AUDIT ENERGETIQUE ET PRECONISATIONS - tour tour- ?nergétique... · Diagnostic Thermique 75 rue du…

Download AUDIT ENERGETIQUE ET PRECONISATIONS - tour tour- ?nergétique... · Diagnostic Thermique 75 rue du…

Post on 10-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li><p>Coproprit 75 rue du Javelot </p><p>75013 PARIS </p><p>AUDIT ENERGETIQUE ET PRECONISATIONS </p><p>272 logements, 75 rue du Javelot 75013 Paris </p><p>Dossier : n 15c200 </p><p>Charg de mission : Christophe CARDOSA </p><p>Syndic : Immo de France </p><p>Nombre de lots principaux: 272 </p><p>Paris, le 23 mai 2016</p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 1 Paris, le 23 mai 2016</p><p>SOMMAIRE </p><p>INTRODUCTION ............................................................................................................................. 2 </p><p>1 PRESENTATION DE LETUDE ................................................................................................ 4 </p><p>1.1 OBJECTIF DE LETUDE ........................................................................................................... 4 </p><p>2 PHASE 1 : ETAT DES LIEUX .................................................................................................. 5 </p><p>2.1 CARACTERISTIQUES SPECIFIQUES DES LOCAUX ...................................................................... 5 2.2 EXAMEN DU BATIMENT .......................................................................................................... 8 </p><p> ENQUETE AUPRES DES COPROPRIETAIRES ............................................................................. 9 2.3 EXAMEN ET DESCRIPTION DES INSTALLATIONS THERMIQUES ................................................... 16 2.4 CONTRATS DE FOURNITURE DE CHALEUR, DE MAINTENANCE ET ENTRETIEN ............................. 18 </p><p>3 PHASE 2 : ANALYSE ET TRAITEMENT DES DONNEES RECUEILLIES ........................... 21 </p><p>3.1 REPARTITION DES DEPERDITIONS THERMIQUES PAR PAROI ..................................................... 21 3.2 IMAGES THERMIQUES ......................................................................................................... 22 3.3 CALCUL DES CONSOMMATIONS THEORIQUES ........................................................................ 23 3.4 RAPPROCHEMENT AVEC LES FACTURES ................................................................................ 24 3.1 RECAPITULATIF DES CONSOMMATIONS ETAT EXISTANT ........................................................... 26 </p><p>4 PRECONISATIONS ET PROGRAMMEAMELIORATIONS ................................................... 27 </p><p>4.1 LISTE DES PRECONISATIONS................................................................................................ 28 FICHES DESCRIPTIVES DES PRECONISATIONS ELEMENTAIRES ................................................. 29 </p><p>4.1 TABLEAU DE SYNTHESE DES PRECONISATIONS ELEMENTAIRE ................................................. 51 4.2 BOUQUETS DE TRAVAUX...................................................................................................... 52 4.1 AIDES ET SUBVENTIONS ...................................................................................................... 54 4.2 TABLEAU DE SYNTHESE COMBINAISONS .......................................................................... 56 </p><p>5 ANNEXES .............................................................................................................................. 58 </p><p>5.1 TABLEAU DE SYNTHESE DE LETAT EXISTANT CDC 2014 APC ................................................ 58 5.2 TABLEAU DE SYNTHESE DES AMELIORATIONS ELEMENTAIRES CDC 2014 APC ....................... 58 5.3 TABLEAU DE SYNTHESE DES AMELIORATIONS COMBINEES CDC 2014 APC ............................ 59 5.4 ANNEXE 4 : EXPLICATION DES TEXTES REGLEMENTAIRES ....................................................... 61 5.5 ANNEXE 5 : GLOSSAIRE ...................................................................................................... 65 </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 2 Paris, le 23 mai 2016</p><p>INTRODUCTION </p><p>Votre coproprit a choisi de raliser un audit nergtique de son patrimoine. Afin dencourager les coproprits sensibles aux questions dconomies dnergie, la Ville de Paris, la Rgion Ile-de- France et lADEME ont souhait financer les audits nergtiques en partie En effet, en adoptant le Plan Climat de Paris le 1er octobre 2007, le Conseil de Paris a pris trois engagements majeurs et ambitieux pour le territoire. Les objectifs atteindre lhorizon 2020 par rapport 2004 sont les suivants : </p><p> 25% de rduction des missions de gaz effet de serre du territoire 25% de rduction des consommations nergtiques du territoire 25% de consommation nergtique du territoire provenant des nergies renouvelables </p><p> De mme, le Conseil Rgional dle-de-France a vot en juin 2011 un Plan Rgional pour le Climat, afin de limiter les missions de CO2 en le-de-France et rduire limpact sur le bouleversement climatique. Le Programme dIntrt Gnral Coproprits : Objectif Climat , mis en place sur Paris depuis 2008, associ une convention tripartite ADEME, Ville de Paris, Rgion Ile-de-France, permet le subventionnement de prestations utiles aux coproprits. LAgence Parisienne du Climat, cre en janvier 2011, sinscrit dans ce contexte local. Elle contribue atteindre les objectifs du Plan Climat parisien. Pour cela, elle accompagne et conseille gratuitement les coproprits parisiennes dans leur projet de rnovation nergtique. Par ailleurs, lAgence Parisienne du Climat participe llaboration doutils permettant de faciliter le passage lacte des coproprits, comme le cahier des charges qui a servi la ralisation de ce rapport daudit nergtique. Pour de multiples raisons, les coproprits font partie des btiments les plus difficiles rnover bien que leur performance nergtique souvent mdiocre devrait inciter les copropritaires agir sur leur patrimoine. Pour passer laction, ce matre douvrage particulier quest la coproprit doit disposer dune vision globale, notamment sur le plan nergtique. Ce rapport daudit nergtique dresse un tat des lieux prcis de votre coproprit, analyse les consommations. Il dessine des scnarios damlioration ambitieux permettant de rduire la consommation nergtique et ses dchets induits (missions de gaz effet de serre, dchets nuclaires), tout en favorisant le confort thermique hiver comme t et la valorisation de votre patrimoine. Ce rapport va vous aider choisir les investissements les mieux adapts votre coproprit et laborer, le cas chant, un programme de travaux pluriannuel dconomies dnergie. Par ailleurs, vous pouvez bnficier dune subvention pour une assistance matrise douvrage. Cette prestation permet dtre accompagn par un professionnel dans le choix du programme de travaux retenir et dans celui du matre duvre. Vous pouvez galement bnficier dune subvention pour une assistance la rengociation de contrats. Cette prestation permet dtre aid par un professionnel qui vous accompagnera dans le choix du contrat le mieux adapt vos besoins. LAgence Parisienne du Climat est prsente vos cts si vous avez besoin de rponses ou de conseils sur des questions techniques et financires, concernant les actions et travaux mener. Nhsitez pas la contacter pour plus de renseignements : </p><p>Pavillon du Lac, Parc de Bercy 3 rue Franois Truffaut, 75012 Paris 01 58 51 90 20 (L V, 10h-18h) www.apc-paris.com </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 3 Paris, le 23 mai 2016</p><p>Aujourdhui plusieurs textes officiels traduisent la volont du gouvernement dobliger les coproprits en chauffage </p><p>collectif raliser des conomies dnergie : </p><p> Evolution des rglementations thermiques dans le btiment qui sont de plus en plus strictes </p><p> Arrt du 28 fvrier 2013 relatif au contenu et aux modalits de ralisation dun audit nergtique </p><p> Dcret no 2012-111 du 27 janvier 2012 relatif lobligation de ralisation dun audit nergtique pour les </p><p>coproprits (50 lots ou plus) et DPE collectif (&lt; 50 lots) </p><p>Pour les coproprits en chauffage individuel : </p><p> Dcret n 2010-1662 du 28 dcembre 2010 relatif la mention du classement nergtique des btiments </p><p>obligatoire dans les annonces immobilires </p><p>Lapproche propose dans cette tude est danticiper les futures obligations de rnovation en embarquant les </p><p>travaux de performance nergtique en mme temps que des travaux de rhabilitation dentretien de votre </p><p>coproprit. Cest cette approche qui permet de rentabiliser au maximum linvestissement li aux conomies </p><p>dnergies. </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 4 Paris, le 23 mai 2016</p><p>1 PRESENTATION DE LETUDE </p><p>1.1 Objectif de ltude </p><p>La coproprit situe au 75 rue du javelot 75013 Paris souhaite raliser un audit nergtique. </p><p>Ce diagnostic est conforme au cahier des charges Audit nergtique de coproprit et prestations complmentaires </p><p>version mars 2014. Il va permettre de poser ltat de lexistant et la consommation globale actuelle avec une analyse </p><p>des diffrents postes de consommation nergtique. Des propositions de rhabilitation seront ensuite mises afin de </p><p>raliser les conomies dnergie. </p><p>Ces propositions seront dcomposes par type dintervention prcisant les conomies dnergie induites. </p><p>Ce diagnostic a t ralis partir des lments fournis et relevs sur le site. La prcision des rsultats est lie toutes </p><p>ces donnes. </p><p>Cet audit ne peut en aucun cas tre considr comme un dossier de consultation ou dexcution, sa finalit tant de </p><p>dmontrer, en valeur approche, le bien fond des amliorations proposes. Les chiffrages des solutions proposes </p><p>sont donns titre indicatif. Ils devront tre confirms par une tude approfondie suivant les choix des travaux dfinis </p><p>par le matre douvrage. </p><p>Les calculs sont raliss partir des logiciels de calcul nergtique WinPTZ (mthode ouverte et mthode THCE ex). </p><p>1. Documents fournis </p><p>Les documents suivant nous ont t transmis : </p><p> Relevs de dpenses des annes 2012, 2013 et 2014 </p><p> Le contrat dexploitation de sous-station de chauffage et VMC de 1994 et son avenant de 2009 </p><p>2. Hypothse de calcul </p><p>Concernant le bti existant, des hypothses de calcul ont t prises sur les ponts thermiques. Les valeurs prises en </p><p>considration proviennent des fascicules de la rglementation thermique des btiments existants dfinis par le CSTB </p><p>ainsi que du guide ABC Amlioration thermique des Btiments Collectifs en fonction des modes constructifs. </p><p>De plus, les compositions des parois sont dduites de la visite du site et du mode constructif utilis lpoque de la </p><p>construction du btiment. </p><p>Pour le calcul des conomies annuelles en euros TTC de chaque proposition dintervention, il a t pris en compte les </p><p>tarifs nergtiques dfinis par le Ministre de lEcologie, du Dveloppement durable, des Transports et du Logement et </p><p>consultables sur le site www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr. </p><p>Les conomies annuelles prises en compte sont : Chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, clairage et </p><p>auxiliaires. </p><p>Pour dterminer les temps de retour, des taux daccroissement annuel moyen ont t utiliss pour les cots de </p><p>chaque nergie: </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 5 Paris, le 23 mai 2016</p><p> moyen optimiste Pessimiste </p><p>lectricit 2,4 % 3% 3,6 % </p><p>Rseau de chaleur 4 % 3,2 % 4,8 % </p><p>De mme, des taux daccroissement annuel moyen ont t utiliss pour les abonnements nergtiques : </p><p> moyen Optimiste pessimiste </p><p>lectricit 2 % 1,6 % 2,4 % </p><p>Rseau de chaleur 2 % 1,6 % 2,4 % </p><p>Ces taux correspondent lvolution des prix et abonnement nergtiques sur les dernires annes obtenus via la </p><p>base Pgase. A partir de ce taux moyen, des scnarii optimiste et pessimiste de plus ou moins 20 % sont utiliss, </p><p>afin de donner une fourchette indicative (suivant annexe cahier des charges ademe 2014). </p><p>Ces temps de retour prennent en compte les couts des travaux disolation thermique et les cots des travaux pour les </p><p>systmes de chauffage, deau chaude sanitaire, de ventilation et dclairage. Ils ne tiennent pas compte des travaux de </p><p>mise aux normes. Par ailleurs, les renouvellements de matriel ne sont pas intgrs aux calculs. </p><p>Les tiquettes nergie sont proposes titre indicatif, partir du calcul ralis par le logiciel WinPTZ et ne peuvent pas </p><p>tre utilises comme diagnostic de performance nergtique (DPE). Elles prennent en compte les consommations </p><p>annuelles de chauffage, la production deau chaude sanitaire, le rafrachissement, les consommations en partie </p><p>commune et les consommations dauxiliaire, ramenes la surface SHON RT. </p><p>2 PHASE 1 : ETAT DES LIEUX </p><p>2.1 Caractristiques spcifiques des locaux </p><p>Vocation du btiment </p><p>La rsidence comporte 1 btiment de 272 logements dont la loge et la loge de remplacement. Le btiment a t construit </p><p>en 1972. </p><p>Daprs les donnes du btiment, on peut calculer une surface habitable de 14 095 m. </p><p>La surface SHON prise en compte pour les calculs est de 16 209 m. </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 6 Paris, le 23 mai 2016</p><p>Photo 1 : Photo arienne du site ; Source Google Earth </p><p>Site et donnes climatiques locales </p><p>Le btiment est situ en zone urbaine entour de btiments de hauteur similaire. </p><p>Les Degrs Jour Unifis pour le site sont dtaills et utiliss pour le rapprochement avec les factures, dans le cas dun </p><p>rapprochement de facture. </p><p>Le site est implant dans Paris en zone climatique H1a pour laquelle il est appliqu un coefficient de 1,3 la cible de </p><p>80 kWhep/mSHON.an pour le calcul de la cible Btiment Basse Consommation. </p><p> Figure 1 : carte des zones climatiques </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 7 Paris, le 23 mai 2016</p><p>Zonage, conditions relles dutilisation </p><p>Le btiment est occup par des logements sur 34 niveaux. Une partie des niveaux situs sous la dalle est constitue </p><p>de locaux non chauffs, ainsi que sous-sols. </p><p>Il existe des sas dentre. La rsidence dispose dascenseurs. </p><p>Degr Journaliers Unifis et Tempratures moyennes du site </p><p>Pour ce site, les Degrs Jour Unifis (DJU) pris sont ceux de la station de Montsouris. Ils sont dtaills ci-dessous pour </p><p>les annes 2013 2015: </p><p>Anne 2013 2014 2015 </p><p>DJU 2327 1784 1888 </p><p>Exposition au soleil </p><p>Le btiment offre une belle exposition de par ses faades sur rue oriente Sud et Ouest. </p><p>Surface vitrage </p><p>Avec 57% de surface vitre (par rapport la surface verticale), le btiment peut tre considr comme trs vitr. </p><p>Installation solaire </p><p>La configuration de la toiture ne permet pas le recours aux nergies renouvelables en termes de surface disponible </p><p>(trs faible compare au nombre de logements), dencombrement et de masque sur la toiture. La solution ne sera donc </p><p>pas tudie. </p><p>Inertie du btiment </p><p>Linertie dun btiment reprsente sa capacit absorber la chaleur environnante et la restituer avec un dphasage </p><p>dans le temps. Linertie joue donc un rle primordial, notamment dans la gestion du confort dt, en absorbant les </p><p>calories la journe et en les restituant la nuit. </p><p>Avec des planchers lourds, une toiture lourde et des parois verticales lourdes, linertie du btiment est considre </p><p>comme trs lourde. </p></li><li><p>Diagnostic Thermique 75 rue du Javelot </p><p>POUGET Consultants 8 Paris, le 23 mai 2016</p><p>2.2 Examen du btiment </p><p>Description de la construction </p><p>La typologie du btiment est : </p><p>Les logements ont une surface habitable de 14 095 m. La hauteur sous plafond des tages est de 2,45 m dans la </p><p>majorit des niveaux. </p><p>Confort dt </p><p>Les logements sont en majorit non traversan...</p></li></ul>