tabac et médecins vasculaire

Download Tabac et médecins vasculaire

If you can't read please download the document

Post on 03-Jul-2015

313 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • ROLE DETERMINANT DU MEDECIN VASCULAIRECHEZ LE PATIENT TABAGIQUECH de Pontoise Unit de pathologie vasculaire Staff vasculaire 27 mai 2008

    Roger Moyou-MogoMdecin vasculaire TabacologueCergy-Pontoise

  • Quel est l'impact du tabagisme dans les maladies cardiovasculaires ?

    Quels sont les bnfices cardiovasculaires attendre de l'arrt du tabac ?

    Comment le mdecin vasculaire peut-il plus s'investir dans le sevrage tabagique ?

    ROLE DETERMINANT DU MEDECIN VASCULAIRECHEZ LE PATIENT TABAGIQUE

  • MORTALITE ATTRIBUABLE AU TABAGISME Hommes Femmes30-69 ans> 70 ans30-69 ans> 70 ans

    Mortalit totale 19%18% 5% 5% 4 833 000 2 280 000 1 556 000 410 000587 000

    K poumon 77% 82% 44% 54% 848 000 Cardio vasc 24% 12% 6% 4% 1 690 000 848 000 476 000 143 000 223 000

    Ezzati M, Lopez AD. Lancet 2003: 362: 847-52

  • AOMI et tabacDepuis 1911.

    Claudication intermittente X 6 chez les gros fumeurs.

    Erb W. Munch Med Wochenschr 1911;2:2487.

  • AOMI et TabacPrincipal FDR dAOMI.RR AOMI >> coronaires et artres crbrales (TASC)

    50% 78% des AOMI sont attribuables au tabac.

    Willigendael E.M & al. J Vasc Surg 2004; 40:1158-65

  • AOMI et tabacAOMI se dclare 10 ans plus tt chez le fumeur. risque identique.Le taux damputation est X 2.

    Risque docclusion postopratoire des pontages aorto-femoraux X 3.

    Taux de permabilit 5 ans des portages sous inguinaux est divis par 2.

    Le taux de mortalit peri-opratoire x 5 par rapport aux patients non-fumeurs.

    Risque de coronaropathie x 4.TASC. J Vasc Surg 2000;31(suppl)S1-28

  • Teo KK, Ounpuu S, Hawken S. Lancet 2006; 368: 64758.Risk of AMI associated with type of tobacco usedOR for current smokers = 2.95 (95% CI 2.773.14)FilterNon filterBeediesPipes,CigaresChewChew+SmokeNeverOR(95%CI)

  • the use of sheesha was associated with

    an excess risk for MI with an

    OR of 2.16

    (95% CI 1.064.39)Teo KK, Ounpuu S, Hawken S. Lancet 2006; 368: 64758.

  • UN FACTEUR DE RISQUE CV PARTICULIER Frappe tt responsable essentiel et souvent isol des accidents coronaires aigus du sujet jeunes

  • UN FACTEUR DE RISQUE CV PARTICULIER Frappe tt, responsable essentiel et souvent isol des accidents coronaires aigus du sujet jeune

    Intervient sans vritable seuil ni dintensit, ni de dure de consommation, compte tenu des mcanismes mis en cause domins par le spasme et la thrombose, vritables starters des accidents coronaires aigus

  • INTERHEART: relation entre le nombre de cigarettes fumes par jour et le risque dinfarctus du myocarde

    ODDS RATIO 99% IC16842101-56-1011-1516-2021-2526-3031-40>40Nombre de cigarettes fumes par jour

  • Maladie coronaire Cancer du poumon

    Hommes RR 2.74 (2.07 3.61) RR 2.79 (0.94 8.28) Femmes RR 2.94 (1.75 4.95) RR 5.03 (1.81 13.98)

    * Ajust sur age, pression artrielle systolique, cholestrol total, triglycrides, activit physique de loisirs, BMI et taille.

    23 521 hommes et 19 201 femmes, gs de 35 49 ans, suivis depuis le milieu des annes 70 jusquen 2002 (Oslo study)Risque relatif de dcs* pour 1-4 cig/j par rapport aux non fumeurs Bjartveit K, Tverdal A Tob. Control 2005;14;315-320

    Health consequences of smoking 1-4 cigarettes per day Maladie coronaire Cancer du poumon

    Hommes RR 2.74 (2.07 3.61) RR 2.79 (0.94 8.28) Femmes RR 2.94 (1.75 4.95) RR 5.03 (1.81 13.98)

  • Tobacco use and risk of myocardial infarction in 52 countriesINTERHEART studyTeo KK, Ounpuu S, Hawken S. Lancet 2006; 368: 64758.Risk of AMI with increasing numbers of cigarettes smoked21 cigarettes smoked per day represents about 1.5 pack of cigarettes per day, associated with OR 6.007.00.OR(95%CI)84210.75

  • TABAGISME PASSIF ET RISQUE CORONAIREMta analyse: augmentation de 31% du risque de cardiopathie ischmique (RR IC 95% 1,21 1,41)* Barnoya J, Glantz SACirculation 2005; 111: 2684-98Effets sur le systme cardiovasculaire beaucoup plus importants que ceux attendus de la comparaison de lexposition relative des fumeurs actifs et passifs

  • Tobacco use and risk of myocardial infarction in 52 countriesINTERHEART studyTeo KK, Ounpuu S, Hawken S. Lancet 2006; 368: 64758.Risk of AMI associated with extent of exposure to second hand smokeSecond hand exposure (h per week)OR(95%CI)84210.75Never 1-7 8-14 15-21 >22Overall adjusted for smoking statusIn never smokersOR 1.24OR 1.62

  • Tabagisme passif et dysfonction endothlialeH Sumida et al. J. Am. Coll. Cardiol. 1998;31;811-815% de modification de diamtre des diffrents segments de lartre circonflexe par rapport ltat basal en rponse une injection intra coronaire de 100 mg dactylcholine chez des non fumeurs, des fumeurs passifs des fumeurs actifs

  • UN FACTEUR DE RISQUE CV PARTICULIER Frappe tt, responsable essentiel et souvent isol des accidents coronaires aigus du sujet jeune Intervient sans vritable seuil ni dintensit, ni de dure deconsommation, compte tenu des mcanismes mis en cause qui sont domins par le spasme et la thrombose, vritables starters des accidents coronaires aigus Dont la correction, en loccurrence larrt total, peut tre rapidement efficace avec le meilleur rapport cot/bnfice parmi les actions de prvention cardiovasculaire

    .

  • Baisse de la mortalit coronaire attribuable la modification des facteurs de risque en Grande Bretagne et au Pays de Galles entre 1981 et 2000Unal B, Critchley JA, Capewell S. BMJ 2005;331;614-19P IPII PI=83%PII=17%TABAC

  • BENEFICE EN PREVENTION SECONDAIRE Suivi de patients aprs infarctus du myocarde Dcs - 50% chez les fumeurs sevrs Aberg A et al. Br Heart J 1983; 49:416-22 Aprs pontage Risque de rintervention X 2,5 un an chez les fumeurs Voors AA et al Circulation 1996; 93: 42-7 Aprs angioplastieRisque dIDM et de dcs X 1,4 4,5 ans chez les fumeurs Hasdai D et al N Engl J Med 1997; 336: 755-61 Aprs infarctusRisque de dcs par troubles du rythme est augment chez les fumeurs Peters W et al J Am Coll Cardiol 1995; 26:1287-92

  • REDUCTION DU RISQUE DE DECES LIEE AU SEVRAGE CHEZ LES PATIENTS CORONARIENSMeta analyse de 20 tudes de 1978 2000 12603 Fumeurs suivi de 3 7 ans Sevrs Non Sevrs nb dcs nb dcs5659 104469441884 18,4% 27,1% RR (IC 95%) 0,64 (0,58-0,71) Critchley JA, Capewell S JAMA 2003: 290: 86-97

  • AOMI et tabac BENEFICE DU SEVRAGE

    Diminution de douleur au repos.

    Augmentation de 50 % du PM.

    Diminution du taux dintervention chirurgicale de 3 4 fois.Diminution du taux de mortalit pri-opratoire.

    Le pourcentage dIDM est 4 5 fois plus faibles.

    Le taux de mortalit 10 ans, est 4 fois moins important par rapport aux patients fumeurs.

    TASC. J Vasc Surg 2000;31(suppl)S1-28

  • ARRET DE LA CONSOMMATION DE TABACBnfice rapide - action sur la vasomotricit coronaire

    - action sur la thrombose

  • Le sevrage corrige totalement la dysfonction plaquettaire induite par le tabagisme dans un dlai de seulement 2 semaines.Evolution de lagrgabilit plaquettaire induite par lADP:

    chez les sujets A sevrs sur les 4 semaines (colonnes blanches)

    - chez les sujets B sevrs 2 semaines et reprenant leur tabagisme au 14me jour (colonnes noires). Morita H et al J Am Coll Cardiol 2005; 45: 589-94 27 tudiants volontaires, fumant > 15 cigarettes > 5 ansGroupe A: arrt total pendant 28 joursGroupe B: arrt total 14 jours puisreprise comme antrieurement

  • Tobacco use and risk of myocardial infarction in 52 countriesINTERHEART study. Teo KK, Ounpuu S, Hawken S. Lancet 2006; 368: 64758.Diminishing risk of AMI associated with quitting in former smokers, with never smokers as reference*ORs adjusted for sex, region, diet, alcohol, and physical activity.OR*(95%CI)CurrentsmokersFormer smokers ( years since cessation )3-5>5-10>10-15>15-20 >20 years84210.750.502.951.871.22

  • EFFET SUR LA SURVIE DUN SEVRAGE A LAGE DE 35-44 ANS OU DE 55-64 ANSIl y a toujours un bnfice arrter de fumermais plus on arrte tt, plus grand est le bnfice !Doll R, Peto R et al. BMJ 2004; 328: 1519-28

  • ARRET DE LA CONSOMMATION DE TABACCot ngligeable

    110 280 par anne de vie gagneEur J Cardiovasc Prev Rehabil 2006;13: 274-80

  • UN FACTEUR DE RISQUE CV PARTICULIER Frappe tt, responsable essentiel et souvent isol des accidents coronaires aigus du sujet jeune

    Intervient sans vritable seuil ni dintensit, ni de dure de consommation, compte tenu des mcanismes mis en cause qui sont domins par le spasme et la thrombose, vritables starters des accidents coronaires aigus

    Dont la correction, en loccurrence larrt total, peut tre rapidement efficace avec le meilleur rapport cot/bnfice parmi les actions de prvention cardiovasculaire

    Dont la prise en charge mdicale est malheureusement encore trs insuffisan