retour à l'école

Download Retour à l'école

Post on 28-Mar-2016

223 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Malgré une carrière professionnelle accomplie ou bien remplie, ils ont décidé de reprendre le chemin de l’école. Par défi, par ambition, par satisfaction personnelle parfois. Tant pis s’ils ont l’âge d’être profs ou bien parents. Dans les universités, le nombre d’adultes en reprise d’études augmente d’année en année, signe d’un marché du travail où l’évolution des compétences et l’apprentissage continu deviennent de plus en plus importants.

TRANSCRIPT

  • 13 258 NOUVEAUX EMPLOIS

    SUR REFERENCES.BE

    Rfrences.Rfrences.

    21.01

    le magazine de votre carrire

    PREMIER EMPLOI

    MARIE POK

    DIRECTRICE ARTISTIQUE

    DU GRAND-HORNU IMAGES

    FINANCE & CONSULTING

    LE MTIER DU CONSEIL

    FAIT FACE DE NOUVEAUX DFIS

    RetouR

    lcole

    Yves Ausloos,

    sous-officier la Dfense,

    termine un master en gestion des

    ressources humaines lULg.

    LE NOMbRE DADULTES EN REPRISE DTUDES AUGMENTE DANS LES UNIVERSITS

    LAPPRENTISSAGE CONTINU DEVIENT LA NORME SUR LE MARCH DU TRAVAIL

    001_GPV1QU_20120121_RMSHP_00.pdf; Jan 19, 2012 20:07:04

  • 2RFRENCES

    21 JANVIER 2012

    Aprs toutes les mesures peu rjouissantes annonces en ce dbut danne par notre gouvernement, on se doit den valuer les

    effets pratiques sur la gestion du personnel dans les entreprises.

    Il y a videmment le programme gouvernemental, mais 2012 est galement lanne des lections sociales. Sans compter les

    changements intervenus au niveau du contrat de travail ainsi que limpact des directives europennes quil faudra grer tout au

    long de lanne; une tche qui incombe aux DRH et aux chefs dentreprises. Et cela ne sera pas facile, pour autant que grer des

    ressources humaines, un mtier o le relationnel est tellement indispensable, puisse ltre. Il tait donc ncessaire de connaitre

    lavis dun professionnel dans ce domaine qui soit galement le dirigeant dune entreprise responsable dun grand nombre de

    travailleurs.

    Une entrevue avec M. Stubbe, Administrateur dlgu du Secrtariat social Groupe S, simposait.

    V.S. : Introduire toutes ces modications du droit social et scal dans la gestion du personnel a un impact direct ou indirect sur le

    calcul des rmunrations. Cela risque dentrainer des conits sociaux au niveau collectif ou individuel ?

    Gonzales Stubbe : Il ne faut pas tre devin pour prdire des remous sociaux qui, invitablement, vont hypothquer la bonne

    marche des entreprises. Il faudra donc compter sur la motivation et lengagement total des travailleurs dans leurs entreprises

    pour juguler les effets ngatifs de cette priode de turbulence. Je crois que la sagesse et la lucidit de la grande majorit de

    nos travailleurs nous permettront de surmonter les difcults et de retrouver la srnit dans les entreprises. Cette srnit, les

    chefs dentreprises et leurs DRH lobtiendront que grce une application rigoureuse des dispositions lgales expliques et

    documentes.

    V.S : Il faudra donc que les DRH agissent plus que jamais dans leur relation avec le personnel, avec une psychologie persuasive

    an de garantir la paix sociale dans leur entreprise ?

    G.S : Les DRH devront donc bien se documenter, et en dtail, sur les implications de toutes les modications rglementaires et

    lgislatives qui inondent et vont inonder les entreprises.

    Dans ce contexte, je suis persuad que les secrtariats sociaux doivent tre la source premire pour informer et conseiller les DRH

    sur toutes modications qui inuenceront le calcul des rmunrations mais galement dans la mise en conformit des rglements

    dordre intrieur, des rglements de travail et des conventions collectives spciques lentreprise.

    Les DRH face

    aux bouleversements

    sociaux en 2012

    Au terme de cet entretien, le Groupe S a

    jug important de revenir sur chacune

    de ces matires sociales, directement

    applicables dans la gestion du person-

    nel, de manire spcique.

    Les plus importantes dentre elles feront

    donc lobjet dun article chaque mois au

    cours de ce premier semestre 2012, avec

    pour objectif doffrir aux professionnels

    des ressources humaines une vision

    synthtique et surtout pratique de celles-

    ci, avec des sites et des liens utiles

    leur permettant de trouver toutes les

    informations ncessaires. Ils pourront

    ainsi, en connaissance de cause,

    implmenter correctement toutes les

    nouvelles dispositions dans leur pratique

    journalire.

    Informer et conseiller sont clairement

    les rles de tout bon partenaire social,

    alors nhsitez jamais solliciter les

    spcialistes de votre secrtariat social

    avant de passer laction.

    Citons pour mmoire quelques-unes des matires importantes qui subiront ou qui

    pourront subir des modications et pour lesquelles il faudra agir.

    www.groups.be

    002_GPV1QU_20120121_RMSHP_00.pdf; Jan 19, 2012 19:17:42

  • Marie Pok, directrice artistique du Grand-Hornu Images

    Appele ds le mois de fvrier remplacer Franoise

    Foulon la tte du Grand-Hornu Images, dont le de-

    sign est le domaine de prdilection, Marie Pok sest

    dcouvert une passion pour cette discipline en tant que

    journaliste, et ce, depuis une dizaine dannes. Son pre-

    mier job navait pourtant rien dartistique, mais vendre

    des Encyclopdies Universalis lui a donn le talent

    dentreprendre.

    Mon premier emploi Aprs des

    tudes en romanes (jtais persua-

    de que ma vocation tait densei-

    gner), les hasards de la vie ont fait

    que jai vcu deux annes dans

    une station de sports dhiver, en

    96-97 : en saison, je travaillais

    comme jeune fille au pair et pen-

    dant lintersaison, je descendais

    sur Lyon o jai intgr une quipe

    de vendeurs de lEncyclopdie Uni-

    versalis. Exactement comme dans

    Les Portes de la gloire, film dans le-

    quel Benot Poelvoorde coache une

    quipe de vendeurs. Jai dcouvert

    un univers rude, o on tait form

    aux techniques de vente agres-

    sives. Jai aussi appris prendre des

    portes dans la figure : cest dur, mais

    cest trs formateur.

    Mon premier salaire On tait

    pay la commission : 150 par

    exemplaire. Certains mois, je nai

    rien gagn : moi, ce ntait pas trs

    grave, je navais pas de maison ni

    denfants, mais pour certains de

    mes collgues, ctait la panique : il

    fallait vendre tout prix.

    Mes premiers acquis Pendant

    ces deux annes en station, jtais

    inscrite comme lve libre en his-

    toire de lart, car je me suis tou-

    jours passionne pour ce domaine.

    Cest grce une rencontre tout

    fait fortuite dans un train avec Lise

    Coirier, qui tait alors responsable

    de la rubrique Art pour la revue

    Lvnement, que jai commenc

    travailler comme journaliste.

    Quelques mois aprs notre ren-

    contre, alors que je revenais vivre

    Bruxelles, je lai contacte et elle

    ma demand de la remplacer. Je

    me suis retrouve dmarcher

    de la pub et surtout crire des

    articles sur lart, larchitecture et

    le design. De fil en aiguille, jai di-

    versifi mes collaborations et, en

    2005, alors que je venais de rdi-

    ger un guide sur le design pour les

    ditions Best Of Publishing, jai eu

    lide de crer un vnement au-

    tour du design : Design September

    tait sur les rails.

    Ma fin de carrire rve Fon-

    der un orphelinat pour y accueillir

    des enfants en dtresse, ici en Bel-

    gique. Je ne sais pas pourquoi cette

    ide me hante depuis toute petite,

    mais jaimerais vraiment pouvoir

    un jour la raliser. Continuer aussi

    crire, de manire plus ponc-

    tuelle, mais aussi plus pointue.

    Mes conseils aux plus jeunes

    Saisir toutes les opportunits, sa-

    voir les reconnatre lorsquelles

    se prsentent, mais aussi faire

    des choix, ce qui quivaut parfois

    aussi devoir renoncer. Cest mon

    cas pour Design September que je

    laisse regret, pour de nouveaux

    horizons.

    Nathalie Cobbaut

    photo

    DR

    3 027

    Cest, daprs une tude du Service

    public fdral conomie, le salaire

    brut mensuel moyen belge. Cest

    Bruxelles que les salaires sont les plus

    levs : 3 493 en moyenne. Quant

    aux salaires moyens en Flandre et en

    Wallonie, ils slvent respectivement

    2 977 et 2 802 .

    maDemoiselle F RFRenc paR serge Dehaesphoto coVeR : gRiet Dekoninck

    3

    003_GPV1QU_20120121_RMSHP_00.pdf; Jan 19, 2012 18:21:01

  • en couverture

    Bon savoir

    LifeLoNg LearNiNg

    Favoriser lapprentissage tout au long

    de la vie : tel est lobjectif du lifelong

    learning, encourag par la Commission

    europenne depuis le dbut des

    annes 2000. Ce concept vise, entre

    autres, amliorer le niveau

    de qualification des adultes.

    Objectifs : augmenter la comptitivit

    europenne sur un march de lemploi

    mondialis, lutter contre lexclusion

    sociale, augmenter le niveau de

    comptence des travailleurs peu qualifis.

    Concrtement, les tats membres sont

    appels dvelopper loffre et la qualit

    de lenseignement procur aux adultes,

    en ouvrant par exemple de nouvelles

    filires ou en recrutant activement des

    candidats-tudiants.

    VaLorisatioN des

    aCquis de LexPrieNCe

    Gnralise dans les universits et les

    coles suprieures depuis ladoption,

    en 2004, du processus de Bologne, la

    valorisation des acquis de lexprience

    (VAE) permet aux adultes qui souhaitent

    reprendre des tudes de bnficier dun

    rgime prfrentiel. Celui qui peut

    prouver cinq ans dexprience

    dans un domaine concernant son futur

    cursus pourra tre dispens de certains

    cours ou accder directement au master

    sans devoir passer par la case bachelier

    (moyennant, parfois, lobligation de

    suivre une anne prparatoire). Chaque

    tablissement possde un service VAE, o

    des conseillers aident les candidats dans

    leurs diffrentes procdures dadmission.

    Ces adultes qui

    retournent lcole

    Ma