lantenne 29 07 2014

Download Lantenne 29 07 2014

Post on 01-Apr-2016

236 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Bruxelles, la Commission europenne avait annonc en no-vembre 2013 que les deux leaders du transport maritime conteneu-ris et certains de leurs concur-rents taient souponns de stre concerts illgalement sur des hausses tarifaires depuis 2009, en annonant des augmentations de taux de fret leurs clients par communiqu de presse ou sur leur site internet.

    Les hausses de taux de fret dans Le viseur

    Selon des sources proches du dossier, ces pratiques sont sui-vies de prs par des entreprises dautres secteurs, comme la grande distribution ou la chimie, car il pourrait crer un prcdent

    aprs lequel des annonces pu-bliques de changements de prix risquerait de les exposer des p o u r s u i t e s antitrust.

    Outre le danois Maersk et MSC, bas Genve, le franais CMA CGM, le tawanais Evergreen, le sud-coren Hyundai Merchant Marine (HMM) et plu-sieurs armateurs japonais cher-chent ngocier une solution avec lautorit de la concurrence, ont ajout les sources.

    Les compagnies sont entres en discussions prliminaires avec la Commission europenne, a

    ajout lune des sources, qui a requis lanonymat.

    Elles pourraient proposer aux autorits europennes des concessions dans le cadre dune procdure dite dengagements, au terme de laquelle elles ne se verraient pas infliges de sanction.

    Dans ce cas, la Commission consulterait probablement les autres acteurs du secteur avant

    daccepter ces concess ions . Il est pos-sible, dit-on de mme source, quune dcision soit annonce en octobre, juste avant la fin du mandat du

    commissaire la Concurrence, Joaquin Almunia.

    Les armateurs ont refus de commenter ces informations. Quant Antoine Colombani, le porte-parole de la Commission europenne pour les dossiers de concurrence sest refus tout commentaire.

    Le choix ventuel dune proc-dure dengagements ne rpondrait pas aux interrogations des entre-prises sur la lgalit des annonces publiques de modifications de prix, a dclar Catriona Hatton, associe au cabinet Baker Botts.

    Une procdure dengage-ments ne serait pas une dcision aussi importante que cela car elle ne crerait pas un prcdent et une rfrence pour lavenir. Pour les entreprises concernes, elle serait prfrable car elle se traduirait par un gain de temps et aucune constatation dinfrac-tion, a-t-elle expliqu.

    Maersk, CMA CGM, le ja-ponais Nippon Yusen Kaisha, le sud-coren Hanjin Shipping, Evergreen et lallemand Hapag-Lloyd avaient confirm en 2013 lexistence de lenqute de lUE. Il se dit que le chinois China Shipping, le japonais Mitsui, le hongkongais OOCL, la com-pagnie du golfe Persique UASC et enfin le groupe isralien Zim taient galement viss par len-qute europenne.

    Vincent CAlAbrse

    Ligne rgulire

    Les armateurs en ngociation avec Bruxelles

    Alors que le ministre chinois du commerce (MofCom) navait pas encore oppos son veto au projet dalliance P3, AP Mller-Maersk et MSC, les concepteurs du projet 2M, ont engag dbut juin des discussions avec la Commission europenne pour tenter dobtenir que lenqute antitrust ouverte sur le secteur ne sachve sans quils aient payer des amendes.

    Demande de concessions

    auprs de lautorit de la concurrence

    7.600Plus de 90 % des qui-

    pements ont t livrs en Rpublique centrafricaine, au Soudan du Sud et en Syrie, o les conflits ont dplac des millions de personnes et isol des communauts. Linscurit, laccs huma-nitaire limit et les pluies rendent souvent impossible le transport de nourriture et dautres quipements par bateau ou par camions. De janvier juin 2014, laviation du (Programme Alimentaire Mondial) PAM a livr 7.600 tonnes de nourri-ture ainsi que 1.189 tonnes de matriel de secours pour le PAM et dautres organi-sations humanitaires dans 21 pays. La quantit totale de 8.789 tonnes est plus de 56 fois suprieure celle transporte par voie a-rienne au cours du premier semestre 2013 o 156 tonnes avaient t livres. Sur les 8.789 tonnes de fret, la plus grande partie 53 % a t transporte au Sud-Soudan, 22 % en Rpublique centrafri-caine et 16 % en Syrie.

    le chiffre du jour

    69e anne - n19.250 Mardi 29 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    A

    P M

    ll

    er-M

    Ae

    rs

    k

    Transports Fatton :Cap sur lIndePour durer, il faut se dvelopper, lanait Sylvain Fatton, prsident du directoire du groupe ponyme, voici quelques annes, lors de linauguration du site nergie renouvelable implant sur CargoPort-aroport de Lyon. En dpit de la duret de la conjoncture, ce groupe de 105 ans, prend les dcisions qui lui permettent de maintenir le cap.

    TNT Express :Lexpressiste rduit sa perteTNT Express a fortement rduit sa perte nette au deuxime trimestre, grce une performance oprationnelle encourageante.

    Entreprises

    page 2

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    07/

    2014

  • 2 - Mardi 29 juillet 2014 - lantenne Entreprises

    Comptant vingt bureaux et dix-sept filiales en France et dans le monde, notamment lle Maurice, Madagascar, la Runion, New York, Chicago, Los Angeles, Montral, Johannesburg, Barcelone et quatre implanta-tions en Asie, le groupe Fatton, en 2014, a mis rsolu-ment le cap sur lInde avec des ouvertures Chennai, B o m b a y, Bengalore et Delhi. Nos clients nous poussaient investir en Inde. Nous avons franchi le pas quand nous avons trouv lagent HTL Logistics Bengalore susceptible de crer une joint- venture avec nous. Cette affaire familiale emploie 500 personnes et dispose dune vingtaine de bureaux en Inde, commente sylvain Fatton. Ces implanta-tions dans quatre grandes villes semblent prometteuses avec des premiers mois dexploitation trs satisfaisants mais avec cependant un dsquilibre, les importations tant plus fortes que les exporta-tions franaises.

    2013 a t meilleure que 2012 et 2014 sera meilleure que 2013 sans tre extraordinaire. Nous amorons le redressement

    de notre division nationale grce un assainissement du poste Clients, souligne Sylvain Fatton. Quatre ou cinq filiales dficitaires en 2013 seront bnficiaires cette anne. En Espagne, par exemple, deux personnes sur quatre ont t licencies dans le bureau de

    Barcelone qui devrait r e t rouve r une bonne rentabilit. Si lam-b i a n c e g n r a l e

    des affaires en France est pr- occupante, certaines initiatives des entrepreneurs gnrent des progressions. Ainsi, la socit Cognard messagerie Riorges, filiale 100 % et qui emploie 90 personnes permet au groupe de distribuer le fret des confrres de Fatton non installs dans ce territoire. Lagence de Dijon est spcialise dans les transports pour les Pays dEurope centrale et orientale grce lintgration en 2008 de la socit OTL dans le groupe. Deux filiales montent en puissance en France, Satolas Green Pusignan avec, dune part, la logistique en marketing pro-motionnel destine la grande distribution via Solog marke-ting, une filiale dveloppe avec deux partenaires logistiques

    majoritaires, et avec, dautre part, depuis un an, la filiale Fine & Fast Expedition et le trans-port duvres dart qui crot favorablement.

    Fatton dispose dune filiale ddie au transport de conte-neurs sur courte distance cre avec Gery Conteneurs Services entre le port de Lyon et plusieurs plateformes de la rgion lyon-naise. Cette unit nous permet dapporter un service Plus nos clients du maritime et de leur pro-poser un door-to-door, explique Sylvain Fatton propos de cette structure dirige par bertrand Fort, ancien patron de GCS. Elle emploie une douzaine de per-sonnes et dispose de 24 chssis et 10 tracteurs.

    Fatton emploie 550 per-sonnes. Cette entreprise a le statut dOEA et elle a sign la charte CO

    2 de lAdeme. Elle

    exploite une flotte de 140 vhi-cules dont 60 % en norme Euro V et Euro VI. Loverseas repr-sente 75 % des activits, la route et la logistique 25 %. Les entre-pts totalisent 45.000 m2 entre Valence, Marseille, Roanne, Lyon et Lille dans une optique de logistique de proximit. Le chiffre daffaires de 92 mil-lions deuros (il oscille entre 90 et 95 millions depuis quatre ans) pourrait franchir la barre des 100 millions deuros cette anne

    Annick broud

    Transports FattonRoutier

    Cap sur lindePour durer, il faut se dvelopper, lanait Sylvain Fatton, prsident du directoire du groupe ponyme, voici quelques annes, lors de linauguration du site nergie renouvelable implant sur CargoPort-aroport de Lyon. En dpit de la duret de la conjoncture, ce groupe de 105 ans, prend les dcisions qui lui permettent de maintenir le cap.

    Vers les 100 millions de chiffre daffaires en 2014 ?

    F

    Atto

    n

    La compagnie arienne irlandaise Ryanair a revu

    la hausse lundi 28 juillet ses perspectives pour lexercice 2014-2015, aprs une forte

    progression de ses bnfices au premier trimestre. Elle

    table dsormais sur un bn-fice net entre 620 et 650 mil-

    lions deuros (contre une prcdente prvision entre

    580 et 620 millions deuros) et attend un trafic annuel en hausse de 5 % 86 millions de passagers (contre 4 %

    84,6 millions). Au premier tri-mestre, achev fin juin, le b-nfice net a bondi de 152 %

    196,8 millions deuros.

    Perspectives

    Le tribunal de commerce de Poitiers a valid vendredi 25 juillet la reprise par Barat Group du fabricant dint-rieurs ferroviaires CEIT, en redressement judiciaire depuis avril, dont 83 emplois sur les 214 vont tre conservs. Les emplois seront conservs sur les sites de Loudun (Vienne) et de Rorthais (Deux-Svres). Au total, 131 personnes vont tre lice