thme 8 - littrature et discours ! la littrature! peut aussi! servir! le! discours! argumentatif,!...

Download Thme 8 - littrature et discours  ! la littrature! peut aussi! servir! le! discours! argumentatif,! et c’est sans! doute! l sa

Post on 18-Feb-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Fiche de lecture :

    Littrature et discours argumentatif

    La CASDEN vous propose autour de la thmatique de la littrature et du discours argumentatif, une slection douvrages de la littrature franaise tlchargeables gratuitement, assortis de leur fiche de lecture.

    Un dossier propos par :

  • 2 Littrature et discours argumentatif

    Corpus : 9 ouvrages

    Anonyme Le Roman de Renart 1174 1250 La Fontaine Fables 1668 1694 Diderot Lettre sur les aveugles lusage de ceux qui voient 1749

    Le Neveu de Rameau ou La satire seconde 1763 1773 Jacques le Fataliste et son matre 1765 1784

    Rousseau Discours sur lorigine et les fondements de lingalit parmi les hommes

    1755

    Voltaire

    Candide 1759

    Contes et Romans 1715 1748 Grimm Contes de la famille 1806 1818

  • 3 Littrature et discours argumentatif

    Texte de prsentation

    Le discours argumentatif

    Le discours argumentatif (ou argumentation) existe en dehors de la littrature. Cest un discours crit ou oral dont lobjectif consiste, propos dun thme (le sujet) de soutenir une opinion ou un point de vue (la thse) qui rponde une problmatique. Il sagit alors de convaincre ou de persuader le destinataire dy adhrer (soit en modifiant ses savoirs, ses croyances ou ses opinions, soit en lincitant agir) ou bien de dlibrer sur cette problmatique, do trois mises en uvre diffrentes de la thse dfendre : convaincre, persuader ou dlibrer.

    Pour convaincre le destinataire, lmetteur fait appel sa raison et ses capacits danalyse. Il essaie dobtenir son adhsion rflchie sa thse. Pour ce faire, il utilise lune des stratgies suivantes ;

    - il propose directement des ides au service de sa thse (appeles arguments), cest--dire des lments de preuve destins ltayer,

    - il rfute la thse adverse laide dides ad hoc (appeles contre-arguments), puis dveloppe la sienne,

    - il accepte ou feint daccepter (concder) certains points de la thse adverse, puis dveloppe la sienne (il est vrai, mais).

    Dans chaque cas, lmetteur prsente ses arguments de manire progressive et ordonne dans le cadre dun raisonnement logique (par dduction, par induction, par analogie, par labsurde, etc.). De plus, il illustre ses arguments par des exemples varis (anecdotes, rfrences, etc.). Les arguments utiliss pour convaincre sont donc rationnels.

    Pour persuader le destinataire, lmetteur sadresse ses sentiments. Il le fait adhrer sa thse, non pas grce un raisonnement logique (comme pour convaincre), mais en le touchant (amusement, rire, pleurs, etc.). Pour ce faire, il utilise des images (comparaisons, mtaphores, personnifications, etc.) qui font natre chez lui une motion, des procds oratoires (apostrophes, questions rhtoriques) qui linterpellent et attirent son attention et une ponctuation exclamative qui communique lmotion de lmetteur (joie, peine, indignation, etc.). Il fait donc appel des arguments affectifs. Mais, une bonne argumentation joue la fois sur le persuader et sur le convaincre. Cest pourquoi, lon peut trouver un discours prsentant un schma argumentatif avec des figures de style et un discours persuasif sappuyant sur une argumentation logique.

    Dlibrer, cest dbattre de deux opinions diffrentes en vue de prendre une dcision : cest effectuer un choix. La dlibration sopre plusieurs (dialogue) ou peut se mener seul (monologue dlibratif). Pour dlibrer, il faut faire des hypothses, peser le pour et le contre et parvenir une conclusion. Lessai, le dialogue et lapologue sont des genres littraires particulirement adapts lexpression dune dlibration.

  • 4 Littrature et discours argumentatif

    Selon leffet que lmetteur veut produire sur le destinataire, on distingue plusieurs registres de largumentation, dont :

    - le registre polmique qui vise obtenir ladhsion du destinataire en dnonant une situation ou un comportement jug aberrant ou scandaleux ; il utilise un ton agressif, un lexique pjoratif, des figures dprciatives, des mtaphores dvalorisantes, etc. ;

    - le registre satirique qui vise dtruire ce qui est dnonc par le rire ou la raillerie ; il utilise lironie (antiphrases), des caricatures, des sous-entendus, etc.

    - le registre didactique qui vise la transmission dun savoir ou dune morale ; il utilise un vocabulaire pdagogique, le mode impratif et le futur injonctif, une structure claire et apparente, etc.

    La littrature et le discours argumentatif

    La littrature peut tre envisage dabord comme une distraction et une source de plaisir pour le lecteur. Par son pouvoir dvasion, elle lui permet de quitter le monde rel pour un monde dillusion. Ce besoin de rver est une aspiration fondamentale de lhomme qui veut fuir ses responsabilits. Cest pourquoi, nombre duvres ont le pouvoir de le transporter vers dautres poques, de le faire voyager dans dautres lieux ou dautres milieux sociaux ou bien encore de lui faire connatre dautres hommes, par le truchement des personnages, auxquels il peut aisment sidentifier. Le plaisir offert au lecteur peut tre purement esthtique, comme par exemple dans la posie lyrique. La littrature peut remplir aussi une autre fonction, dveloppe plus ou moins consciemment par les crivains de tous les temps : celle dinstruire. Dune part, elle permet au lecteur denrichir son vocabulaire et de dvelopper ses facults dexpression, dautre part, elle lui apporte une source de rflexion. Elle lui permet de mieux se connatre, de sinterroger, voire de se remettre en question. On retrouve l une des proccupations des auteurs classiques qui avaient pour mot dordre : Placere et docere ( Plaire et instruire ). Ils reconnaissaient le mrite dune uvre littraire ds quelle remplissait la double mission de sduire et dapporter une source de rflexion.

    Mais, la littrature peut aussi servir le discours argumentatif, et cest sans doute l sa principale fonction dducation. La littrature argumentative est porteuse dides qui ont contribu changer lhomme et la socit, cest pourquoi on parle de littrature dides. Celle-ci a permis de mettre au jour les attributs de ltre humain et de la socit, de les dvoiler la population pour en vanter les vertus ou en vilipender les tares (comme par exemple dnoncer les injustices). Ainsi, en faisant passer leurs ides, les crivains visent dvelopper lesprit critique du lecteur. Cette littrature dides a galement permis aux crivains de se battre pour les valeurs qui leur tenaient cur (thiques, politiques, sociales ou religieuses). Dans ce cas, on parle de littrature engage (terme cr seulement au XX), dont le but est de contribuer lamlioration de la socit et des individus. Dans ce cas, la littrature ne nat pas pour elle-mme, elle devient une arme de combat : en se servant des ressources du langage, les crivains engags entendent attirer lattention dun public large sur des problmes et des dysfonctionnements sociaux et rclament des solutions. Ils investissent alors tous les genres (thtre, posie, roman, etc.).

  • 5 Littrature et discours argumentatif

    La proccupation des crivains pour la condition humaine a travers toutes les priodes de lhistoire littraire selon des intensits variables, depuis les penseurs grecs et les crivains romains, en passant par les humanistes du XVII, les philosophes du XVIII et les romanciers du XIX jusqu nos jours. Mais, en formulant leurs critiques de faon directe (argumentation directe comme dans lessai, le pamphlet, le dialogue dides, etc.), leurs crits ont presque toujours occasionn des tensions entre eux et les dtenteurs du pouvoir, garants de lordre public, voire des condamnations. Cest pourquoi, depuis le Moyen Age, les auteurs sadonnant ce type de littrature ont eu recours divers procds pour djouer la censure (argumentation indirecte comme dans lapologue, le conte philosophique, etc.).

    De plus, la littrature permet au discours argumentatif de toucher un plus grand public. En effet, grce aux divers procds littraires, le lecteur se sent concern et sensibilis sur des problmes de socits et sur des causes varies. De plus, la littrature permet de faire passer des ides sans ennuyer le lecteur, contrairement un discours purement argumentatif, crit ou oral, qui, en prsentant une liste darguments, peut lennuyer, voire le laisser insensible.

  • 6 Littrature et discours argumentatif

    Extraits du corpus

    En balayant les sicles depuis le moyen Age jusquau XIX, notre corpus rend assez bien compte de cette littrature argumentative. Pour ltudier, nous distinguerons les uvres faisant appel largumentation directe de celles faisant appel largumentation indirecte.

    2.1. Lapologue ou la fiction argumentative

    Lapologue, en tant que genre littraire, est un rcit vise argumentative, rdig en vers ou en prose, dont lorigine est attribue Platon. Il vise donner au lecteur une leon ou lui transmettre un message oral ou philosophique. Il combine deux types de discours : le discours narratif et le discours argumentatif. La part narrative peut y devenir le fondement essentiel de largumentation et se dvelopper de manire presque autonome en laissant le propos moral dans limplicite.

    Dans lapologue, largumentation est donc indirecte. Lmetteur nexprime pas son message en son nom personnel. Il le fait passer laide de la fiction, travers un narrateur ou un personnage. Son mess

Recommended

View more >