Oncocytome rénal multiple bilatéral Revue de la littérature à propos d’un cas

Download Oncocytome rénal multiple bilatéral Revue de la littérature à propos d’un cas

Post on 02-Jan-2017

216 views

Category:

Documents

2 download

TRANSCRIPT

Progrs en Urologie (2007), 17, 997-999 Oncocytome rnal multiple bilatral Revue de la littrature propos d'un cas Antonio VILLANUEVA PENA (i), Antonio ROCA EDREIRA (i), Enrique D E DIEGO R O D ~ G U E Z (21, Rafael H E R ~ N D E Z R O D ~ G U E Z (11, J. Luis GUTIRREZ BANOS (i), Carmen AGUILERA TUBET (1) (1) Servicio de Urologia. Hospital U. Marqus de Valdecilla, (2) Sewicio de Urologia. Hospital Comarcal de Laredo, Santandel; Cantabria, Espagne Nous prsentons le cas d'un patient g de 75 ans qui tait atteint d'un syndrome prostatique et dont le bilan chographique a mis en vidence de multiples Isions rnales bilatrales solides qui ont t confirmes par tomo- densitomtrie. II a t dcid de raliser une biopsie percutane bilatrale des masses. Le diagnostic anatomo- pathologique tait celui de tumeur cellules oxyphiles d'aspect oncocytaires, compatible avec des oncocytomes. Compte tenu du type histologique, de la multiplicit des Isions et du fait qu'aucune d'elles n'avait des dimen- sions suprieures 5 cm, il a t dcid d'adopter une attitude conservatrice, avec suivi rgulier qui n'a mis en vidence aucune modification de taille au cours d'un suivi de 4 ans. Malgr la prsentation relativement frquente de l'oncocytome rnal, nous n'avons connaissance que de 19 cas d'oncocytomes rnaux multiples bilatraux publis dans la littrature mondiale. Nous prsentons un nouveau cas et rvisons l'tat actuel de cette entit. Mots cls : rein, tumeur bnizne, oncocytomes. L'oncocytome rnal reprsente environ 6% de la totalit des triques sans activit miotique. Les cellules se groupent et forment tumeurs rnales. Il est prsum driver des cellules du tubule des tubules et l'un ou l'autre cordon solide, tout cela compatible contourn distal avec a un comportement bnin. avec l'oncocytome" (Figure 4). Il est estim que prs de 6% des oncocytomes peuvent tre bilat- Compte tenu de la multiplicit des Isions, de la taille, la plus gran- raux, soit de faon synchrone, soit de faon mtachrone, et se pr- de ayant un diamtre maximum de 4,5 cm, et le pronostic favorable sentant comme des lsions multiples. Cette entit morbide a reu le athbu ce type de tumeur, il a t dcid de maintenir une attia- nom d'oncoc~tomatose [Io]. Nous rapportons le cas, chez un mme de consema~ce avec suivi rgulier pendant quatre ans. 11 n'y a eu patient, d'oncocytomes rnaux multiples bilatraux. aucune modification des lsions durant le suivi. CAS CLINIQUE DISCUSSION Un homme g de 75 ans est adress notre consultation pour une Les oncocytomes ne sont pas des tumeurs spcifiques de l'appareil pollakiurie. I1 n'avait jamais eu d'hmaturie de urinaire (les glandes salivaires, les parathyrodes, les surrnales). lombalgies ou de fivre. La description initiale dans le tractus urinaire comme entit clinico- La cytologie urinaire et la radiographie du thorax taient normales. pathologique fut en 1976 par et 141. ~ ' t u d ~ par chographie a mis en vidence deux images L'oncocytome rnal typique est une tumeur drive des cellules du nodulaires du rein droit. Le rein gauche avait une autre lsion soli- tube collecteur [6] comportement bnin. Il n'y a pas lieu de les de hypochognique dans la zone msornale (Figure 1). confondre avec des zones de cellules granulaires osinophiles - . - Il a t dcid de raliser une tomodensitomtrie rnale qui a mis en vidence dans le rein droit quatre Isions nodulaires solides, avec hyperfixation du contraste, de 2,7 a 4,4 cm de diamtre, et deux Isions semblables situes au ple infrieur et msornal du rein gauche, de 2,4 et de 1 cm. Le foie tait normal et il n'y avait aucu- ne adnopathie rtropritonale (Figures 2 et 3.) modrment diffrencies dans des carcinomes rnaux [2]. Histolo- giquement, pour que la tumeur puisse tre considre comme un oncocytome, elle doit rpondre une srie de critres tels que la prsentation de noyaux homognes sans plomorphisme et tre compose exclusivement d'un seul type cellulaire et d'un nombre rduit de mitoses [8]. La distribution de ces cellules formant des Devant la dcouverte de lsions rnales bilatrales multiples, il a ManuScnt reu : mars 2007, accept : mai 2007 t dcid de raliser une biopsie chodirige bilatrale multiple Adresse : Dr, A, Pena, Vargas 47, 5o 6, des lsions rnales. 39010. Santander, Espagna e-mail : a.villa@ono.com Le rsultat anatomopathologique a t : "noformation constitue Ref : VILLANUEVA PESA A., ROCA EDREIRA A., DE DIEGO RODR~GUEZ E., par de grandes granulaire et osi- HERN*NDEZ RODR~GUEZ R., GUTIRREZ BANOS J.L., AGUILERA TUBET C. nophile et noyau hyperchromatique avec des variations volum- Prog. ~ r o l . , 2007, 17,997-999 A. Villanueva Pena et coll., Progrs en Urologie (2007), 17, 997-999 Figures 1. Echographie rnale : deux images modulaires polaire et Figure 4. Anatomie pathologique : "grandes cellules, cytoplasme msornale du rein droit granulaire abondant et osinophile et noyau hyperchromatique sans activit miotique. Les cellules se groupent et-forment des tubules et - . l'un ou l'autre cordon solide, tout cela compatible avec I'oncocyto- me". nids, des tubules ou des trabcules est caractristique de l'oncocy- tome. Dans la plupart des cas, l'oncocytome est asymptomatique et est de dcouverte accidentelle au cours d'tudes urologiques ralises pour d'autres raisons. La smiologique radiologique est atypique. Cependant, des tumeurs ayant un aspect homogne, sans zone d'hmorragie ou de ncrose, sans invasion des structures voisines et ayant une zone d'attnuation centrale en toile en tomodensitomtrie suggrent un oncocytome rnal. L'image en "roue dente" est plus typique l'ar- triographie. La nphrectomie totale tait le traitement standard face toute masse rnale et la chirurgie conservatrice tait rserve aux cir- constances spciales (rein unique, lsions rnales bilatrales ou des patients ayant une fonction rnale altre). Cependant, le pronostic favorable de cette tumeur a fait modifier l'approche initiale de cette lsion. Actuellement, la nphrectomie partielle s'est avre comme tant l'option de traitement la plus accepte [6, 81 En cas de lsions multiples ou bilatrales une biopsie peut tre indi- que [2, 81. Il existe, cependant, une controverse quant la fiabili- t diagnostique de ce procd. En effet, il peut exister une difficul- t pour distinguer les oncocytomes des zones osinophiles de car- cinomes rnaux ou un carcinome chromophobe. Il a t dcrit la "transformation oncocytique in situ" comme tant la transition d'un tissu rnal normal des tubules tapisss de cellules oncocytiques vers l'hyperplasie oncocytique nodulaire foyers multiples comme origine possible de la multiplicit tumorale. En plus de notre cas, nous n'avons connaissance que de dix neuf autres cas d'oncocytome rnal multiple bilatral non associs pas au syndrome Birt- Hogg-Dubb 11-3, 5 ,7, 9-1 11. Dans ces cas il a t ralis des nphrectomies simples [6, 111, ds nphrectomies bilatrales [5], des nphrectomies partielles [2, 61, des nuclations [I l] , des biopsies percutanes 171, des biopsies Figures 2 et 3. TDM. quatre lsions nodulaires solides du rein droit Ouvertes 13, 91. et deux lsions similaires du ple infrieur et msornaies du rein Dans notre cas, la multiplicit des Isions dont aucune n'avait des gauche dimensions suprieures 5 cm, et le diagnostic la biopsie, il a t A. Villanueva Pena et coll., Progrs en Urologie (2007), 17, 997-999 dcid d'adopter une attitude de surveillance. Durant les 4 ans de suivi, il n'y a eu aucune modification des tumeurs. CONCLUSION A notre avis, compte tenu du pronostic favorable de l'oncocytome rnal, la surveillance troite avec un contrle radiographique sri doit tre value comme une option chez les patients ayant des localisations multiples, tout spcialement pour les patients risque chirurgical. Cependant les patients jeunes avec des tumeurs multiples, dans le cas de l'oncocytose ou associs au syndrome Birt-Hogg-Dubb, doi- vent tre oprer compte tenu du risque volutif ou d'adnocarcino- me rnal associ. REFERENCES 1. AL SALEEM T., CAIRNS P., DULAIMI E.A., FEDER M., TESTA J.R., UZZO R.G. : The genetic of renal oncocytosis : a possible model for neo- plastic progression. Cancer Genet. Cytogenet., 2004 ; 152 : 23-28. 2. HOLMES S., RICKARDS D., KIRBY R. : "Multifocal bilateral oncocyto- mas". Br. J. Urol., 1993 ; 71 : 484-485. 3. HUNT H., TUDBALL C., SUTHERLAND R. ET AL. : "Bilateral renal oncocytomas: a case report". J. Urol., 1983 ; 129 : 1220-1221. 4. KLEIN M.J., VALENS1 Q.J. : "Proximal tubular adenomas of kidney with so called oncocytic features : A clinicopathologic study of 13 cases of a rare- ly reported neoplasm". Cancer, 1976 ; 38 : 906-914. 5. LEROY X., LEMAITRE L., DE LA TAILLE., HAZZAN M., DELEPAUL B., COUTURIER J., GOSSELIN B. : Bilateral renal oncocytosis with renal failure. Arch. Pathol. Lab. Med., 2001 ; 125 : 683-685. 6. LYZAK J., FARHOOD A., VERANI R. : "Intracytoplasmic lumina in a case of bilaterally multifocal renal oncocytomas". Arch. Pathol. Lab. Med., 1994; 118 : 275-280. 7. MEAD G., THOMAS L., JACKSON J. : "Renal oncocytoma : report of a case with bilateral multifocal oncocytomas". Clin. Imaging, 1990 ; 14 : 231-234. 8. NEUZILLET Y., LECHEVALLIER E. : Adnome oncocytaire rnal. Prog. Urol., 2006 ; 16 : 105-111. 9. SHAH Y., PERAKH N., NAYAK P.K. : "Renal oncocytoma associate with diffuse lymphoma" Urology, 1983 ; 22 : 3 14-3 17. 10. WARFEL K., EBLE N. : "Renal oncocytomatosis". J. Urol., 1982 ; 127 : 1179-1180. 11. ZHANG G., MONDAL., WASSERMANN. ET AL. : "Bilateral renal onco- cytoma : report of 2 cases and literature review". J. Urol., 1985 ; 133 : 84- 86. SUMMARY Bilateral multiple renal oncocytoma. Case report and review of the literature. The authors report the case of a 75-year-old man presenting with pro- static syndrome. Ultrasound assessment revealed multiple bilateral solid renal lesions that were conjrmed by computed tomography. It was decided to perform bilateral percutaneous biopsy of the masses. The histological diagnosis was that of oxyphilic adenoma with an oncocytic appearance compatible with oncocytoma. Zn view of the his- tology and the multiple lesions, none of which was larger than 5 cm, it was decided to perform watchful waiting which did not reveal any change in size with a follow-up of 4 years. Although renal oncocytoma is relatively frequent, only 19 cases of bilateral multiple renal oncocy- tomas have been published in the world literature. The authors present a new case and review the current state of this entity. Key Words : adenoma oxyphilic, kidney neoplasms.

Recommended

View more >