lantenne 12 06 2014

Download Lantenne 12 06 2014

Post on 23-Mar-2016

238 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Comment valoriser la place lyonnaise dans le schma de co-hrence europen ? Quels sont les leviers en termes de services pour susciter le report modal ? Quelles sont les condi-tions de lattrac-tivit du transport combin ? Les questions fusent tandis quAnne Dubromel, di-rectrice de la RUL, rappelle le bien-fond du schma logis-tique en cours de rvision qui, labor avec les acteurs publics et privs, doit contribuer structu-rer la filire logistique et mettre en place les quipements-cls de lintermodalit.

    lheure o, en France, de nouveaux projets sont remis en question, cest peut-tre au moins le moment damliorer lexistant. Ce nest pas une vision trs am-bitieuse mais utile et dfendable pour viter le pire, limmobilisme dans un monde ultra mobile et o le client reste le rel dcideur.

    Deux sites majeurs : le port De lyon et Vnissieux

    Ainsi en est-il des deux sites majeurs que sont le port de Lyon et le chantier combin de Vnissieux. Le port a un pro-blme daccs ferroviaire direct et de trop faible longueur des voies. Selon Julien Langendorf, direc-teur du port, nous navons pas de problme de capacit mais dop-timisation de linfrastructure. Nous traitons quatre cinq trains par jour en combin et on estime

    vingt-cinq trains notre capa-cit produire du train. Fin 2016, des travaux devraient tre raliss pour amliorer le raccor-dement et llectrification du fais-

    ceau dchanges. Ct Mditerrane, le GPMM veut conforter et tendre son hinterland et au premier chef laxe Rhne-Sane o existent des atouts valoriser, observe Fabienne Margail, chef du

    dpartement Hinterland, qui d-nombre treize dessertes ferro-viaires et huit dessertes fluviales rgulires par semaine. Ct Vnissieux, on retrouve des pro-blmes similaires sur un terminal rail-route qui frise la saturation avec des accs pas toujours aiss. La faible longueur des voies sous portique pnalise les condi-tions de mise en place et de for-mation des trains, situation qui sera aggrave avec le prolonge-ment du boulevard urbain Sud qui enjambera le triage, remarque Christine Rosso, directrice gn-rale adjointe de Naviland Cargo. On travaille de plus en plus avec les routiers pour examiner les services qui pourraient tre mis en place, ajoute cette dernire. Vnissieux est trs concern par le traitement du nud ferroviaire lyonnais. Le prfet Carenco a rcemment demand RFF de lancer la concertation sur la partie Sud du contournement de Lyon. Les tudes menes sur les lignes nouvelles prennent en considration les trains longs, observe Denis Cuvillier, de RFF. RFF a reu 55.000 demandes de

    sillons en deux mois et pour une dure dun an, ajoute-t-il sur ce problme de sillons qui entrane des modifications dhoraires trs pnalisantes.

    Nos clients sont de grands groupes qui connaissent le multi-modal, observe Bertrand Fort, directeur commercial de Fatton qui utilise le port de Lyon et le chantier de Vnissieux et a mme une socit de traction de conte-neurs pour le dernier kilomtre. Dommage que les PME ne soient pas sensibilises au report modal, regrette-t-il avant dvo-quer les accs pas toujours faciles pour les camions avec des temps dattente trop longs pour la resti-tution des conteneurs vides pr-judiciables la rentabilit. Du fait de la tension sur les flux, cer-tains chargeurs nacceptent pas de perdre une journe et vitent le multimodal. En Allemagne, les ZI sont bien connectes au fer mais insuffisamment utilises en France sur les plateformes logistiques. Il ne faut jamais ou-blier le critre conomique. Nous proposons des solutions multi- modales qui peuvent entraner des modifications des schmas logistiques des entreprises, sou-lve ric Cochet, directeur QSE chez Norbert Dentressangle.

    Le report modal est aussi li au respect de la rglementation europenne, souligne Pierre Lardon des transport ponymes qui travaille beaucoup avec Naviland Cargo et fulmine contre ceux qui, notamment lest, font fi de la rglementation et de lenvironnement.

    Les sites de Grenay-Sud Saint-Exupry, destins lAFA et tri-butaires aussi de la ralisation dinfrastructures ferroviaires, le site de Salaise sur Sanne pour lintermodalit fluviale en relais du port de Lyon et le site de Villefranche pour ouvrir le terri-toire sur le nord reprsentent des plateformes quil faut mobiliser pour renforcer lattractivit rh-nalpine et la complmentarit entre les modes.

    Annick BRouD

    Intermodalit fret

    Quels enjeux et quel avenir pour la rgion lyonnaise ?

    Il faut anticiper les volutions localement car lintermodalit est un enjeu europen qui se joue aussi localement. Si on namliore pas les infrastructures existantes, si on ne fait rien, la France deviendra un Finistre de lEurope. Nol Comte, prsident du Comit des ports, vice-prsident de Ferrmed, a plant demble le dcor lors dune rcente runion sur lintermodalit fret organise par la Rgion urbaine de Lyon, la CCI Rhne-Alpes.

    Dommage que les PME ne soient pas sensibilises

    au report modal

    Montoir :Dmarrage prometteur du trafic DaciaCommenc avec 300 vhicules par semaine, le nouveau trafic Dacia sur le port de Montoir-de-Bretagne devrait prochainement doubler. Grce au service Milk Run Med de Fret-Cetam depuis Tanger Med, cette monte en puissance sac-compagne de limplantation des Transports Baudron.

    Toulouse-Francazal :10 millions investis en 5 ansLexploitant de larodrome de Toulouse-Francazal qui gre laviation daffaires et des activits aronautiques sur le domaine dune ancienne base de larme de lair va investir 10 millions deuros en cinq ans.

    Panama :Premiers testsdans un anLes premiers tests sur le canal de Panama largi devraient tre raliss dici un an, a affirm mardi 10 juinladministrateur de la voie, Jorge Quijano, alors que son inauguration tait initiale-ment prvue en 2014.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

    GPMM

    Airbus :Laronautique doit sinspirer des novateurs comme GoogleLe secteur de laronautique va devoir sinspirer des nouvelles entreprises, comme SpaceX et Google, qui lui font concurrence et rvolutionnent lindustrie, a prvenu le patron dAirbus Group, Tom Enders.

    Segem :Monaco Freeport sinstalleInaugur il y a un an en Prin-cipaut, lentrept hors taxes douanires pour objets pr-cieux positionne la Principaut sur un march jusquici occup par les Suisses.

    Vinci :Candidat la privatisation de laroport de LjubljanaLe groupe franais de BTP et de concessions Vinci est candidat la privatisation de laroport de Ljubljana lance par ltat en Slovnie, a confirm le principal dirigeant de sa filiale Vinci Airports.

    page 3

    Entreprises

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    69e anne - n19.218 jeudi 12 juin 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    Dachser rserve de nouveaux btiments Orly

    Vialog, promoteur- investisseur dans limmobi-lier logistique, et Aroports de Paris ont sign un bail construction en vue dam-nager sur laroport de Paris-Orly une plateforme de mes-sagerie de 8.500 m2 avec locaux tertiaires. Situes sur la commune de Wissous dans lEssonne, ces nou-velles installations livres au premier trimestre 2015 sont destines Dachser France. Elles permettront de traiter jusqu 125.000 tonnes de fret palettis par an. Financ par Vialog, linvestissement total pour la construction du site slve 9,5 millions deuros.

    Loffre logistique du rseau fluvial en ligne

    lattention des char-geurs et organisateurs de transport, le nouveau portail consacr loffre logistique du rseau fluvial rassemble 200 ports publics. Cr par Voies navigables de France et accessible via son site (www.vnf.fr), il permet lissue dune recherche multicritres de dterminer les quais rpondant ses besoins, localiss sur une carte interactive fournissant des informations sur les ports affichs : coordonnes de lexploitant, caractris-tiques du quai, ses quipe-ments, etc. Dbut 2015, le primtre du portail sera tendu aux quais publics dautres rseaux fluviaux europens.

  • Les autorits montngrines ont entrin mardi 10 juin la vente de lusine daluminium KAP, ancien gant indus-triel local en faillite depuis octobre, une compagnie locale pour 28 millions deu-ros. KAP, dont le holding En+ du milliardaire russe Oleg Deripaska tait copropritaire, a t achet par une com-pagnie sidrurgique locale, Uniprom, qui sest engage y investir 76 millions deuros dici 2018, a indiqu son propritaire, Veselin Pejovic. Sur les 700 employs res-tants, la nouvelle direction compte envoyer au chmage 400 salaris.

    Faillite

    LAfrique du Sud ne devrait pas entrer en rcession

    malgr la grve qui se pro-longe depuis janvier dans les

    principales mines de platine, a estim mardi 10 juin la banque

    centrale, qui en revanche redoute les consquences

    dun ventuel arrt des expor-tations de ce mtal prcieux.

    La gouverneure de la banque centrale, Gill Marcus, a

    voqu la perspective que les compagnies minires affec-tes par la grve depuis le

    23 janvier (Amplats, Implats et Lonmin), ne parviennent plus honorer leurs commandes lexport, ce qui aurait des consquences redoutables

    pour la balance nationale. Le platine et les autres mtaux

    prcieux du groupe platinode comptent pour prs dun

    dixime des exportations sud-africaine (8 % en 2012 et 9 %

    en 2013).

    Export

    2 - Jeudi 12 juin 2014 - lantenne Infrastructures/Institutions

    Depuis quelques semaines, Sandero, Lodgy et autres Dokker dbarquent en nombre Montoir-de-Bretagne. De la marque Dacia, ces vhicules neufs empruntent le service rou-lier Milk Run Med opr par Fret-Cet