Kyste arachnoïdien intramédullaire thoracique : à propos d’un cas et revue de la littérature

Download Kyste arachnoïdien intramédullaire thoracique : à propos d’un cas et revue de la littérature

Post on 04-Jan-2017

217 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li><p>506 RSUMS DES COMMUNICATIONS Neurochirurgie</p><p>tmoins ont conserv le RCSM. Les patients porteurs de tumeurspinales bien diffrencies (PC, gliomes de bas grade, mningio-mes) prsentent un RCSM conserv. Dautre part, les patientsporteurs de tumeurs plus indiffrencies (germinomes, TPP inter-mdiaires) ne prsentent pas de RCSM. Enfin, les patients quiprsentent des symptmes du syndrome pinaloprive en post-opratoire pourraient permettre dtudier leffet dun traitement base de mlatonine.</p><p> propos dun cas de tumeur tratode atypique sur tumeur rhabdode crbrale primitive</p><p>Ghannane H., Aniba K., Haddi M., Lmejjati M., Ait Benali S.</p><p>Service de Neurochirurgie, Hpital Ibn-Tofal, CHU Mohammed-VI, Marrakech, Maroc.</p><p>Introduction. La tumeur tratode atypique sur tumeur rhab-dode (TA/TR) du cerveau est un noplasme rare : 200 cas ont trapports depuis sa premire description au niveau crbral en1985. Sa pathognie est inconnue, bien quon ait propos une ori-gine neuro-ectodermal possible. Elle est caractrise par sonagressivit et son mauvais pronostic. Aucun protocole thrapeuti-que actuel na pu dmontrer son efficacit.Matriel-Mthode. Nous rapportons une nouvelle observationdune TA/TR crbrale primitive chez un enfant, traverslaquelle nous discutons les aspects tiopathogniques, cliniques,paracliniques, thrapeutiques et volutifs de cette tumeur.Rsultats ou Cas rapport. Il sagit dun enfant de 4 ans, sansantcdents pathologiques particuliers, qui prsentait depuis 5 moisdes cphales avec des pisodes de vomissements. Lexamenclinique dcrivait un enfant somnolent avec un syndrome dhyper-tension intracrnienne. Une TDM crbrale faite en urgence objecti-vait un processus temporal gauche, avec extension vers le sinuscaverneux, et un engagement temporal. Le geste chirurgical faiten urgence consistait en une exrse totale de la tumeur. Ltudeanatomopathologique et immunohistochimique rvlaient uneTA/TR. Un bilan dextension la recherche dautres localisationsse rvlait ngatif. Le patient bnficiait dun complment thra-peutique base de chimiothrapie et de radiothrapie. Le patientest dcd 4 mois plus tard.Conclusion. La TA/TR reste une tumeur rare, dont le diagnosticest surtout histopathologique et immunohistochimique. Elle a unpotentiel dagressivit important, et un pronostic rserv : jusquprsent, elle est considre comme incurable.</p><p>Gangliogliomes de la fosse postrieure : une srie rtrospective pdiatrique de 8 cas</p><p>Baussard B., Di Rocco F., Roujeau T., Sainte-Rose C., Zerah M.</p><p>Paris, France.</p><p>Introduction. Les gangliogliomes sont des tumeurs rares de basgrade, caractrises par une double prolifration gliale et neuro-nale de type ganglionnaire. Seuls 69 cas de gangliogliomes infra-tentoriels (adultes et enfants) ont t rapports. Nous en prsen-tons une srie pdiatrique de 8 cas.</p><p>Matriel-Mthode. Lge mdian tait de 9 ans (sex-ratio : 1), ladure mdiane des symptmes prcdant le diagnostic de 5 ans.Le plus souvent le premier symptme tait li une hypertensionintracrnienne secondaire une hydrocphalie. LIRM montraitdes plages en hyposignal T1 et hypersignal T2 (grand axe moyende 36 mm), au sein desquelles on retrouvait de nombreux nodulesmal limits prenant le contraste (intressant 6 fois le tronc cr-bral et une fois le pdoncule crbelleux moyen). Dans 3 cas,on retrouvait une portion kystique ou calcifie.Rsultats ou Cas rapport. Tous les enfants ont t oprs. Seulesles lsions volutives ont ncessit un traitement complmentaire(chirurgie ou chimiothrapie). Le recul moyen tait de 6 ans. Uneenfant est morte, 6 ans aprs la chirurgie, dune aplasie survenue distance de la chimiothrapie. Lexrse complte na t possibleque dans un cas. Quatre des 7 rsidus ont progress (1,5 an enmoyenne aprs la premire chirurgie). Les facteurs associs cette reprise taient : 1- le grand axe tumoral propratoire sup-rieur 40 mm, 2- la prise de contraste sur limagerie post-opratoireimmdiate, 3- lexistence de lsions histologiques associes (1 astro-cytome, 1 DNT). La chimiothrapie apportait au mieux une stabili-sation radiologique.Conclusion. Les gangliogliomes sont des tumeurs bnignes,dvolution lente. La prise de contraste nodulaire en mottes estvocatrice du diagnostic. Lexrse complte est en rgle impos-sible. Le volume tumoral initial, lassociation dautres lsionshistologiques et lexistence dune prise de contraste postopratoireimmdiate semblent tre des facteurs pronostiques dfavorables.</p><p>Kyste arachnodien intramdullaire thoracique : propos dun cas et revue de la littrature</p><p>Ghannane H., Boubrik M., Aniba K., Lmejjati M., Ait Benali S.</p><p>Service de Neurochirurgie, Hpital Ibn-Tofal, CHU Mohammed-VI, Marrakech, Maroc.</p><p>Introduction. Lobjectif de ce travail est de rapporter une causerare de compression mdullaire qui est curable et de pronosticfavorable si elle prise en charge prcocement.Matriel-Mthode. Il sagit dun cas de kyste arachnodien intra-mdullaire, travers lequel et avec une revue de la littrature nous discutons les caractristiques cliniques, paracliniques,thrapeutiques et volutifs de cette affection.Rsultats ou Cas rapport. Lobservation est celle dun enfantg de 8 ans, sans antcdents pathologiques, admis pour un syn-drome de compression mdullaire dinstallation progressive, ltage thoracique, au stade de paraparsie spastique. Limageriepar rsonance magntique nuclaire a objectiv une lsion kystiquethoracique en regard de T5 et T6, dallure intramdullaire. Legeste opratoire a consist en lvacuation du kyste, avec uneexrse large de sa paroi, par voie dabord postrieure avecune mylotomie. Lexamen histologique a conclu un kyste ara-chnodien. Lvolution a t marque par une rgression totale dela symptomatologie clinique.Conclusion. Malgr sa raret, le kyste arachnodien thoraciqueintramdullaire est une tiologie des compressions mdullaires laquelle il faut penser, et pour laquelle la chirurgie reste le traite-ment de choix et le garant dun bon pronostic.</p><p> /ColorImageDict &gt; /JPEG2000ColorACSImageDict &gt; /JPEG2000ColorImageDict &gt; /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 150 /GrayImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Average /GrayImageResolution 72 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict &gt; /GrayImageDict &gt; /JPEG2000GrayACSImageDict &gt; /JPEG2000GrayImageDict &gt; /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 1200 /MonoImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Average /MonoImageResolution 300 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict &gt; /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /None ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError false /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox false /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile (GWG_GenericCMYK) /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False</p><p> /SyntheticBoldness 1.000000 /Description &gt;&gt;&gt; setdistillerparams&gt; setpagedevice</p></li></ul>

Recommended

View more >