jean.carassus@immobilierdurable.eu immobilier durable: politiques, marchés, coûts, rentabilité,...

Download Jean.carassus@immobilierdurable.eu Immobilier durable: politiques, marchés, coûts, rentabilité, finance Séance 1 Décembre 2009 IMMOBILIER DURABLE: POLITIQUES,

Post on 03-Apr-2015

102 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • jean.carassus@immobilierdurable.eu Immobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 IMMOBILIER DURABLE: POLITIQUES, MARCHES, COUTS, RENTABILITE, FINANCE 1re partie: Politiques, marchs et nouveau paradigme Jean Carassus Professeur Ecole des Ponts ParisTech Consultant Chaire Amnagement et Construction Durables
  • Page 2
  • jean.carassus@immobilierdurable.eu Immobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 Plan 1/ Limmobilier durable, rponse trois enjeux stratgiques 2/ Premier modle: basse consommation dnergie et btiments passifs 3/ Deuxime modle: nergie, environnement, sant 4/ Troisime modle: conomie et production dnergie 5/ Politiques et marchs: le moteur est politique 6/ Un nouveau paradigme pour la chaine de cration de valeur
  • Page 3
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 1/ Limmobilier durable, rponse trois enjeux stratgiques 2/ Premier modle: basse consommation dnergie et btiments passifs 3/ Deuxime modle: nergie, environnement, sant 4/ Troisime modle: conomie et production dnergie 5/ Politiques et marchs: le moteur est politique 6/ Un nouveau paradigme pour la chaine de cration de valeur
  • Page 4
  • Le btiment reprsente selon les pays de 30 40 % des missions de gaz effet de serre et de 40 50 % de la consommation dnergie. Le btiment devient soudainement un enjeu central de deux dfis plantaires majeurs: le changement climatique et lapprovisionnement nergtique.
  • Page 5
  • En France, le chiffre est plus faible pour les gaz effet de serre (GES), avec lnergie nuclaire dcarbonne, mais lvolution va, comme dans les transports, dans le mauvais sens Emissions de GES par secteur en France Part en 2004Evolution depuis 1990 Industrie20%moins 22% Agriculture19%moins 10% Energie13%moins 9% Traitement des dchets 3%moins 8% Btiment19%plus 22% Transports26%plus 23% Source Division par quatre des missions de gaz effet de serre de la France lhorizon 2050 (rapport De Boissieu). Ministre de lEconomie, des Finances, de lIndustrie, Ministre de lEcologie et du Dveloppement Durable. 2006.
  • Page 6
  • Pour lnergie, la France est dans la moyenne, le btiment reprsente prs de la moiti de la consommation Consommation dnergie primaire en France Part en 2005 Btiment45% Transports26% Industrie28% Agriculture1% Source: J.Orselli. Economies et substitutions dnergie dans les btiments. Commission Urbanisme et habitat. Commission Energie et changement climatique. Acadmie des Technologies. 2007,
  • Page 7
  • La ville, qui inclut le btiment et les transports urbains, reprsente plus de la moiti des missions de gaz effet de serre et environ les deux tiers de la consommation nergtique. Le dveloppement urbain durable, avec ses trois dimensions - urbanisme, btiment, transports est devenu le problme n1 du changement climatique et de lapprovisionnement nergtique.
  • Page 8
  • A ces deux enjeux, sajoute un troisime, celui de la sant qui prend une dimension croissante: - sur des aspects maintenant connus (amiante, peintures au plomb) - mais aussi encore peu explors (qualit de lair intrieur). jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009
  • Page 9
  • Limmobilier durable est une rponse ces trois enjeux: nergie Environnement Sant Avec une dimension conomique: cots acceptables Sociale: immeubles accessibles au plus grand nombre Et culturelle: conditions acceptables culturellement jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009
  • Page 10
  • Depuis une trentaine dannes, des expriences visant crer sur le plan conceptuel et oprationnel des immeubles durables ont t mises en uvre dans plusieurs pays Un benchmark international ralis pour le PREBAT (Programme de Recherche et dexprimentation sur lEnergie dans le Btiment) et pilot par le CSTB a mis en vidence, en simplifiant, trois modles internationaux. Rapport sur www.prebat.net (rubrique Actualits, rapports dtudes)www.prebat.net jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009
  • Page 11
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 1/ Limmobilier durable, rponse trois enjeux stratgiques 2/ Premier modle: basse consommation dnergie et btiments passifs 3/ Deuxime modle: nergie, environnement, sant 4/ Troisime modle: conomie et production dnergie 5/ Politiques et marchs: le moteur est politique 6/ Un nouveau paradigme pour la chaine de cration de valeur
  • Page 12
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 Le principe est une faible consommation dans des btiments sur-isols. Les Allemands savent faire des constructions neuves pratiquement sans quipement de chauffage,avec un surinvestissement de lordre de 5 7%. Une maison labellise Passivhaus doit avoir: - un besoin pour le chauffage limit 15 KWh/man, - une consommation totale dnergie primaire infrieure 120 KWh/m/an, - une tanchit lair maximum de 0,6 volume/heure.
  • Page 13
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 Pour obtenir ces caractristiques, un nouveau concept de btiment a t invent, la fin des annes 80, notamment par Wolfgang Feist, crateur du Passivhaus Institut. Il sagit de btiments pratiquement sans systme conventionnel de chauffage. Le btiment est dit passif, car pour lessentiel, lutilisation passive de la chaleur issue du rayonnement solaire, des personnes et des appareils (clairage, lectro mnager, micro-ordinateur) est suffisante pour obtenir une temprature normale en priode froide. Site: http://www.passiv.de/http://www.passiv.de/
  • Page 14
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 En Suisse, un btiment labellis Minergie a une consommation de chauffage, eau chaude et ventilation de 42 KWh/man dnergie primaire, pour lhabitat neuf, soit la moiti de la consommation des btiments usuels. Lobjectif est de 80 KWh/m pour lhabitat rnov. Le label sapplique aussi aux btiments non rsidentiels. Il sagit de btiments isolation thermique renforce, avec enveloppe tanche lair, aration contrle, et consommation lectrique matrise. Site: http://www.minergie.ch/fr/index.phphttp://www.minergie.ch/fr/index.php
  • Page 15
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 En France, lassociation Effinergie fonde par trois conseils rgionaux (Alsace, Franche Comt, Languedoc Roussillon), un collectif dindustriels ( Isolons la terre contre le CO 2 ), deux banques (Caisse des Dpts, Banque Populaire) et le CSTB a dfini un label (neuf et rnovation) basse consommation la franaise , le label Effinergie inspir de Minergie. Le label Effinergie est la future rglementation thermique franaise 2012. http://www.effinergie.org
  • Page 16
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 EFFINERGIE PASSIVHAUS Des techniques bien matrises Source: www.minergie.ch
  • Page 17
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 1/ Limmobilier durable, rponse trois enjeux stratgiques 2/ Premier modle: basse consommation dnergie et btiments passifs 3/ Deuxime modle: nergie, environnement, sant 4/ Troisime modle: conomie et production dnergie 5/ Politiques et marchs: le moteur est politique 6/ Un nouveau paradigme pour la chaine de cration de valeur
  • Page 18
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 Lnergie est alors un objectif articul dautres cibles (insertion dans le site, confort, matriaux, dchets). Cest un modle adapt des investisseurs pour lesquels lnergie nest pas lobjectif principal. Les labels amricain LEED, britannique BREEAM et franais HQE sont des exemples de cette stratgie.
  • Page 19
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 LEED est une certification amricaine de qualit environnementale conue lorigine pour les btiments non rsidentiels, cre en 1998 par lUS Green Building Council, organisation non gouvernementale but non lucratif. Cest une certification accorde si une performance suffisante est atteinte dans six domaines: site, gestion de leau, nergie, matriaux et ressources, qualit de lambiance intrieure, innovation et processus de conception. Site: http://www.usgbc.orghttp://www.usgbc.org
  • Page 20
  • jean.carassus@immobilierdurable.euImmobilier durable: politiques, marchs, cots, rentabilit, finance Sance 1 Dcembre 2009 Au Royaume Uni, le label BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Model) fut lanc en 1990. Il utilise pour les btiments rsidentiels sept critres (nergie, eau, pollution, matriaux, transport, cologie et utilisation du sol, sant et confort). Il est appliqu sept types dimmeubles: logements (EcoHomes), industrie, bureaux, commerces, coles, justice et prisons. Site www.br

Recommended

View more >