Le cimetière St Lazare de Valence

Download Le cimetière St Lazare de Valence

Post on 05-Jan-2017

216 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Textes : Valence Ville dart et dhistoire (Viviane Rageau, Nora de Saint-Romain et Frdrique Jakob) et Cimetire de Valence (Franck Doncques) - Coordination : Valence Ville dart et dhistoire - Conception graphique : Etoile Azlie daprs la charte des VPah (LM Communiquer) - Impression : Jalin - Crdit photographique : Service communication Ville de Valence - Remerciements : Guy Maignan (Cimetire de Valence), Laurence Salce (Archives municipales) et Jacques Bnvise - Publication : dcembre 2009.

    Renseignements

    Valence Ville dart et dhistoire

    (Direction des Affaires Culturelles)

    Maison des Ttes - 57, Grande Rue - 26000 Valence

    tl. 04 75 79 20 86 - fax 04 75 82 83 42

    Laissez-vous conter Valence, Ville dart et dhistoire......en compagnie dun guide-confrencier agr par le ministre de la Culture

    Valence appartient au rseau national des Villes et Pays dart et dhistoire. Ce label est attribu par le Ministre de la Culture et de la Communication aux collectivits territoriales qui proposent des actions de valorisation de leur patrimoine. Le service Valence Ville dart et dhistoire programme toute lanne des animations, visites commentes, visites-spectacles de lt, ateliers pdagogiques pour le public scolaire, visites dans le cadre des Rendez-vous aux jardins et des Journes Europennes du Patrimoine .Les guides-confrenciers agrs accueillent les publics et donnent les cls de lecture et de comprhension de la ville et de ses quartiers.Ce savoir-faire sexerce galement dans la Rgion Rhne-Alpes : les villes dAlbertville, Chambry, Saint-tienne, Vienne et lagglomration dAnnecy, les pays du Forez, de Trvoux Sane-Valle, des Trois Vals-Lac de Paladru, de la Valle dAbondance et des Valles de Maurienne-Tarentaise bnficient du label Villes et Pays dart et dhistoire. Si vous tes en groupe

    Nous organisons des visites " la carte" sur rservation

    Le cimetire Saint-Lazare est un quipement de la Ville de Valence. Il est ouvert au public tous les jours de 7 h 30 18 h. Ouverture des bureaux : du lundi au vendredi de 8 h 30 12 h et de 13 h 30 17 h.

    Cimetire Saint-Lazare 209 avenue de Romans Accs : 26000 VALENCE ligne 10 : arrt Polygone Dame Blanche tl. 04 75 43 08 62 ligne 1 : arrt Cimetire

    Des visites commentes du cimetire Saint-Lazare sont proposes ponctuellement par le service Valence Ville dart et dhistoire (consulter le programme de visites). Pour toute demande de visite commente sur rservation, contacter le service Valence Ville dart et dhistoire.

    laissez-vous conter

    Villes et Pays dart et dhistoireValence

    le cimetire Saint-Lazare

    Quelques Valentinois connus ou inconnus (suite)15. Paul-Jacques Bonzon (1908-1978)

    Normand dorigine mais valentinois dadoption, Paul-Jacques Bonzon tait instituteur Valence. Auteur de nombreux livres pour enfants, il publie 38 volumes de la srie Les six compagnons (Bibliothque verte). Il met lhonneur la ville de Valence et le parc Jouvet dans son titre Les six compagnons etle mystre du parc (1966).

    16. Jean Jullien-Davin (1906-1994)

    Il est le successeur ddouard Crouzet et le fondateur de lentreprise dautomatismes prsente dans le monde entier. Conformment une dlibration municipale, la suite dun don fait sa ville, sa tombe est entretenue par la Ville de Valence avec six fleurissements par an, chacun deux tant compos de vingt et une roses rouges dposes sur le caveau.

    17. Louis-Flix Dupr de Loire (1807-1874)

    Maire de Valence et membre de la Commission des Embellissements, Dupr de Loire a particip la mise en uvre du rglement de construction des immeubles sur les boulevards la fin du XIXe sicle. Mdecin de formation, il a t directeur des hpitaux de Valence et a ralis un travail de recherche important, entre 1867 et 1872 sur lhistoire des tablissements de bienfaisance de la ville de Valence.

    18. Famille Aurel

    Le nom de cette famille dditeurs-libraires entre dans lhistoire de Valence la fin du XVIIIe sicle, lorsque le fils Marc Aurel est choisi par Bonaparte pour devenir imprimeur officiel de larme dgypte. Le jeune lieutenant dartillerie lavenir prometteur frquentait assidment la librairie de Pierre Aurel, installe place des Clercs.

    Architectures funraires remarquables ou insolitesLapparition du cimetire-muse au XIXe sicle saccompagne dune grande varit darchitectures et de dcors funraires. Lmergence dune nouvelle bourgeoisie industrielle favorise la commande de tombes des architectes et des sculpteurs locaux qui crent dans les cimetires, au gr des courants artistiques, des formes inspires de la pyramide, du temple antique, du sarcophage, de loblisque, de chapelles nogothiques, de sculpture de femmes en douleur ou danges ails

    19. La chapelle ossuaireEn 1863, la Ville de Valence dcide la construction dune chapelle ossuaire dans le cimetire Saint-Lazare, destine accueillir les ossements exhums du cimetire Sainte-Catherine. Elle sera inaugure le 1er novembre 1865. lorigine, elle tait dote dun clocheton dtruit par la foudre en 1972.

    20. Tombe de la famille GirodetCette tombe monumentale en marbre prsente la forme dun temple antique reposant sur quatre colonnes canneles.En son centre, une statue de pleureuse en pied reprsente une jeune fille dont la position nonchalante contraste avec la sobrit et la rigueur de lensemble. Diffrents motifs de fleurs et de feuilles animent la composition. Sa position en angle dalle assure sa mise en valeur.

    21. Tombe de la famille GayetCette tombe est remarquable par la qualit de son architecture antiquisante. Elle est coiffe dune coupole reposant sur quatre colonnes chapiteaux ioniques. Une urne drape occupe le centre de la composition. La face avant du caveau prsente des outils en bas-relief, apparents des marques de corporation professionnelle, mais interprts galement comme des insignes maonniques.

    22. Monument de la famille Ranc

    Cet difice nest pas une tombe mais une chapelle, aujourdhui ferme et abandonne. Si lacte de concession existe (1902), il ny a aucune trace dinhumation. Ce monument est original par son inscription trange et inexplique : MONUMENT POUR TOI SEULE ET TA MERE.

    23. Tombe de la famille Tourreau

    Loriginalit de cette tombe repose sur le contraste offert par deux types de dcors sur une mme concession. Le livre en pierre ouvert, de type classique, soppose la colonne cannele rompue, en mtal. Lensemble est complt par lpitaphe grave sur le haut de la pierre tombale : Les morts sont invisibles maisils ne sont pas absents.

    24. Tombe des familles Sajous-Roman

    Elle est un exemple denfeu dans le cimetire Saint-Lazare de Valence. Vritable caveau hors-sol, lenfeu permet une alternative au caveau et la pierre tombale classique. Sur celui-ci, on distingue des bas-reliefs imitant le drap dun voile pos sur le sarcophage.

    25. Tombe des prtres

    Ce caveau monumental de 24 m est une concession de lvch de Valence. Il abrite les spultures des prtres des paroisses de Valence. Il est le plus grand caveau hors sol du cimetire.

    Les monuments commmoratifsDans chacun de nos cimetires, de nombreux monuments commmoratifs sont chargs daider laccomplissement dun travail de mmoire travers le temps. Rappelant des personnalits locales ou des vnements tragiques, ils permettent de faire le lien entre le pass et le prsent.

    26. Stle de la salle Sainte-Madeleine

    Cette stle commmore la catastrophe de la salle Sainte-Madeleine qui a endeuill la ville de Valence le 1er juin 1919. Durant une projection de cinma, suite une suspicion dincendie et un mouvement de panique, 140 personnes trouvent la mort, dont de nombreux enfants. Cest pourquoi le sculpteur reprsente un ange portant une couronne la main. Lindex lev, oppos au visage baiss, rappelle la marche des mes vers le ciel.

    27. Monument Joseph Belat (1843-1904)

    Maire de Valence et prsident du Conseil gnral de la Drme, Joseph Belat a lgu sa fortune aux Hospices et sa collection duvres dart aux institutions culturelles de la ville. Sa tombe est compose dune colonne courte contre laquelle une jeune fille se recueille. Le buste, dominant lensemble de la composition, est mis en valeur par le fond mosaqu dor, contrastant avec le blanc de la pierre. Cest lhomme, Joseph Belat, qui est reprsent et non le politique.

    28. Monument Nicolas Delacroix (1785-1843)

    Homme politique, notaire et historien, Nicolas Delacroix a t galement maire de Valence et conseiller gnral de la Drme. Sa tombe, ralise par le sculpteur grenoblois Sappey, a t offerte par la Ville. Sur une pierre massive, une allgorie de Valence se dgage en haut-relief sur une table flanque de deux flambeaux inverss. Cette femme lallure dcide, drape dans un ample vtement, porte en couronne les murailles de Valence. ses pieds, le blason de la Ville en bas-relief rappelle la fonction politique de Nicolas Delacroix.

    29. Rocher aux victimes civiles de la Seconde Guerre mondiale

    Si Valence a t loin du thtre des combats durant la Seconde Guerre mondiale, ce monument rappelle quelle a eu subir le bombardement des aviateurs allis le 15 aot 1944, faisant 280 victimes civiles. Plusieurs difices de la ville ancienne ont t dtruits, notamment le btiment abritant la Prfecture de Valence.

    30. Lespace cinraireCoutume pratique majoritairement par les Romains, la crmation est dlaisse progressivement jusquau XIXe sicle. La loi sur la libert des funrailles de 1887 na eu que peu dincidence sur les pratiques avant 1963, date laquelle lglise nmet plus de rserves quant son application.

    laube du XXIe sicle, elle nest plus une coutume marginale car elle concerne un quart de la population. Les rcentes modalits de son application ont conduit la multiplication des columbariums, jardins du souvenirs, ou cavurnes (caveaux enterrs conus pour recevoir et protger une ou plusieurs urnes). Ds lors, les anciens cimetires se doivent de disposer dun lieu dvolu cet effet. Valence, le site cinraire vient de faire lobjet de travaux facilitant son accs et lui confirmant une architecture, un fonctionnement et une place spcifique adapte ces types de spulture.

    D

    e to

    us le

    s m

    onum

    ents

    , les

    tom

    beau

    x so

    nt c

    eux

    qui

    prs

    ente

    nt p

    eut-

    tre

    le s

    ujet

    le p

    lus

    vast

    e au

    x t

    udes

    de

    larc

    hol

    ogue

    , de

    lhis

    tori

    en, d

    e la

    rtis

    te, v

    oire

    du

    philo

    soph

    e. L

    es c

    ivili

    sati

    ons,

    t

    ous

    les

    degr

    s d

    e l

    chel

    le, o

    nt m

    anif

    est

    la n

    atur

    e de

    leur

    s cr

    oyan

    ces

    en

    une

    autr

    e vi

    e pa

    r la

    fa

    on d

    ont

    elle

    s on

    t tr

    ait

    les

    mor

    ts.

    Eug

    ne

    VIO

    LL

    ET

    -LE

    -DU

    C /

    Dic

    tion

    nair

    e ra

    ison

    n d

    e la

    rch

    itec

    ture

    fra

    nai

    se.

  • Le cimetire dans la ville Si lAntiquit romaine proscrit linhumation lintrieur des villes

    et installe les sites funraires en priphrie, le Moyen ge chrtien

    place son espace funraire au plus prs de lglise. Des cimetires

    attenants celle-ci naissent alors dans la majorit des paroisses.

    Ds la fin du XVIIe sicle, le clerg est majoritairement favorable

    linstallation des cimetires hors des villes, rejoignant en cela les

    thories naissantes des mdecins hyginistes. Cest finalement ldit

    royal de 1776 qui proscrit toute inhumation lintrieur des

    difices religieux, avec quelques exceptions accordes aux

    dignitaires ecclsiastiques.

    Le cimetire moderne, install dans un espace suburbain est

    dsormais conu et organis pour accueillir les morts dans un site

    adapt sa fonction. Le rglement des cimetires et funrailles du

    12 juin 1804, toujours actuel, interdit alors linhumation dans

    les centres urbains.

    Monuments funraires, dcors et symbolesLe XIXe sicle permet le dveloppement dun vritable art

    funraire. Des architectes et des livres de modles donnent

    naissance une multitude de motifs, objets, formes dont les

    pierres tombales qui rythment les alles de nos cimetires. Simples

    dalles poses sur le sol ou vritables sarcophages, elles reoivent les

    inscriptions identifiant le dfunt mais galement des dcors ou des

    sculptures en bas-relief au message symbolique. Hrits de

    lAntiquit classique, cippes et colonnes ctoient la croix, riche

    dune multitude de modles. De lanimal au vgtal, en passant par

    des objets comme lurne drape, le sablier, la colonne rompue ou le

    flambeau retourn, ces ornements hautement symboliques

    participent au dcor funraire.

    De vritables monuments darchitecture investissent galement

    lespace du cimetire. Proprits de familles aises, leurs modles

    puisent galement dans le rpertoire antique, privilgiant temple,

    colonnes et coupoles.

    Le cimetire de ValenceDu Moyen ge la fin du XVIIIe sicle, plusieurs cimetires sont

    mentionns dans Valence, lis la prsence dglises. En 1774, on

    dcide le transfert du dernier cimetire du centre ville, attenant

    lglise Saint-Jean, lextrieur de la muraille.

    Le nouveau cimetire Sainte-Catherine est install au quartier

    Saint-Jacques, lest de la ville ancienne. Il y restera seulement une

    cinquantaine dannes car le dveloppement de la ville au-del des

    remparts au dbut du XIXe sicle conduit les diles envisager

    nouveau son dplacement. En 1836, on dcide labandon du site de

    Sainte-Catherine et limplantation du nouveau cimetire plus

    lest, au-del de la butte du polygone dartillerie. Bni sous le

    vocable Saint-Lazare, il a t agrandi plusieurs reprises mais

    demeure aujourdhui encore sur son emplacement dorigine.

    Le site actuel stend sur une superficie de 15 hectares et dispose de

    12 000 concessions. Afin de rpondre aux besoins des familles

    valentinoises, une tude de cration dun second cimetire ou

    dextension du site est en cours de rflexion.

    Le cimetire Saint-Lazare accueille 100 000 visiteurs chaque anne.

    Les espaces militairesLa plupart des cimetires situs en agglomration proposent un ou plusieurs espaces rservs aux tombes ou la mmoire des disparus dans les grands conflits du XIXe et du XXe sicle.

    1. Les tombes napoloniennes

    Situes dans la partie la plus ancienne du cimetire, ces trois spultures de soldats chevaliers de lEmpire sont entretenues aujourdhui par le Souvenir franais. Elles se rapportent une priode historique antrieure la cration du cimetire Saint-Lazare mais leur installation ici, aprs 1850, rappelle le rle mmoriel de lespace funraire collectif.

    2. Les tirailleurs sngalais, malgaches,

    indochinois et marocains

    Quils soient dAfrique ou dAsie, Maghrbins, Sngalais, Annamites, Malgaches, Somalis, Canaques ou Croles, les tirailleurs, sujets de la France, ont pay un lourd tribut lors des nombreuses offensives de la guerre de 14-18. Le cimetire de Valence, comme la majorit des grands cimetires franais, rappelle leur engagement par un emplacement spcifique.

    3. Les soldats engags morts pour la France

    Les carrs militaires rservs aux soldats morts pour la France consistent souvent en de simples quadrillages rguliers de tombes individuelles identiques, repres par une croix chrtienne ou un motif conforme la confession du soldat inhum. Le plus souvent, ces carrs militaires ont t constitus aprs lexhumation de cimetires provisoires.

    4. Les tombes du Commonwealth

    Le cimetire de Valence accueille deux tombes dites du Commonwealth o sont inhums Enoch Wright, soldat anglais et Sing Kharai, soldat de lEmpire des Indes. Le terrain qui abrite ces deux spultures est u...