alain propos bonheur

Download Alain Propos Bonheur

Post on 31-Oct-2015

298 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Alain (mile Chartier) (1868-1951)

    Propos sur lebonheur

    Un document produit en version numrique par Robert Caron, bnvole,professeur de lettres la retraite du Cgep de Chicoutimi

    Dans le cadre de la collection:"Les classiques des sciences sociales". Site web:

    http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

    Une collection dveloppe en collaboration avec la BibliothquePaul-mile-Boulet de l'Universit du Qubec Chicoutimi

    Site web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 2

    Cette dition lectronique a t ralise par Robert Caron, bnvole,professeur de lettres la retraite du Cgep de Chicoutimi partir de :

    Alain (mile Chartier) (1868-1951)

    Propos sur le bonheur (1928)

    Une dition lectronique ralise partir du livre dAlain, PROPOS SUR LEBONHEUR. Paris : ditions Gallimard, 1928, 218 pp. Collection folio-essais.

    Polices de caractres utilise :

    Pour le texte: Times, 12 points.Pour les citations : Times 10 points.Pour les notes de bas de page : Times, 10 points.

    dition lectronique ralise avec le traitement de textes Microsoft Word 2001pour Macintosh.

    Mise en page sur papier formatLETTRE (US letter), 8.5 x 11)

    dition complte le 30 juin 200 3 Chicoutimi, Qubec.

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 3

    Table des matiresPrfaceDdicace Mme Morre-Lambelin

    I. Bucphale, 8 dcembre 1922II. Irritation, 5 dcembre 1912III. Marie triste, 18 aot 1913IV. Neurasthnie, 22 fvrier 1908V. Mlancolie, 6 fvrier 1911VI. Des passions, 9 mai 1911VII. Crainte est maladie, 5 mars 1922VIII. De l'imagination, 20 fvrier 1923IX. Maux d'esprit, 12 dcembre 1910X. Argan, 11 septembre 1923XI. Mdecine, 23 mars 1922XII. Le sourire, 20 avril 1923XIII. Accidents, 22 aot 1923XIV. Drames, 24 avril 1912XV. Sur la mort, 10 aot 1923XVI. Attitudes, 16 fvrier 1922XVII. Gymnastique, 16 mars 1922XVIII. Prires, 24 dcembre 1913XIX. L'art de biller, 24 avril 1923XX. Humeur, 21 dcembre 1921XXI. Des caractres, 4 dcembre 1923XXII. La fatalit, 12 dcembre 1922XXIII. L'me prophtique, 25 aot 1913XXIV. Notre avenir, 28 aot 1911XXV. Prdictions, 14 avril 1908XXVI. Hercule, 7 novembre 1922XXVII. Vouloir, 9 mai 1909XXVIII. Chacun a ce qu'il veut, 21 septembre 1924XXIX. De la destine, 3 octobre 1923XXX. Ne pas dsesprer, 24 aot 1912XXXI. Dans la grande prairie, 5 juin 1909XXXII. Passions de voisinage, 27 dcembre 1910XXXIII. En famille, 12 juillet 1907XXXIV. Sollicitude, 30 mai 1907XXXV. La paix du mnage, 14 octobre 1913XXXVI. De la vie prive, 10 septembre 1913XXXVII. Le couple, 14 dcembre 1912XXXVIII. L'ennui, 29 janvier 1909XXXIX. Vitesse, 2 juillet 1908XL. Le jeu, 1er novembre 1913XLI. Esprance, 3 octobre 1921XLII. Agir, 3 avril 1911XLIII. Hommes d'action, 21 fvrier 1910

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 4

    XLIV. Diogne, 30 novembre 1922XLV. L'goste, 5 fvrier 1913XLVI. Le roi s'ennuie, 22 janvier 1908XLVII. Aristote, 15 septembre 1924XLVIII. Heureux agriculteurs, 28 aot 1922XLIX. Travaux, 6 novembre 1911L. Oeuvres, 29 novembre 1922LI. Regarde au loin, 15 mai 1911LII. Voyages, 29 aot 1906LIII. La danse des poignards, 17 avril 1908LIV. Dclamations, 29 septembre 1911LV Jrmiades, 4 janvier 1912LVI. L'loquence des passions, 14 mai 1913LVII. Du dsespoir, 31 octobre 1911LVIII. De la piti, 5 octobre 1909LIX. Les maux d'autrui, 23 mars 1910LX. Consolation, 26 novembre 1910LXI. Le culte des morts, 8 novembre 1907LXII. Gribouille, 31 dcembre 1911LXIII. Sous la pluie, 4 novembre 1907LXIV. Effervescence, 3 mai 1913LXV. pictte, 10 dcembre 1910LXVI. Stocisme, 31 aot 1913LXVII. Connais-toi, 23 octobre 1909LXVIII. Optimisme, 28 janvier 1913LXIX. Dnouer, 27 dcembre 1921LXX. Patience, 11 dcembre 1910LXXI. Bienveillance, 8 avril 1922LXXII. Injures, 17 novembre 1913LXXIII. Bonne humeur, 10 octobre 1909LXXIV. Une cure, 24 septembre 1911LXXV. Hygine de l'esprit, 9 octobre 1909LXXVI. L'hymne au lait, 21 janvier 1924LXXVII. Amiti, 27 dcembre 1907LXXVIII. De l'irrsolution, 10 aot 1924LXXIX. Crmonies, 26 septembre 1923LXXX. Bonne anne, 2 janvier 1910LXXXI. Vux, 20 dcembre 1926LXXXII. La politesse, 6 janvier 1922LXXXIII. Savoir-vivre, 21 mars 1911LXXXIV. Faire plaisir, 8 mars 1911LXXXV. Platon mdecin, 4 fvrier 1922LXXXVI. L'art de se bien porter, 28 septembre 1921LXXXVII. Victoires, 18 mars 1911LXXXVIII. Potes, 12 septembre 1923LXXXIX. Bonheur est vertu, 5 novembre 1922XC. Que le bonheur est gnreux, 10 avril 1923XCI. L'art d'tre heureux, 8 septembre 1910XCII. Du devoir d'tre heureux, 16 mars 1923XCIII. Il faut jurer, 29 septembre 1923

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 5

    Alain (mile Chartier)(1868-1951)

    PROPOS SUR LE BONHEUR.

    Paris : ditions Gallimard, 1928, 218 pp.Collection folio-essais.

    Retour la table des matires

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 6

    Alain

    Propos sur le bonheur (1928)Voici le jardin du philosophe. On y cueillera des fruits mris sur letronc de la sagesse commune et dors cette autre lumire des ides.Ils en reprennent leur saveur d'origine, qui est le got de l'existence.Saveur oublie en nos penses ; car on voudrait s'assurer quel'existence est bonne et on ne le peut ; on en doit donc l'esprancepar prcaution, prononant qu'elle est mauvaise. De l s'tend l'empirede l'imagination drgle, en quoi Alain, se confiant la sagesse ducorps, restaure la souverainet claire de l'homme heureux et quin'attend pas pour l'tre, ici et non ailleurs, que l'vnement lui donneraison, acteur enfin et non spectateur de soi-mme.

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 7

    Propos sur le bonheur (1928)

    Prface

    Retour la table des matires

    mile Chartier, dit Alain (1868-1951), est n dans la petite ville deMortagne-au-Perche, qui lui consacre aujourd'hui un remarquable muse. Filsde vtrinaire et tenant de sa mre, belle femme aux grands traits , la fortestructure percheronne, il offrait avec assurance le type accompli de cette raced'leveur de chevaux. Ainsi le philosophe en lui n'eut pas consulter d'autrenature que la sienne pour y connatre les robustes apptits et les passionstmraires qui font un homme et le somment de se gouverner. Alainappartient tous gards la famille des Penseurs vocation universelle. Laraison chez lui parle tous, c'est--dire en chacun tous les niveaux de sonhumanit. Tel est le dmocratisme profond de cet homme et de cette uvre,qui par l'galit (ce qui ne signifie pas l'identit) des besoins s'ouvre l'galitdes conditions et n'admet de hirarchisation que dans et par l'individu. Tel estaussi ce qui d'un rejeton de l'universit rpublicaine fonde par Lachelier etautres vigilants esprits, devait faire surgir un grand crivain de traditionfranaise. De Lorient Rouen, de Rouen Paris, Alain fait pendant quaranteans (1892-1933) le mtier de professeur de philosophie dans un lyce, exer-ant sur la jeunesse qui l'approche un incontestable ascendant, prcismentparce qu'elle ne trouve en lui ni les manires ni le style d'un professeur. Lespassions politiques et la misre des opinions partisanes (affaire Dreyfus,sparation de lglise et de ltat, etc.) conduisent Alain au journalisme ; c'estl qu'il fait son apprentissage d'crivain par l'invention originale des Proposqui paraissent quotidiennement dans La Dpche de Rouen de 1906 1914,

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 8

    puis dans les Libres Propos de 1921 1936. En 1914, la guerre qu'il n'a cessde combattre fait de lui, par son engagement volontaire quarante-quatre ans,un artilleur dans la tranche et sous le feu, tmoin du plus meurtrier effet despassions, et cherchant l encore dans l'homme les causes de sa servitude.Ainsi sont composs au front les premiers de cette suite d'ouvrages qui, deMars ou La Guerre juge et du Systme des Beaux-Arts jusqu'aux Dieux,dveloppent en une ample peinture de l'homme (Les Ides et les ges) et unesvre mditation de l'existence (Entretiens au bord de la mer) un projetphilosophique original et constant. On s'en souviendra utilement en ouvrantces Propos sur le bonheur. Car ce n'est pas le moralisme mais la philosophiepremire qui sous-tendent la sagesse dlie des Propos qu'Alain consacre, auhasard des circonstances, l'art d'tre heureux. C'est dire plus simplement quele devoir d'tre heureux est un bel excs de langage par quoi l'on se hted'affirmer que l'existence n'est pas dpendance mais puissance. Ainsi commele hros se harcle, la volont se repat d'injonctions. Qu'on ne s'y trompe pas.

  • Alain, Propos sur le bonheur (1928) 9

    Propos sur le bonheur (1928)

    Ddicace Mme Morre-Lambelin

    Retour la table des matires

    Ce recueil 1 me plat. La doctrine me parat sans reproche, quoique leproblme soit divis en petits morceaux. Dans le fait le bonheur est divis enpetits morceaux. Chaque mouvement d'humeur nat d'un vnement physio-logique passager ; mais nous l'tendons, nous lui donnons un sens oraculaire ;une telle suite d'humeurs fait le malheur, je dis en ceux qui n'ont pas de gravesraisons d'tre malheureux, car c'est ceux-l qui sont malheureux par leur faute.Les vrais malheurs, je n'en ai rien crit ; et pourtant je crois qu'on y ajouteencore par l'humeur. Vous vous souvenez d'un mot de Gaston Malherbe dutemps qu'il tait sous-prfet de Morlaix : Les fous sont des mchants medit-il, Que de fois j'ai eu occasion de rpter ce mot-l Et je crois que lecommencement de la folie est une manire irrite de prendre tout, mme leschoses indiffrentes ; c'est une humeur de thtre, bien compose, bien joue,mais qui dpasse toujours le projet par une fureur d'exprimer. Cela estmchancet par un besoin de communiquer le malheur ; et ce qui irrite alorsdans le bonheur des autres, c'est qu'on les juge stupides et aveugles. Il y a duproslytisme dans le fou, et premirement une volont de n'tre pas guri. Ons'instruit beaucoup si l'on pense que les coups heureux de la fortune nepeuvent gurir un fou. Ce n'est qu'un c