lantenne 01 04 2014

Download Lantenne 01 04 2014

Post on 14-Mar-2016

243 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • CMA CGM a amlior ses r-sultats en 2013. Avec un chiffre daffaires stabilis 15,9 mil-liards de dollars (- 0,1 %), lar-mement franais a obtenu un b-nfice net part du groupe de 408 millions, en hausse de 22,8 % compar 2012. Son rsultat brut dexploitation (Ebitda) a at-teint 1,367 milliard de dollars, en hausse de 3,2 %, alors que son r-sultat oprationnel courant (Ebit) a recul de 26,9 %, 756 millions de dollars.

    Si les volumes transports ont augment de 7,5 %, 11,4 mil-lions dEVP, ce nest pas lac-tivit de ligne rgulire qui a permis au groupe datteindre ce rsultat car, dans le mme temps, le dsquilibre entre loffre et la demande ne sest pas arrang. Nous sommes sur un march en hausse constante, mais o les prix baissent, rsume le directeur fi-nancier, Michel Sirat. Le groupe affirme avoir constat sur lanne une hausse de 3 % des volumes mondiaux et une chute moyenne de 13 % des taux de fret. Sur la priode, les capacits alignes par CMA CGM ont augment dans les mmes proportions que les volumes (7,6 %) avec une flotte passe de 414 428 navires.

    Le bond du rsultat est ex-pliqu par la vente de 49 % de Terminal Link, qui a rapport prs de 200 millions de dollars, et par une matrise des dpenses oprationnelles. linstar de Maersk Line, dont AP Mller-Maersk a annonc les rsultats dbut mars (LAntenne du 11 mars), ces conomies ont permis de baisser ses cots unitaires de 5,3 % et de dgager une marge oprationnelle de 4,8 %, parmi les plus leves de son industrie.

    Larmateur franais a annonc quil comptait poursuivre lef-fort de rduction des cots. Ses ingnieurs travaillent notamment sur une modification des bulbes dtrave cense faire gagner encore en efficacit nergtique.

    Sur le plan financier, CMA CGM estime avoir significative-ment renforc son bilan et ses liquidits et ainsi accru sa flexibilit fi-nancire au cours de lanne. Il cite notamment laugmenta-tion de ses fonds propres suite lentre dans son capital du FSI et de Yildirim ( hauteur de 150 et 100 millions de dollars respec-tivement), un nouvel accord sur ses financements bancaires et une mission obligataire pour 300 millions deuros.

    Un schma identiqUe en 2014 ?

    Pour lanne qui vient de commencer, larmateur mar-seillais sattend aux mmes ten-dances de fond : la hausse des volumes, la volatilit des taux de fret et une grande comp-tition entre armateurs, selon Michel Sirat. Celui-ci anticipe une croissance de 4 5 % de ses volumes et prvoit daligner la hausse des capacits sur celle de la demande. Malgr le sursaut des taux de fret constat depuis dbut 2014, le groupe estime que ces derniers resteront sous pression sur lensemble de lexercice, compte tenu dun dsquilibre offre-demande per-sistant. Ces prochains mois,

    CMA CGM annonce vouloir se concentrer sur les zones en forte croissance avec le lancement de nouveaux services et le d-veloppement dinfrastructures portuaires et de pr et post-- acheminement, notamment en Afrique. Il prvoit aussi de porter la part de conteneurs rfrigrs basse consommation 50 % de sa flotte reefer avant la fin de lanne (soit 48.000 units).

    Mais lvnement attendu de lanne 2014 reste le lancement

    du partenariat P3 aux cts de Maersk et MSC. Aprs le feu vert sous conditions des autorits amricaines de la concurrence

    (LAntenne du 28 mars), CMA CGM assure que celui-ci ne rduit pas le primtre de laccord, qui est oprationnel et en aucun cas commercial, selon Michel Sirat. En attendant les rponses de la Chine et de lUnion europenne, les trois partenaires sont confiants, af-firme le directeur financier. Nous nous prparons pour lancer les oprations dbut juillet.

    Par ailleurs, le cadre de lar-mement a confirm la conversion en navires de 17.600 EVP de ca-pacit des trois porte-conteneurs initialement de 16.000 EVP quil prvoit daffrter auprs de China State Shipbuilding (CSSC) et que ce dernier fait construire en Chine. Ces trois units, ainsi que les trois autres de 16.000 EVP que larmateur a commandes pour son compte aux chan-tiers corens de Samsung, ne sont pas attendues avant 2015. Selon Alphaliner, CMA CGM a, au 31 mars 2014, lquivalent de 24,6 % de sa flotte actuelle en commande, en termes de capacit.

    Franck Andr

    SITL Le salon SITL Europe

    souvre aujourdhui pour quatre jours au Hall 6 Paris Nord-Villepinte. La 31e di-tion de ce rendez-vous pro-fessionnel des acteurs du transport et de la logistique va regrouper 800 expo-sants, attend 40.500 parti-cipants. Reed Expositions France, lorganisateur de ce salon annuel, qui propose un lieu dexposition et un programme de confrences et dateliers runissant quelque 6.000 participants, remet au programme son Maritime Day, sa journe europenne du fret ferro-viaire et consacre une ma-tine au transport fluvial. Vendredi 4 avril, les entre-prises les plus innovantes en termes de logistique se ver-ront nouveau rcompen-ses loccasion des Prix de linnovation. En parallle ldition 2014 du salon SITL se tiendra Villepinte le World Transport and Logistics Forum (WTLF). Un forum qui placera la Russie, lIndonsie, le Brsil, lInde, la Chine et la Thalande sous les feux de la rampe. En 2015, SITL Paris se tiendra du 31 mars au 2 avril 2015, Paris Porte de Versailles. Lan prochain, la 32e dition du salon reposera sur trois piliers : la logistique indus-trielle, la logistique de distri-bution et la commission de transport internationale.

    Aujourdhui

    Duisbourg-Chongqing :Nouvelle route de la soieLe port allemand de Duis-bourg, importante plateforme logistique, accueille de plus en plus de trains de marchandises chinois grce une ligne fer-roviaire parmi les plus longues au monde, nouvelle route de la soie salue samedi 29 mars par le prsident chinois.

    Boulogne-sur-Mer :Granulats marins, une nouvelle filireEn sus de son site historique Ferques, Carrires du Bou-lonnais dveloppe ses activits dans les granulats marins sur le port de Boulogne-sur-Mer. Avec lentreprise belge Deme spcialise dans le dragage en mer, les matriaux sont extraits dans lestuaire de la Tamise et au large de la Belgique.

    Coface :Ces pays qui pourraient merger aprs les mergentsAprs les BRICS, les MINT, PPICS et autres CIVETS : les conomistes et investisseurs ri-valisent dacronymes pour iden-tifier les pays pouvant prendre le relai de la Chine, du Brsil et des autres grands mergents, en plein ralentissement.

    Infrastructures/Institutions

    La croissance des volumes de CMA CGM en 2013 a t suprieure celle du march mondial

    CMA CGM

    Forte croissance du rsultat malgr la baisse des taux

    Alors que la pression sur les taux de fret sest accentue en 2013, CMA CGM a vu son rsultat net annuel bondir grce la cession partielle de Terminal Link et la rduction de ses cots oprationnels.

    Volatilit des taux de fret et grande

    comptition en 2014

    page 2

    3.800La compagnie arienne

    allemande Lufthansa a an-nonc hier la suppression de 3.800 vols, partir demain et jusqu vendredi 4 avril, en raison dune grve de ses pi-lotes ces trois journes, sur fond de ngociations sala-riales. Au total 425.000 pas-sagers sont concerns. Seuls 500 vols restent programms sur cette priode.

    le chiffre du jour

    69e anne - n19.171 mardi 1er avril 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    12/

    2013

    F

    ra

    nc

    k a

    nd

    r

    Touax :Perte nette de 15,3 millions deurosDeutsche Bahn :Une anne 2013 plombe par la mtoSNCM :La direction demande une table ronde

    Entreprises

    page 3

  • loccasion de sa premire visite en Allemagne, Xi Jinping a choisi de dcouvrir cette cit du nord-ouest du pays, premier port intrieur au monde, situ dans le bassin industriel de la Ruhr. Accompagn dune im-portante dlgation chinoise et du ministre allemand de lco-nomie, Sigmar Gabriel, il a accueilli en grande pompe un convoi de conteneurs chargs darticles lectroniques parti environ seize jours plus tt de C h o n g q i n g , mgalopole de plus de 30 mil-lions dhabitants au cur de la Chine. La ligne de fret qui relie les deux villes est un exemple impressionnant du dynamisme des relations commerciales entre nos deux pays, a estim Hannelore Kraft, ministre-pr-sidente de Rhnanie-du-Nord-Westphalie. La Chine est le premier partenaire commercial de lAllemagne en Asie, et lAl-lemagne, le premier de la Chine en Europe. Leurs changes com-merciaux ont atteint lan pass 161,5 milliards de dollars.

    Le trac Duisbourg-Chongqing, baptis Yuxinou

    lors de sa cration en 2011 par plusieurs socits ferro-viaires, traverse le Kazakhstan, la Russie, la Bilorussie et la Pologne, et autant de climats et paysages diffrents. Avec ses quelques 11.000 km, il est plus long que le Transsibrien mais plus court de 2.000 km quune ligne passant plus au nord, entre la mtropole chinoise de Shanghai et Duisbourg. Cette liaison ferroviaire, qualifie en Chine de nouvelle route de la

    soie, na pas juste une valeur symbol ique , estime Julian Bcker, porte-parole du port. Elle a trouv sa place dans le march grce

    sa fiabilit et une frquence allant jusqu trois trajets par semaine, affirme-t-il.

    deUx fois moins cher qUe le fret arienLe groupe informatique

    amricain Hewlett Packard en est lun des utilisateurs rgu-liers pour acheminer en Europe ses ordinateurs produits Chongqing, 1.500 km des ctes et donc bien loin des grands ports

    commerciaux chinois et de leurs porte-conteneurs gants.

    La voie maritime, qui avait pro-gressivement supplant il y a plu-sieurs sicles la route de la soie