Lantenne 07 03 2014

Download Lantenne 07 03 2014

Post on 21-Feb-2016

240 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

<ul><li><p>Selon ltude de march mene par Transporeon et Cap Gemini Consulting, lindice de prix du transport routier na progress que de 1,2 % au dernier trimestre 2013 pour stablir 101,2 contre 100 au trimestre prcdent. Il a en revanche augment de 3,1 % en un an puisquil ne slevait qu 98,2 au quatrime tri-mestre de 2012.</p><p>Aucune volution frappante de lin-dice de prix na t observe pendant ce trimestre. On peut donc conclure que la tendance saisonnire habituelle sest appli-que, observent les auteurs de la dix-huitime dition de lin-dicateur du march du transport publi fin fvrier. Et dajouter : Ces dernires annes, lindice du prix du transport est rest re-lativement stable pendant le der-nier trimestre de lanne.</p><p>Lindice de capacit, qui est un facteur ayant une forte influence sur les prix du transport, a diminu de 3,1 % au quatrime trimestre de lanne coule pour stablir 83,6 alors quil slevait 86,2 lissue du troisime trimestre de </p><p>2013. Lanne dernire, nous avions pu observer une augmenta-tion pendant cette priode de 8,9 %, notent les auteurs de ltude. Par rapport au niveau du dernier trimestre de lanne 2012 (p-riode o lindice slevait 95), lindice de capacit a baiss de 12 %. Le document indique que cette </p><p>tendance illustre une concurrence en matire de prix moins importante. Selon les auteurs, le march reste au niveau peu lev que nous avons connu tout au long de lanne (2013). </p><p>Contrairement cette volution, nous avions pu observer une re-prise de la capacit au dernier trimestre des deux annes pr-cdentes, relvent-ils. leurs yeux, la lgre tendance la hausse de lindice de prix est un signe de la modeste reprise des prix du transport.</p><p>Forte baisse en novembre</p><p>Ltude explique que lin-dice des prix a poursuivi la </p><p>tendance la hausse amorce aprs lt. Toutefois, une forte baisse sest produite en no-vembre, lgrement corrige en dcembre. Lindice de capacit est remont par rapport aux ni-veaux trs bas de septembre et doctobre pour atteindre 95,6 en novembre et 81,9 en dcembre 2013. En octobre, ajoutent les experts, les prix ont augment de 2,4 % pour fixer lindice 104,9. En novembre, ils ont diminu de 7,6 % pour atteindre un indice de prix de 97. Au mois de dcembre, lindice a progress de 4,4 % pour retrouver un niveau de 101,2.</p><p>Autre composante de lin-dice global, lindice diesel qui a contribu son volution modeste pendant les trois der-niers mois de lanne. Ce type de carburant a baiss de 2,3 % au dernier trimestre de lanne coule par rapport au trimestre prcdent pour atteindre 103,5. Aprs le pic des prix du carbu-rant fin 2012, les prix se sont sta-biliss un niveau sensiblement plus bas, mentionne la dix-hui-time dition de lindicateur du march du transport.</p><p>Rappelant que les volumes dchanges commerciaux nont vari que de 0,5 % au dernier tri-mestre 2013 par rapport aux trois mois prcdents, les auteurs de ltude analysent : Aucune volu-tion frappante de lindice des prix na t observe pendant cette priode. On peut donc conclure que la tendance saisonnire ha-bituelle sest applique. Ces der-nires annes, lindice du prix du transport est rest relativement stable pendant le dernier trimestre de lanne, soulignent-ils.</p><p>Ils sattendent toutefois une chute importante des prix au cours du premier trimestre de lanne qui vient de dmarrer, en se basant sur la tendance saisonnire obser-ve lors des annes prcdentes.</p><p>Vincent Calabrse</p><p>Routier</p><p>Lanne 2013 acheve sur une reprise modeste du march</p><p>Dans son dernier indicateur du march du transport, la plateforme logistique Transporeon et Cap Gemini Consulting estiment que la reprise du transport routier continue de se poursuivre. leurs yeux, la lgre tendance la hausse de lindice de prix est un signe de la modeste reprise du march. En revanche, ils ne constatent pas de vritable volution au cours du premier trimestre de lanne 2014.</p><p>Les volumes dchanges commerciaux ont augment de 0,5 %</p><p> A</p><p>P M</p><p>ll</p><p>er-M</p><p>Ae</p><p>rs</p><p>k</p><p>RedressementLe tribunal de commerce </p><p>de Nanterre rendra aujourdhui sa dcision sur un placement en redressement judiciaire de laciriste Ascomtal, et dici-l, les ngociations se poursuivront entre son ac-tionnaire et ses cranciers, a-t-on appris hier de source proche de lentreprise. Le tribunal rendra sa dcision ce matin. Les parties continuent ngocier dans lespoir quun accord puisse tre trouv, a indiqu cette source la sortie de laudience du tribunal. En dpt de bilan, Ascomtal, qui emploie 1.900 sala-ris en France, espre un accord pour chapper au redressement. Ascomtal compte trois grosses usines en France produisant de lacier avec des fours lec-triques, Dunkerque (Nord), Hagondange (Moselle) et Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhne). Il dispose aussi de sites Custines (Meurthe-et-Moselle), Le Marais (Loire) et Le Cheylas (Isre).</p><p>Aujourdhui</p><p>Strasbourg :Une turbine gante en route vers le portUn convoi de dimensions excep-tionnelles a quitt mercredi 5 mars lusine General Electric de Belfort pour rejoindre le port de Strasbourg avant sa destina-tion finale aux tats-Unis.</p><p>Roumanie :Manifestation pour rclamer une autoroute</p><p>page 2</p><p>Infrastructures/Institutions</p><p>International Transport CompanyFreight Forwarder</p><p>- Project &amp; Oil Field cargo- Deepwater and off shore project</p><p>- Supply chain specialist- 4 PL dedicated</p><p>Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)</p><p>48 rue de lAubpine92160 ANTONY</p><p>Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54</p><p>mailto:infos@transprojets.com</p><p>http://www.Transprojets.com</p><p>EU</p><p>RO</p><p>RE</p><p>GIE</p><p> 12/</p><p>2013</p><p>69e anne - n19.154 vendredi 7 mars 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480</p><p>Le spcialiste depuis 1981de la Runion </p><p>et de lOcan Indien</p><p>Tl. : +33 (0)4 91 13 16 77n.guadagnino@cotrasud.fr</p><p>COTRASUD</p><p>Dimotrans :Progression sur les marchs forte croissancePour lanne 2013, Dimotrans a enregistr un chiffre daffaires de 180 millions deuros, grce trois rachats : CMA International, Pyretransit et Phoenix.</p><p>Bureau Veritas:Une anne un peu molle en 2013Bureau Veritas sest dclar jeudi 6 mars optimiste pour 2014, aprs un bond de ses bnfices lan dernier malgr la croissance un peu molle de son chiffre daffaire.</p><p>Air France :Le programme dt rduit lesmoyen-courriersAir France a prsent son programme dt qui augmente loffre en vols long-courriers mais la rduit encore sur le rseau moyen-courrier toujours dficitaire.</p><p>Entreprises</p><p>page 3</p><p>Aprs plusieurs annes de travail avec lensemble de la communaut portuaire havraise, lUmep a le plaisir dannoncer le lancement du systme de prise de rendez-vous pour entrer/sortir un conteneur par mode routier, sur lensemble des terminaux du port du Havre, compter du 3 mars 2014.Cette date a t dcide en parfaite concertation avec chacune des associations professionnelles composant la fdration et partie prenante du systme : Syndicat des transitaires (STH), Groupement havrais des armateurs et agents maritimes (Ghaam) et Groupement des employeurs </p><p>de main-duvre (Gemo), les transporteurs routiers travers le Grap, la FNTR, lOTRE et le Grand Port maritime du Havre.LUnion maritime et portuaire sest appuye sur le savoir-faire de Soget pour dvelopper cette application communautaire dont le but ultime est de fluidifier le trafic.Une charte sera signe au cours dune crmonie officielle par chacun des prsidents des entits sus-mentionnes, la troisime semaine de mars 2014.</p><p>Pour de plus amples informations, lassistance Soget est joignable comme suit : </p><p>help@soget.fr ou Tl. 02 35 19 25 70.</p><p>COMMUNIQU</p><p>Iata :Hausse de 8 % du trafic passagers Le trafic passagers de lindustrie mondiale du transport arien a progress de 8 % en janvier 2014 par rapport janvier 2013, selon des chiffres publis mer-credi 5 mars par lorganisation professionnelle Iata </p><p>page 2</p><p>Infrastructures/Institutions</p></li><li><p>La SNCF a annonc mer-credi 5 mars le lancement de travaux massifs de rnova-tion sur le rseau transilien, situ en le-de-France, qui concentre lui seul 40 % des trains et 70 % des voyageurs du rail en France. Les travaux dmarreront Pques, no-tamment avec des oprations dlagage sur laxe Pontoise-Gisors o la chute de feuilles darbres lautomne pro-voque rgulirement des re-tards. Les travaux, dun cot de 200 millions deuros cette anne, serviront galement au remplacement de rails et de composants signaltiques. Ils seront conduits sur 30 week-ends et 50 semai- nes de nuit.</p><p>Travaux</p><p>2 - Vendredi 7 mars 2014 - lantenne</p><p>LIata a enregistr une hausse de 8 % du trafic passagers en janvier dans le transport arien. Le trafic international a aug-ment de 7,8 % et le trafic sur les lignes intrieures de 8,2 %. Le mois de janvier est suprieur en termes de performances d-cembre 2013, qui avait affich une hausse de 6,8 %. Lanne 2014 a bien commenc, avec une demande en hausse par rapport aux trs bons rsultats de 2013, et en ligne avec une croissance plus forte dans les conomies avances et les pays mergents, a dclar Tony Tyler, directeur gnral de lIata. Par rgion gographique, le trafic inter- national des compagnies dAsie- Pacifique a augment en janvier </p><p>de 8 %, alors que celui des com-pagnies europennes na pro-gress que de 6,4 %. Ce sont les compagnies du Moyen-Orient qui ont ralis la meilleure per-formance, avec une progres-sion de 18,1 % en janvier. Cette rgion a profit de la bonne situation conomique de pays tels que lArabie saoudite ou les mirats arabes unis. Enfin, les compagnies dAmrique du Nord ont vu leur trafic passagers augmenter de 3,5 %, et celles dAmrique latine de 4,4 %. Concernant les vols intrieurs, la Chine affiche la plus forte hausse de janvier, avec une pro-gression de 20,1 % de son trafic passagers, en raison dune forte demande.</p><p>IataArien</p><p>Hausse de 8 % du traficpassagers en janvier</p><p>Le trafic passagers de lindustrie mondiale du transport arien a progress de 8 % en janvier 2014 par rapport janvier 2013, selon des chiffres publis mercredi 5 mars par lorganisation professionnelle Iata (Association internationale du transport arien).</p><p>Si elle consomme de plus en plus de gaz russe, lEurope </p><p>est moins expose que par le pass un scnario de cou-pure des gazoducs transitant par lUkraine, aprs un hiver </p><p>doux et le renfort du nouveau gazoduc Nord Stream. Lundi 3 mars, les stockages euro-pens de gaz taient pleins </p><p> 48,8 % de leur capacit, contre environ 37 % au mme moment lan dernier, a indiqu le groupement doprateurs de </p><p>gazoducs Gas Infrastructure Europe (GIE). Soit environ un mois et demi de consomma-</p><p>tion, soulignent des analystes, alors que le Vieux Continent </p><p>sort de son hiver le plus doux depuis six ans, ce qui a rduit </p><p>la demande gazire.</p><p>Pnurie</p><p>Les stocks de ptrole brut ont augment un peu plus forte-ment que prvu la semaine dernire aux tats-Unis, selon les chiffres du dpartement amricain de lnergie (DoE) publis mercredi 5 mars. Les rserves de brut ont avanc de 1,4 million de barils, 363,8 millions, lors de la semaine acheve le 28 fvrier. Les rserves de produits distills (dont le gasoil et le fuel de chauffage) ont, elles, avanc de 1,4 million de ba-rils, 114,5 millions de barils. Les stocks dessence ont de leur ct chut de 1,6 million de barils, 229 millions. </p><p>Stocks</p><p>Les immatriculations de voitures neuves ont encore progress de 3 % en fvrier </p><p>sur un an en Grande- Bretagne, leur vingt-</p><p>quatrime mois de hausse conscutif, ont annonc hier </p><p>les professionnels du secteur. Quelque 68.736 vhicules </p><p>ont t immatriculs dans le pays le mois dernier, a indiqu </p><p>lAssociation britannique des constructeurs et des vendeurs </p><p>dautomobiles (SMMT). Depuis fvrier 2012, la crois-sance du march automobile </p><p>sest tablie 17,4 %. En 2014, le secteur sattend une </p><p>croissance modre.</p><p>Immatriculations</p><p>Infrastructures/Institutions</p><p>Exceptionnel, le convoi General Electric entre Belfort et Strasbourg lest au sens premier du terme : lat-telage mesure 109 mtres de long pour 6,65 mtres de large et 5,70 mtres de haut. Son poids total atteint 800 tonnes, dont 390 tonnes pour lobjet de ce transport hors normes : une tur-</p><p>bine gaz de plus de 510 m-gawatts de puissance. Lusine </p><p>de Belfort qui la produite lexpdie vers le banc des-sais spcialis de son groupe aux tats-Unis ( G r e e n v i l l e , en Caroline du Sud). La turbine </p><p>en question est un prototype, dont la validation dclenchera la production en srie Belfort, </p><p>avec un premier modle livr la centrale EDF de Bouchain (Nord) lan prochain.</p><p>Parti de Belfort mercredi 5 mars, le convoi rejoindra par la route le port de Strasbourg mardi 11 mars il ne circulera pas ce week-end o le portique colis lourd sera en mesure de char-ger la turbine, grce lexten-sion 460 tonnes de sa capacit de levage qui a t ralise il y a cinq ans moyennant 2,8 millions deuros dinvestissements. </p><p>tecHniquedu brancard</p><p>Le groupe Rhenus lache-minera par barge jusquau port dAnvers. GE affrte le navire qui mnera jusquau port de Savannah (Gorgie), avant un post-ache-minement rail-route. Au total, le trajet durera prs dun mois et </p><p>demi, souligne Thierry Dantec, responsable logistique de GE Belfort.</p><p>Lindustriel et le conseil g-nral du Territoire de Belfort ont investi 700.000 euros pour am-nager litinraire de pr-ache-minement. Le convoi, lui, est luvre du transporteur spcia-lis Scales. Compos de deux re-morques quatorze lignes de trois essieux, de deux camions trac-teurs et de deux camions pous-seurs, il est indit en France : il applique pour la premire fois la technique du brancard consis-tant suspendre lobjet sur deux remorques grce une poutre mtallique de support. Ceci permet de mieux rpartir sa masse, indique Thierry Dantec. Et explique la longueur record du convoi.</p><p>Christian robisChon</p><p>StrasbourgRoutier</p><p>une turbine gante en route vers le portUn convoi de dimensions exceptionnelles a quitt mercredi 5 mars lusine General Electric de Belfort pour rejoindre le port de Strasbourg avant sa destination finale aux tats-Unis.</p><p>Rhenus lacheminera par barge </p><p>jusquau port dAnvers</p><p>Le convoi son dpart de Belfort le 5 mars ChristiAn robisChon</p><p>Lusine Dacia de Pitesti a t rachete par le groupe Renault en 1999</p><p> r</p><p>en</p><p>Au</p><p>lt</p><p>En Roumanie, des salaris de Dacia/Renault sont descendus dans la rue pour rclamer une autoroute cruciale pour leur usine. Les employs de lusine Dacia/Renault de Mioveni, prs de Pitesti (sud) craignent une perte de comptitivit de leur usine en raison du dficit dinfra- structures en Roumanie qui pour-rait pousser Renault se tourner de plus en plus vers son usine gante de Tanger au Maroc pour la production de vhicules low-cost. Aujourdhui, les investis-seurs commencent perdre leur intrt pour la Roumanie. Nous souhaitons tre couts, nous souhaitons des infrastructures et un programme national densei-gnement professionnel, a dcla-r un des dirigeants du Syndicat automobile Dacia, ion iordache.</p><p>30 euros conomiss par vHicule</p><p>Les manifestants ont notam-ment dnonc la dcision du gouvernement du Premier mi-nistre, Victor Ponta, de repous-ser la construction dun tronon dautoroute entre Pitesti, sige de </p><p>leur usine, et Sibiu (centre). Ce tronon permettrait notamment aux camions de lusine Dacia/Renault datteindre plus rapide-ment la frontire vers la Hongrie et les pays dEurope de lOuest.</p><p>Le directeur gnral de la marque Dacia, nicolas Maure, avait dclar fin fvrier quune des priorits du groupe...</p></li></ul>