFranceVotre Service de groupage maritimeImport / exportau dpart de Roissy, Le Havre,Marseille et Lyonvers lAsie, les Amriques, lOcaniele Proche et Moyen-OrientAgence de Lyon9 av des Pays-BasBP 60107 - 69330 MeyzieuTel : +33(0)4 91 53 80 41Fax : +33(0)4 91 67 32 86Agence Le Havre47 bis, bd de Graville BP11376051 Le Havre Cedex FranceTel : +33(0)2 35 53 29 59Fax : +33(0)2 35 53 28 92Agence de Marseille151 av des Aygalades13344 Marseille cedex 15Tel : +33(0)4 91 53 80 40Fax : +33(0)4 91 67 32 86Sige SocialZ.A.C. du Moulin14 rue du Meunier95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00Fax : +33(0)1 39 88 11 85Certificat AEOnFR00000335Simplifications douanires/Scurit et sretVotre Service de groupage maritimeImport / exportau dpart de Roissy, Le Havre,Marseille et Lyonvers lAsie, les Amriques, lOcaniele Proche et Moyen-OrientAgence de Lyon9 av des Pays-BasBP 60107 - 69330 MeyzieuTel : +33(0)4 91 53 80 41Fax : +33(0)4 91 67 32 86Agence Le Havre47 bis, bd de Graville BP11376051 Le Havre Cedex FranceTel : +33(0)2 35 53 29 59Fax : +33(0)2 35 53 28 92Agence de Marseille151 av des Aygalades13344 Marseille cedex 15Tel : +33(0)4 91 53 80 40Fax : +33(0)4 91 67 32 86Sige SocialZ.A.C. du Moulin14 rue du Meunier95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00Fax : +33(0)1 39 88 11 85Certificat AEOnFR00000335Simplifications douanires/Scurit et sret8 - Mardi 8 juillet 2014 - lantenne 9 - Mardi 8 juillet 2014En baisseEn hausseLa Malaisie va envoyer des quipements supplmentaires pour la reprise, mi-aot, des re-cherches de lavion de Malaysia Airlines disparu en mars avec 239 personne bord, et dont le sort reste mystrieux, a indiqu dimanche 6 juillet le ministre de la Dfense. Un navire malai-sien quip dun sondeur multi- faisceaux, qui permet des rele-vs topographiques sous-marins, quittera la Malaisie le 4 aot pour le Sud de locan Indien, au large de la cte occidentale aus-tralienne, zone dans laquelle le vol MH370 sest abm selon les experts. Lentreprise nationale Petronas, avec les firmes prives Deftech et Phoenix International, vont dployer un sonar antenne synthtique (SAS), a dclar le ministre, Hishammuddin Hussein.Lavionneur europen Airbus tait largement distanc par son concurrent amricain Boeing au premier semestre avec 290 com-mandes nettes enregistres aprs 225 annulations. Airbus a enregis-tr 122 annulations de plus en juin par rapport fin mai. Boeing a lui engrang 499 commandes nettes aprs 54 annulations du 1er janvier au 30 juin. BrtignyBlocageUne vingtaine de militants de lor-ganisation cologiste Greenpeace ont bloqu hier laccs un site dexplo-ration des gaz de schiste du gant amricain de lnergie Chevron en Roumanie. Les manifestants, atta-chs les uns aux autres, se sont assis devant lentre du primtre o est installe le forage dexploration, dans le village de Pungesti, dans le Nord-Est de la Roumanie. Ils ont brandi des pancartes disant non la fracturation hydraulique, la technique trs contro-verse dextraction des gaz de schiste qui prvoit linjection haute pression deau mlange des substances chimiques dans le sol. Un camion qui souhaitait entrer sur le site a t bloqu lextrieur.RassemblementPlusieurs milliers dopposants au projet de transfert de laroport Nantes-Atlantique Notre-Dame-des-Landes ont affront la pluie et la boue les 5 et 6 juillet sur le site ddi au projet o se droulait leur grand rassemblement annuel. Le rassemblement a attir samedi soir, au plus fort de lvne-ment, entre 10.000 personnes, selon les organisateurs, et 6 7.000 selon la prfecture de Loire-Atlantique. Le rendez-vous sest droul sans inci-dent dans les champs tremps de la ferme de Bellevue, au nord de la Zone damnagement diffre ou Zad du projet, devenue depuis dix-huit mois le cur de la rsistance paysanne au projet.MouvementLe prsident Franois Hollande envisage de reconduire Augustin de Romanet la tte de la socit des Aroports de Paris (ADP), a annonc llyse vendredi 4 juillet. Le prsident de lAssemble nationale et le prsi-dent du Snat sont saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intresse de chacune des assembles se prononce ce sujet.CondamnationDeux hommes accuss davoir gn les oprations de secours de lqui-page dun cargo espagnol en faisant voler un drone au-dessus de lpave, ont t condamns vendredi 4 juillet Bayonne quatre mois de prison avec sursis. Les deux hommes, un tudiant en cole dingnieurs de 22 ans, pilote de drone, et un chef dentreprise de 27 ans qui vend des images filmes depuis lappareil, taient jugs par le tribunal correctionnel pour avoir fait voler ce drone quip dune camra pendant les oprations de sauvetage de lquipage du cargo Luno, chou sur une digue aprs avoir t pris dans des intempries en fvier.IncidentAir New Zealand a suspendu deux pilotes aprs un incident en vol, qui a vu le copilote empch par le capi-taine de reprendre sa place dans le cockpit, en raison de tensions entre les deux hommes. Le dpart du vol Perth (Australie)-Auckland (Nouvelle-Zlande), le 21 mai, avait t retard car le copilote avait t soumis un test alatoire pour la consommation de drogue et dalcool. Ce retard a agac le capitaine qui se targue de son effica-cit oprationnelle, a prcis le res-ponsable de la scurit.Focus...Les experts pointent un tat de dlabrementUn an aprs la catastrophe ferroviaire de Brtigny-sur-Orge, qui avait fait sept morts et des dizaines de blesss, les experts judiciaires ont rendu des conclusions svres lencontre de la SNCF, mettant en cause un tat de dlabre-ment jamais vu par ailleurs de cette portion du rseau ferr. Ces conclusions, qui doivent tre officiellement annon-ces par le procureur dvry, ric Lallement, confirment que cest une clisse (sorte dagrafe mtallique) mal fixe dans un aiguillage qui a caus le draillement du train, et sont accablantes pour la SNCF. Si les experts Michel Dubernard et Pierre Henquenet cartent formellement lhypothse de lacte de malveillance, ils mettent svrement en cause les prescriptions de main-tenance, juges inadaptes et insuffisantes.Premire conclusion, le matriel a cd pour des raisons trs claires : Larmement a pri par fatigue, vibrations, battement, dfauts de serrage, usure, etc. Tous dom-mages relevant de la qualit de la maintenance, crivent-ils. Alors mme que la gare de Brtigny tait connue des services de la SNCF comme une zone risque, de trs nombreuses lacunes ont t releves dans le suivi et la traabilit des oprations sur ce site, souligne le rapport. En effet, plus de 200 anomalies ont t observes sur lap-pareil de voie incrimin. Ces anomalies taient pour la plupart connues de la SNCF ou de ses agents, sans pour autant quil y soit remdi de faon adquate.Ds 2008, les historiques de maintenance montrent que la gare de Brtigny pr-occupait manifestement les ingnieurs de la SNCF qui avaient constat des dfauts rcurrents dalignement et de dressage. Selon les experts, le processus ayant abouti la dsagrgation complte de lassemblage sest tal sur plusieurs mois. Cet tat de dlabrement na jamais t vu par ailleurs, soulignent-ils. Daprs eux, si le train Paris-Limoges Intercits n 3657 navait pas draill ce 12 juillet 2013 17 h 11, un accident apparaissait invitable. Si lclisse intrieure ntait pas venue se loger dans la lacune du cur, le draillement serait sans aucun doute arriv quelques trains plus tard, crivent-ils.UN RSEAU EXtRMEMENt DGRADAinsi en raison de ltat des voies constat Brtigny, les ingnieurs jugent souhai-table de limiter 100 km/heure la vitesse des trains lapproche de cette gare. Lors de laccident, le train roulait 137 km/heure, pour une vitesse limite 150. Au final, les experts retiennent trois facteurs ayant conduit laccident : des manuels dentretien trop complexes et donc impossibles mettre en uvre sur le terrain, une insuffisance de prise en compte des anomalies rencontres et un mauvais suivi des interventions.Ce nouveau rapport est consternant... Jai un sentiment de colre, a ragi Jean-Robert Baroux, un des voyageurs du train. Il na pas t bless mais reste traumatis par ce quil a vcu. Je ne voudrais pas que le service de maintenance soit le bouc mis-saire de la SNCF, a-t-il toutefois ajout. La SNCF tait au courant depuis 2008 quil y avait des anomalies et rien na t fait. Est-ce que la maintenance tait qualifie pour voir ces dtails ? Est-ce que les effectifs taient suffisants pour faire des rparations ? Est-ce quils en avaient les moyens ? Cest un peu linterrogation que je me pose, a-t-il expliqu.En janvier, un rapport dtape du Bureau denqute sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) avait dj mis en cause les rgles de maintenance en vigueur la SNCF. Le secrtaire dtat aux transports, Frdric Cuvillier, a dplor hier la situa-tion extrmement dgrade du rseau ferr franais, affirmant nanmoins que, depuis laccident, un certain nombre dactions ont t menes. Ds dimanche soir, la SNCF et le gestionnaire Rseau ferr de France (RFF) ont dmenti formellement tout tat de dlabrement du rseau, estimant que le rseau faisait lobjet dune surveillance constante. Les conclusions des experts judiciaires sont rendues publiques quelques jours du premier anniversaire de la catastrophe, pour lequel une crmonie commmo-rative est prvue samedi 12 juillet Brtigny.Diane FALCONERUn porte-conteneurs affichant sur son flanc droit le regard gant dune femme africaine sur 5.000 m2 a quitt samedi 5 juillet le port du Havre en direction de la Malaisie : ce gigantesque collage est le nouveau dfi du photographe JR, spcia-liste des coups artistiques audacieux. Le regard, tellement grand quil ne peut tre peru que de loin, est apparu quelques rares badauds vers 6 h 30 la sortie du chenal du port. Le passage de cette image monumentale, sans doute le plus grand collage du monde, tait prvu ini-tialement vendredi dans la soire. Mais un retard important du chargement, ind-pendant de la mise en place du collage, a gch la fte de ce qui devait tre lv-nement phare du festival Terre deaux que Le Havre et dautres communes de lestuaire de la Seine organisaient pour la premire fois. Ds vendredi soir CMA CGM a prsent ses excuses pour le retard. Limage sera montre dautres escales et sera visible sur internet et les rseaux sociaux, a dclar pour sa part thierry Consigny, commissaire du festi-val. Le regard gant est celui dElizabeth Kamanga, une mre de famille knyane du plus grand bidonville dAfrique de lEst, celui de Kibera, au sud de Nairobi, que JR avait photographie en 2009 dans le cadre de son projet Women are heroes. Jai choisi cette histoire et ce regard car pour moi, ils symbolisaient un peu le combat de toutes les femmes que jai pu croiser dans le monde, explique JR, 31 ans, artiste de rue franais dorigine tunisienne, spcialiste de limage ph-mre, spectaculaire et symbolique.Herv LIONNEtUn regard gant sur un porte-conteneursCe gigantesque collage est le nouveau dfi du photographe JR CMA CGMPlus de 200 anomalies ont t observes sur lappareil de voie incrimin cMa cGMlantennedit par la SMECIsaRl au capital de 102.300 eurosR.C. 447 889 395 00037Sige social : 32, avenue Andr-RoussinBP 36 - 13321 Marseille Cedex 16ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480Dpt Lgal : 01 mars 2013Grant : Jacques RICCOBONODirecteur de la publication :Jacques RICCOBONOTl. : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97Site internet : www.lantenne.comPublicit : Directeur commercial :F. Revenaz 04.91.13.71.60Normandie : F. Papion : 06.21.88.97.42Annonces maritimes : 04.91.33.83.02Abonnement : 04.91.13.71.62 Rdaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.comf.andre@lantenne.comv.calabrese@lantenne.comCette publication peut tre utilise dans lecadre de la formation professionnelle continue sncF