lantenne 24 06 2014

Download Lantenne 24 06 2014

Post on 28-Mar-2016

228 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Dans les alles et jardins de lcole des Beaux Arts Paris le 19 juin au soir, les chargeurs ne bou-daient pas leur satisfaction suite au veto des autorits chinoises au projet dalliance P3 entre Maersk Line, MSC et CMA CGM. Cette mga-alliance destine r-duire la capacit de transport risquait de rduire, en premier lieu, le nombre de touches dans certains ports franais au d-triment de nos entreprises expor-tatrices, selon Denis Choumert. Loccasion pour le prsident de lAUTF dvo-quer dautres dossiers maritimo-portuaires sources dinquitudes pour les chargeurs. Le premier concerne le rgime et le primtre daction des ouvriers dockers. Objet dune rflexion pilote par Martine Bonny entre ladmi-nistration, lUnim, la FNPD et lAUTF, lenjeu rside pour les manutentionnaires et la FNPD dans la prservation et, si pos-sible, lextension du champ din-tervention prioritaire de la main-duvre dockers sur la totalit des quais publics y compris, pour la manutention bord quai des marchandises, ceux appartenant aux socits prives. Dans cette discussion devant dboucher sur des propositions lgislatives et r-glementaires, les chargeurs dfen-dent le principe de libert den-treprendre protg par le droit

    europen. Autre sujet maritime, la future obligation introduite dans la convention Solas de rendre les donneurs dordres responsables du contrle du poids des conte-neurs avant leur embarquement. En ltat, lAUTF sinterroge sur sa transposition en droit natio-nal, et demande la cration dun groupe de travail entre chargeurs,

    armateurs et ports maritimes. Quant la perception de la TVA limporta-tion sans dcaisse-ment suite lan-nonce du prsident de la Rpublique le 17 fvrier, le foss sest vite creus entre le

    discours et la ralit. Cette faci-litation risque de ntre accorde quaux entreprises bnficiant dune autorisation de ddouane-ment domicile unique (PDU). Soit, 300 entreprises seulement, selon Denis Choumert.

    Quid du report modalDans les transports terrestres,

    le rcent mouvement social dune partie des cheminots de la SNCF alimente les interrogations sur lavenir du fret ferroviaire. Objet de plusieurs interventions (LAntenne du 19/06), les chargeurs estiment que le mode na jamais t autant expos une chute de ses trafics avec pour consquences un bascule-ment sur la route au mieux, des fermetures de sites au pire. Ce

    danger concerne aussi le com-bin rail-route dont les aides pu-bliques dites au coup de pince nont toujours pas t verses aux oprateurs au titre de lexercice 2013. Pis, ces derniers ont appris officiellement le 19 juin par le secrtariat dtat charg des Transports que laide passerait de 18 12 euros par manutention tout en laissant planer un doute pour 2014 et au-del. La rduc-tion de prs dun tiers du soutien public et son versement retard au titre de 2013 affectent aussi le combin fluvial. Ici, les char-geurs prcisent leurs attentes sur le dossier des THC portuaires : Nous partageons lide daller vers une mutualisation mais nous ne saurions nous satisfaire dun effet de vases communicants qui crerait une augmentation des cots supports par les utilisa-teurs du ferroviaire et de la route pour lacheminement de leurs conteneurs. La solution rside dans lexploitation des gisements de productivit qui existent dans nos ports.

    44 tonnestransfrontalier

    Appele cotaxe ou Page de transit poids lourd selon la dernire mouture prsente le 22 juin, les chargeurs demeurent enfin opposs lexistence dun mcanisme de majoration forfai-taire des prix du transport rou-tier, sil nest pas assorti dun espace de libert contractuelle. Dans lattente de clarification sur ce sujet comme dans dautres, ils demandent galement aux pouvoirs publics dautoriser le 44 tonnes transfrontalier avec les pays riverains qui, linstar de la France, permet la circulation des camions ce poids, soit la Belgique, le Luxembourg, lItalie et, par extension, les Pays-Bas.

    rick DeMangeon

    Changements au sein de laUTFLa 16e Soire

    des chargeurs a t loccasion doffi-cialiser plusieurs changements au sein de lAUTF. Dlgu gn-ral depuis 2005, Philippe Bonnevie a fait valoir ses droits la retraite. Ses responsabilits mtiers dont le ma-ritime, les ports et loverseas sont dsormais assures par Fabien Becquelin en provenance du BP2S. De son ct, Christian Rose est nomm dlgu gnral et continuera suivre les dossiers de transports terrestres en parallle.

    cotaxe :Un page de transit au 1er janvier 2015Lcotaxe, responsable lautomne de la fronde des bonnets rouges, est morte et enterre : le gouvernement a dcid de la remplacer au 1er janvier 2015 par un page de transit pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes, limit 4.000 km de routes et qui rapportera moins, sattirant de nom-breuses critiques.

    Dernire page

    AUTF

    Les chargeurs demandent un changement de cap

    Du ferroviaire au routier en passant par la voie deau, les ports ou le maritime, lAUTF attend des dcisions publiques rapides sur plusieurs dossiers en suspens. La 16e Soire des chargeurs a prcis ses positions dont sur le statut et le primtre daction des ouvriers dockers ainsi que sur les THC fluviales.

    Un systmede transport performantau service

    de lindustrie

    10La ministre de lcologie

    et de lnergie a assur samedi 21 juin quau total 10 milliards deuros de finan-cements seront mobiliss pour la transition nergtique, dont les objectifs ont t pr-sents mercredi 18 juin. Sur ces 10 milliards, 5 milliards correspondent la ligne de crdit dbloque par la Caisse des dpts pour des Prts transition nergtique et croissance verte 2 % pour les collectivits, 1,5 mil-liard sont mis contribution dans le fonds pour les ner-gies renouvelables et 1,5 mil-liard reprsentent les allge-ments fiscaux dj existants et ceux annoncs par la mi-nistre mercredi. Par ailleurs, 1 milliard sera mobilis pour la rnovation nergtique des collges, via une conven-tion de prt entre la Banque europenne dinvestissement et deux banques franaises. Sajoutent ces montants, les 100.000 prts bancaires taux zro pour la rnovation nergtique des logements, le tiers-financement par les rgions, de nouveaux prts pour les TPE et PME par bpifrance, ainsi que les diff-rents appels projets dans le domaine de la transition nergtique.

    le chiffre du jour

    Grce-Chine :Mer belle pour la coopration conomiqueLe Premier ministre chinois, Li Keqiang, en visite Athnes, a fait miroiter un avenir flo-rissant lconomie grecque convalescente sur laquelle Pkin veut sappuyer pour renforcer sa pntration en Europe.

    La Rochelle-Pallice :La Bourse des grains largie la filire agricoleLa premire dition de la Bourse maritime agricole La Rochelle-Pallice sest tenue vendredi 20 juin dans lenceinte du Grand Port maritime de La Rochelle.

    page 2

    Infrastructures/Institutions

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    69e anne - n19.226 mardi 24 juin 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    Denis Choumert, prsident de lAUTF

    SNCM :Les syndicats sortent larme lourdeAprs dix-sept mois de conflit, avec ltat et Transdev, lactionnaire principal de la compagnie maritime, les syndicats de la SNCM dgainent le bazooka : la grve reconductible, lore de la haute saison touristique.

    Petroplus :Trois industriels dtaillent leurs projetsTrois industriels franais, Valgo, Bollor et Eiffage, ont voqu leurs projets de reprise du site de lancienne raffinerie Petroplus.

    Alstom :Les transformations dues lallianceLoffre de General Electric sur Alstom va entraner un dmantlement du groupe fran-ais qui va perdre les turbines gaz mais renforcer son ple transports.

    Entreprises

    page 3

    ric

    k D

    em

    an

    ge

    on

    Christian Rose, nouveau dlgu gnral de lAUTF

    Philippe Bonnevie

    a

    UTF

    a

    UTF

  • Les sujets conomiques, et no-tamment les partenariats dans le secteur de la marine marchande, ont monopolis la visite du n 2 chinois que le Premier ministre grec, antonis Samaras, na pas quitt dune semelle depuis son arrive jeudi 19 juin et quil a ac-compagn en Crte jusqu samedi 21 juin. La visite du Pire a constitu la cur de ce voyage et rsum les am-bitions de Pkin en Grce : faire du pays la porte dentre de la Chine vers lEurope, comme la dclar Li Keqiang. Une ex-pression galement martele plu-sieurs reprises par Antonis Samaras qui a dpeint une Grce promise devenir un nud logistique entre lEurope et le Moyen-Orient.

    Cette stratgie est vitale pour Athnes. Le pays mise beaucoup sur le tourisme mais doit trouver dautres relais de croissance. Alors

    que 80 % du commerce de la Chine avec lEurope se fait par la mer, Li Keqiang a exprim son ambition de voir Le Pire devenir lun des ports les plus comptitifs du monde grce au renforcement des investissements chinois que le Premier ministre souhaite encou-

    rager. La Chine joue dj un rle moteur dans lex-ploitation commer-ciale du Pire o le conglomrat Cosco gre depuis 2008 deux terminaux de transport de mar-

    chandises, une concession aux r-sultats jugs tangibles par Pkin. Li Keqiang a souhait voir aug-menter la frquence des liaisons avec le port grec.

    Selon le ministre grec de la Marine marchande, Miltiadis Varvitsiotis, la volume de conte-neurs transitant au Pire a aug-ment de 130 % entre 2007 et 2013, passant de 1,3 million EVP

    3,1 millions avec lambition datteindre 6 millions un hori-zon non prcis. Laxe de ce d-veloppement passe par la monte en puissance de la coopration entame avec la compagnie de chemin de fer grecque Trainose pour le