Yoga Du Reve Tenzin Wangyal Rinpoche Mexico

Download Yoga Du Reve Tenzin Wangyal Rinpoche Mexico

Post on 31-Dec-2015

15 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li><p>Traduction de la vido Yoga de los Suenos </p><p>Un enseignement de Tenzin Wangyal Rinpoch </p><p>https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&amp;v=C42aMZj4RDM#! </p><p>Bienvenue tous. Tout dabord, je voudrais simplement faire une introduction la pratique du yoga du rve parce que peut-tre ce sujet est-il trs nouveau pour certains dentre vous et ce que vous attendez de moi pourrait tre trs diffrent. Aussi plutt que vous soyez scandaliss sans arrt, je vais vous scandaliser une fois pour toutes au dbut. </p><p>Probablement quen Occident, lapproche principale, quand il sagit des principes du rve, est base sur lanalyse. Ce nest pas le cas ici. Il y a un aspect comme a, mais ce nest pas le principal. </p><p>Ici, il sagit plus de comprendre ce qui cause les rves, la valeur des rves, ce que lon peut apprendre par les rves propos de soi-mme et de son avenir, et ce que lon peut faire pour les rendre meilleurs. </p><p>Et aussi, la relation des rves avec son propre corps dont il nest pas tellement question en Occident- avec les centres nergtiques dans le corps, et la relation des rves avec le prana. </p><p>Quand nous savons do ils viennent, ce qui cause les rves, alors nous pouvons changer nos rves. </p><p>Peut-tre pensez-vous que changer vos rves nest pas une bonne chose, mais comprenez que vos rves, chaque rve que vous faites, vous tes celui qui lavez cr. Personne dautre ne la cr. Chaque rve que vous faites, vous lavez cr. Aussi, si vous voulez crer de meilleurs rves, vous avez le choix. Cest que nous essayons de faire : reconnatre les rves que nous avons crs et connatre la possibilit de crer de nouveaux rves. Des rves qui gurissent, des rves qui transforment. Cest ce quoi nous nous appliquons. </p><p>Juste pour vous donner une petite ide de la manire dont nous utilisons les rves lusage des rves est trs vaste dans notre tradition- je prendrai ce point : il y a ce dont nous sommes conscients et ce dont nous ne sommes pas conscients, que nous ne savons pas. En ce moment mme, dans votre vie, il y a beaucoup de choses que vous savez propos de la spiritualit, des profondes expriences yogiques, de la dimension de lesprit, de la dimension des tres </p></li><li><p>illumins, des autres mondes des esprits, des anctres, du pouvoir des esprits de la nature, ou mme de ce qui va se passer demain, mais nous ne savons pas tout. Mais nous pouvons savoir par le rve. Le rve devient un pont vers la connaissance de ce qui nous est inconnu de notre condition. Les conditions de notre corps, les conditions du temps, les conditions de lespace, les conditions de lesprit et beaucoup de choses que nous ne pouvons pas connatre des conditions trs particulires que chacun vit et de ce qui le conditionne. Par exemple, si vous pensez au divin dans notre tradition, on parle de Yeshe Walmo, un gardien, un protecteur fminin, qui est trs vivante, active dans lpoque que nous vivons, et probablement trs active dans la vie de beaucoup dentre nous, qui travaille dur nous protger. Mais quelle relation avons-nous avec elle ? Nous ne pouvons pas linviter dner chez nous. Pourrais-je avoir un entretien de 5 minutes avec vous, sil vous plat ? Ce serait trs plaisant, mais ce nest pas possible pour nous, sous une forme physique. Ou disons que cest possible, mais cest trs difficile. </p><p>Alors, de quelle autre manire pouvons-nous la rencontrer ? Les rves sont un bon endroit pour cela. Vous pouvez dire : je voudrais vous rencontrer dans mes rves au lieu de vous rencontrer dans le centre commercial. Je ne sais pas si a lintresserait de vous rencontrer dans le centre commercial. Et mme au cas o elle se prsenterait dans le centre commercial, je ne sais pas si vous auriez lil pour la voir. Mais si elle apparat dans vos rves, vous serez en mesure de la voir. </p><p>Ainsi le rve devient-il un endroit trs important o vous pouvez rencontrer des matres, des dits, des protecteurs, tous ceux que vous voulez. Les shamans, qui travaillent avec le monde des esprits, le monde des esprits est probablement la source la plus grande de leur pouvoir, leur force de gurison, la plupart de leurs succs provient de leur capacit communiquer avec les esprits. Mais comment communiquez-vous avec eux ? Cest la mme histoire. Vous nenvoyez pas un email aux esprits. Si les esprits vous envoient un email, ils sont dans un autre genre de format. Bill Gates ne la pas encore dvelopp. Il ny a pas moyen davoir une communication lectronique. Peut-tre cela sera-t-il possible dans le futur, mais pas pour linstant. Mais les rves sont un moyen de communication important. Les shamans sendorment en invoquant les esprits, en leur posant des questions et ils obtiennent beaucoup de solutions. </p><p>Les rves sont un lieu de rencontre entre le divin et lhumain, la vie et la mort, le monde humain et le monde des esprits, le monde du connu et de linconnu. Toutes ces possibilits existent dans le rve. </p><p>Pour nous, le point essentiel de ce week-end, je voudrais encourager chacun dentre vous observer ses rves. Quel genre de rves avez-vous fait ? Les rves </p></li><li><p>qui ont une certaines consistance ou les rves rcurrents que vous avez eus dans les quinze dernires annes ? </p><p>Dune certaine manire, je vous envoie un message trs prcis et consistant. Mais vous navez pas la capacit de lentendre. Par consquent, je rpte continuellement ce message. Les gens me demandent : jai des rves trs rcurrents, pourquoi ? Et je leur rponds : parce que vous nentendez pas bien. Essentiellement, le rve essaie de vous dire quelque chose, de vous enseigner quelque chose, de vous guider, mais vous ne lentendez pas, vous ne le prenez pas au srieux. Par voie de consquence, il peut avoir un impact sur votre vie. Cest ce dont je voudrais que chacun soit conscient ce week-end, que vous observiez vos rves. </p><p>Jai une exprience personnelle de ce genre de rves et jai travaill sur eux. Pour certains rves, cela a pris un certain temps. Mais je sais quand le message change. Cest une exprience assez tonnante. Mais ce nest pas seulement le contenu de mes rves et la qualit de mon sommeil qui changent, mais avec ces changements dans mes rves et dans la qualit de mon sommeil, jai ralis quel point ils taient en relation avec des changements dans ma vie. Des problmes avec les gens, avec lenfance, avec les habitudes. Ces changements dans mes rves sont clairement relis ma vie, la manire dont je vis, dont je suis en relation, dont jinteragis avec le monde et les gens. Je vois la transformation. Cest ce que je veux, que chacun y porte attention. </p><p>Maintenant, si vous observez vos rves, je voudrais que vous observiez ces rves dans quatre qualits. Quatre qualits qui sont aussi relies celles que nous utilisons, relies aux quatre sessions du yoga du rve, la paix, le dploiement, le pouvoir et labsence de peur ou le courroux. Le contraire serait un manque de paix, un manque dexpansion, un blocage ou tre coinc, se sentir faible, perdu, ne pas avoir une identit claire et, pour finir, se sentir vivre avec la peur. Ainsi ces quatre catgories observez tous les rves que vous avez faits, et en particulier les rves qui se rptent le plus souvent, observez ces rves et essayez de voir dans laquelle de ces quatre catgories ils se situent. </p><p>La raison pour laquelle nous voulons le voir clairement, cest pour travailler avec cela plus clairement. Parce quil y a 4 zones dans le corps qui sont des zones importantes avec lesquelles travailler. Alors si vous le savez plus spcifiquement je vous donne un exemple Le pouvoir est dans le cur, la paix dans la gorge, le dploiement dans le crne ou le troisime il et labsence de peur ou la confiance dans le shakra secret. Ce qui veut dire que si vous faites des rves dans lesquels vous tes perdus ou faibles, vous avez besoin de nettoyer, de purifier ces graines en vous-mmes, avec la pratique, dans votre cur. Il est clair que cette personne doit travailler, de manire consistante, avec </p></li><li><p>le shakra du cur. Essayer de purifier les blocages, les blocages physiques, les blocages nergtiques, les blocages mentaux dans le cur. </p><p>Comment purifiez-vous cela ? Avec toutes ces images et ces histoires que vous avez et qui sont le symbole du blocage. Et comment faites-vous cela ? Simplement, vous les amenez la conscience, dans la prsence. Vous ntes pas seulement conscients de vos rves, mais vous amenez votre conscience dans votre cur. Cest comme si vous voulez tlcharger un fichier informatique. Vous essayez de savoir o le fichier se trouve. Par exemple, il vous faut cliquer cinq fois pour trouver exactement lendroit o il se situe. Ensuite, vous le surlignez et vous appuyez sur la touche EFFACER. De la mme faon, si vous ne cliquez pas cinq fois, vous allez vous retrouvez quelque part, et si vous effacez cela, vous pensez lavoir effac, mais vous navez pas effac la racine. </p><p>Souvent, dans notre vie, cest ce que nous faisons. Nous disons : jai travaill sur cela, je lai purifi et le mois suivant, paf !... je pensais pourtant lavoir purifi ! Oui, vous lavez fait, mais a na pas tellement aid, parce que vous navez pas purifi la racine. Il sagit de retirer la racine. Quand je dis dessayer de retirer la racine, je ne parle pas de la chronologie, de lhistoire rationnelle. Je ne pense pas que la racine chronologique de lhistoire compte tellement. Prenez lexemple de la lumire. Quand la lumires, sallume, elle ne connat pas la dure de lhistoire de lobscurit. Elle ne dit pas : oh, cette obscurit est l depuis 100 ans, a va me prendre 5 heures (pour lclairer). Peu importe combien de temps lobscurit a dur, quelle est sa densit, la lumire a la capacit de lclairer immdiatement. </p><p>Quand on est pleinement et vritablement conscient de quelque chose, peu importe depuis combien de temps la douleur est l, combien de temps on a souffert, on peut la purifier. Mais si vous PENSEZ cette douleur, ce nest pas en tre vritablement conscient ou y compltement et pleinement prsent. Cest pourquoi beaucoup de gens se battent avec a. Ils pensent que quelque chose a chang, mais une semaine, a va mieux et la semaine suivante, cest pire. </p><p>Nous navons pas beaucoup de temps pour parler de cela, mais je pense que cest trs important de comprendre lide de la racine. Prenons un exemple trs spcifique. Disons que vous avez un rve. Cest un rve qui vous effraie beaucoup ou qui vous fait vous sentir faible et impuissant. Cette impuissance, elle est consistante. Vous faites des rves diffrents, mais cest la mme nergie sous-jacente. Ou bien vous pouvez faire des rves du mme genre, cest la mme nergie sous-jacente. Si vous tes conscients de cela oh, jai ces rves depuis ces dix dernires annes- alors vous regardez de plus prs les autres rves que vous avez faits. Ils sont tous relis entre eux. Le mme message consistant qui vient de laspect impuissant de vous-mme. Peut-tre est-il vrai que vous en </p></li><li><p>faites lexprience dans votre vie. Cest ce que je veux dire je parle de ma propre exprience- cest la manire dont il est reli la vie. Alors si vous observez ce rve, vous voyez comment ce rve est reli votre vie et vous pouvez voir aussi que dans beaucoup daspects de votre vie, vous vous sentez impuissants. </p><p>Le rve ne raconte pas seulement une histoire propos du rve, le rve raconte une histoire propos de votre vie tout entire. Si le rve ne parlait que du rve, peut-tre pourriez-vous vous en soucier moins je vais me coucher, la nuit, cest fait pour dormir. Et si maintenant vous considrez laspect impuissant de vous-mme, ses consquences, cest que quand vous affrontez quelque chose dans votre vie, vous vous sentez impuissant. Vous narrivez pas agir, vous narrivez pas dire les choses que voulez dire. Vous narrivez pas vivre pleinement la vie que vous voulez vivre, parce que vous vous sentez trs impuissants. Vous voyez quil y a une relation. </p><p>Il ne sagit pas seulement dtre conscient oui, conscient je vois, je vois, je vois, je comprends mieux, japprends plus, je suis conscient. Mais maintenant, que faites-vous avec ce rve ? Une possibilit est danalyser sa forme. Mais ici, que faisons-nous ? Nous travaillons nergtiquement avec lui, nous faisons un autre genre dexercice. Nous nous asseyons en posture de mditation - je ne veux pas dire, juste maintenant (rires)- et vous essayez dtre conscient, dtre prsent, puis vous amenez ce rve, cette nergie dans votre cur. Votre attention, votre attention ouverte, claire est dans votre cur. Vous vous permettez de rentrer en contact avec ce rve, vous vous permettez de voir le rve plus clairement, lhistoire, les images, vous allez plus profondment dans ce rve, vous voyez les problmes psychologiques sous-jacents, les blocages chroniques sous-jacents. Vous voyez lhistoire, vous sentez le prana, votre attention reste continument dans le cur, puis vous inspirez juste dans cette nergie, ce lieu de votre corps, votre corps physique, puis vous faites le mouvement de tsa lung que je vais expliquer tout lheure. </p><p>Avec ces exercices des tsa lung, vous faites bouger toute lnergie quil y a dans ce lieu et pfff (vous expirez), cela purifie. Et vous rptez cet exercice avec ce rve, pendant une semaine, deux semaines, trois semaines, autant de temps que cela prenne. Durant ce temps, vous allez voir le rve changer. Le mme flux de rve va prendre un tournant dans une autre direction. Et comment allez-vous voir que le contenu du rve change ? Vous pouvez voir cette mme personne qui restreint votre libert, qui vous fait peur ou la situation dans laquelle vous vous sentez impuissant, dans la mme histoire, vous commencez vous voir vous-mme devenir une personne diffrente. Cest comme a que nous allons pratiquer. </p></li><li><p>Ctait un exemple. Je vais reprendre du point 1 au point 4, puis nous reviendrons la pratique. Le premier point, comme je lai dit, cest la paix. Je pense que, dans la vie de chacun, cest important davoir pour fondation, la paix. </p><p>Le vritable dploiement, la crativit, lart sont bass sur un sentiment de paix, sur le contact avec la srnit. Cest une manire de les dfinir. Je dirai, peut-tre, lart veill ou la crativit veille doivent tre bases sur un sentiment de paix. Mais parfois, quand vous regardez la crativit dans la socit, les gens sont cratifs, productifs, mais elle nest pas ncessairement base sur un sentiment de paix. Lart nest pas ncessairement un art veill ou la crativit, une crativit veille. Aussi est-ce important davoir dabord la fondation. </p><p>Vous regardez vos rves. Combien et dans quels aspects de vos rves ressentez-vous un manque de paix ? Les rves qui reviennent, les rves qui se rptent, les rves rcurrents, ou les rves dont lintensit vous impressionne beaucoup donnent un message clair que la paix manque. Vous vous sentez comme cela ? Si cest quelque chose dautre, il vous faut mettre le focus sur votre rve de la mme manire. </p><p>Premirement, comment faire ? Vous lamenez la conscience oui, jai fait ce rve, ou jai fait un autre rve qui semble en relation avec celui-l- soyez simplement conscient, conscient, conscient. Et ensuite, vous amenez ce rve dans la prsence veille de la pratique que nous venons de voir, la pratique veille. De la mme manire, vous regardez lhistoire, d...</p></li></ul>