télécharger (2mb)

Download Télécharger (2MB)

Post on 10-Dec-2016

220 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • UNIVERSIT DU QUBEC MONTRAL

    L'CRITURE NOMADE. ANALYSE DES PHNOMNES DE MTISSAGE DANS LA

    TRILOGIE LE CHANT POUR CELUi QUI DSIRE VIVRE DE J0RN RIEL

    MMOIRE PRSENT COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAITRISE EN TUDES

    LITTRAIRES

    PAR

    LOUIS RIOPEL

    JUIN 2007

  • UI\JIVERSIT DU QUBEC MONTRAL Service des bibliothques

    Avertissement

    La diffusion de ce mmoire se fait dans le respect des droits de son auteur, qui a sign le formulaire Autorisation de reproduire et de diffuser un travail de recherche de cycles suprieurs (SDU-522 - Rv.01-2006). Cette autorisation stipule que conformment l'article 11 du Rglement no 8 des tudes de cycles suprieurs, [l'auteur] concde l'Universit du Qubec Montral une licence non exclusive d'utilisation et de publication de la totalit ou d'une partie importante de [son] travail de recherche pour des fins pdagogiques et non commerciales. Plus prcisment, [l'auteur] autorise l'Universit du Qubec Montral reproduire, diffuser, prter, distribuer ou vendre des copies de [son] travail de recherche des fins non commerciales sur quelque support que ce soit, y compris l'Internet. Cette licence et cette autorisation n'entranent pas une renonciation de [la] part [de l'auteur] [ses] droits moraux ni (ses] droits de proprit intellectuelle. Sauf entente contraire, (l'auteur] conserve la libert de diffuser et de commercialiser ou non ce travail dont [il] possde un exemplaire.

  • 11

    REMERCIEMENTS

    Mes premiers remerciements vont mon directeur de matrise, M. Daniel Chartier

    pour ses judicieux conseils, sa rigueur, mais surtout pour m'avoir transmis sa passion pour les

    littratures rordiques et fait dcouvrir cet auteur magnifique qu'est J0m Riel.

    Je souhaite aussi remercier Ins Jorgensen et Suzanne Juul, respectivement

    traductrice et ditrice des uvres de Riel chez Gaa diteur, pour leurs mots

    d'encouragements et leurs gnreuses correspondances qui m'ont permis d'approfondir mes

    connaissances sur la trilogie danoise, Le chant pour celui qui dsire vivre, et ainsi toffer

    mon analyse.

    Je ne veux surtout pas oublier la contribution de mes parents qui m'ont constamment

    support lors de mon cheminement acadmique et m'ont permis de mener terme des tudes

    passionnantes.

    Il me serait impossible de passer sous silence l'indispensable contribution de Marie

    Pier, mon amour. Partenaire de vie indfectible, sa prsence mes cts constitue une source

    de bonheur et d'inspiration intarissable.

  • TABLE DES MATIRES

    RSUM v

    INTRODUCTION

    CHAPITRE PREMIER

    LE MTISSAGE BIOLOGIQUE DANS L'UVRE DE J0RN RIEL 6

    1.1 Les transferts culturels, le mtissage et l'altrit 6

    1.2 Le Mtis dans la littrature 9

    1.3 Rsum de la trilogie 10

    1.4 Le mtissage biologique dans Le chant pour celui qui dsire vivre Il

    1.5 Valorisation du mtissage par l'auteur 15

    1.6 La place occupe par le mtissage biologique dans la logique narrative 16

    1.7 Le mtissage biologique et la construction de l'identit des principaux personnages 19

    1.7.1 Heq: la naissance d'une identit 20

    1.7.2 Arluk: la concrtisation d'une identit 21

    1.7.3 Sor: l'impossibilit du mtissage biologique? 21

    CHAPITRE II

    LE MTISSAGE CULTUREL DANS LE CHANT POUR CELUI QUI DSIRE VIVRE 23

    2.1 Le voyage, la menace de l'Autre 23

    2.1.1 La perte d'identit 26

    2.1.2 L'imitation 27

    2.1.3 L'change 28

    2.1.4 Le mtissage spirituel 30

    2.2 Le mtissage, une menace 34

    2.3 Valorisation du mtissage culturel 35

    2.4 Le mtissage et le nomadisme, deux voies de la construction identitaire 37

    2.4.1 "En route" vers une identit mtisse 39

  • IV

    CHAPITRE III

    CRlRE LE MTISSAGE 45

    3.1 L'importance de la parole 45

    3.2 Le conte, la parole en action 50

    3.3 Les fonctions culturelles du conte 50

    3.3.1 chappatoire 51

    3.3.2 Pdagogique 51

    3.3.3 Moralisante 52

    3.3.4 Justifiante 53

    3.3.5 tiologique 53

    3.4 Le projet de Sor 56

    3.5 Sor, l'alter ego de J0m Riel 56

    3.6 Le mtissage comme criture 59

    3.7 L'criture mtisse de Riel 60

    3.8 J0rn Riel, l'me du conteur 64

    3.8.1 Mise en scne du conte par l'criture 68

    3.9 L'criture de Riel, un mtissage culturel 71

    CONCLUSION 73

    BIBLIOGRAPHIE 76

  • RSUM

    Dans ce mmoire, nous proposons d'tudier les phnomnes lis au mtissage dans la trilogie Sangen Jar livet (1984-86 [Le chant pour celui qui dsire vivre, 1995]) de J0rn Riel, une notion aborde dans chacune des nombreuses uvres de cet auteur danois. Chez Riel, le mtissage, qu'il soit biologique ou culturel, est valoris et prsent comme un mode de conservation des traditions, un principe de survie et un processus crateur.

    Riel raconte l'histoire d'une famille inuite, un rcit qui s'tale sur plus de mille ans d'histoire et dont les principaux personnages sont anims par le dsir de conserver leurs spcificits biologiques et culturelles. Ce dsir de conservation est toutefois combl par des phnomnes de mtissage, tant biologique que culturel. Riel valorise le mtissage en le prsentant comme mode de conservation et d'affirmation identitaire.

    Refltant ce rcit, l'criture de Riel se rclame galement du mtissage, tant du point de vue de la forme que du processus crateur partir duquel la trilogie est labore. La prose particulire de Riel se situe mi-chemin entre l'criture et l'oralit, ce qui lui confre une voix de conteur. De plus, il ractualise des grands thmes de la littrature orale inuite et construit sa trilogie sous la fonne d'un conte, rconciliant ainsi, le temps d'une trilogie, la tradition orale et la tradition crite.

    L'omniprsence des phnomnes de mtissage dans la digse et hors de cette dernire, ainsi que le lien troit que Riel tisse entre l'criture, le mtissage et le nomadisme (l'criture prend le relais du nomadisme dans le dernier tome en occupant les mmes fonctions que ce mode de vie pour les personnages inuits: rsurgence de la mmoire, conservation de la tradition, diffusion d'un savoir) nous pennet de constater que son criture est comme ses personnages, mtisse et nomade, d'o le titre de ce mmoire: L'criture nomade. Analyse des phnomnes de mtissage dans Le chant pour celui qui dsire vivre de J0rn Riel.

    MOTS CLS: MTISSAGE, NOMADISME, TRANSFERT CULTUREL, IDENTIT, CULTURE, NORD, ORALIT, CRITURE, ALTRT, CONTE, CONTEUR, TRADITION ORALE, INUIT, GROENLAND, LITTERATURE SCANDINAVE, DANEMARK.

  • INTRODUCTION

    Le Grand Nord et l'Arctique ont t, depuis l'Antiquit grce aux voyages de

    Pythas', l'objet d'une singulire fascination. Cette contre mythique, foule uniquement par

    un nombre limit d'individus, n'a longtemps pu compter que sur la littrature pour faire

    cormatre ses terres de glaces. Des uvres comme Les derniers rois de Thul, l'uvre entire

    de Jack London, toute la littrature d'expdition arctique, ainsi que, dans le contexte

    qubcois, Agaguk, font figure de filtre travers lequel nous parvient une certaine image du

    Nord. De ce corpus se dgage une reprsentation particulire des territoires polaires et de

    leurs composantes : preuve initiatique, vertigo polaire, enfer glac, terre inhospitalire,

    explorateurs hroques, chasseurs courageux. Les rcits composantes nordiques ont

    fortement contribu l'dification de l'image du Nord que nous connaissons aujourd'hui,

    c'est--dire cel1e d'un territoire hostile, la limite de la fanstamagorie, sur lequel

    s'aventurent seulement des personnages particulirement courageux ou dsesprs.

    L'influence du discours culturel et littraire conventionnel sur le Nord est considrable et a

    contribu fixer la reprsentation du Nord dans l'imaginaire collecti f. La fixit de cette

    reprsentation a notanunent t mise l'preuve par un auteur danois, J0m Riel, qui s'est

    appliqu peindre une image non conventiormel1e du Grand Nord dans une srie de courtes

    histoires humoristiques, fort populaires et largement traduites, les Racontars arctiquel.

    Paralllement ces racontars, Riel a crit une trilogie aux accents ethnologiques, qui raconte

    la longue migration de clans inuits travers le Grand Nord jusqu'au Groenland: Le chant

    pour celui qui dsire vivre. Dans cette uvre, qui sera notre objet d'tude, ce n'est pas la

    reprsentation du Nord qui se situe hors des sentiers battus, mais le traitement rserv aux

    phnomnes de mtissage, particulirement la faon dont l'auteur se sert de cette notion la

    fois comme inspiration, comme processus crateur et, finalement, comme technique

    d'criture pour donner son uvre un caractre unique et particulier. Nous proposons donc

    une analyse des phnomnes de mtissage qui y sont en jeu.

    1 Chevalier, Raymond, La vision du Nord dans l'Antiquit grco-latine, de Pythas Tacite , Lalomus, vol. 43, fasc. l, janvier-mars 1984, p. 85-96. 2 ce propos, voir Jo Bouchard, Imaginaire du Nord et exotisme. Caractre non conventionnel du Grand Nord dans les Racontars arctiques de Jem Riel, Universit du Qubec Montral, mmoire de matrise en tudes littraires, 2005, 100 f.

  • 2

    Il s'avre ncessaire, avant de prsenter Le chant pour celui qui dsire vivre et de

    s'engager dans l'analyse, d'introduire J0m Riel et d'identifier les thmes majeurs de son

    uvre.

    Prsentation de Jern Riel et du corpus tudi

    Bien que n Odense, c'est au domicile familial, deux pas de Nyhavn

    Copenhague, que le jeune J0m Riel a construit une partie de son imaginaire. Son pre,

    coiffeur attitr de la Cour royale du Danemark, ctoyait des pionniers scandinaves de la

    recherche arctique, dont les clbres Knud R