lantenne 15 07 2014

Download Lantenne 15 07 2014

Post on 01-Apr-2016

234 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Les entreprises pnalises par le mouvement de grve la SNCM de deux semaines et demie qui a perturb les liaisons maritimes entre la Corse et le conti-nent bnficieront dun talement du paiement de leurs charges patronales du deuxime tri-mestre et dun effacement de ces charges au troisime trimestre, a expliqu Antoine Mondoloni, prsident de la Chambre rgionale de com-merce et dindustrie de Corse sa sortie de Matignon. Seules seront concernes les entreprises im-pactes par la crise, donc il faudra les recenser, entreprise par entreprise, dans le tourisme, le BTP, chez les agriculteurs, les artisans, a-t-il indiqu, en faisant part de sa satisfaction. Matignon a ensuite confirm ces mesures de compensation, ajou-tant que la Caisse des dpts et la BPI seront mobilises pour proposer des prts taux zro aux entreprises rencontrant des difficults. Toutes ces mesures tmoignent de la solidarit de la nation envers la Corse et ses ha-bitants, a indiqu le cabinet du Premier ministre.

    La runion partait trs mal, nous tions avec des pinailleurs, nous tions trs pessimistes. Mais Manuel Valls est arriv et a su dpassionner le dbat. Il a su tran-cher, a salu Antoine Mondoloni. On a dj eu ce quon voulait sur ce point-l, cest norme, dautres demandes viendront videmment sur limpact psychologique qua eu ce mouvement sur le tourisme, mais a viendra plus tard, a-t-il

    dit. Antoine Mondoloni, qui tait reu avec neuf autres reprsentants de divers secteurs corses (tourisme, transport, commerce, BTP...),

    na pas t en mesure de chif-frer le montant des allgements de charges obte-nus, qui dpen-dra du nombre dentreprises y ayant droit. Un

    haut fonctionnaire va tre nomm pour cette mission, a confirm Matignon.

    Pour le prjudice de la grve de la SNCM, aujourdhui, on sait que la Corse a perdu entre 7 et 8 millions deuros, sur dix-sept jours, soit plus de

    120 millions deuros. Quant la fin du conflit et la reprise du travail annonce jeudi 10 juillet, il tait temps que a arrive, a dit Antoine Mondoloni, rptant que ltat avait eu tort de ne pas tre intervenu, en particulier pour librer le Kallist, navire de La Mridionale bloqu par les marins grvistes de la SNCM.

    Plusieurs centaines de diri-geants dentreprises, commer-ants et artisans et dlus avaient de nouveau protest mercredi 9 juillet Bastia contre les cons-quences de la grve sur leur ac-tivit, avec des dtriorations en fin de manifestation. Au len-demain dun compromis scell dans la douleur, les salaris de la SNCM ont vot jeudi 10 juillet la reprise du travail. Les syndicats ont exig dtre reus par Manuel Valls pour obtenir des clarifica-tions, mais aucune demande officielle na t formule selon Matignon.

    Quelques semaines pour la survie de la compagnie

    Le secrtaire dtat aux Transports, Frdric Cuvillier, a estim jeudi 10 juillet que la SNCM navait que quelques se-maines pour assurer sa survie et rgler lensemble de ses nombreux problmes, se flicitant de la fin de la grve vote par les marins. Il tait ncessaire que la grve puisse se terminer, compte tenu des consquences conomiques quelle pouvait avoir, et quelle a, sur larmement lui-mme, sur la compagnie et sa prennit, sur lconomie marseillaise, et bien sr lcono-mie corse, a dclar Frdric Cuvillier alors que le trafic de-vrait tre rtabli 80 % ds jeudi soir aprs le vote du matin. Il faut maintenant mettre profit les quelques mois qui se prsen-tent devant nous pour trouver une solution la prennit, la scurisation de lemploi, et surtout la solidit de la dlgation de service public, de la continuit territoriale entre Marseille et la Corse, a poursuivi le reprsentant du gouvernement, sa-luant laction de mdiation conduite par le ngociateur Gilles Blier. Le patron de Veolia Environnement, Antoine Frrot, a confirm jeudi 10 juillet tre prt cder pour un euro la participation au capital de la SNCM dtenue par Transdev, la coentreprise forme avec la Caisse des dpts (CDC).

    Investissement dans les infrastructures portuaires

    Le ministre de lcono-mie, Arnaud Montebourg, a souhait jeudi 10 juillet dynamiser linvestissement dans les infrastructures en France, citant les ports, la fibre optique, le tourisme et la construction de barrages. Les investissements dans les infrastructures gnrent les emplois daujourdhui et les biens communs de demain, a-t-il dclar lors de la prsentation en grande pompe de sa feuille de route pour le redresse-ment conomique du pays. Je vous propose que nous reprenions la ralisation dinfrastructures qui nous seraient profitables comme la construction de barrages sur nos fleuves en France, a-t-il expliqu. Ces bar-rages nouveaux peuvent devenir le moyen de rali-ser les objectifs ambitieux de monte de la production dlectricit dorigine re-nouvelable, a-t-il ajout. La France connat un d-ficit dinvestissement alors quelle dispose pourtant dune pargne record et massive de 3.600 milliards deuros, a rappel le mi-nistre. Par ailleurs, pour remonter lactivit de nos ports, linvestissement dans lamlioration des des-sertes ferroviaires du port de Marseille et du Havre doit tre acclr, a aussi souhait le ministre.

    SNCM

    Baisses de charges pour les entreprises corses

    Les entreprises corses affectes par la grve de la SNCM vont bnficier dtalements et de suppressions de charges patronales, ont annonc jeudi 10 juillet Matignon et les reprsentants conomiques corses reus par Manuel Valls.

    La Corse a perdu plus de 120 millions

    deuros sur dix-sept jours

    Rhin :Le GNL prt se propulserLa circulation au gaz naturel liqufi dun premier porte-conteneurs depuis fin juin sur le Rhin augure dune acclration de lutilisation le long du fleuve pour cette nergie moindres missions nocives.

    Ferroviaire :La rforme adopte avec desmodificationsLe Snat a adopt jeudi 10 juillet la rforme ferroviaire qui re-groupe dans une mme holding la SNCF et RFF (Rseau ferr de France) aprs lavoir modifie.

    La Rochelle :Les actions dnonces contre le bois illgalDes professionnels de lim-portation de bois ont dnonc le manque de rigueur des actions de Greenpeace qui a rcemment men des opra-tions mdiatiques dans la cit rochelaise contre des importa-tions supposes illgales de bois venant dAfrique.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    69e anne - N19.240 Mardi 15 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    Air France :Maintien dun objectif de marge positive en 2014La compagnie Air France table encore sur des rsultats positifs en 2014, en dpit de labaissement des prvisions de rsultat brut dexploitation pour lensemble du groupe Air France-KLM annonc mardi 8 juillet, a dclar jeudi 10 juillet son PDG Bordeaux.

    Entreprises

    page 3

    F

    ra

    nc

    k a

    nd

    r

    Hyundai Heavy : plateforme offshore aux mirats

    Le groupe sud-coren Hyundai Heavy Industries a annonc vendredi 11 juillet avoir remport un contrat dun montant de 2 milliards de dollars pour construire des installations de pro-duction ptrolire off- shore aux mirats arabes unis. Laccord a t conclu avec la socit Abu Dhabi Marine Operating (ADMA-OPCO) et concerne le champ ptrolier de Nasr, quelque 130 km au large dAbou Dhabi. Hyundai Heavy Industries doit no-tamment fournir un com-plexe de traitement de gaz et de craquage de ptrole brut. Lachvement des tra-vaux est prvu pour 2019. Ces nouvelles installations doivent tripler la production actuelle du champ de Nasr 65.000 barils par jour.

  • Mis en service fin juin, lEiger-Nordwand du hol-landais Danser est le qua-trime bateau propuls par le GNL circuler sur le Rhin depuis bientt trois ans. Mais le goutte--goutte doit devenir une vague-lette : 27 nouveaux projets ont t recenss par la Commission cen-trale pour la navigation du Rhin (CCNR) dans le bassin rhnan et la Wadden, commencer par un bateau-citerne de Kem Gas qui transportera lui-mme du GNL en septembre.

    Le facteur r-glementaire doit donner un coup de boost suppl-mentaire : lan prochain, la Commission compte diter ses prescriptions qui consi-gneront les rgles dutilisation, de scurit et de qualification du personnel respecter pour cette nergie stocke - 160 C.

    Ces prescriptions feront passer un rgime dautorisation spon-tane. Jusqu prsent, les quelques mises en service rsul-

    tent dautorisation titre dex-ception la rgle dinterdiction, accord au coup par coup par dcision des tats membres. Ce ne peuvent tre par consquent que des expriences pilotes ponctuelles, rappelle Hans van der Werf, secrtaire gnral de la CCNR. Adopte en 2015, la rgle pourra connatre des ajustements pendant trois ans, jusqu son entre en vigueur dfinitive en 2018, ajoute Hans van der Werf.

    Sur le conte-nu technique de notre prescrip-tion, lessen-tiel est arrt, confirme le secr-

    taire gnral. La CCNR vient de concevoir une carte numrique qui dresse ltat des infrastruc-tures et bateaux GNL en service en Europe.

    Utilisant la propulsion dual-fuel, le bateau Danser ouvre galement la voie de nouveaux champs dapplication du gaz na-turel liqufi : il sagit dune re-

    conversion dun bateau qui a cir-cul pendant vingt ans au diesel. Il nest pas non plus un bateau-citerne comme les autres, mais un porte-conteneurs, qui sest priv de quelques botes pour faire place au rservoir GNL.

    Enfin, il ne limite pas son cir-cuit au delta du Rhin, mais par-court lensemble du bassin de Rotterdam et Anvers jusqu Ble.

    Lenjeu essentiel consiste en la constitution dun rseau de

    ravitaillement en points fixes. Des stations en