kerakoll-effic energetique

Download KERAKOLL-Effic energetique

Post on 23-Jul-2016

220 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • The GreenBuilding Energy Project

    KlimaExpert

    EFFICACIT NERGTIQUE DES BTIMENTS

  • Dans lUnion Europenne les btiments absorbent la principale part de la consommation totale dnergie (43%) et produisent prs de 38% des missions de gaz effet de serre au cours de leur cycle de vie. Aujourdhui construire GreenBuilding, plus encore quun choix de projet est une ncessit qui aura pour consquence de rorganiser toute la filire du secteur des constructions vers une nouvelle faon doprer qui concernera toutes les parties prenantes (producteurs de matriaux et composants, concepteurs, entreprises de construction).

    Les rglementations, labores ou en cours dlaboration par lUnion Europenne (telles que le protocole de Kyoto, le Rglement sur les matriaux de construction et la nouvelle Directive n 2010/31 sur lefficacit nergtique des btiments), traduisent cet objectif en des prescriptions et des rgles prcises.Linnovation dans le cadre des processus, matriaux et solutions technologiques et de construction, reprsente donc un choix obligatoire aussi bien pour les nouvelles constructions que pour les difices existants, travers des solutions de projet et des interventions de rnovation nergtique dans un contexte plus gnral de durabilit du btiment.

    Dans ce contexte Kerakoll a mis au point les systmes innovants KlimaExpert qui amliorent considrablement lefficacit nergtique des btiments avec des matriaux rigoureusement naturels qui laissent le mur respirer, en se prsentant dans la thmatique GreenBuilding comme support technique de rfrence pour les concepteurs et les constructeurs qui voient dans le dfi de la durabilit des btiments une occasion damliorer les performances nergtico-environnementales.

    GreenBuilding Energy Projectas sustainable value.

    Gian Luca SghedoniAdministrateur dlgu KerakollThe GreenBuilding Company

  • 4La meilleure nergie cest celle quon conomise

    Toutes les donnes concordent pour affirmer que la partie la plus importante, et pouvant tre atteinte de faon raliste, des rsultats sur les conomies dnergie et les missions de CO2 vites correspondantes dpend de lengagement en matire defficacit nergtique.Aujourdhui dj, avec les technologies actuellement disponibles, il est possible dobtenir des hausses defficacit dans lutilisation de lnergie qui permettent damliorer limpact sur lenvironnement des activits humaines sans diminuer les standard de vie, et reprsentent une forte stimulation de progrs technologique pour le pays, grce une acclration dans le dveloppement de nouvelles co-technologies.

    Pour comprendre le contexte gnral et cerner la situation actuelle en ce qui concerne la demande dnergie et les missions de gaz altrant le climat, il est bon de se rfrer aux projections de tendances de lAIE (Agence Internationale de lnergie) contenues dans le World Energy Outlook 2008 (voir graphique ci-contre).Outre le scnario de rfrence sans interventions, le document propose deux scnarios caractriss par des interventions de mitigation des missions, visant limiter la concentration des gaz effet de serre dans latmosphre 450 ppm et 550 ppm respectivement.

    Quant au scnario le plus favorable, qui permettrait de se rapprocher des objectifs fixs par lUE en matire de rduction des missions, on saperoit que la rduction totale en 2030, par rapport lvolution actuelle, peut tre obtenue pour plus de 50% en augmentant lefficacit nergtique.Le poids en pourcentage de ce secteur est le double de celui des nergies provenant de sources renouvelables, dont on parle davantage.

    Parmi les diffrentes options, le potentiel le plus grand est obtenu dans le secteur du btiment du fait que les constructions, en particulier dans le domaine rsidentiel, ont un impact profond sur lenvironnement et reprsentent une partie du problme, mais galement une partie de la solution.

    Le Projet nergie de Kerakoll ouvre une nouvelle voie dans la dfense du climat et la protection de lenvironnement. Un projet qui permet de mesurer les performances nergtiques des maonneries pour mettre en uvre immdiatement et de faon consciente les fondements prvus dans la philosophie GreenBuilding.

    missions de gaz effet de serre et scnarios de dveloppement durable

    20

    25

    30

    35

    40

    45

    2005 2010 2015 2020 2025 2030

    Nuclaire

    CCS

    Renouvelables et biocarburants

    Efficacit nergtique

    volution actuelle

    Limitation de la concentration 550 ppm

    mis

    sion

    s des

    gaz

    e

    ffet

    de

    serr

    e (g

    igato

    nnes

    )

    Limitation de la concentration 450 ppm

    9%34%

    23%

    54%

    550Scnario

    de politique

    450Scnario

    de politique

    Source: AIE, World Energy Outlook 2008

  • 5AtmosPhre: Une coUvertUre de Protection qUi est en trAin de devenir troP LoUrde

    Latmosphre terrestre contient des gaz comme le CO2, le mthane, la vapeur deau et dautres gaz dans des pourcentages infrieurs qui capturent les radiations provenant du soleil en empchant ainsi leur dispersion dans lespace extrieur. La non-dispersion de la chaleur permet la terre de maintenir une temprature moyenne globale de 15C. Ce phnomne, effet de serre naturel, est fondamental pour la vie sur la plante qui en labsence datmosphre aurait une temprature moyenne de -18C.Les activits humaines surtout celles lies lutilisation de combustibles fossiles, ont augment la concentration de gaz comme le CO2 et le CH4, et ainsi le nouvel effet de serre dorigine anthropique est en train daugmenter la temprature moyenne de la plante en provoquant des changements climatiques souvent ravageurs.

    autres

    Gaz responsables de leffet de serre naturel

    Gaz responsables de leffet de serre anthropique

  • 6Le btiment au cur des problmes de durabilitLe btiment est aujourdhui au cur des problmes de durabilit au niveau mondial car les constructions ont un impact profond sur lenvironnement: les missions mondiales de dioxyde de carbone sont en hausse et dans les rgions industrielles et le seul secteur du btiment rsidentiel et commercial est responsable de 40% de ces missions, un chiffre suprieur celui du secteur des transports et de lindustrie.

    Ces considrations portent penser quil est plus que jamais important dintervenir pour construire des btiments efficacit nergtique leve et transformer ceux existants, extrmement gourmands en nergie, en btiments plus vertueux. Les principaux domaines de dveloppement sur lesquels il est ncessaire dintervenir sont: Lenveloppe du btiment (isolation des structures

    extrieures qui dlimitent ldifice) Les installations de climatisation (installations

    haut rendement et utilisation de combustibles plus propres)

    Lutilisation dnergies renouvelables

    Pour le secteur rsidentiel, celui ayant limpact majeur en termes de consommations dnergie et dmissions de gaz effet de serre, les mesures damlioration de lefficacit nergtique proposes par le Plan dAction pour lefficacit nergtique, prolonge jusquen 2020, du ministre du dveloppement conomique se rfrent deux catgories dintervention: les btiments et les appareils.Les interventions prvues par le plan prennent en compte huit rgles pour rendre la maison efficace:a. Le remplacement de llectromnager par des appareils plus

    efficacesb. Le remplacement des ampoules incandescence par celles

    fluorescencec. Le remplacement des chauffe-eaux lectriques inefficacesd. Lemploi de climatiseurs efficacese. La rduction des consommations en veillef. Le remplacement des vitrages simples par des doubles

    vitragesg. Lisolation des surfaces opaques des btiments (avant 1980)h. Lemploi dinstallations de chauffage plus efficaces

    Comme le montrent clairement les valeurs exprimes dans le graphique, lisolation des murs (g) et lemploi dinstallations efficacit leve (h) sont les rubriques les plus efficaces.La conception soigne de lenveloppe du btiment associe lutilisation dinstallations de dernire gnration est fondamentale pour garantir une efficacit leve et lco-compatibilit environnementale du btiment.

    contribution des options defficacit nergtique dans les utilisations finales en italie

    Transports (technologies)

    Tertiaire

    Industrie

    Rsidentiel

    Autres options technologiques (sources renouvelables, photovoltaque, CCS, etc.)

    Utilisation rationnelle de lnergie

    interventions defficacit nergtique

    46,2%

    14,7%

    10,8%

    9,7%

    11,0%

    42,2%

    11,6%

    Rduction des missions de CO2

    Source: ENEA

    conomies dnergie lectrique en 2020 (ktep/an)

    conomies provenant dautres sources en 2020 (ktep/an)

    Plan dAction pour lEfficacit nergtique en 2020 ENEA et ERSE Ministre du Dveloppement conomique.

    a b c d e f g h

    400

    0

    800

    1200

    1600

    2000

    2400

    2800

    3200

    3600

    4000

    759542

    606

    115

    630

    1643

    117

    3655

  • 7

  • 8Attaque Fongiqu

    e

    TE S T

    RAPPORTDESSAI

    F+ fongistatiqueRapports dessai

    N. ESE Sant 2009 112/113/135/136/137/138

    Attaque Bactrien

    ne

    TE S T

    RAPPORTDESSAI

    B+ bactriostatiqueRapports dessai

    N. ESE Sant 2009 102/103/104/105/106/107

    Faible consommation dnergie, grand confort et bien-tre dans le logementconfort thermique (chaud/froid)Le confort environnemental est la condition particulire de bien-tre qui est en grande partie dtermine par la temprature et lhumidit de lair lintrieur dune pice.Le confort environnemental sidentifie avec le bien-tre psychophysique des personnes qui vivent lintrieur des diffrentes pices dans lesquelles se droule habituellement la vie quotidienne. Cette sensation dpend des conditions ambiantes qui peuvent tre planifies par le concepteur et