vocabulaire grammatical

Download Vocabulaire grammatical

Post on 30-Jun-2015

285 views

Category:

Documents

38 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. Vocabulairegrammatical amazighe

2. amawal n tjumtVocabulaire grammatical amazigheCoordinationAbdallah BOUMALK et Kamal NAT-ZERRAD2009 3. Publications de lInstitut Royal de la Culture AmazigheCentre de lAmnagement Linguistique (CAL)Srie : Lexiques N 5Titre : Vocabulaire grammatical amazigheAmawal n tjrrumtAuteurs (CAL IRCAM) : Meftaha Ameur, Acha Bouhjar, Abdallah Boumalk,Noura El Azrak & Rachid LaabdelaouiAuteurs (LACNAD-CRB INALCO) : Abdellah Bounfour, Salem Chaker, Kamal Nat-ZerradMise en page : Nadia KiddiCouverture : Nadia Kiddi (Unit de ldition)Editeur : Institut Royal de la Culture AmazigheImprimerie : Imprimerie EL Marif Al Jadida - RabatDpt lgal : 2009MO1104ISBN : 9954-28-022-7Copyright : IRCAM 4. - 5 -SOMMAIREPrfaces...................................................................................................................7Prsentation...........................................................................................................11Liste des abrviations et symboles utiliss..............................................................17Vocabulaire grammatical Franais Anglais Arabe : Amazighe...........................19Vocabulaire grammatical Amazighe : Franais Anglais Arabe...........................61Index Anglais Amazighe Franais Arabe .....................................................101Index Arabe Amazighe Franais Anglais ......................................................131Bibliographie.......................................................................................................163 5. - 6 - 6. - 7 -PREFACESPour tout chercheur, la publication du fruit de son labeur est toujours reue avec unegrande satisfaction personnelle et intellectuelle. Jajouterai que cest galement unmotif de satisfaction pour toute institution soucieuse defcience.En 2004, lorsque lInstitut royal de la culture amazighe (IRCAM, Rabat) et lInstitutnational des langues et des civilisations orientales (INALCO, Paris) ont sign uneconvention de partenariat, lespoir tait grand de voir se former une quipe mixteddie la recherche action dans le domaine de la langue et de la culture amazighes.Je voudrais rendre hommage cette quipe forme de chercheurs spcialistes desparlers marocains et des parlers algriens. Une quipe consciente des enjeux de lastandardisation de lamazighe et dcide relever le d du travail collaboratif.Nous sommes conscients que si le renouveau de la langue et de la culture amazighesqui safrme au Maroc, en Algrie et au sein de la diaspora amazighe est porteurdesprance pour leur sauvegarde et leur valorisation, le travail des acteurs de cerenouveau est nanmoins marqu par le doute et linquitude, doute mthodique etinquitude heuristique inhrents toute entreprise novatrice.Lamazighe est une langue que daucuns considraient comme moribonde, que lamachine de lEtat postcolonial devait laminer dans sa volont de centralisme, que leslangues puissantes devaient annihiler dans le cadre du fonctionnement implacabledes lois du march des langues, de surcrot une poussire de parlers entrelesquels lintercomprhension serait malaise sinon impossible. Et voil que cettelangue effectue un come-back inattendu, en tout cas exceptionnel dans lhistoire delhumanit !A prsent, lamazighe est lordre du jour dans la politique linguistique de certainsEtats du Maghreb, sinon au niveau constitutionnel, du moins aux niveaux institutionnelet oprationnel. Cest ainsi que sont cres des institutions comme lIRCAM au Marocet le Haut commissariat lamazighit en Algrie pour contribuer la promotionde lamazighe, notamment dans lenseignement et dans les mdias. Les besoins enterminologie moderne sont donc considrables.Au Maroc, lenseignement de lamazighe couvre tous les niveaux du primaire etles tudes amazighes font leur entre luniversit. Les supports pdagogiques sontconsciencieusement labors par les quipes de pdagogues et de linguistes de lIRCAM 7. - 8 -qui ont d consentir des efforts importants pour se recycler an daccomplir des tchesauxquelles leur formation en recherche fondamentale ne les prparait gure. Ajoutons cela la nouveaut du mtier, les particularits du champ amazighe, la dispersion dela communaut scientique, lamateurisme qui a marqu les travaux des pionniers, etdautres facteurs encore. Nous disposons dsormais dune grammaire de rfrence,dun manuel de conjugaison, de dictionnaires gnralistes et de quelques lexiquesspcialiss, qui sont autant de supports indispensables lenseignement. Ce fondssenrichit aujourdhui dun vocabulaire grammatical si ncessaire linculcation dufonctionnement de la langue amazighe par le moyen du vocabulaire amazighe. Lematre ne pratiquera plus un enseignement sur la langue amazighe par le truchementdu vocabulaire dune autre langue mais bien un enseignement de lamazighe par lemoyen du vocabulaire de la langue amazighe. Cest l un progrs important sur la voiede la construction de la pdagogie et de la didactique de lamazighe.Notre vu tous est que la coopration entre lIRCAM et lINALCO, et la collaborationentre les chercheurs des deux institutions puissent se poursuivre dans les meilleuresconditions pour contribuer faire de lamazighe une langue de travail, un outil deproduction symbolique et un moyen de communication performants rpondant auxbesoins des usages sociaux de la langue et de la culture amazighes.Ahmed BOUKOUSRecteur de lIRCAM 8. - 9 -Lorsque paraissent les Actes dun colloque ou dune journe dtude, le momentde dbat et de complicit entre les artisans de cet vnement connat une nouvellenaissance, souvre de nouveaux publics, sinstalle dans une dure qui permettrapour longtemps de survivre cet instant o la parole slve, certes, mais o, aussi, lesilence retombe souvent trop vite.Cest la russite, ici, dune entreprise exemplaire qui nous en apporte une imagerenouvele.LaconventiondecooprationentrelIRCAMetlINALCO,signeilyamoinsde quatre ans, safrme comme loutil et le soutien ncessaire de la magnique volontde travail en commun qui anime les quipes des deux instituts. Dj si fructueuse, cettecoopration ne peut quappeler de nouvelles ouvertures, lapproche ambitieuse dethmes indits, au sens propre comme au sens gur.Le sens, justement, qui semble souvent rpondre ses propres questions, se reterdans sa propre limpidit comme dans linnocence de nos attentes, mais aussi enjeude dbats dont lpret nest jamais innocente. Il existe toujours, derrire les mots,une arrire-pense toujours lafft, qui dtient et ne laisse ltrer, souvent avecparcimonie, le secret de ce que les mots veulent dire qu la mesure de leffortacharn et patient des linguistes qui, sur cet objet, croisent leurs approches et leursregards, comme autrefois on croisait le fer.Le choix de la terminologie , et plus forte raison de la terminologiegrammaticale apparat comme un passage thmatique oblig. Sans doute offre-t-elleun carrefour sur lequel simpose plus clairement que dans bien des domaines la vuede faits et de tendances relevant aussi bien du systme propre dune ou de languesque de leurs usages et de leurs variations, la perception du jeu complexe, parfoispervers, qui associe et oppose ce qui fait la personnalit durable dune langueet la volont toujours renouvele des hommes dexprimer leurs besoins, leurs rves,leurs peurs ou linpuisable invention de leur temps travers des mots nouveaux ouquils croient tels. Nologisme, mot dtourn pour donner un nom linou, emprunts,politiques linguistiques et multiplicit contradictoire de leurs effets. La terminologiegrammaticale plus encore, qui fait dire la langue moins ce que celle-ci dit delle-mme quelle nimpose une norme aux mobiles multiples. Quel champ dinvestigationet dinterrogation !Le mrite de lentreprise, non le moindre, est justement quelle ne se veut pasenfermement dans la richesse aussi luxuriante soit-elle dun patrimoine. Elle prend bras le corps le vivant en train de se faire, un monde de la communication et des 9. - 10 -enjeux de notre temps et des espaces venir. Elle se veut, bien sr, observatrice etanalyste du devenir. Mais son regard nest pas celui du spectateur blas et passif. Sansse dpartir de sa rigueur, le tmoin ne sinterdit pas ici de se faire acteur.Enn, il y a aussi dans cette volont de dire par une pratique ce que peut tre laresponsabilit de lintellectuel face aux mouvements du monde, une raison essentiellede lattention et du soutien chaleureux de lINALCO cette dmarche.Jacques LegrandPrsident de lINALCO 10. - 11 -PrsentationLe prsent ouvrage est le fruit dune collaboration entre lInstitut National des Langueset Civilisations Orientales (INALCO) et lInstitut Royal de la Culture Amazighe(IRCAM). Ces deux institutions ont sign une convention de partenariat en vue dunecollaboration dans le domaine de la recherche scientique sur la langue amazighe.La premire action tre ralise dans le cadre de cette collaboration est le projetconcernant llaboration dune terminologie grammaticale. Les centres impliqus dansce projet sont le Centre de lAmnagement Linguistique (CAL) du ct de lIRCAM et leCentre de Recherche Berbre1(CRB) pour lINALCO.Le choix du thme de la terminologie grammaticale a t dict par plusieurs raisonsdont :(i) le besoin en matire de mtalangage grammatical pour lenseignement de lamazighe,principalement au Maroc et en Algrie. Si les besoins en matire de terminologiesont multiples, le vocabulaire grammatical a t considr comme constituant unaxe prioritaire ;(ii) cest au niveau de la terminologie et plus particulirement de la nologie quellaboration dun vocabulaire commun pan-amazighe est possible. La nologiepermet en effet dtablir des passerelles entre les diffrents dialectes dans uneperspective convergente mme daboutir un pan lexical commun.Lobjectif du Vocabulaire grammatical est dordre pdagogique et didactique. Aussi,cette publication sadresse-t-elle prioritairement aux enseignants et aux tudiantsde lires ou de dpartements de langue et culture amazighes et secondairement toute personne dsirant savoir comment sont nommes en amazighe l