Lantenne 07 07 2014

Download Lantenne 07 07 2014

Post on 01-Apr-2016

239 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Le mouvement entam le 24 juin la SNCM linitiative de tous les syndicats lexcep-tion du Syndicat des travailleurs corses (STC) na pas faibli : aucun des huit navires de la so-cit na transport le moindre passager vers ou au dpart de la Corse ou du Maghreb, et la CGT, qui a reconduit la grve jeudi 3 juillet, promet mme de nou-velles actions.

    Les marins CGT ont donn un tour spectaculaire leur combat mardi 1er juillet, en bloquant quai au port de Marseille un des trois navires de La Mridionale, le Kalliste. Ce cargo mixte ar-rivait le matin de Bastia et devait repartir le soir mme pour le port corse. Il na pas boug depuis. La Mridionale, co-dlgataire avec la SNCM du ser-vice public vers la Corse, a donc dcid mercredi 2 juillet de d-router ses deux autres navires vers Toulon, aucune garantie de scurit ntant tablie sur le port de Marseille, selon son directeur marketing, Laurent Dhoorne. Les compagnies de croisires, lorigine dune im-portante manne financire pour Marseille, ont elles aussi dcid de faire dbarquer ailleurs leurs passagers. En vertu dun accord avec la SNCM, La Mridionale rcupre en tout cas certains de ses clients empchs dembar-quer par la grve. Mais cette poque de lanne, nos navires sont dj extrmement chargs, et nous ne pouvons prendre tout

    le monde. Nous tentons donc de multiplier les rotations, ex-plique Laurent Dhoorne, prci-sant que 3.000 passagers taient attendus le week-end dernier, qui marque le coup denvoi de la haute saison dt.

    500.000 euros de pertes par jour

    Jeudi 3 juillet, ce sont les socio- professionnels de Corse, excds par le mouvement, qui se sont vio-lemment fait entendre. Quelques centaines dentre eux ont tent de prendre dassaut coups de pierre le Jean-Nicoli, stationn Porto-Vecchio, le forant ap-

    pareiller vers Marseille. La SNCM ralise traditionnelle-ment sur cette priode estivale plus de la moiti de son chiffre daffaires annuel.

    La direction assure que prati-quement personne na t laiss compltement en dtresse grce un gros travail dinformation, via lenvoi de plus de 7.000 SMS, et de recherche de solution. Mais les rservations avaient dj chut de 10 % avant la grve, et nous perdons environ 500.000 euros par jour et cela risque daugmen-ter avec la pleine saison, relve la direction.

    Il faut savoir arrter une grve, a donc mis en garde mardi 1er juillet le nouveau patron de la compagnie, Olivier Diehl, nhsitant pas voquer une pos-sible liquidation de la SNCM si le conflit devait perdurer. Pas

    sr quil soit entendu. Les sala-ris grvistes continuent en effet dnoncer les trahisons de ltat, actionnaire 25 %, qui, aprs avoir donn au printemps son feu vert un plan de relance industriel passant notamment par la commande de quatre nouveaux navires, y a finalement renonc. Lactionnaire principal, Transdev (60 %), ny a pour sa part jamais cru. Il le juge irraliste, dau-tant que lentreprise est sous la menace du remboursement de deux fois 220 millions deuros daides publiques juges ind-ment perues par Bruxelles.

    Sa prise de pouvoir dans la compagnie sest renforce jeudi 3 juillet avec la nomination en assemble gnrale de Jrme Nanty, un homme du srail. Il doit tre plac la tte du conseil de surveillance, mais celui-ci ne sest finalement pas tenu vendre-di 27 juin, faute de quorum selon les syndicats. Alors que les sa-laris sont en demande de clarifi-cation, ltat et Transdev quittent le navire !, a dnonc Pierre Maupoint de Vandeul, repr-sentant CFE-CGC des officiers. Lannonce lundi 29 juin par le secrtaire dtat aux Transports, Frdric Cuvillier, venu rencon-trer les salaris, de la nomination de Louis Gallois pour tablir un plan stratgique de soutien aux compagnies de transport maritime franaises na en rien altr la volont des syndicats. Ils en appellent dsormais la mdiation du Premier ministre, Manuel Valls. Le reprsen-tant CGT des marins, Frdric Alpozzo, assure mme quil entend saisir un juge dinstruc-tion, affirmant que les action-naires ont dj prvu de mettre la socit au tribunal de commerce cet automne.

    Renaud LAVeRGNe

    Conflit des dockers La Runion

    Le conflit de la manuten-tion senlise sur lle de La Runion. Selon la chane de tlvision Outre-Mer 1re, les ngociations qui se sont droules cette semaine au sige de la direction du travail nont pas permis davancer. Si les deux par-ties semblent daccord sur linternalisation de la gestion de la maintenance des chariots cavaliers en octobre 2015, les salaris rclament des embauches pour compenser les dparts volontaires. Elle ne veut pas remplacer les dparts vo-lontaires la retraite avant de mettre en place la nou-velle organisation du travail de lentreprise de manuten-tion, la Sermat. Les deux parties campent sur leurs positions et les navires qui approvisionnent le dparte-ment franais attendent.

    SNCM

    Le conflit senvenime en Corse

    La grve la SNCM sest envenime ces derniers jours Marseille, mais surtout en Corse, aprs dix jours dun conflit sans issue en vue, qui plombe plus srieusement encore la situation financire de la compagnie maritime en difficult.

    La socit mise au tribunal de commerce cet automne

    23Jaccar Holding, qui avait

    atteint lundi 30 juin les objec-tifs quil stait fixs, va rouvrir son OPA sur le groupe de ser-vices maritimes pour lindus-trie ptrolire Bourbon, dont il dtient dsormais 53,38 % de concert, a annonc vendredi 4 juillet lAutorit des marchs financiers (AMF). Loffre pu-blique dachat sera rouverte du 7 au 18 juillet, a prcis lAMF. Le montant de loffre se monte 23 euros par action, dividende dtach. Jaccar sengage acqurir la totalit des 21.081.484 actions, en cas dexercice de la totalit des options dachat. Loffre ne concerne pas les titres autodtenus par Bourbon (3,4 % du capital) ou faisant lobjet dengagements de non-apport loffre et qui ont t bloqus (17 % du capital), prcise lAMF.

    le chiffre du jour

    DGAC :La France renforce la scurit dans ses aroportsDans le sillage de la Grande-Bretagne et la Belgique, la France a annonc vendredi 4 juillet un renforcement de la scurit dans ses aroports pour les vols vers les tats-Unis, la demande de Washington, qui redoute de nouvelles menaces terroristes.

    UE :Premier pas vers la gestion commune du trafic arienBruxelles a valid les premires mesures de modernisation de son outil de gestion des flux ariens, qui doit aboutir un contrle unifi du trafic europen.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    69e anne - N19.235 Lundi 7 juillet 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    Petroplus :La cour dappel examine la lgalit de la venteLa CGT a contest jeudi 3 juillet, devant la cour dappel de Rouen, la lgalit de la vente au grou-pement Bollor-Valgo du site de lex-raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime.

    Entreprises

    page 3

    P

    au

    l W

    illi

    am

    s

    Anvers :Desserte fluviale avec les Pays-BasSur appel projet, lautorit portuaire dAnvers encourage les acteurs privs proposer des services ferroviaires et fluviaux pour amliorer et dvelopper la desserte de son hinterland. Cette initiative est lorigine de deux nouvelles liaisons flu-viales reliant le Sud-Est des Pays-Bas.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

  • son tour, la France renforce la scurit dans ses aroports pour les vols vers les tats-Unis. Pour des raisons de confidentia-lit, nous ne pouvons pas dvoiler ces mesures complmentaires, a dclar le porte-parole de la Direction gnrale de laviation civile (DGAC). Ces mesures sont mises en uvre pour la saison estivale et seront d-ployes de faon apporter le moins de dsagrments possibles aux passagers, prcise la DGAC qui prvient de retards possibles. En moyenne sur lanne, 43 vols quotidiens sont oprs destination des tats-Unis depuis 7 aroports fran-ais de mtropole (Paris-Roissy, Paris-Orly, Nice et Marseille) ou dOutre-Mer (Tahiti, Martinique et Guadeloupe), selon la DGAC. De son ct, Aroports de Paris (ADP), gestionnaire des plate-formes parisiennes, prcise que 47 vols partent chaque jour de Paris-Roissy vers les tats-Unis pour la saison dt 2014. Autant sont prvus larrive.

    Le gouvernement amricain a appel mercredi 2 juillet la vi-gilance dans les aroports euro- pens et proche-orientaux desser-vant les tats-Unis. Washington na pas spcifi la nature exacte, la localisation ou limminence du nouveau pril, dans sa mise en garde dvoile lavant-veille de la fte nationale amricaine, ce vendredi 4 juillet. Lambassade des tats-Unis en Ouganda avait toutefois fait tat dune menace

    dattaque contre laroport dEn-tebbe jeudi 3 juillet. Les of-ficiels et experts insistent eux sur la conjonction in-

    quitante de deux phnomnes : la mise au point par des artificiers dengins indtectables, et les dplacements de jihadistes radi-caliss dans des pays en guerre comme la Syrie. Nous sommes proccups depuis longtemps par les organisations terroristes qui essaient dembarquer bord des avions avec du matriel non d-tect, a expliqu jeudi 3 juillet un responsable du renseigne-ment amricain. Al-Qada dans la

    pninsule arabique (AQPA) est le groupe auquel on pense quand on parle de bombes indtec-tables, a-t-il ajout.

    La Grande-Bretagne a t la premire jeudi 3 juillet annon-cer le renforcement de sa scu-rit aroportuaire. Comme Paris, Londres na pas dtaill son

    dispositif. Le Premier ministre, David Cameron, a simplement dclar que les autorits pre-naient des dcisions en fonction des lments notre disposition dans le cadre du