ostÉolyse spontanÉe du col fÉmoral - pe.· cours, ostéoporose ... au total ostéolyse spontanée

Download OSTÉOLYSE SPONTANÉE DU COL FÉMORAL - pe.· cours, ostéoporose ... Au total ostéolyse spontanée

Post on 14-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • OSTOLYSE SPONTANE DU COL FMORAL PROPOS DE 8 CAS ET REVUE DE LA LITTRATURE

    G Bazille, T Moser, M Ehlinger, J Durckel, R-M Javier, P Adam, J-L Dietemann,

    F Bonnomet, J-C DoschStrasbourg, France

  • Lostolyse spontane du col fmoral est une entitrarement dcrite dont les mcanismes physiopathologiques sont mconnus

    La premire observation est due ROBACK et al. (1980) qui a dcrit une ostolyse complte du col fmoral survenue 21 jours aprs le diagnostic de fracture sous capitale non dplace

    INTRODUCTION

  • INTRODUCTION

    En 1999, R.E. LAMBIASE rapporte une ostolyse du col fmoral droit, chez une femme de 72 ans, sans notion de traumatisme, 23j aprs la ralisation de radiographie montrant lintgrit du col

    Nous proposons une tude de 8 cas dostolyse du col fmoral survenant dans un dlai rapide, et parfois associe un traumatisme initial

  • tude rtrospective8 patients

    2 hommes et 6 femmesAgs de 53 78 ans ; moyenne dge : 69 ansNotion de traumatisme minime chez 2 patients

  • MATRIEL ET MTHODES

    SymptomatologieDouleurs mcaniques de la hanche dapparition brutaleImpotence fonctionnelle

    Explorations radiologiquesRadiographies (n=8)Scanner (n=4)IRM (n= 2)Scintigraphie osseuse (n=2)

    Analyse anatomopathologique (n= 5)

  • RSULTATS: cas 1

    Observation 1 : Mme Alice O. , 53 ansAntcdents thylo-tabagisme, mnopause, ostoporose fracturaire

    traite par fluor (col fmur gauche, branches ilio et ischiopubiennes droites et gauches)

    Symptomatologie Douleurs mcaniques de la hanche droite de survenue

    aigue sans notion de traumatisme, dbut juillet 1990

  • Aspect normal du col fmoral droit Ostolyse du col fmoral droit, bordure rectiligne du moignon cervical Intgrit de la tte Actabulum normal Opacits floconneuses de tonalit calcique ( poudre dos ) en projection articulaire

    06/07/1990 03/08/90

  • RSULTATS : cas 1

    Traitement par PTH droiteAnatomopathologie :

    Pas de cellules tumorales, pas de prolifration angiomateuse, pas de microcristauxTraves osseuses normales

    Etude histomorphomtrique et dosage du fluor osseux compatibles avec une ostomalacie fluore

    Au final ostolyse spontane du col fmoral dveloppe en moins dun mois

  • RSULTATS : cas 2

    Observation 2 : Mme P. Marie Louise, 64 ans

    ATCD : arthrose rachis lombaire et genoux

    douleurs mcaniques de la hanche gauche dapparition brutale dbut dcembre 1994 ; pas de notion de traumatisme initial; Impotence fonctionnelle la marche , saggravant rapidement

    Hospitalisation mi fvrier 1995, soit 2.5 mois aprs dbut des douleurs

    Radiographies initiales normales (non retrouves)

  • - Ostolyse partielle du col fmoral gauche ainsi que de la tte fmorale- Aspect rectiligne du moignon cervical- Poudre calcique en projection du cadrant infro interne de la cavit articulaire- Interligne articulaire pinc- Eculement modr de lactabulum

    15/02/1995

  • RSULTATS : cas 2

    Traitement : PTH gauche

    Pas danalyse anatomopathologique ralise,mais bonne volution fonctionnelle long terme

    Au final ostolyse spontane du col fmoral dveloppe en 2.5 mois

  • RSULTATS : cas 3

    Observation 3 : Mme Z. Edith, 68 ans

    ATCD : polyarthrite rhumatode traite par corticothrapie au long cours, ostoporose fracturaire ( fracture tassement Th12), gonarthrose bilatrale

    Douleurs brutales avec notion de craquement suite une manipulation de la hanche droite, mi dcembre 1990. Aggravation de la symptomatologie avec perte totale dautonomie en 15 jours

    Radiographie du bassin ralise en 1985, non retrouve : intgrit du col fmoral droit

  • 02/01/1991

    - Ostolyse du col fmoral droit tendue la tte.- Bordures non rectilignes- Poussire calcique en regard des parties molles en dedans et sous le petit trochanter- Eculement du toit du cotyle

  • RSULTATS : cas 3

    Traitement : PTH cimente

    Anatomopathologie : processus inflammatoire chronique riche en cellules mononucles et lymphocytes en rapport avec la polyarthrite rhumatode

    Une coxopathie destructrice inflammatoire est carte :rapidit de lostolyse persistance dun interligne supro externePas daltration cartilagineuse en anatomopathologie

    Au final, ostolyse conscutive un traumatisme initial, du col fmoral droit dveloppe en 2 semaines

  • RSULTATS : cas 4

    Observation 4 : Mme N. Elise, 78 ans

    ATCD : arthrose, HTA

    Douleurs mcaniques de la hanche gauche et impotence fonctionnelle voluant depuis 15 jours sans notion de traumatisme

  • . radios ralises 15j aprs apparition de coxalgies gauches

    . Dformation de la tte fmorale gauche

    . coxarthrose supro externe gauche

    31/07/1997

  • Majoration des douleurs et hospitalisation :

    - Ostolyse de la tte et du col fmoral gauche- Bordures rectilignes- Poudre calcique pri articulaire

    11/08/1997

  • Scanner du 11/08/1997 :

    Ostolyse de la tte et du col gaucheFragments calciques pri articulairesFracture du fond du cotyle

    gauche

  • Traitement : PTH

    Anatomopathologie : synovite chronique modre

    Au final ostolyse spontane du col fmoral gauche survenue en moins de 1 mois

  • Chute mcanique en mai 1998 sur le ct gauche avec douleurs persistantes de la hanche droite :

    Radiographies du bassin : pincement interligne coxo-fmoral droit majorScintigraphie osseuse : hyperfixation de la branche iliopubienne gauche mais hanche droite sans anomalie de fixation

  • Majoration progressive des douleurs et dformation suprieure de la tte fmorale droite :

    le 22/10/2001

    Ostolyse du col et surtout de la tte fmorale droite sans notion de traumatisme

  • Radio du 03/12/2001 :

    Ostolyse tte + col et poudre calcique supro externe

  • Traitement : PTH droite

    Anatomopathologie : sp

    Au final, patiente ayant prsent deux ostolyses spontanes du col fmoral sans notion de traumatisme.

  • Observation 5 : Mme E. Monique, 65 ans

    ATCD : ostoporose, connectivite avec corticothrapie au long cours, coxarthrose

    Chute le 24/12/2007 sans traumatisme direct du bassin, dans un contexte de coxalgies gauches voluant depuis plusieurs annes

    Pas de notion de traumatisme du bassin antrieur cette chute

  • - Coxarthrose suproexterne gauche- Intgrit de la tte et du col gauche- Dysplasie subluxante?

    17/09/07

    La patiente a ralis une radio du bassin en septembre 07 pour coxalgies persistantes :

  • La patiente a bnfici dun scanner abdominopelvien dans les suites de sa chute :

    - ostolyse du col fmoral gauche dj prsente : origine donc probablement antrieure la chute

    26/12/07

  • Hospitalise dbut janvier 2008 :

    Radiographies du bassin du 10/01/2008

  • Radio centre sur la hanche gauche :

    Ostolyse du col et de la tte fmorale gauche

    Bordures rectilignes culement du toit du cotyle (signe

    de la mouette) Piquet calcique pri articulaire

    10/01/08

  • Ostolyse de la tte et du col avec piquet calcique infro interne.

    TDM 10/01/08

  • IRM :

  • RESULTATS : cas 5

    Traitement : prothse totale de hanche gauche avec reconstruction actabulaire.

    Anatomopathologie : pas danomalie

    Au final, ostolyse du col fmoral gauche dveloppe entre le 17/09/07 et le 26/12/07 soit 3 mois et 10 jours.

  • Observation 6 : M. Achille, 69 ans

    ATCD : obsit, cardiopathie valvulaire, tabagisme sevr, gonarthrose bilatrale, cirrhose biliaire primitive

    Apparition dune douleur de la hanche droite dbut mars 1991, avec impotence fonctionnelle, sans traumatisme initial

    RSULTATS : cas 6

  • RSULTATS: cas 6

    08/03/91

    Dminralisation diffusePincement articulaireAbsence de calcifications symphysairesAbsence dostolyse du col fmoral

  • RSULTATS : cas 6Scintigraphie osseuse le 14/03/1991 :

    Hyperfixation oblique du col fmoral DTte fmorale hypofixante

    Scanner du 15/03/1991 :Fracture basicapitaleBascule antrieure

    du col

    Traitement : prothse cphaliquePas danalyse anatomopathologique

  • 05/04/91

    - Ostolyse quasi complte du col fmoral- Bordures rectilignes du moignon du col- Piquet calcique en regard du petit trochanter droit- Absence dculement actabulaire

    Au final, ostolyse du col fmoral dveloppe en 1 mois, dans un contexte de fracture basicervicale

  • RESULTATS : cas 7

    Observation 7 : Mme B. Colette, 77 ans

    ATCD : fracture tassement vertbral L5, canal lombaire troit opr en 1999

    Douleurs dapparition brutales dbut fvrier 2008 du membre infrieur droit, sans notion de traumatisme, avec volution rapide vers une impotence fonctionnelle complte du MID

  • 04/02/08

    - Radios ralises l apparition des douleurs- Intgrit de la tte et du col fmoral droits- Pincement global de linterligne

  • 07/03/08

    -Ostolyse partielle du col fmoral droit-Respect de linterligne articulaire-Absence de poudre calcique intra articulaire

  • RESULTATS : cas 7

    24/04/08

    - Traitement : PTH droite

    - Evolution fonctionnelle favorable

    - Anatomopathologie : sans anomalie

    Au total ostolyse spontane du col fmoral droit en moins de 1 mois

  • RESULTATS : cas 8

    Observation 8 : M. H. Joseph, 76 ans.

    ATCD : dyslipidmie, HTA, coxarthrose gauche

    Symptomatologie : douleurs de hanche gauche chroniques daggravation

    rcente en fvrier 2008 Impotence fonctionnelle totale la suite dun faux

    mouvement sans traumatisme direct

  • 12/02/08

    Scanner du 12/02/08 :

    - Pas de fractur

Recommended

View more >