Ostéomyélite métacarpienne : à propos d’un cas et revue de la littérature

Download Ostéomyélite métacarpienne : à propos d’un cas et revue de la littérature

Post on 28-Nov-2016

217 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Congrs annuel de la Socit francaise de chirurgie de la main / Chirurgie de la main 31 (2012) 376436 431

    Introduction. La face dorsale de la main reprsente une zone lective de brlurecompte tenu du rflexe de protection de la face et de la ncessit dutiliser lesmains pour se dfaire de lagent vulnrant. La dtersion des brlures profondesdes doigts entrsition osseuselorsque la cousiques de sauvdigital. Lobjegniques comMatriel et mdge moyendes doigts avordre dcroismajeur, puisproximales (tnant le pouce,brlures concInitialement adistale dun pau niveau de lLes patients ode substitut codeux temps oLvolution deTous les patiefonctionnellersultat esthtRsultats. Letion cutane dde plaie ou indamputation(044). Le sco 4,2 sur unedcevant), sopatients.Discussion.doigts pour cment lorsqueralisables.Cette techniqdu site donneuesthtiques etoptions chirurhttp://dx.doi.o

    P22TraitemenembrochaX. de Soras ,Service dorthChalles-les-EAuteur correAdresse e-ma

    Mots cls : PLes fracturespar le systmintriqus glissest gnrateurLe dplacemeavec une com

    Cette similitumanire de KLabord est mduites de partlongitudinale

    Nos premiers rsultats sont encourageants, placant cette technique au premierplan de nos indications pour ces fractures.

    .doi.o

    gesre ds , F.n , Ode chFranccorre

    e-ma

    s : Cturesynthlles sune pNice Kturesmme

    r allalage pcessar le s

    age codes d.ller pltalliqe pat

    aire dent p

    ls pas opet pen la trier recmobiltral adune Nichniqulation.doi.o

    ylratu

    i , Z. Ees

    de chcorre

    e-ma

    s : Otion.nt lesu de ltiel avtion.

    e tumre 4blancaine souvent une perte de substance cutano-tendineuse, une expo-et une ouverture des capsules articulaires. Lamputation simposeverture ne peut tre envisage. Actuellement, les techniques clas-etage consistent en lutilisation de lambeaux ou dempochementctif de cette tude est dvaluer lutilisation des substituts colla-me alternative chirurgicale dans cette indication.thodes. Huit patients (dix mains), sept hommes et une femme,53,4 ans (1887) prsentaient des brlures thermiques graves

    ec exposition articulaire (sept par flammes, un par contact). Parsant dexposition, les doigts atteints taient lindex, le pouce, lelannulaire et lauriculaire. Les articulations interphalangiennesous doigts longs confondus) taient les plus touches. Concer-larticulation interphalangienne tait la plus souvent atteinte. Les

    ernaient la main dominante pour cinq patients.prs dtersion, trois doigts carboniss ont t amputs, la phalangeouce et deux index, lun au niveau de la phalange moyenne, lautrearticulation mtacarpophalangienne.nt bnficis dune chirurgie de couverture associant lutilisationllagnique (Intgra) et dune greffe dermo-pidermique en un ou

    pratoires.la cicatrisation et les ventuelles complications ont t analyses.nts ont t revus par un oprateur indpendant avec valuationet esthtique (Quick Dash et chelle dvaluation de la qualit duique).recul moyen dobservation tait de 5,1 ans (0,510). La cicatrisa-

    es doigts tait acquise pour tous les patients. Aucune rouverturefection articulaire secondaire na t constate. Il ny a pas eusecondaire. Le score moyen du Quick Dash slevait 25,99re moyen de lchelle dvaluation de la qualit esthtique slevaitchelle 12 (0 pour aspect esthtique trs favorable 12 pour trsit un rsultat global jug acceptable trs favorable pour sept

    Lutilisation des substituts collagniques permet le sauvetage deses patients grand brls avec lsions digitales svres notam-lempochement ou les lambeaux sont impossibles ou difficilement

    ue offre plusieurs avantages : disponibilit, absence de morbiditr, et des gestes chirurgicaux moins lourds. La qualit des rsultatsfonctionnels obtenus pourrait tre compare celle des autres

    gicales.rg/10.1016/j.main.2012.10.144

    t des fractures de base de phalanges parge intra-focal

    P. de Mourgues , P. Massart , P. Pradel , J.-P. Urienopdie membre suprieur, Mdiple de Savoie,

    aux, Francespondant.il : xdesoras@gmail.com (X. de Soras)

    halange ; Fracture ; Brochesde la base des phalanges sont dun accs chirurgical difficile, barre extenseur complexe a ce niveau, compos de plusieurs feuilletsant les uns sur les autres. Tout abord chirurgical passant au traversdadhrences svres.nt fracturaire ressemble a celui dune fracture de pouteau colles,minution postrieure instable.de nous a inspir un traitement par embrochage intra focal a laapandji, avec les mmes principes mcaniques.inimal, une ou deux broches sont en gnral suffisantes, intro-et dautre du tendon extenseur au travers dune gnreuse incisionde la dossire pour permettre la mobilisation immdiate.

    http://dx

    P23CerclafractuJ. VogelL. StrataServiceFort-de-AuteurAdresse

    Mots clLes fracdostoslorsqueLors dnud des fracment cosuprieuLe cercde vis nsimplifieCe cerclet spiropatientsAfin daau fil mcas dundiaphysuniquemverrouilLes suitele poigndbuteAu dernlarc decontrola partirnud auvelle tecpas dabhttp://dx

    P24Ostomla littW. ZribH. KeskServiceAuteurAdresse

    Mots clIntroductiellemeau niveadiffrenObservapour unune fivglobulesrg/10.1016/j.main.2012.10.145

    isols au ls verrouills par Nice Knot dunee mtacarpienAlech-Tournier , M. Benassayag , J. Donatien , F. Duroux ,

    . Delattreirurgie du membre suprieur, SOS mains, CHU La Meynard,e, Martiniquespondant.il : jerome.vogels@gmail.com (J. Vogels)

    erclage ; Mtacarpien ; Nudde mtacarpiens peuvent faire appel diffrentes techniques

    ses lorsquelles sont dplaces (raccourcissement, bascule) ouaccompagnent de trouble de rotation ou de clinodactylie.rcdente tude nous avons montr lintrt de ladaptation dunot dvelopp initialement pour lpaule dans la prise en chargede mtacarpiens obliques longues et spirodes et plus globale-cerclage et haubanage pour lensemble des fractures du membrent de la clavicule P3.ar nud Nice Knot nous a permis de diminuer le nombreire, limiter lencombrement opratoire des daviers, et permis de

    ite fracturaire avant vissage.mbin lostosynthse par vissage des fractures obliques longueses mtacarpiens a montr son efficacit sur lensemble de nos

    us loin, en sinspirant de la technique dAl Qattan de cerclage isolue des fractures obliques longues et spirodes nous prsentons leiente de 70 ans, pris en charge pour une fracture oblique longueu cinquime mtacarpien, dplace avec trouble de rotation traitear quatre cerclages lEthibond 1 (1/2, 36 mm), avec des nudsr Nice Knot , sans aucun autre matriel.ratoires ont consist en une immobilisation par une orthse prenantdant trois semaines puis un relais par gantelet avec mobilisationoisime semaine.ul de six mois, la patiente ne prsentait pas de trouble de rotation,it en flexion tait de 250, une force de 86 % par rapport au ctu Jamar et un score de Quick Dash de 2,3.iconographie dtaille nous prsentons les tapes du cerclage pare Knot et les clichs propratoire et postopratoire, dune nou-e dostosynthse radio-transparente, biologique, ne ncessitantde matriel.rg/10.1016/j.main.2012.10.146

    ite mtacarpienne : propos dun cas et revue derellouze , A. Naceur , S. Sallami , M. Zribi , K. Ayadi ,

    irurgie orthopdique, CHU Habib-Bouguiba, Sfax, Tunisiespondant.il : naceur.abdesslem@planet.tn (A. Naceur)

    stomylite ; Mtacarpe ; DrainageLostomylite est une infection hmatogne qui touche essen-os longs surtout le fmur, le tibia et lhumrus. La localisation

    a main est exceptionnelle et peut poser le problme de diagnosticec dautres lsions surtout locales tels que les phlegmons.Nous rapportons le cas dun nourrisson de 18 mois qui consulte

    faction de la main droite avec des signes locaux dinflammation,0 voluant depuis quatre jours. Le bilan biologique a montr dess 14 000, une vitesse de sdimentation 80 et une CRP 92. La

  • 432 Congrs annuel de la Socit francaise de chirurgie de la main / Chirurgie de la main 31 (2012) 376436

    radiographie a montr une image ostolytique avec destruction des corticalesde M4. Lchographie a montr une collection chogne la face dorsale dela main en contact avec M4. Lexploration chirurgicale par un abord dorsal amontr un abmalade a bnattelle manchLvolution soltat gnraltoires au nivebonne fonctioDiscussion.tre voque savec retentissest le plus soupien court enhttp://dx.doi.o

    P25Retard dechez lenfaP. Jehanno ,Service de chRobert-DebrAuteur correAdresse e-ma

    Mots cls : FNous rapportpetite fille demobilit activsurvenue ldvelopp tanqui de plus mtemps avec gsatisfaisant surecul, le doigtCette observaque la plaquesance ne dpeet autres factetroubles de crddiffrenciatEn conclusiodurgences etindispensablevenir les trouirrversible.http://dx.doi.o

    Session GE

    CG01Nouvellesmusculo-alavant-brF. Bonnel a, Ja Laboratoireb IMM, cliniq

    Lanatomie ddans sa globamorphologie

    leur aponvrose. Les modalits de rducation seraient modifier pour intgrerlangle de pennation des fascicules et de leur aponvrose.Matriel et mthode. Lanalyse portait sur dix pices anatomiques formoles de

    laborectioniculesrocdn ses. Sue deet desn extuatresupe

    te quiion.es dees muprochctionimee restmodifin ouaux a

    les delogiquion.ducat.doi.o

    throilitsas

    PT, G

    desnomblitudexistanplexitgroupoup r de flier dacanis 191and dent dr Kab

    de cede laeptio.

    .doi.o

    mielongine a,toire2, Lile dorcs priost rompu dans les parties molles en regard de M4. Lefici, une dun lavage, un drainage et une immobilisation par une

    ette. Lexamen bactriologique a isol un staphylocoque aureus.us antiobiotrapie adapte a t marque par une amlioration dedumalade, une diminution des douleurs et des signes inflamma-

    au de la main. Au recul de trois ans, lenfant prsente une main den avec un quatrime mtacarpien court par rapport au ct oppos.La localisation mtacarpienne ostomylitique est rare. Elle doiturtout en cas de tumfaction douloureuse inflammatoire de la mainement sur ltat gnral. Le

Recommended

View more >