Lantenne 08 07 2014

Download Lantenne 08 07 2014

Post on 01-Apr-2016

239 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

<ul><li><p>La France a dfinitivement ra-tifi la convention de Hong Kong sur le recyclage des navires. Le ministre de lcologie, du Dveloppement durable et de lnergie a dpos le 2 juillet auprs du secrtariat gnral de lOrganisation maritime inter-nationale (OMI) son instrument de ratification.</p><p>Le texte, qui vise interdire ou limiter lutilisa-tion de matires potentiellement dangereuses, est cens rgir la vie des navires mar-chands du berceau la tombe. Armateurs de France sest flicite de cette initiative. Lorganisation professionnelle pousse maintenant ltat faire acclrer le processus de mise en uvre. </p><p>Long processusdentre en vigueurLa France doit dsormais </p><p>convaincre ses interlocuteurs europens et internationaux, notamment parmi les pays recy-cleurs, de ratifier cette conven-tion pionnire, estime son pr-sident, Raymond Vidil. Notre devoir est de dconstruire nos navires dans le respect de len-vironnement et des hommes, ajoute-t-il.</p><p>La France est le troisime pays avoir ratifi la convention, aprs le Congo et la Norvge. Or, ce texte ne pourra entrer en vigueur que deux ans aprs avoir t ra-tifi par au moins quinze tats reprsentant 40 % de la flotte mondiale de commerce et 3 % </p><p>des capacits de recyclage. La convention de Hong Kong impose notam-ment aux arma-teurs de fournir aux chantiers de dmantlement une liste des matriaux dan-</p><p>gereux contenus dans le navire avant quil ne soit dtruit et pr-voit des inspections et des sanc-tions en cas de violation de ces dispositions.</p><p>La Convention internationale de Hong Kong pour un recyclage sr et cologiquement ration-nel des navires a t adopte le 15 mai 2009 loccasion dune confrence runissant 66 pays. Son objectif est de sassurer que les navires en fin de vie ne posent au moment de leur recyclage aucun risque inutile pour la scurit et la sant humaine ou pour lenvironnement. Le texte a t rdig avec le concours des tats membres de lOMI et dorganisations non gouverne-mentales, en coopration avec </p><p>lOrganisation internationale du travail et les parties de la Convention de Ble sur le contrle des mouvements trans-frontaliers des dchets dange-reux et de leur limination.</p><p>du berceau La tombe</p><p>La convention de Hong Kong est cense rgir toutes les ques-tions concernant le recyclage des navires, y compris celle de la pr-sence de substances dangereuses comme lamiante, les mtaux lourds, les hydrocarbures, les pro-duits portant atteinte la couche dozone, etc. Elle sattache aussi aux conditions de travail dans les chantiers de dmantlement et concerne les phases de concep-tion, de construction, dopration et de prparation la dconstruc-tion sans porter atteinte aux performances des navires. Les chantiers seront aussi soumis des obligations, notamment celle de fournir un plan de recyclage propre chaque navire dmantel.</p><p>Plus de mille grands navires sont recycls chaque anne dans le monde pour leurs pices mtal-liques. Mais beaucoup se retrou-vent sur des plages de pays dAsie du Sud, dans des conditions dsas-treuses pour lenvironnement et la sant des travailleurs concerns. Sur ce dossier majeur pour un d-veloppement responsable de notre industrie, ne nous trompons pas dchelon : les rgles du jeu doi-vent revtir une dimension inter- nationale pour tre rellement efficaces, insiste Raymond Vidil.</p><p>Franck AndR</p><p>Brtigny :Les experts pointent un tat de dlabrementUn an aprs la catastrophe ferroviaire de Brtigny-sur-Orge, qui avait fait sept morts et des dizaines de blesss, les experts judiciaires ont rendu des conclusions svres lencontre de la SNCF, mettant en cause un tat de dlabrement jamais vu par ailleurs de cette portion du rseau ferr. </p><p>Dernire page</p><p>vacuation dune navette dEurotunnel sous la Manche</p><p>Les 382 passagers dune navette voitures-passagers Folkestone-Calais ont t vacus hier, alors quils se trouvaient dans le tunnel sous la Manche. Il y a eu un incident technique lec-trique, un problme de catnaire hier matin vers 7 h 30, a expliqu Eurotunnel. Un tronon du tunnel a t ferm, dans les cinq autres, le trafic se pour-suit, ce qui a entran des ralentissements et prs de deux heures de retard aux terminaux franais et britan-nique, selon la compagnie. Six trains Eurostar, qui em-pruntent galement le tunnel sous la Manche et taient prvus entre 10 et 13 heures au dpart de Paris, ont en outre t annuls hier matin, a indiqu un porte-parole dEurostar.</p><p>Maritime</p><p>La France ratifie la convention de Hong Kong</p><p>La France est devenue le troisime pays ratifier la convention de Hong Kong, qui vise liminer les substances dangereuses des navires en vue de leur dmantlement. Armateurs de France attend maintenant quelle convainque les autres tats den faire autant.</p><p>Dconstruire nos navires </p><p>dans le respect de lenvironnement et des hommes</p><p>SNCM :Le ton monte avec lhypothse du redressementLes principaux syndicats de la SNCM ont accueilli samedi 5 juillet dune vole de bois vert la solution dun redressement judiciaire que semble prconiser le gouvernement, qui conduirait tout droit selon eux au dmantlement de la compa-gnie maritime en difficult, enlise dans une grve dure.</p><p>CMA CGM :Un terminal en IndeCMA CGM a annonc vendredi 4 juillet la signature dun contrat avec le groupe indien Adani pour la ralisation dun nouveau terminal conteneu-ris sur le port de Mundra, dans lOuest de lInde.</p><p>International Transport CompanyFreight Forwarder</p><p>- Project &amp; Oil Field cargo- Deepwater and off shore project</p><p>- Supply chain specialist- 4 PL dedicated</p><p>Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)</p><p>48 rue de lAubpine92160 ANTONY</p><p>Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54</p><p>mailto:infos@transprojets.com</p><p>http://www.Transprojets.com</p><p>EU</p><p>RO</p><p>RE</p><p>GIE</p><p> 12/</p><p>2013</p><p>69e anne - n19.236 mardi 8 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480</p><p>Dmantlement du Matterhorn fin 2012 Bordeaux </p><p>Dunkerque :Le port enregistre un semestre en hausse de 2 MtSur les quais du Grand Port ma-ritime de Dunkerque (GPMD), toutes les filires de trafic ont progress au cours du premier semestre lanne 2014. linstar de nombreux autres ports euro-pens, seuls les vracs liquides ont achev les six premiers mois de lanne sur une baisse.</p><p>Suisse :Croissance desinvestissementsferroviairesAprs audit de son rseau, les Chemins de fer fdraux suisses relvent une dgradation acclre de ses voies ferres. Abaissant leur dure de vie de quatre ans, ce constat suppose une augmentation des investis-sements ferroviaires dans les annes venir.</p><p>Entreprises</p><p>page 3</p><p> V</p><p>eo</p><p>lia - </p><p>Ro</p><p>do</p><p>lph</p><p>e e</p><p>sc</p><p>he</p><p>R</p><p>Infrastructures/Institutions</p><p>page 2</p><p>Barjane :Auchan simplante prs de Marne-la-ValleLe groupe Auchan va simplan-ter au premier semestre 2015 dans une nouvelle plateforme de 52.000 m livre cls en main par linvestisseur immobilier Barjane, Marne-la-Valle.</p><p>Entreprises</p><p>page 3</p></li><li><p>Ce sont les marchandises di-verses et les vracs solides qui ont permis au Grand Port maritime de Dunkerque de terminer le pre-mier semestre de lanne en cours sur une hausse de trafic de 10 %. 23 millions de tonnes, lacti-vit globale sest leve 2 Mt de plus par rapport aux six premiers mois de 2013. La direction du GPMD souligne un semestre record pour les crales.</p><p>conteneur et rouLier en progression de 17 %</p><p>Le trafic roulier a progress de 14 %, pour un tonnage de 6,70 Mt, relve la direction de ltablisse-ment portuaire. Le nombre de ca-mions et remorques est en hausse </p><p>de 17 % avec 278.000 units de fret. Avec un peu plus dun mil-lion de voyageurs et 262.000 v-hicules, les passagers et voitures </p><p>de tourisme ont marqu une pro-gression respec-tive de 6 % et 4 %.</p><p>Du ct du conteneur, le trafic a enregistr une </p><p>augmentation de 17 % cette anne pour stablir 154.000 EVP.</p><p>Pour sa part, le secteur des mi-nerais a galement ralis un bon premier semestre avec une hausse de 20 % 6,70 Mt. En revanche, le trafic de charbon a accus un retrait 27 %, avec un tonnage de 2,08 Mt.</p><p>Mais les exportations de c-rales ont enregistr un pic dac-tivit. 1,33 Mt, la progression sest leve 185 %. La direction du port dunkerquois souligne que </p><p>pour ltablissement ce chiffre reprsente un record semestriel historique.</p><p>Sur la campagne cra-lire, qui stend de juin 2013 juin 2014, le tonnage ex-port via Dunkerque slve 2.408.000 tonnes, tablissant ainsi un autre record absolu, indique-t-elle. Pour leur part, les petits vracs solides ont aug-</p><p>ment de 9 % pour se chiffrer 1,38 Mt.</p><p>En revanche, les produits p-troliers ont marqu un repli de 8 % 2,52 Mt et les autres vracs liquides ont baiss de 12 % 340.000 tonnes. Globalement, les vracs liquides ont diminu de 8 % 2,86 Mt.</p><p>Vincent CAlAbRse</p><p>Qui prend lavion depuis Paris laroport de Roissy se hte de passer les banlieues anonymes du Nord-Est de la capitale et contourne, sans mme le remarquer, Le Bourget, un arodrome mythique qui fte ce mois-ci ses 100 ans. Surtout connu aujourdhui pour son salon aronautique, cest l, 15 km du centre de Paris, que laventure arienne franaise dbuta, l que sest pos Charles Lindbergh au terme de la premire traver-se de lAtlantique, en 1927. Le 13 juillet, lAro-Club de France, ADP et larme de lair marqueront ce centenaire avec un meeting arien.</p><p>Anniversaire</p><p>Le gouvernement allemand veut interdire lexploitation </p><p>du gaz de schiste au moins jusqu 2021, prenant acte dune rsistance forte dans lopinion publique la frac-turation hydraulique. Il ny aura pas en Allemagne de </p><p>fracturation hydraulique de gaz de schiste des fins commer-</p><p>ciales dans un futur proche, a affirm vendredi 4 juillet la ministre de lEnvironnement, Barbara Hendricks. En 2021, </p><p>un rapport doit faire le point sur ltat des connaissances et </p><p>des technologies et le lgisla-teur se pencher nouveau sur </p><p>la loi. </p><p>Interdiction</p><p>DunkerqueMaritime</p><p>Le port enregistre un semestre en hausse de 2 mtSur les quais du Grand Port maritime de Dunkerque (GPMD), toutes les filires de trafic ont progress au cours du premier semestre lanne 2014. linstar de nombreux autres ports europens, seuls les vracs liquides ont achev les six premiers mois de lanne sur une baisse.</p><p>Record semestriel historique pour les crales</p><p>2 - Mardi 8 juillet 2014 - lantenne</p><p> G</p><p>pM</p><p>d</p><p>Infrastructures/Institutions</p><p>Le sort des espces mena-ces est discut cette semaine Genve par 400 experts et reprsentants de pays, qui se penchent aussi sur le trafic de bois prcieux. Ces discussions ont lieu du 7 au 11 juillet dans le cadre de la 65e session du comit permanent de la Convention sur le commerce international des espces de faune et de flore sauvages menaces dextinction (Cites), qui regroupe 180 tats membres. Ils tudieront no-tamment le commerce illgal de bois prcieux, en particulier celui issu de Madagascar. Selon la Cites, plus de 4.000 tonnes de palissandre de Madagascar ont ainsi t exportes illgalement entre novembre 2013 et avril 2014.</p><p>Trafic</p><p>Alors que la SNCF et Rseau ferr de France ont annonc le 26 juin un investissement de 410 millions deuros entre 2014 et 2017 pour renforcer la scurit du matriel et des infrastructures ferres nationales, les CFF ont dvoil un rapport sur ltat du rseau suisse riche denseigne-ments. lissue dun examen des ponts, rails, catnaires et sys-tmes dinformation, 71 % des </p><p>installations ferroviaires helvtes sont juges en bon ou en trs bon tat, 22,5 % dans un tat moyen, et 6,5 % en mauvais tat voire critique. Si aucune infrastructure ne se trouve dans un tat trs cri-tique, laudit relve cependant que la voie ferre subit une d-gradation plus rapide que prvu. Cette volution serait due un entretien insuffisant entre 1995 et 2010, conjugu un renforcement </p><p>de loffre de transport et la sollicitation accrue du rseau qui en dcoule. Par ailleurs, les trains actuels sont plus lourds et capables dacclrations plus fortes que par le pass, expliquent les Chemins de fer suisses qui, pour valuer ltat du rseau, ont utilis un nouveau vhicule de diagnostic. Selon les CFF, la dure dutilisation des rails est du coup estime 33 ans dsormais contre 37 ans auparavant, supposant une re-fonte des entretiens, du rythme de renouvellement des voies, des investissements venir et de leur dure damortissement. Sur un rseau dont la valeur est value </p><p> 91,4 milliards de francs suisses (CHF), soit 75 milliards deu-ros environ, lune des conclu-sions du rapport est quen 2014 et durant les annes venir, la Confdration devra allouer lentretien des voies nettement plus de moyens. Ltat fdral suisse a consacr un budget de 2,85 milliards de CHF (2,43 mil-liards deuros environ) len-tretien et lexploitation de son rseau ferr lan pass... auquel sest dj ajoute une rallonge de 129 millions CHF (106 millions deuros environ) finance par les CFF pour lentretien des voies.</p><p>rick demAngeon</p><p>SuisseFerroviaire</p><p>croissance des investissementsAprs audit de son rseau, les Chemins de fer fdraux suisses relvent une dgradation acclre de ses voies ferres. Abaissant leur dure de vie de quatre ans, ce constat suppose une augmentation des investissements ferroviaires dans les annes venir.</p><p>La progression des exportations de crales sest leve 185 %</p></li><li><p>Total va entamer dans quelques mois lexploration de gaz de schiste sur un des permis quil dtient au Danemark. Les premiers forages, sur une zone situe dans le Nord du pays et dune superficie denviron 3.000 km2, seront effectus en dcembre ou janvier et devraient durer trois mois. Cette annonce fait suite lautorisation obtenue le 26 juin par la commune de Frederikshavn, sur laquelle est situ le permis en ques-tion. Il sagira de forages classiques nimpliquant pas de fracturation hydraulique, technique controverse et interdite dans plusieurs pays europens.</p><p>Exploration</p><p>Areva et le fabricant espa-gnol doliennes Gamesa ont annonc hier avoir regroup dans une nouvelle coentre-</p><p>prise leurs activits dans lolien en mer, pour deve-nir un acteur majeur de ce secteur, au terme de ngo-</p><p>ciations dbutes en janvier dernier. Cette joint-venture, qui devrait prendre forme au quatrime trimestre, dtient un portefeuille de projets de 2,8 GW et a pour objectif de </p><p>remporter prs de 20 % de parts de march en Europe </p><p>dici 2020. Lalliance vise no-tamment permettre la mise </p><p>en uvre dune olienne gante dune puissance de </p><p>8 mgawatts (soit environ 50 % de plus que les modles </p><p>installs actuellement) dve-loppe par Areva.</p><p>Fusion</p><p>lantenne - Mardi 8 juillet 2014 - 3</p><p>Les salaris de la SNCM rcla-maient depuis plusieurs mois une clarification de la position du gouvernement, qui, aprs avoir valid dbut janvier un plan de relance de la compagnie passant notamment par lacquisition de quatre nouveaux navires, avait fi-nalement bloqu le processus de commande fin fvrier. Dans les colonnes de La Provence samedi 5 juillet, le se-crtaire dtat aux Transports, Frdric Cuvillier, leur a donc rpondu plus prcisment : La voie redressement judiciaire favorise par la direction de lentreprise est le seul moyen pour redonner un avenir la SNCM, faire quelle redevienne un fleuron. Cest la premire fois que ltat, actionnaire 25 % de la SNCM aux cts de Transdev (66 %) et des salaris (9 %), </p><p>envisage publiquement cette option comme une solution aux dboires rcurrents de lentreprise (14 millions de pertes en 2012).</p><p>Cette perspective a immdia-tement fait bondir les deux prin-cipaux...</p></li></ul>