RAPPORT LAYMAN

Download RAPPORT LAYMAN

Post on 01-Apr-2016

217 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

PROJET LIFE + ESTUAIRES DU PAYS BASQUE

TRANSCRIPT

  • LIFE08NAT/E/0055

    RAPPORT LAYMAN

    SUR LE PROJET LIFE +ESTUAIRES DU PAYS BASQUE

  • 2Les espces exotiques envahissantes sont lune des principales menaces la conservation des habitats des estuaires du Pays Basque. Ces cosystmes sont fragiles et de plus en plus rares, contraints de supporter des pressions telles que lurbanisation, la pollution, lagriculture et llevage. Cependant, ils sont une source importante de biodiversit et jouent un rle essentiel dans lenvironnement en contribuant la rgulation hydrologique ainsi qu la prvention et lamortissement des inondations et des crues.

    Parmi les espces de flore envahissante des habitats des estuaires, le Baccharis halimifolia est lune des plus dangereuses. Originaire dAmrique du Nord, elle fut introduite sur la cte franaise au XIXme sicle, en tant que plante ornementale. Aujourdhui, on la retrouve sur toute la cte atlantique de lEurope, notamment de la Bretagne franaise aux Asturies espagnoles. Le littoral cantabrique en est envahi sur 300 kilomtres et on la retrouve dans tous les estuaires du Pays Basque. Cette plante a un impact principalement sur les habitats situs en zone de marais, de dunes et de falaises. Elle forme des masses denses qui remplacent intgralement la vgtation naturelle et modifient la structure de ces habitats, pourtant essentielle la conservation des espces animales et vgtales menaces.

    Le Gouvernement basque a commenc lutter contre cette espce envahissante au dbut des annes 2000, avec ltude de sa rpartition et de ses impacts dans la Rserve de la biosphre dUrdaibai et on ralisa alors les premiers projets-pilotes afin de lradiquer. Mais ce ne fut quen 2010, aprs la mise en place du Projet LIFE+ sur la restauration des habitats dintrt communautaire dans les estuaires du Pays Basque, que lon put raliser une action globale sur les principaux noyaux affects par cette espce envahissante.

    Le Baccharis halimifolia, envahisseur des estuaires.

    Cette espce prsente des caractristiques qui font delle une trs bonne envahisseuse :

    Une expansion rapide et une croissance pouvant atteindre 40cm en un an.

    Chaque plante femelle adulte peut gnrer jusqu 1,5 millions de graines lanne.

    Taux lev de germination des graines, qui restent viables au sol pendant deux ans.

    Rsistance des facteurs de stress comme la salinit, les inondations, la scheresse, le gel, etc.

    Grande capacit de repousse aprs la coupe ou les incendies, mme aprs lutilisation dherbicides.

    Modifie lenvironnement dans lequel elle stablit en favorisant

    la sdimentation dans les estuaires.

    LES MENACES SURLES COSYSTMESCTIERS

  • LES MENACES SURLES COSYSTMESCTIERS

    PROJET LIFE+ ESTUAIRES DU PAYS BASQUE Le projet LIFE+ ESTUAIRES DU PAYS BASQUE a pour objectif principal de restaurer les habitats affects par linvasion du Baccharis halimifolia dans trois estuaires du Rseau Natura 2000 au Pays Basque. En voici les objectifs spcifiques :

    Amliorer lenvironnement des habitats de plusieurs espces doiseaux migrateurs en favorisant les conditions de nidification et de repos.

    Dvelopper une action globale dans les estuaires du Pays Basque ayant un potentiel de rtablissement majeur.

    Appliquer les meilleurs procds obtenus dans les projets-pilotes et les diffuser une plus grande chelle pour aborder la problmatique dans les espaces Natura 2000 de la cte atlantique europenne allant des Asturies la Bretagne, en coordonnant et promouvant les actions.

    Sensibiliser les spcialistes, les tablissements grants et le public en gnral sur les menaces de lintroduction des espces exotiques envahissantes.

    FICHE DU PROJET

    Nom : LIFE 08NAT/E/0055 Restauration des habitats dintrt communautaire dans les estuaires du Pays Basque

    Acronyme : LIFE+ Estuaires

    Bnficiaire coordinateur : Ministre de lenvironnement et de la politique territoriale. Gouvernement Basque

    Bnficiaire associ : Ihobe, Socit publique de gestion de lenvironnement

    Budget : 1 852 825 euros

    Financement : 50 % Union Europenne et 50 % Gouvernement basque

    Dure : Janvier 2010 - Mars 2014

    Site internet : www.euskadi.net/life_estuarios

    Saviez-vous que...

    Le Programme LIFE est linstrument financier de la Commission europenne pour lenvironnement et la conservation de la nature. Depuis 1992, il a cofinanc plus de 3 954 projets et a contribu la hauteur de 3,1 milliards deuros. 3

  • LES ZONES CONCERNES PAR LE PROJET

    Saviez-vous que...

    Le Rseau Natura 2000 est un rseau despaces protgs au niveau europen cr dans le cadre de lapplication de la Directive Habitats et de la Directive Oiseaux. Dans lUnion Europenne, il protge plus de 18 % du territoire, tandis que dans la Communaut autonome du Pays Basque il en couvre 20 %, rpartis sur 58 zones.

    4

  • Rserve de la biosphre dUrdaibai (Rseau Natura 2000,

    Convention de Ramsar)

    Il sagit de lestuaire le mieux conserv de la cte basque, avec une superficie dpassant les 1 000 hectares, dont presque 300 hectares taient envahis par le Baccharis halimifolia, principalement dans la zone de lestuaire. Il sert de refuge des milliers doiseaux lors de leurs migrations saisonnires, qui ont pu bnficier de lamlioration de ltat de conservation de cet espace naturel.

    Marais de Txingudi-Bidassoa (Rseau Natura 2000, Convention de Ramsar)

    Situs au sein dun environnement relativement urbanis, les marais de Txingudi sont constitus de petites zones marcageuses telles que les Iles du fleuve Bidassoa. Leur conservation est due en grande partie leur inaccessibilit et ils abritent un chantillon vari de la vgtation des estuaires, bien que le Baccharis halimifolia se soit rpandu sur les digues et en marge de lestuaire, jusqu occuper plus de 40 hectares. .

    Estuaire du fleuve Lea (Rseau Natura 2000)Il sagit dun des plus petits estuaires qui joue pourtant un rle majeur dans la conservation de certaines espces de flore au Pays Basque. La superficie touche par le Baccharis halimifolia reprsentait peine 3 hectares, ce qui a favoris llimination complte de linvasion. 5

  • Les actions ralises dans le cadre du Projet LIFE+ ESTUAIRES DU PAYS BASQUE ont vis amliorer lenvironnement des habitats touchs. La majorit dentre eux sont des Habitats dintrt communautaire (Directive 92/43/CEE) mais dautres sont des habitats ncessaires la conservation des diverses espces de faune et de flore.

    Les jonchaies maritimes ou Juncus maritimus. Le buisson salin atlantique. Les lagunes littorales. Les formations dunaires. Les bois littoraux.

    Les marais roseaux salins ou secs, ou Phragmites Australis.

    La remise en tat de ces habitats et lamlioration gnrale de ltat cologique des estuaires contribue la conservation des espces doiseaux comprises dans la Directive Oiseaux (Directive 79/409/CEE) car ils constituent des lieux de repos, dalimentation et de nidification.

    Phragmite aquatique ( Acrocephalus paludicola*).Rousserolle turdode ( Acrocephalus arundinaceus). Hron pourpr ( Ardea purpurea).Butor toil ( Botaurus stellaris*).Blongios nain ( Ixobrychus minutus).Aigrette garzette ( Egretta garzetta).Gorgebleue miroir ( Luscinia svecica).Spatule blanche ( Platalea leucorodia).Balbuzard pcheur ( Pandion haliaetus).

    Carricern cejudo (Acrocephalus paludicola) .6

    PROTGER LES HABITATS ET LES OISEAUX DES ESTUAIRES

    Glaux martima

  • Saviez-vous que...

    Une tude rcente ralise lUrdaibai Bird Center indique que linvasion du Baccharis halimifolia touche les communauts doiseaux des marais roseaux car ils changent la structure de la vgtation. Cela favorise les espces forestires gnralistes mais influe galement sur les modles de repos et dalimentation des oiseaux migrateurs, dont un grand nombre est protg par la Directive Oiseaux.

    Carricern cejudo (Acrocephalus paludicola) .

    PROTGER LES HABITATS ET LES OISEAUX DES ESTUAIRES

    7

    Matricaria martima

  • 8LA PRIORIT : RADIQUER LA VGTATION ENVAHISSANTE ET RESTAURER LCOSYSTME

    Un problme, plusieurs solutions

    En associant des mthodes physiques et chimiques, des traitements ont t raliss sur une superficie de 300 hectares envahis par le Baccharis halimifolia. En comptant le premier traitement et les applications postrieures, on arrive un total de plus de 780 hectares traits. Plusieurs procds ont t utiliss afin de sadapter aux caractristiques des plantes et de lenvironnement :

    Extraction manuelle pour les exemplaires de moins de 75 cm de hauteur. 237 hectares ont t traits avec ce procd.

    Coupe et application dherbicide sur la souche laide dune brosse pour les exemplaires ne pouvant pas tre arrachs ou ayant fait des pousses. Au total, 192 hectares de nouveaux exemplaires et 272 hectares de repousses ont t traits.

    Dbroussaillement slectif des plantes femelles avant la saison de floraison pour viter la dissmination des graines dune anne sur lautre. 80 hectares ont t traits avec ce procd Urdaibai.

  • 9Indications pour le traitement du Baccharis halimifolia dans les estuaires

    Anticiper la floraison pour viter que les plantes adultes ne produisent et ne dissminent leurs graines.

    Planifier les actions en fonction des cycles biologiques des oiseaux et des autres espces.

    Prendre en compte les difficults propres ces environnements : dynamique des mares, accessibilit, conditions mtorologiques, etc.

    Prvenir la recolonisation par la banque de graines et la repousse des spcimens traits.

    Grer correctement les rsidus gnrs par llagage ainsi que les polluants.

    Compter sur la participation de toutes les administrations impliques, des spcialistes et de la population locale.

    Saviez-vous que...

    Au cours des trois annes du projet LIFE, plus de 570 000 spcimens adultes de Bacchar