Les inégalités à l'école Les inégalités à l'école

Download Les inégalités à l'école Les inégalités à l'école

Post on 05-Jan-2017

218 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Les ditions des JOURNAUX OFFICIELS

    LES RAPPORTS DU CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

    Les ingalits lcole

    LES RAPPORTS DU CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

    Direction de linformation lgale

    et administrativeaccueil commercial :

    01 40 15 70 10

    commande : Administration des ventes

    23, rue dEstres, CS 10733 75345 Paris Cedex 07

    tlcopie : 01 40 15 68 00 ladocumentationfrancaise.fr

    No 41111-0009ISSN 0767-4538

    CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL9, place dIna 75775 Paris Cedex 16 Tl. : 01 44 43 60 00 www.lecese.fr

    M. Xavier Nau

    Septembre 2011

    Notre systme ducatif peine aujourdhui remplir sa fonction intgratrice. Un grand nombre

    de situations dchec se rvlent pendant la scolarit obligatoire et les ingalits de russite sont

    trs nettement corrles aux ingalits sociales et culturelles des familles. Lcole ne parvient plus

    attnuer ces ingalits de dpart et tend mme les accentuer entre le dbut du primaire et

    la fin du collge.

    Afin de rester fidle son objectif dmancipation des personnes par le savoir et la formation,

    lcole doit renouer avec une ambition ducative pour tous, en assurant un enseignement de

    qualit sur lensemble du territoire. Tel est le sens des propositions du Conseil conomique, social

    et environnemental.

    Les ditions des JOURNAUX OFFICIELS

    LES RAPPORTS DU CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

    Les ingalits lcole

    LES AVIS DU CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

    Direction de linformation lgale

    et administrativeaccueil commercial :

    01 40 15 70 10

    commande : Administration des ventes

    23, rue dEstres, CS 10733 75345 Paris Cedex 07

    tlcopie : 01 40 15 68 00 ladocumentationfrancaise.fr

    No 41111-0009ISSN 0767-4538

    CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL9, place dIna 75775 Paris Cedex 16 Tl. : 01 44 43 60 00 www.lecese.fr

    M. Xavier Nau

    Septembre 2011

    Notre systme ducatif peine aujourdhui remplir sa fonction intgratrice. Un grand nombre

    de situations dchec se rvlent pendant la scolarit obligatoire et les ingalits de russite sont

    trs nettement corrles aux ingalits sociales et culturelles des familles. Lcole ne parvient plus

    attnuer ces ingalits de dpart et tend mme les accentuer entre le dbut du primaire et

    la fin du collge.

    Afin de rester fidle son objectif dmancipation des personnes par le savoir et la formation,

    lcole doit renouer avec une ambition ducative pour tous, en assurant un enseignement de

    qualit sur lensemble du territoire. Tel est le sens des propositions du Conseil conomique, social

    et environnemental.

  • 2011-09

    NOR : CESL1100009X

    Mardi 27 septembre 2011

    JOURNAL OFFICIEL DE LA RPUBLIQUE FRANAISE

    Mandature 2010-2015 Sance du 13 septembre 2011

    Question dont le Conseil conomique, social et environnemental a t saisi par dcision de son bureau en date du 22 fvrier 2011 en application de larticle 3 de lordonnance no 58-1360 du 29 dcembre 1958 modifie portant loi organique relative au Conseil conomique, social et environnemental. Le bureau a confi section de l'ducation, de la culture et de la communication la prparation dun avis et dun rapport sur Les ingalits l'cole. La section de lducation, de la culture et de la communication, prside par M. Philippe da Costa, a dsign M. Xavier Nau comme rapporteur, ce rapport compltant lavis 2011-09 adopt le mardi 13 septembre 2011.

    Les ingaLits L'coLe

    Rapport du Conseil conomique, social et environnemental

    prsent par M. Xavier Nau, rapporteur

    au nom de la section de l'ducation, de la culture et de la communication

  • 2 RaPPORt du CONSEiL CONOMiQuE, SOCiaL Et ENviRONNEMENtaL

    Sommaire

    Introduction ________________________________5

    Savoir do lon vient _________________________6 Les succs de la modernisation du systme ducatif

    jusquau tournant des annes 1990 6 Le systme scolaire sest adapt aux transformations

    de lconomie et de la socit. 6 une longue progression de la scolarit

    et du niveau de diplme 8

    des effets positifs sur les destins professionnels 13

    Un essoufflement voire un sentiment dchec 14

    un malaise multiforme dj ancien 15

    Sans diplme un avenir professionnel trs compromis 15

    Le grand malentendu sur les missions de lcole 18

    La difficile mise en place du collge unique 19

    une rforme inaboutie 19

    Lcole du code sriel lpreuve de la massification 20

    De fortes ingalits, un chec scolaire massif ________________________ 20

    Un chec scolaire qui reste massif 21

    La russite de tous : une ambition due 21

    Lcole et le collge ne fonctionnent bien que pour la moiti des lves 25

    Quatre lves sur dix en difficult en fin de primaire 25 des rsultats qui ont tendance baisser,

    surtout pour les lves les plus fragiles 25 Le collge reproduit et aggrave les ingalits scolaires

    apparues en primaire 26

  • LES iNgaLitS L'COLE 3

    Ce quil faut surtout retenir, ce stade, de lenqute internationale PiSa 28

    Ingalits scolaires et inegalits sociales 34 des disparits selon lorigine sociale des lves

    toujours trs prsentes 34 Lenqute PiSa confirme la faible capacit du systme

    ducatif franais attnuer les effets du milieu social 40 un climat scolaire mdiocre

    facteur daggravation des ingalits 42

    des ingalits selon lorigine 44

    Ingalits selon le genre 47

    Gographie des ingalits scolaires 49

    Les principales fractures territoriales 49 La dstabilisation des collges

    des secteurs les plus populaires 52 Lcole est plus en difficult

    dans les grandes agglomrations 55

    Lcole rurale : des rsultats plutt bons 60

    Un pilotage politique qui manque de force et de constance ____________ 63

    Des rformes peu ou pas appliques 63 une mise en uvre laborieuse et insuffisante

    des cycles lcole 64 Le socle commun : une rponse vritable discrdite

    par une mise en uvre hsitante et confuse 66 Une gestion des personnels enseignants inadapte

    au contexte et la hauteur des enjeux ducatifs 74

    Lexercice du mtier entre passion et dsenchantement 74 une formation initiale des enseignants

    largement dficiente et une rforme conduite depuis 2008 sans objectif clair et dans de trs mauvaises conditions 75

  • 4 RaPPORt du CONSEiL CONOMiQuE, SOCiaL Et ENviRONNEMENtaL

    Lenseignement change dans un cadre qui demeure trop rigide. 77

    des choix actuels essentiellement axs sur un objectif budgtaire et qui obrent les perspectives de rforme vritable 81

    Une politique dducation prioritaire intermittente et peu lisible 82

    Les politiques dducation prioritaire : une histoire dj longue, un bilan nuanc 82

    Les principales difficults de lducation prioritaire 84 Lassouplissement de la carte scolaire :

    une fragilisation accrue des tablissements des quartiers dfavoriss 87

    Une intgration difficile des parents et des acteurs locaux 89

    une place encore rduite pour les parents 89 Le partenariat avec les collectivits locales

    et les associations 91

    Le rle essentiel des collectivits territoriales 92

    Conclusion _________________________________ 93

    Liste des personnes auditionnes dans le cadre de la saisine sur Les ingalits lcole ________________________ 95

    Liste des personnes entendues dans le cadre de la saisine sur Les ingalits lcole ________________________ 96

    Table des sigles _______________________________ 99

    Bibliographie ________________________________ 102

  • LES iNgaLitS L'COLE 5

    Les ingaLits L'coLe

    introductionde nombreux enfants se trouvent, lcole et au collge, en situation dchec. Pour

    eux, les objectifs fondamentaux de la scolarit obligatoire, tels que dfinis par le code de lducation (article L.111-1), ne sont pas atteints. Et pourtant, notre systme ducatif a pour mission de prparer linsertion de tous les individus de chaque gnration dans la vie sociale et professionnelle et de leur permettre dexercer pleinement leur citoyennet.

    Lorsque ces enfants quitteront le systme ducatif, ils nauront pas la matrise suffisante de la langue nationale, parle et crite, thoriquement garantie. ils nauront pas non plus acquis la culture gnrale et la qualification reconnue , en principe assures tous les jeunes, quelle que soit leur origine sociale, culturelle ou gographique . dans ces conditions, le partage des valeurs de la Rpublique sera loin de leur tre facilit.

    Par la mention de lorigine sociale, culturelle, gographique , le lgislateur identifie un lment fondamental du projet ducatif : exercer une action compensatrice afin dviter une reproduction aveugle des ingalits sociales et culturelles dans le cadre scolaire. il prvoit encore que le service public de lducation est conu et organis en fonction des lves et des tudiants . Cette disposition disqualifie en principe une offre scolaire trop homogne dans ses mthodes et conduit, en revanche, la prise en compte dans lenseignement, de la diversit des lves dans la classe et entre les tablissements.

    Cest donc au regard de lobjectif consistant fournir aux jeunes les instruments de leur intgration sociale et de la construction de leur avenir personnel que les ingalits lcole doivent tre envisages. dans la poursuite de cet objectif, au bnfice de tous les jeunes, le systme ducatif est lui-mme confront aux tensions et clivages sociaux de la socit. il est sans doute plus facile pour lcole dassurer des chances de russite lorsque les ingalits entre les groupes sociaux sont limites que l