avant - propos

Download Avant - propos

Post on 24-Feb-2016

45 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Avant - propos. Place de la kinsithrapie en pneumologie, Importance de bien connatre la pathologie, Une histoire de volume et de dbit : collecteur deau de pluie et ses tuyaux Une intrication programme entre des pathologies bien rpertories do le terme de BPCO - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

La Bronchite Chronique

Avant - proposPlace de la kinsithrapie en pneumologie,Importance de bien connatre la pathologie,Une histoire de volume et de dbit : collecteur deau de pluie et ses tuyauxUne intrication programme entre des pathologies bien rpertories do le terme de BPCOSoigner, rduquer, prvenir, duquer,Le syndrome restrictifAtteinte respiratoire due une limitation de l expansion thoracique. Les volumes seront diminusExtrinsques : Obsit, cyphoscoliose, enraidissement osseux (SA, age), panchement pluraux, tumeurs.Intrinsques : fibroses interstitielles (oedeme), rsection pulmonaire.Le syndrome obstructif Cest une atteinte respiratoire due une limitation des DEBITS dans larbre bronchique.La dyspne augmente, le volume expiratoire maximal minute et les dbits (DEP) diminuent alors que la capacit pulmonaire totale augmente.BPCO, Bronchite chronique, emphysme, asthmeL valuation Fonctionnelle Respiratoire

L E.F.R.C.P.T : capacit pulmonaire totale = Volume d'air total contenu dans les poumons la fin d'une inspiration force

C.P.T. = C.V. + V.R.

C.V. : Capacit vitale Volume maximum d'air mobilisable lors d'une expiration ou d'une inspiration force.

V.R. Volume rsiduel : Volume restant dans les poumons aprs une expiration force

VEMS : Volume expiratoire maximal en une seconde.Il explore la conduction arienne de la trache et des grosses bronches.

Volume de reserve inspiratoireVolume courantVolume de Rserve ExpiratoireVolume de reserve 28 % 20 ans 58 % 70 ansCapacit VitaleCAPACITE

PULMAIRE

TOTALE

Capacit rsiduelle fonctionnelleLes mesures dites normalesTIFNEAU - VEMS/CV : 80 %,DEMM 25 75 %debit expiratoire maximum mi expirationen minute non effort dependant Frquence respiratoire (FC) : 12 18 cycles minutesPour la gazomtrie :Ph 7.4,PCaO2 > 95 %PCaCO2 < 60 %Ne pas confondre PA et SATifeneau et DEPIndice ou rapport de Tifeneau : VEMS/CVIl permet de faire la diffrence entre:---- $ restrictif : Baisse parallle du VEMS et du CV---- $ Obstructif : Baisse du VEMS avec CV normale : diminution de l'indice de Tifeneau

D.E.P. : dbit expiratoire de pointe ou peak flowMesure le plus grand dbit instantan en expiration force.Sa mesure permet de quantifier de faon pratique la gravit d'une crise d'asthmeSa pratique est vivement conseille pour une auto-surveillance des asthmatique sevresE.F.R. DANS L'ASTHME

La pratique d'une EFR est indique dans le bilan d'un asthme et dans la mise en place du traitement de fondIl se pratique en priode intercritiqueSpirographie, Courbe dbit volume/ Rapport de TiffeneauTest des bta-2 stimulantsEventuellement test d'effort

RESULTATS

Fonction intercritique normale Obtruction prdominant sur les grosses bronches, rversibilit partielle ou totale sous bta-2 stimulants Asthme avec obstruction des peties bronches peu ou pas rversible sous bta-2 stimulants. Il est potentiellement plus svre.

E.F.R. DANS LA BPCO

La pratique d'une EFR est indique dans le bilan et le diagnostic d'une BPCO : VEMS et CV

Les corticodes par voie gnrale pendant 10 jours peuvent tre ncessaires pour diffrentier un asthme d'une BPCO. Lorsque la diffrence des VEMS avant et aprs corticothrapie est infrieure 12 %, la BPCO peut tre affirme alors que partir de 20% l'asthme est confirm

La Bronchite ChroniqueInstitut de formation en Masso kinsithrapie 2007BINDER Ludovic

DfinitionCest un syndrome obstructif caractris par une toux, une hyperscrtion bronchique chronique permanent ou rcidivent survenant au moins trois mois par an pendant deux anne conscutives et non rattach une autre affection prexistante (asthme, DDB, abcs du poumon, tuberculose).Pourquoi BPCO ?Les Broncho-pneumopathies Chroniques Obstructives regroupent des maladies comme lemphysme, lasthme, la dilatation des bronches et la mucoviscidose. LaBronchite Chronique en fait aussi partie.Bronchite Chronique + emphysme + asthme + DDB + mucoviscidose = BPCOLe Tapis muco-ciliaire Les particules qui se dposent la surfaces des voies ariennes sont transportes par ce tapis

PhysiopathologieIl existe DEUX problmes : un respiratoire lautre, secondairement, cardiaqueApparition dun oedme bronchique provoquant hyperscrtion bronchique par multiplication des cellules mucus,. Si hyperscrtion stagne, elle s'infecte do surinfection bronchique. Les secrtions sont alors vertes ou jaunes en fonction des bactries prsentesLe problme respiratoire I -Le problme respiratoire (suite)Le spasme bronchique fait partie des problmes dordre respiratoire. Comme dans lasthme il y a une rversibilit qui est teste avec une prise de broncho-dilatateur avant et aprs mesure du Dbit Expiratoire Minute (DEP) laide du Peek Flow.Le problme respiratoire (suite)Une destruction du tapis ciliaire est aussi constate. Il peut tre aussi paralys sous laction du tabacEt oui !! Le problme respiratoire (suite)Et enfin, on trouve parfois une bronchomalacie de certaines bronches, cest dire une diminution de la rsistance mcanique des parois bronchiques. DONC cela bloque la fois le passage de lair et des secrtions sous leffet de la pression du parenchyme pulmonaireChez le sujet sainLes bronches se compriment lors de lexpiration force, mais ce rtrcissement est compens par une vitesse plus grande du flux arien. La bronchomalacie fait quil y a aplatissement complet des bronches. Cest le phnomne de LAIR TRAPPINGLes problmes cardiaques II -Aprs les problmes respiratoires, arrivent les problmes cardiaquesJe vous lavais dit que ctait un gros morceau la bronchite !!!!!Le Cur Pulmonaire ChroniqueIL Y A MANQUE D OXYGENE QUAND Pao2 < 60 mm hg,Sao2 < 90 mm hgMANQUE D OXYGENESpasme des artrioles pulmonairesHypertension artrielle pulmonaireLe sang devient visqueux car les transporteurs se multiplient.Le cur pousse encore plus fort.Le cur en a besoin, et il nen a pas. Il force, il grossit.Dilatation du ventricule droitC E S T L A C P C !!!!!!Comment se manifeste la CPC ?Un dme des membres infrieurs,Par un gros foie (signe du reflux hpato-jugulaire),Par une inaptitude leffort,Par un hippocratisme digital.Lvolution de la maladieAu dpart : Pas de gne respiratoire : Cest la bronchite chronique simple,Puis elle devient obstructive avec une perturbation spiromtrique (chute des dbits expiratoire) qui est amliore leffort grce a une hyper ventilation.Finalement, la bronchite se transformera en broncho emphysme.TRAITEMENTAnti-inflammatoires, ce sont les corticodes,Broncho-dilatateur comme les sympathicomimtiques, thophylline, ou les atropiniques.Mucorgulateurs (mucomyste, surbronc)Oxygnothrapie un stade avanc.Vous avez termin !.Rdaction :BINDER Ludovic, Masseur Kinsithrapeute ChefHpital de BELLEVILLEService de kinsithrapieRvision : fvrier 2002

Recommended

View more >