lantenne 06 01 2015

Download Lantenne 06 01 2015

Post on 07-Apr-2016

236 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • En 2014, 108 millions de tonnes, l'activit conteneurise a progress Anvers de 5,6 % et les vracs liquides ont augment de 5,4 %. Le nombre d'EVP a enregistr une hausse de 4,5 % pour s'tablir 8,96 millions. En revanche, le conventionnel et les vracs solides ont constitu le revers de la mdaille puisqu'ils ont enregistr un recul.

    Les vracs liquides, de leur ct, ont achev l'anne sur une hausse de 5,4 % pour s'tablir 62,7 millions de tonnes. Cette progression est loin d'tre aussi spectaculaire que celle de 2013 o elle s'tait leve 31,4 %.

    Grce la bonne tenue de l'activit de certain acteurs, l'export a bondi de 17,8 %. En re-vanche, l'import est rest stable par rapport l'anne prcdente.

    En 2014, le cluster ptrochi-mique anversois a fait parler de lui plusieurs reprises. Selon la direction du port, l'amricain ExxonMobil a annonc un inves-tissement d'un milliard de dollars US dans la raffinerie qu'il possde dans le port flamand. La nouvelle

    unit a vocation convertir du ptrole haute teneur en soufre en carburants (diesel et gasoil) conformes aux nouvelles lgisla-tions. Quant au franais Total, il investit un milliard d'euros pour son usine locale. Le port d'An-vers a l'ambition de dvelopper sa plateforme ptrochimique. Dans cet objectif, il a donc cr un groupe de travail Ptrole et chimie, dont l'ambition est d'attirer d'autres investisseurs internationaux.

    De son ct, le convention-nel a baiss de 3,3 % et ne de-

    vrait pas dpasser 9,75 Mt pour les douze mois. Quant au ro-ro, il a recul de 1,2 %, 4,51 Mt, tir vers le bas par la baisse du trafic au-tomobile. Au total, 1,2 million de voi-

    tures ont transit par le port an-versois au 31 dcembre. La perte de trafic est attribue Ebola en Afrique de l'Ouest, aux troubles politiques au Proche-Orient et la crise conomique en Amrique latine (Argentine et Brsil).

    En cumul sur les douze mois, les vracs solides se sont contrac-ts de 4,9 %. Ils ont fini l'anne

    sur un trafic annuel de 13,67 Mt. Cette tendance baissire est due la diminution de trafic de char-bon l'import. Selon la direction de l'tablissement portuaire, la fermeture de plusieurs centrales thermiques alimentes au char-bon (situes proximit du port) est la principale raison de cette baisse de tonnage en 2014. Elle ne s'attend pas un revirement de situation.

    265 escales de mga porte-conteneurs

    Pendant l'anne 2014, 13.978 navires au long cours ont fait escale Anvers. Un nombre infrieur de 1,7 % par rapport 2013 mais la capacit globale a progress de 1,5 % pour atteindre 334,68 millions de tonneaux de jauge brute (TJB). Selon les don-nes provisoires, le nombre de porte-conteneurs gants ( partir 10.000 EVP ) devait s'lever en 2014 anne 265, soit 67 de plus que l'an dernier. Selon l'autorit portuaire, la croissance est parti-culirement distincte dans la ca-tgorie des plus de 13.000 EVP. La direction du port scaldien a relev 80 navires ayant fait escale Anvers cette anne. Cette se-maine, le Morten Maersk, une unit cellularise de 18.000 EVP opre par Maersk Line, est at-tendue le 7 janvier par les profes-sionnels portuaires locaux.

    Vincent calaBrse

    Anvers

    Nouveau record port par le conteneur et les vracs liquides

    Le port d'Anvers a achev l'anne 2014 sur un trafic global de 198,8 millions de tonnes. Une activit qui se situe en progression de 4,2 % par rapport 2013. Ce chiffre, considr par l'autorit portuaire comme un nouveau record, a t port par le conteneur et les vracs liquides.

    Italie :Les drames de la migration se succdentLes drames se succdent au large de l'Italie o un navire marchand la drive transpor-tant 450 migrants a de nouveau contraint la marine militaire intervenir, deux jours aprs une opration qui en avait sauv prs de 800.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

    VNF :Les THC pnalisent le transport fluvialMonique Novat, directrice territoriale Rhne Sane, de Voies navigables de France, rclame visibilit des moyens et galit de traitement pour la voie d'eau.

    comouv' :403 millions d'indemnits de l'tat en marsL'tat versera en mars une indemnit nette de 403 millions d'euros la socit comouv' en contrepartie de la rsiliation du contrat li l'cotaxe.

    Entreprises

    Vracs solides en contraction

    page 3

    P

    or

    t o

    f A

    ntw

    er

    P

    Notre-Dame-des-Landes : Franois Hollande promet d'aller au bout

    Franois Hollande a annonc que le projet d'aroport Notre-Dame-des-Landes, prs de Nantes, serait lanc une fois que les recours seraient puiss. Tant que les re-cours de sont pas puiss le projet ne peut pas tre lanc. Quand les recours seront puiss, le projet sera lanc, a dclar le prsident de la Rpublique sur France Inter.

    Le projet d'aroport de Notre-Dame-des-landes est source de tensions entre l'excutif et les co-logistes depuis le dbut du quinquennat de Franois Hollande. Comme si cela rduisait la politique co-logique du pays, s'est agac ce dernier.

    Huit recours, non sus-pensifs, visant obliger l'tat et les collectivits rclamer le rembourse-ment de prs de 38 millions d'euros d'aides verses au concessionnaire du futur aroport, AGO (Aroports du Grand ouest, filiale du groupe Vinci), ont t dposs fin octobre. Ils s'ajoutent une trentaine de contentieux encore en cours de traitement, selon les opposants. Fin no-vembre, le Conseil d'tat a rejet les pourvois forms par des riverains opposs au projet d'aroport pour obtenir l'annulation de leur expropriation.

    70e anne - N19.360 Mardi 6 janvier 2015 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    07/

    2014

    04 91 11 62 00gerald-sebright@art-emballages.com

    Nice :Les portuaires en conflit avec le dpartementLes professionnels, runis au sein de lUnion maritime, ont boycott le conseil portuaire pour dnoncer la non-prise en compte de leurs intrts par le dpartement des Alpes maritimes, propritaire de linfrastructure.

    Brsil :La scheresse affecte les rcoltes de cafUne scheresse historique a affect la rcolte de caf du Brsil en 2014 et va gale-ment avoir des consquences pour la production de 2015 du pays, premier producteur et exportateur mondial.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

  • 2 - Mardi 6 janvier 2015 - lantenne Infrastructures/International

    Les autorits militaires ita-liennes ont pris le contrle le 2 jan-vier de l'Ezadeen, un navire b-tailler de 73 mtres de long battant pavillon du Sierra Leone. Elles l'avaient repr la drive la veille au soir quelque 80 milles (envi-ron 150 km) au large de Crotone (Calabre). Quelque 360 migrants clandestins se trouvaient son bord, des hommes, des femmes, mais aussi des enfants, a prcis la

    marine. Ce navire destin au trans-port d'animaux a accost au port calabrais de Corigliano Calabro vendredi soir.

    Les autorits maritimes ont aussitt contact le navire, qui n'a pas rpondu, avant qu'une femme, l'une de ces migrants, ne russisse expliquer la situation par radio, a indiqu le capitaine Filippo Marini, un porte-parole de la marine italienne. Cette dernire

    a d'abord contact un navire is-landais croisant dans les parages, et faisant partie du dispositif eu-ropen Triton de surveillance de la Mditerrane. Ils n'ont d'abord rien pu faire, le navire, abandonn son sort par l'quipage, faisant route pleine vitesse. Ce n'est qu'une fois le carburant totalement puis que cinq marins islandais ont pu monter bord et lanc une aussire afin de permettre un re-morquage du navire. Six garde-ctes italiens ont ensuite t dpo-ss sur le btailler par hlicoptre. Selon les garde-ctes, l'Ezadeen tait parti de Turquie, mais d'aprs Lloyd's List Intelligence, il aurait quitt le port chypriote de Famagouste aprs avoir touch Tartous en Syrie et prenait officiel-lement la direction de Ste.

    conomies d'cHelle pour les passeurs

    Deux jours auparavant, le mme hlicoptre avait dj dpos un quipage de garde-ctes pour prendre le contrle d'un autre cargo, abandonn par son qui-page, le Blue Sky M., transpor-tant prs de 800 migrants. Une

    hcatombe a t vite, s'tait alors flicit la marine. Ce navire conventionnel cellularis battant pavillon moldave, est arriv le mer-credi 31 dcembre Gallipoli, dans les Pouilles, o ces centaines de clandestins, tous Syriens, ont t pris en charge par les autorits. L'Italie est confron-te depuis plusieurs annes un afflux croissant de clandestins qui tentent de gagner l'Europe par la Mditerrane au pril de leur vie, au rythme d'environ 400 arrives par jour. Plus de la moiti sont des Syriens ou des rythrens.

    La grande majorit arrivent bord de canots pneumatiques ou de vieux bateaux de pche partant de

    Libye o le chaos laisse le champ libre aux passeurs. L'Organisation internationale pour les migrations

    (OIM) relve que les trafi-quants sem-blent avoir opt pour des c o n o m i e s d'chelle leur permettant de gros revenus

    en un seul voyage, avec une seule nationalit. Avec un tarif de 1.000 2.000 dollars par personne, un seul trajet comme celui du Blue Sky M. peut rapporter plus d'un million de dollars, soit largement assez pour financer laffrtement d'un bateau et de son quipage, explique l'OIM.

    Francesco MONTEFORTE

    ItalieMaritime

    les drames de la migration se succdent

    Les drames se succdent au large de l'Italie o un navire marchand la drive transportant 450 migrants a de nouveau contraint la marine militaire intervenir, deux jours aprs une opration qui en avait sauv prs de 800.

    ExplorationLe gouvernement cro