Lantenne 02 07 2014

Download Lantenne 02 07 2014

Post on 31-Mar-2016

225 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Les volutions rglementaires en cours supposent, lorsque cela est encore possible, une mobi-lisation des commissionnaires pour dfendre leurs intrts et, dfaut, de les anticiper au plus vite. Dlivr par Patrick Legal le 23 juin Paris, ce message sadresse tous les membres de TLF Overseas pour quils redou-blent de vigilance et prparent la transition de leurs activits. Avec le dploie-ment de nou-veaux systmes d informat ion prvu jusquen 2020, lentre en vigueur du Code des Douanes de lUnion au 1er mai 2016 est le premier dfi cit. Le CDU est une rvolution pour nos mtiers. Il consacre la Douane lectronique et, dune manire gnrale, la dmatria-lisation, ainsi que le statut dop-rateur conomique agr en ren-forant les allgements dont il pourra bnficier. En plus de re-fondre les rgimes conomiques rebaptiss rgimes particuliers, et dintroduire de nouvelles proc-dures (ddouanement centralis, inscription dans les critures, auto-valuation...), il valorise le Customs representative ou reprsentant en douane. Ouvert tous ou presque au regard des

    conditions trs peu contraignantes associes, le Customs repre-sentative croise aujourdhui le primtre des commissionnaires agrs en douane franais. Sous limpulsion du Clecat et de la Confiad, deux organisations internationales reprsentatives du secteur, la profession est engage dans la cration dun Standard de comptence. Ratifis par lorga-

    nisme europen de normalisation (CEN), ces tra-vaux sont mens sous lgide de lAfnor avec lobjectif den-cadrer les condi-tions dexer-cice du futur reprsentant en

    douane dans les tats membres et ses qualifications. Ladoption de ce Standard de comptence est escompte avant le 1er mai 2016.

    Pese des conteneursCritiquant la baisse des aides

    publiques au transport combi-n la veille de louverture du chantier multimodal du Havre... TLF Overseas sinterroge sur la pese obligatoire des conteneurs avant embarquement prvue par la convention Solas dici 2016. Si la mesure est approuve, elle ne doit pas se transformer en un frein au dveloppement du

    commerce international ou en une source de lourdeurs adminis-tratives et de cots supplmen-taires non rmunrs pour les organisateurs de transports inter- nationaux. En ltat, les com-missionnaires soulignent le flou de ses modalits dapplication : La future rglementation ne pr-cise ni lendroit ni le moment o le pesage doit tre effectu, ni qui fournira le matriel ncessaire.

    sret arienneMoyen dacclrer les flux,

    damliorer la qualit de ser-vice et de rduire les traitements papier, les avances sur Roissy-CDG du programme e-freight et du CCS CIN France sont encou-rages. De longue haleine, ces dveloppements devront intgrer les nouvelles procdures de lutte contre le terrorisme en vigueur de faon progressive ds juillet. Baptises Precise (Pre-Loading Consignment Information for Secure Entry), elles ciblent les marchandises importes ou tran-sitant en Europe au dpart de pays tiers. terme, tous les profession-nels du fret devront transmettre aux douanes de manire anti- cipe une srie de donnes avant le chargement des marchandises dans lavion. ce stade, il sagit de vrifier que ces donnes sont disponibles, quel moment elles le sont, comment les rcuprer, de dterminer qui les enverra, et de prciser le partage de responsa-bilit en cas derreur ou de mau-vaise transmission. Lobjectif est de sassurer que la profession pourra rpondre cette rgle-mentation scuritaire commu-nautaire sans que lactivit des entreprises nen soit impacte. travers le programme Acas (Air Cargo Advance Screeming), les tats-Unis sont engags dans une dmarche similaire.

    rick demangeon

    TLF Overseas

    Nouvelles rgles douanires et sretNous revendiquons notre indpendance comme notre appartenance la grande maison TLF. Les vellits de scission cartes, lassemble gnrale de TLF Overseas prside par Patrick Legal sest consacre aux volutions rglementaires en cours. Dampleur, elles concernent tous les commissionnaires : maritimes, ariens et agrs en douane.

    Le nouveau Code des Douanes de lUnion est une rvolution

    pour nos mtiers

    TLF

    Ov

    er

    se

    as

    Patrick Legal, prsident de TLF Overseas

    69me anne - n19.232 mercredi 2 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    SNCM :Un plan pour les compagnies maritimesLouis Gallois a t charg par le secrtaire dtat aux Transports, Frdric Cuvillier, dtablir un plan stratgique de soutien aux compagnies de transport maritime franaises, lissue dune rencontre Marseille avec les syndicats de la SNCM.

    Bourbon :Jaccar Holdings a atteint ses objectifsJaccar Holdings a atteint les objectifs quil stait fixs en lanant une offre publique dachat sur le groupe de services maritimes pour lindustrie ptrolire Bourbon, dont il dtenait jusqualors 26,22 %, selon lAutorit des marchs financiers.

    STX :Lachat du chantier naval de Turku progresseLe gouvernement finlandais a indiqu lundi 30 juin que les ngociations pour racheter avec lallemand Meyer Werft un chantier naval du sud-coren STX Turku, au sud-ouest de la Finlande, avaient progress.

    page 3

    Entreprises

    Marseille :Le Semfos fait pression sur le projet stratgique du GPMM quelques jours seulement de la runion du Conseil de dveloppement du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), le Semfos, runi en assemble gnrale le 30 juin, met une nouvelle fois laccent sur ses re-qutes. Les entreprises de manu-tention du port de Marseille-Fos esprent quelles seront retenues dans le cadre de son projet stra-tgique 2014-2018.

    Eurosatory :45 PME sous la bannire du cluster Eden45 PME de quatre rgions, membres du cluster Eden (European Defense Economic Network) dont le sige est Lyon, ont prsent leurs inno-vations du 16 au 20 juin, sur le salon Eurosatory, le plus grand salon internationalde dfense et de scurit ter-restres et aroterrestres qui se tient Paris tous les deux ans.

    Chine :Progression de lactivit en juinLa production manufacturire en Chine sest encore renforce en juin, enregistrant sa plus forte progression depuis six mois, selon des chiffres gouvernemen-taux publis hier, confirmant le regain de lactivit industrielle.

    page 2

    TLF Overseas renforce son organisation

    Lors de son assemble g-nrale le 23 juin Paris, TLF Overseas a annonc le renforce-ment de son organisation travers la cration dun poste de dlgu gnral confi Anne Sandretto. Membre active du Comit de liaison europen des commission-naires et auxiliaires de transport (Clecat), vice-prsidente de la Confdration internationale des agents en douane (Confiad) et prsidente du groupe stratgique en technologie de linformation (Abit), Anne Sandretto continuera en outre assurer ses responsabi-lits douanires au sein de lUnion TLF. compter du 7 juillet, Audrey Filali succdera de son ct Martine Oliver qui a fait valoir ses droits la retraite. Depuis treize ans, Martine Oliver occupait le poste de dlgue aux affaires douanires de TLF Overseas.

    Infrastructures/Institutions

    Haropa :Meilleur port europen de lanneHaropa a t lu meilleur port europen de lanne 2014 par les lecteurs du journal Cargo News Asia. Cest la quatrime anne conscutive que lensemble portuaire est ainsi rcompens.

    Dernire page

    T

    LF O

    ve

    rs

    ea

    s

    Anne Sandretto

  • 2 - Mercredi 2 juillet 2014 - lantenne

    Le prsident du Syndicat des entrepreneurs de manutention de Marseille-Fos (Semfos), nicolas gauthier, na toujours pas oubli quil a dirig auparavant un ta-blissement portuaire. Prenant la dfense des acco-niers et oprateurs de Marseille-Fos, il estime que depuis la rforme de 2008 ces entreprises ont dj fait leurs preuves. Notre productivit est en hausse. Elle a atteint 29 mouve-ments par heure, senorgueillit-il. Quant aux entreprises, elles ont investi 300 millions deuros en cinq ans, se plat-il souli-gner, pour mettre en avant le rle de co-financeur de la pro-fession pour le dispositif du port phocen.

    Selon lui, en 2013, lactivit globale a t trs positive dans un contexte dconomie euro-penne flanchante. Il estime que le recul des vracs liquides dont ptit le GPMM na pas vrai-

    ment dimpact sur les entreprises de manutention. En revanche, dans le secteur de la ligne rgulire, il se f-licite davoir vu la cration dune di-zaine de nouveaux

    services depuis juin 2013.Alors que se tient vendredi

    4 juillet le Conseil de dveloppe-ment du GPMM, ses requtes sont places sur le registre du bon sens. Il faut rentabiliser les in-vestissements existants, trouver un projet conomique quilibr entre les deux bassins car la solidarit

    entre les bassins est importante. Enfin, lautorit portuaire doit faire preuve dune ractivit en lien avec les entreprises car nous sommes les co-financeurs du dis-positif, insiste-t-il.

    Le raPPort Bonny remis Frdric

    cuviLLier

    Soulignant que la dure du projet stratgique est courte, le Semfos rclame notamment le comblement de la rotule Fos 2XL.

    Petit changement la tte des entreprises du port de Marseille-Fos, larrive rcente de sbastien Latz la direction g-nrale de Med Europe et STS en

    remplacement de michel Henry, Mourepiane, et la direction de Marseille Manutention pour suc-cder christian Paschetta.

    Les acconiers marseillais se sont runis en assemble gnrale trois jours aprs celle de lUnion nationale des industries de la manutention (Unim), qui a lar-gement voqu le rapport Bonny (du nom de lex-directrice gn-rale du Grand Port maritime de Dunkerque), qui doit tre remis Frdric Cuvillier, le secrtaire dtat aux Transports, mercredi 2 juillet. Son objectif est de cla-rifier les points confus de la loi de 1992 sans la restreindre ni llar-gir, souligne Nicolas Gauthier.

    vincent caLaBrse

    MarseilleManutention portuaire

    Le semfos fait pression sur le projet stratgique du gPmm

    quelques jours seulement de la runion du Conseil de dveloppement du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), le Semfos, runi en assemble gnrale le 30 juin, met une nouvelle fois laccent sur ses requtes. Les entreprises de manutention du port de Marseille-Fos esprent quelles seront retenues dans le cadre de son projet stratgique 2014-2018.

    Trouver un projet conomique

    quilibr entre les deux bassins

    G

    PM

    M

    Les ventes de voitures neuves sont reparties de lavant en juin en France, avec une progression de

    3,2 % en donnes brutes, selon des chiffres publis hier

    par le Comit des construc-teurs franais dautomobiles (CCFA). Sur les six premiers

    mois de lanne, la hausse a t de 2,9 % en donnes

    brutes. Le prsident du CCFA, Patrick Blain, en a

    profit pour relever la prvi-sion pour lanne. Lorganisa-

    tion table prsent sur une hausse denviron 2 % des

    immatriculations nombre de jours ouvrables comparables,

    contre 1 % jusque-l.

    Prvisions

    La prsidente du Directoire du Grand Port maritime de Marseille est alle rencontrer, le 20 juin, le ministre marocain de lquipement, du Transport et de la Logistique. Christine Cabau-Woehrel et Aziz Rabbah ont voqu trois dossiers : louverture dune ligne ro-ro entre Marseille et Tanger, la volont du GPMM de se porter candidat lappel manifes-tation dintrt marocain pour la cration de lignes maritimes passagers ou mixtes et la pos-sibilit de crer une plateforme logistique ddie dans chacun des deux ports pour consolider leurs changes de marchan-dises agricoles temprature dirige.

    Visite

    Infrastructures/Institutions

    En Chine, la progression de lactivit manufacturire sest acclre en juin. Lindice PMI des directeurs dachat a atteint 51 le mois dernier, au plus haut depuis dcembre, contre 50,8 en mai, a indiqu le Bureau natio-nal des statistiques un niveau quasiment en ligne avec les at-tentes des analystes interrogs par lagence Dow Jones. Un chiffre suprieur 50 marque une expansion de lactivit ma-nufacturire, tandis quun indice infrieur ce seuil signale une contraction.

    ProjetsdinFrastructures

    de transPort

    De son ct, lindice PMI calcul par la banque HSBC, galement dvoil hier, sest tabli 50,7 pour juin, au plus haut depuis sept mois, contre 49,4 en mai. Linstitution a donc rvis en trs lgre baisse lin-dice provisoire de 50,8 publi le 23 juin. Lconomie chinoise

    continue de montrer des signes de reprise, et cette dynamique devrait se poursuivre dans les prochains mois, soutenue par les efforts dinvestissements dans les infrastructures, a observ Qu Hongbin, conomiste chez HSBC.

    Alors que la croissance chinoise est descendue 7,4 % au premier trimestre, au plus bas depuis dix-huit mois, le gouver-nement, soucieux de stimuler lac-tivit, a adopt ces derniers mois des rductions fiscales pour les pe-tites entreprises, des facilits pour les investissements ferroviaires, et annonc de nouveaux investis-sements dans dambitieux projets dinfrastructures de transport. Il apparat que les pressions exer-ces sur lconomie par le net ralentissement de limmobilier sont compenses par le rebond des investissements dans les infrastructures, sous laiguillon de ltat, ainsi que par une demande trangre solide, commentait de son ct julian evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

    ChineManufacture

    Progression de lactivit en juin

    La production manufacturire en Chine sest encore renforce en juin, enregistrant sa plus forte progression depuis six mois, selon des chiffres gouvernementaux publis hier, confirmant le regain de lactivit industrielle.Les 130 PME rassembles

    dans le cluster Eden reprsentent 9.000 emplois et prs dun mil-liard deuros de chiffre daffaires dont plus de la moiti lexport. Elles couvrent quatre domaines dactivits complmentaires : quipements pour aronefs, na-vires et vhicules ; dtection, pro-tection et surveillance ; ingnierie et essais ; protection individuelle. Rassembles en une fdration nationale, elles proviennent des rgions Rhne-Alpes, Bretagne, Centre et Paca. Parmi quelques socits membres dEden figurent Centralp, Metravib, Rostaing, Sunaero, Titan Aviation ou Optsys pour Rhne-Alpes, Inpixal, Sensup, Euro-Shelter pour la Bretagne, TDA Armements, Junghaus T2M, Daher Aerospace et la direction gnrale darme-ment en rgion Centre, Infotron, Aerosurveillance, Novadem ou Safer pour Paca.

    Le sige de la fdration Eden, prside par jean-Luc Logel, prsident de Centralp Vnissieux, est situ la CCI de Lyon. Eden travaille avec des clusters trangers, en Allemagne

    et au Brsil notamment. La mu-tualisation des expertises tech-niques et des rseaux rend plus cohrente loffre des entreprises ltranger aussi bien dans les domaines civils que militaires.

    Eurosatory accueille plus de 1.400 exposants issus de 80 pays. En 2012, plus de 370 nouveau-ts ont t prsentes lors de ce salon de rfrence.

    En France, lindustrie de d-fense reprsente plus de 4.000 en-treprises qui ont une activit civile et militaire, 165.000 emplois di-rects et au moins autant demplois indirects et un chiffre daffaires denviron 15 milliards deuros. La France est en ce domaine le quatrime exportateur mondial. Grce ses grands groupes, co...