a propos de radios libres

Download A propos de Radios libres

Post on 22-Mar-2016

218 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Extraits de "Déjà !", un livre de Francis Lattuga

TRANSCRIPT

  • propos de Radios libres Extraits de DJ ! de Francis Lattuga, dit aux Editions Le Manuscrit.com

    .

    A propos de radio, jai vcu laventure des radios libres avant quelles ne sappellent radios locales prives infodes au fric, la politique, la religion ou dautres saloperies du mme genre, oui mais alors, si je me mets vous raconter mes batailles radiophoniques, vous aurez tous 62 ans bien sonns avant que jen aie termin avec le quart de la moiti du dbut du rcit dtaill de cette passionnante exprience.

    En rsum, cest pas lhomme qui fait de la radio, cest la radio qui fait lhomme, moi je me souviens, a ma pris par une splendide nuit daot 1962 deux mille mtres daltitude, en fabriquant avec un copain de rgiment un petit metteur qui a fait croire un autre copain un peu demeur quil passait sur Radio Monte-Carlo, ctait cruel mais on a bien rigol. Jeffectuais alors une partie intressante de mon service militaire dans une Station Radio Militaire de lOTAN dite Point sensible , o javais atterri aprs la partie nettement moins intressante du service en question, rbellion, compagnie disciplinaire, prison, brimades, stupidit etc

    Dix-sept ans plus tard, lors de la grande grve dans mon Usine Images en fvrier 1979, je me suis lanc avec dans laventure des radios libres, en rsum jai uvr la mise en place de plusieurs radios dites pirates lpoque, et ce avec beaucoup didal et dacharnement obtenir la Libert des Ondes en France, on sest heurt limmobilisme peureux du pouvoir pleutre en place et lobscurantisme mercantile des successeurs, en gros nous avons ouvert une brche dans le Monopole de Diffusion avec nos petits ongles et nos petites dents sans se rendre compte que derrire nous attendaient patiemment de grosses radios chenilles et friques, et qui sy sont engouffres au soir du 10 mai 81 en nous aplatissant comme des crpes et cest ainsi quen France il ny a quasiment que des radios de crotte qui sy entendent pour abrutir et racketter notre belle jeunesse avec des musiques de crotte, entrecoupes de pubs de crotte nonnes par des animateurs de crotte, en fait les seules radios valables actuellement sont celles du service public de Radio France..

    ..

  • Je dcidais donc de mettre en place une radio de lutte dans lenceinte de lentreprise et pour cela de convaincre mon tour et de mobiliser, mal men a pris et je passerai discrtement sur les pripties dcevantes de cette mobilisation et la prise de conscience dsastreuse de certains mobiliss syndiqus qui mont fait expulser de lusine manu militari et sans lombre dune hsitation avec mes disques, mes bandes, mon matos et mes beaux discours, que cest dur dtre en avance sur son temps, on nest pas toujours compris du premier coup.

    Mais finalement lide a fait son chemin et bientt il y eu trois radios militantes qui oeuvraient pour la dfense de nos intrts, une CGT, une CFDT et une libre, indpendante, anarchiste, franche-tireuse et farceuse, devinez dans laquelle jtais.

    La CGT avait embauch Marcel TRILLAT comme animateur et journaliste, Marcel tait un des trois journalistes communistes de lORTF davant 68, avec Alain Naudy et Michel Cardoze qui se sont fait virer en mai 68 et interdits dantenne par De Gaulle.

    Je ne suis pas particulirement cgtiste ou communiste, je suis plutt anarchiste, libertaire, franc-tireur et joyeux farceur, ainsi que vous avez d vous en rendre compte tout au long de ces pages, ou alors vous manquez totalement de jugeotte, mais je dois reconnatre que Marcel cest un sacr mec et un bon journaliste, honnte, correct et intelligent, et tous les deux on a trs vite accroch.

    Quand je lui ai fait remarquer que ctait un peu courge de disperser nos forces militantes dans trois petites radios et quon ferait mieux de se regrouper dans une seule radio maousse costo , il a opin et ma suggr une assemble gnrale de tous les radioteurs. Ce faisant, il ne sattendait pas ce que je lui organise a dans le dernier endroit o il aurait imagin que des radios pirates, car nous tions pirates, totalement interdits, pourchasss, fliqus, goniomtrs, brouills, puissent se runir en AG, et qui plus est, dans un lieu qui avait vu sa scandaleuse viction pour dlit dopinion, javais organis cette runion tout simplement dans la salle du Conseil dAdministration de ..Radio France, dans la grande Maison Ronde, au quatrime tage je crois.

    Je vous lavais dit, que jtais un joyeux farceur. Et cest ainsi, moi qui ne suis ni communiste, ni cgtiste, moi lanar et

    le franc-tireur, je me targue dtre lorigine des 100 radios que la CGT a mis intelligemment en place aprs le succs de la premire, qui a migr Longwy pour devenir Lorraine Cur dAcier , je vous avais prvenu, je suis un joyeux farceur.

  • Rmy est n le 25 mai 1980, la Pentecte, date historique du grand rassemblement de Plogoff, petite localit du Finistre tout prs de la clbre Pointe du Raz, joyau du patrimoine mondial, que les technocrates de lEDF giscardienne avaient tout bonnement dsign comme un trs bon site de centrale nuclaire, et videmment les habitants du coin nen voulaient pas, et avec eux tout ce que la France comptait de contestation anti nuclaire, et de contestation tout court dailleurs.

    a a donn des scnes de guerre de Plogoff Pont-Croix o taient cantonns les terribles gendarmes mobiles, forms la gurilla urbaine, aux coups de commando discrets dans un pays tranger, entrans mater durement les jacqueries et qui taient venus Plogoff parfaire leur entranement, tester de nouveaux matriels et de nouvelles mthodes de combat. Mais les gueux du coin taient plus coriaces que prvu, dautant plus qu On les avait quips discrtement avec des scanners et des CB, et, comme disait mon pre, celui qui matrise les communications gagne la guerre . On a surtout, au cours de ce rassemblement de 150 000 contestataires, cr Radio Plogoff, radio pirate phmre mais efficace, sortie de terre en quelques heures au nez et la barbe des RG, ridicules sur ce coup l, et du prfet de Brest qui en a aval sa casquette de rage, radio qui a couvert la moiti de la Bretagne pendant les trois jours de ce long et fameux WE, et que lOn a retransmise Paris et la rgion parisienne en direct ou en lger diffr, pendant que Petit Rmy faisait connaissance avec la tideur rassurante de la doudoune de Maman .

    .