Lantenne 31 07 2014

Download Lantenne 31 07 2014

Post on 01-Apr-2016

224 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Alors que les confrences lan-ces depuis septembre 2013 par Frdric Cuvillier sont censes poser les bases dune relance du fret ferroviaire en France, une srie de mesures fragilisent son avenir ou annoncent une hausse sensible de ses cots. Rappeles le 10 juillet Paris par Denis Choumert, prsident de lAUTF, elles concernent la rduction voire la suppression en 2015 du soutien public aux pages fret, labaissement rtroactif de plus de 30 % de laide au coup de pince qui profite avant tout au rail-route et la ferme-ture de lignes capillaires fret. Aprs avoir dnonc le projet de socle social unifi et la coupe de laide au combin, les chargeurs ont crit le 2 juillet au Premier ministre pour lalerter sur les consquences dune non recon-duction de la dotation publique aux pages fret. Cette dcision conduira une augmentation des cots du ferroviaire denviron 15 %. Nous ne pourrons pas sup-porter cette hausse qui se traduira

    par une nouvelle contraction des volumes transports par le rail, selon Maurice Desderedjian, prsident de la Commission fer-roviaire de lAUTF.

    Risque De FeRMetuRe De lignes

    Les risques qui psent sur le rseau capillaire fret est un autre sujet de proccupation, du ct des chargeurs, verriers et cra-liers notamment. Les dcisions de RFF dinterdire la circula-tion des trains de marchandises pour des raisons de scurit se multiplient avec des pravis trs courts, de deux trois mois, sans que les industriels sachent jusquo cette hmorragie va se poursuivre ni quel rythme. Mis au pied du mur, ils nont dautre alternative que de basculer leurs flux sur la route, de procder de coteuses ruptures de charge route-rail, ou dabandonner cer-tains marchs en absorbant, au passage, une dprciation co-nomique de leurs installations

    ferroviaires, voire de leur outil de production.

    Compos de voies ferres clas-ses 7 9 SV (sans voyageurs), le rseau capillaire fret compte 4.200 kilomtres. Prs de 3.200 km sont utiliss aujourdhui raison de quelques milliers plusieurs cen-taines de milliers de tonnes par an. En 2014, plus de 1.300 km pour-raient tre ar-rts sans tenir compte des mar-chandises qui les empruntent pour rejoindre le rseau ferr magistral. Pour y voir plus clair, lAUTF rclame les conclusions de linventaire rcemment men par RFF sur ltat de vtust de ce rseau. Les industriels, exp-diteurs comme destinataires, ont le droit de connatre le sort que le gestionnaire dinfrastructures rserve aux lignes capillaires qui les desservent, et dchanger avec lui sur les trafics et leurs perspectives de croissance.

    sinspiReR Des poRts MaRitiMes

    Sur cette base, les chargeurs appellent les pouvoirs publics laborer un grand plan

    national de modernisation du rseau capillaire. Dans une pre-mire hypothse, ce plan consis-terait remobiliser les moyens financiers pour sa remise en tat estims vingt millions deuros par an. Soit revenir la situa-

    tion antrieure 2013, lorsque RFF allouait ce rseau une enve-loppe annuelle de seize mil-lions. Dans un second scnario, ltat fixerait un nouveau cadre organi-sant le transfert

    en pleine proprit du rseau capillaire un ou plusieurs ges-tionnaires dinfrastructures d-lgus. Ceux-ci disposeraient dune totale libert de choix des voies et des moyens pour assurer la remise niveau et lentretien courant et pour lexploiter.

    Cette solution sinspire de la gestion des rseaux ferrs por-tuaires transfers aux Grands Ports maritimes en 2010. Si cette deuxime voie tait celle choisie, un moratoire sur les fer-metures de lignes actuellement envisages devrait tre mis en place, selon lAUTF.

    rick DeMangeon

    AUTF

    Sauver le rseau ferr capillaire fret

    Faute de pouvoir mobiliser les financements ncessaires pour les entretenir, Rseau ferr de France envisage de fermer cette anne 1.300 kilomtres de lignes capillaires fret selon lAUTF. Face ce dsengagement, les chargeurs proposent ltat une nouvelle approche nationale, inspire de lexemple portuaire en place depuis 2010, pour la gestion et lexploitation de ce rseau.

    Confier le rseau capillaire

    des gestionnaires dinfrastructures

    dlgus

    69me anne - n19.252 Jeudi 31 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    Ana Holdings :La compagnie sort du rouge au 1er trimestreLa compagnie arienne japo-naise Ana Holdings est sortie du rouge au premier trimestre de lexercice 2014-2015, avec un petit bnfice net aid par un gain exceptionnel et un maigre bnfice dexploita-tion notamment d une hausse de 10 % de son chiffre daffaires.

    Eurotunnel :Le groupe bat son record de frquentationLe groupe Eurotunnel a annonc avoir battu son record de frquentation pour louverture de la saison estivale britannique avec prs de 50.000 vhicules de tourisme soit environ 150.000 passagers en une semaine.

    Entreprises

    page 2

    La prsentation du rapport Bonny reporte

    Le rapport Bonny, (du nom de Martine Bonny, lex-directrice gnrale du Grand Port maritime de Rouen puis de Dunkerque), qui devait tre remis Frdric Cuvillier, le secrtaire dtat aux Transports, lavant dernire semaine du mois de juillet, ne sera prsent quen sep-tembre. Selon le cabinet du secrtaire dtat, aucune date nest encore fixe. Le rapport fait suite une srie de rencontres entre les di-rigeants de lUnim (Union nationale des industries de la manutention portuaire), les responsables de la FNPD-CGT et les repr-sentants du ministre qui se sont droules cette anne dans lobjectif de clari-fier les points confus de la loi de 1992. Ce texte avait introduit en France la pre-mire grande rforme dans le secteur de la manutention portuaire.

    La plate-forme de transport combin Novatrans au Boulou, prs de Perpignan

    N

    ova

    tra

    Ns

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    07/

    2014

  • 2 - Jeudi 31 juillet 2014 - lantenne Entreprises

    Mme si le prix du carburant continue dempcher la renta-bilit de lactivit du transport de passagers, Ana Holdings se rattrape par ailleurs et la com-pagnie a maintenu intactes ses prvisions annuelles. Au cours des trois mois passs en revue, le chiffre daffaires dAna sest tabli 386,8 milliards de yens (2,8 milliards deuros), grce des rservations plus nombreuses et plus lucratives vers ltranger et une diversification slective.

    17,7 % De passageRsinteRnationaux

    en plus

    En un trimestre, Ana a trans-port 9,97 millions de personnes sur les lignes intrieures, soit une progression de 2,9 % grce un regain de demandes tant pour les voyages daffaires que pour les

    loisirs. Les revenus affrents ne se sont cependant levs que de 0,7 % du fait de la concurrence qui oblige proposer des promo-tions tarifaires.

    Par ailleurs, 1,69 million de passagers ont emprunt les vols dAna destination ou en prove-nance de ltranger, soit un gain de 17,7 % sur un an accompagn dune augmentation de 22,1 % des recettes en dcoulant.

    Pour lexercice entam dbut avril, Ana espre que lcono-mie nippone ne sera pas affecte plus que quelques semaines par la hausse de la taxe sur la consom-mation survenue le 1er avril. Le transporteur nippon se flicite en outre de la bonne tenue de son ac-tivit de transport de fret.

    Pour faire face au prix lev du krosne qui ronge une partie de ses marges cause de la d-prciation de la monnaie japo-

    naise, la compagnie veut encore rduire ses cots autres et am-liorer loffre en fonction de la demande. Elle entend aussi revoir son rseau international en ex-ploitant au mieux la rpartition des vols entre les deux aroports de Tokyo (Haneda et Narita).

    Enfin, elle table sur une meilleure gestion du transport de marchandises en exploitant aussi pour ce faire de la place dans les avions de pas-sagers, et compte amliorer les performances de ses filiales bas cots.

    In fine, la compagnie a mainte-nu ses prvisions pour la totalit de lexercice qui sachvera le 31 mars 2015. Son chiffre daffaires 2014-2015 est toujours attendu au

    niveau record de 1.700 milliards de yens et son bnfice dexploi-tation 85 milliards (+ 29 %). Elle escompte un bnfice net de 35 milliards de yens (+ 85 %).

    Ana a par ailleurs annonc sa dcision de renoncer un investissement prvu dans la compagnie bir-mane Asian Wings Airways (AWA), opra-tion qui devait

    pourtant lui permettre de crer une base locale pour profiter de la croissance attendue dans la rgion Asie-Pacifique. Ana devait investir 2,5 milliards de yens (19 millions deuros) dans cette petite compagnie rentable pour en prendre 49 %, mais lintensifi-cation de la concurrence sur place lui a fait changer davis.

    Ana Holdingsarien

    la compagnie sort du rouge au premier trimestreLa compagnie arienne japonaise Ana Holdings est sortie du rouge au premier trimestre de lexercice 2014-2015, avec un petit bnfice net aid par un gain exceptionnel et un maigre bnfice dexploitation notamment d une hausse de 10 % de son chiffre daffaires.

    Vers une meilleure gestion

    du transport de fret

    B

    oe

    iNg

    La compagnie ferroviaire transmanche Eurostar va lan-

    cer un nouveau service per-mettant de relier directement

    Londres Marseille, avec des escales Lyon et Avignon, partir du 1er mai 2015. Cette

    nouvelle desserte permet-tra de rallier, depuis la gare Saint-Pancras de Londres,

    Lyon en 4 heures 30, Avignon en 6 heures et

    Marseille en 6 heures 15. Aujourdhui, Eurostar permet

    aux Britanniques de se rendre Marseille, mais ils doivent

    changer de train la gare du Nord Paris et se rendre jusqu la gare de Ly