lantenne 24 07 2014

Download Lantenne 24 07 2014

Post on 01-Apr-2016

223 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Cest sur une note ngative que sachve au port du Havre le premier semestre 2014 : entre dbut janvier et fin juin, le trafic total affiche une baisse de 4 % par rapport aux six premiers mois de 2013, en raison essen-tiellement du f lchissement du trafic des produits ptroliers et du char-bon. Le plus fort recul est celui des vracs solides : alors que le charbon avait connu une hausse de 199 % fin juin 2013, 651.000 tonnes, ce trafic a chut de - 60 % fin juin 2014,

    262.000 tonnes, en raison, com-mente Haropa-Port du Havre, dun hiver doux et de larrt de tranche la centrale thermique

    du Havre, en travaux. Autre baisse, celle des granulats (- 28 %), lie la fin des chantiers selon Haropa-Port du Havre.

    Ct vracs liquides, le trafic de produits ptroliers a recul de 4 % 18 millions de tonnes : le GPMH lex-plique notamment en raison du grand arrt en 2012 de la raffinerie Total Gonfreville-

    lOrcher qui adapte sa production lvolution des marchs, au profit du gasoil. Autre rsultat en baisse, les mar-chandises diverses, hauteur de - 10 %. Si le Grand Port mari-time du Havre veut dvelopper la filire des vhicules docca-sion et celle des vhicules uti-litaires, le trafic roulier, li au march automobile franais, a connu ce premier semestre une augmentation de limport mais une baisse de lexport.

    + 1 % pour les conteneurs

    Le seul trafic connatre une progression, lgre, est celui des conteneurs qui a atteint 12,5 mil-lions de tonnes, avec une hausse de 1 % dans un contexte cono-mique atone et un commerce ex-trieur peu dynamique, rappelle Haropa-Port du Havre. Le port

    a accueilli fin mars le Cap San Lorenzo, le plus grand navire reefer du monde (9.600 EVP) de lallemand Hamburg Sd et reoit, depuis avril avec le Magleby-Maersk, les plus grands porte-conteneurs du monde (18.000 EVP) de larma-teur danois. Mais lannonce en juin de labandon du projet P3 a ouvert une priode dincertitude quant la rorganisation des ser-vices Asie-Europe. Le 10 juillet, Maersk Line et MSC ont lanc la constitution du 2M, un Vessel Sharing Agreement (VSA) sur laxe Est-Ouest, concernant moins de navires et de volumes de marchandises. Si le feu vert est accord par les autorits comptentes, les oprations de-vraient dmarrer dbut 2015 (Voir LAntennedu 10 juillet).

    natalie castetz

    Le Havre

    Trafic en baisse au premier semestre 2014

    Pour lensemble du premier semestre 2014, le trafic du port du Havre affiche une baisse de 4 % de ses trafics maritimes cumuls, 32,5 millions de tonnes. Les conteneurs restent stables.

    Le seul trafic connatre

    une progression est celui des conteneurs

    69me anne - n19.247 Jeudi 24 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    Alstom :Le ferroviaire dope le premier trimestre

    Monaco Logistique :Extension dans les Alpes-Maritimes

    page 2

    H

    ar

    opa

    Entreprises

    9,6La Commission euro-

    penne a demand hier la compagnie arienne Ryanair de rembourser 9,6 millions deuros daides publiques touches en France et juges incompatibles avec les rgles de concurrence, ce que d-nonait Air France. Les aides rembourser concernent les aroports de Pau, Nmes et Angoulme. Elles slvent au total 9,66 millions deu-ros, dont 6,4 millions pour le seul aroport de Nmes. La Commission europenne a par ailleurs sanctionn la com-pagnie bas prix Transavia, filiale dAir France, jugeant quelle avait bnfici daides publiques illgales pour sins-taller Pau. Elle devra rem-bourser 400.000 euros. Aprs enqute, la Commission a conclu que les trois aro-ports avaient allou Ryanair et Transavia des aides pu-bliques instaurant une distor-sion de concurrence afin que les compagnies bas cots y installent une desserte. En 2010, Air France, qui a port plainte contre Ryanair Bruxelles, avait reproch sa concurrente de condition-ner la desserte dun aroport la mise en place de me-sures telles que des rabais sur redevances, des tarifs prfrentiels dassistance en escale ou encore des aides marketing.

    le chiffre du jour

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    07/

    2014

  • 2 - Jeudi 24 juillet 2014 - lantenne Entreprises

    Le ferroviaire dope les com-mandes dAlstom au premier trimestre, mais lnergie semble toujours la peine. Les prises de commandes ont doubl dune anne sur lautre pour atteindre 8,2 milliards deuros, dopes par un contrat denviron 4 mil-liards deuros, le plus gros de lhistoire du groupe industriel franais, pour la fourniture de 600 trains de banlieue lAgence des trains de p a s s a g e r s sud-africains (Prasa). Le dbut de lanne est marqu par un fort dmarrage en termes de commandes, grce un Transport qui a maintenu une dynamique commerciale leve, a comment le PDG, patrick Kron. Le titre Alstom gagnait 1,53 % 27,82 euros peu aprs louverture de la Bourse de Paris. Le march devrait surtout se fo-caliser sur la branche Transport dsormais, maintenant que le deal avec GE est sur les rails, a estim le courtier Aurel BGC.

    Le chiffre daffaires saffiche lui en recul de 4 % 4,34 mil-liards deuros, au terme fin juin des trois premiers mois de lexer-cice dcal du groupe. Mais comme pour les commandes, cette contre-performance, lg-rement infrieure aux attentes, masque une ralit contraste : les ventes de la branche transport

    ont progress de 16 %, tandis que celles dans lnergie sont en recul de 12 %, faute notamment de grands contrats

    de projets cls-en-main dans lactivit principale des centrales thermiques (Thermal Power), p-nalises par un march europen de llectricit en surcapacit.

    Les centrales au gaz sont par-ticulirement la peine, souf-frant de la double concurrence de llectricit dorigine renou-velable injecte prioritairement dans le rseau (qui dcourage les investissements dans les nergies conventionnelles) et du renouveau du charbon, dont le

    prix a baiss en Europe du fait dimportations amricaines bon march. Alstom doit cder cette activit de turbines gaz au conglomrat amricain General Electric, qui a mis 12,35 mil-liards deuros sur la table au terme dune bataille achar-ne avec le tandem Siemens-Mitsubishi Heavy Industries (MHI) surveille de prs par ltat franais. Lquipementier franais, qui fabrique les TGV,

    crera aussi avec le conglomrat amricain trois coentreprises d-tenues parit dans les nergies renouvelables, les rseaux lec-triques et les turbines vapeur. Dans le mme temps, il va lui racheter son activit de signali-sation ferroviaire pour renforcer son ple transport, jug plus por-teur, sur lequel il entend se re-centrer lavenir.

    Martine pauwels

    AlstomIndustrie

    le ferroviaire dope le premier trimestreAlstom a dvoil hier des commandes record au premier trimestre 2014-2015 grce un contrat gant en Afrique du Sud, une annonce salue par les investisseurs qui semblent faire fi de la situation difficile dans lnergie, en cours de cession.

    Contrat ferroviaire gant en Afrique

    du Sud

    a

    lsto

    m

    Le groupe sudois darme-ment et daronautique Saab

    a annonc mardi 22 juillet avoir finalis lacquisition

    du chantier naval ddi aux sous-marins situ en Sude qui appartenait jusque-l au

    gant industriel allemand ThyssenKrupp. Saab a dblo-qu la somme de 340 millions

    de couronnes (36,8 millions deuros) provenant de

    fonds existants selon len-treprise pour acheter la

    filiale ThyssenKrupp Marine Systems. ThyssenKrupp

    Marine Systems emploie envi-ron 850 personnes et compte parmi ses clients les armes de la Sude, de lAustralie et

    de Singapour.

    Achat

    Lavionneur europen Airbus a annonc hier avoir reu commande par Hawaiian Air-lines de six A330-800 Neo, la future version remotorise de son moyen-courrier A330, un contrat dun montant estim 1,45 milliard de dollars au prix catalogue. Le protocole dac-cord sign avec Hawaiian fait de cette dernire la premire compagnie amricaine opter pour le nouvel appareil, qui doit entrer en service fin 2017. Cette commande remplace une prcdente qui portait sur six A350-800.

    Remplacement

    Fin juin, les commandes dAlstom atteignaient 56 milliards deuros

    Lespace tant une denre rare dans une Principaut sur-urbanise, Monaco Logistique (200 salaris, plus de 15 millions deuros de chiffre daffaires), charg par le gouvernement mongasque de grer les flux de marchandises qui entrent et sortent du petit tat, doit trou-ver dans les Alpes-Maritimes limitrophes les locaux pour assu-mer sa tche. En Principaut, il gre une plateforme de distribu-tion urbaine de 1.320 m2 dans le quartier industriel de Fontvieille. Un centre plus important est ltude. En 2001, le logisticien sinstalle sur 20.000 m2 du Parc dactivits logistiques (Pal) de Nice. Les poids lourds dun gabarit de plus de 7,5 tonnes tant prohibs en Principaut, des camions assurent une noria de douze allers et retours quo-tidiens entre le Pal et le centre de distribution urbaine. Face au dveloppement de lactivit, Monaco Logistique a acquis un terrain de 2 hectares dans la zone industrielle de Carros, 12 km au nord du Pal avec un btiment

    de 6.500 m tandis quun autre, de 15 mtres de hauteur et de plus de 3.000 m, est en chantier. Cette nouvelle capacit de stoc-kage tait devenue une ncessit aux yeux du gouvernement mo-ngasque et de son dlgataire. Car, depuis 2000, le logisticien a largi son activit. En 2007, il ra-chte TK Sud Mandelieu (06) transfre en 2010 Marseille avec des bureaux Lyon et Paris. En 2012, il acquiert la socit Office Maritime Mongasque. Dsormais, le logisticien est pr-sent su