mythes et réalités sur l’économie sociale

Download Mythes et réalités sur l’économie sociale

Post on 18-Jan-2016

27 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Mythes et réalités sur l’économie sociale. 1. Les entreprises d’économie sociale ont toutes comme mission de lutter contre la pauvreté. Vrai  Faux. 2. Les entreprises d’économie sociale ont toujours besoin de l’État pour survivre. Vrai  Faux. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Mythes et ralits sur lconomie sociale

  • 1. Les entreprises dconomie sociale ont toutes comme mission de lutter contre la pauvret.VraiFaux

  • 2. Les entreprises dconomie sociale ont toujours besoin de ltat pour survivre.VraiFaux

  • 3. Les entreprises dconomie sociale offrent des produits de moindre qualit que les autres. VraiFaux

  • 4. Les entreprises dconomie sociale survivent moins facilement que les entreprises prives.VraiFaux

  • 5. Comment distingue-t-on une entreprise dconomie sociale dun organisme communautaire ?Par sa popularitPar ses activits marchandes(parce quelle vend des produits ou services)Par son statut juridiquePar sa certification

  • 6. Quest-ce quune conomie plurielle? Une conomie o il y a plusieurs entreprisesUne conomie familialeUne conomie o il y a des entreprises prives, des entreprises publiques et des entreprises dconomie sociale

  • 7. La consommation responsablerepose notammentsur :Ne pas boire et conduirepargner en achetant dans les magasins 1$Rduire sa consommationAcheter des produits et des services dentreprise dconomie sociale

  • 8. Les entreprises dconomie sociale ont une gestion dmocratique. Cela signifie que:Chaque membre a un droit de voteToutes les dcisions sont prises lunanimitTous les membres de lentreprise participent aux dcisions du conseil dadministration

  • 9. Un membre fondateur dune entreprise dconomie sociale veut sacheter un chalet pour ses loisirs personnels. Pour trouver largent, peut-il vendrelentreprise dconomie sociale?Oui, puisquil fait partie des membres fondateurs, il a la possibilit de vendre lentrepriseNon, puisque lentreprise est une proprit collectiveOui, puisque le chalet quil veut sacheter est une habitation conergtique

  • 10. Limpact conomique de lconomie sociale au Qubec est:MinimeA un poids conomiqueplus important que le domaine de la constructionquivalent au domaine manufacturier

  • 11. Identifier les entreprises dconomie sociale parmi ces choix.CommunautoCentre de la petite enfanceles petits amisLe Cirque du SoleilCooprative dhabitationAu bon tempsLa TohuBibliothque et Archives nationales du Qubec

  • 12. Les entreprises dconomie sociale occupent seulement des marchs dlaisss par les entreprises prives:VraiFaux

    Mythes et ralit sur lconomie sociale

    Objectifs: Ce quiz permet de vrifier la comprhension de certains concepts lis lconomie sociale. Il vise aussi aborder certains mythes ou prjugs souvent vhiculs au sujet de lconomie sociale afin de donner lheure juste. Il permet galement de faire ressortir les diffrences entre lconomie sociale et dautres concepts apparents.

    Public: Les jeunes de 18 35 ans

    Droulement: Avant de proposer cette animation, il est recommand de faire une activit sur lconomie sociale afin dintroduire les concepts de base auprs des participants. Loutil Pecha Kucha a t conu pour en expliquer la dfinition et servir dintroduction.

    Vous pouvez choisir 4 5 questions, selon votre inspiration.

    Au deuxime clic de souris, sur une mme diapo, la ou les bonnes rponses seront soulignes. Les rponses dtailles apparaissent dans la fonction page de commentaires, en-dessous de limage. Les rponses sont dtailles pour que lintervenant soit en mesure de fournir des explications aux participants. Vous pouvez reformuler ces explications votre guise et les adapter votre public. Deux sites Internet peuvent servir de rfrences aux intervenants pour la prparation de cette activit: economiesocialequebec.ca etwww.chantier.qc.ca

    Vous pouvez faire lire les questions par les participants et leur demander dchanger au sujet de leurs rponses. Cela peut favoriser une plus grande participation.

    Matriel: Une copie imprime des questions (sans les rponses) pour chacun des participants ou le diaporama du quiz, accompagn du matriel ncessaire pour le projeter (cran, projecteur et ordinateur portatif). Un accs Internet peut bonifier lactivit en permettant aux participants de consulter le rpertoire des entreprises dconomie sociale (economiesocialequebec.ca).

    Dure: Avec 4 5 questions, vous pouvez compter de 15- 20 minutes

    Note : Dans cette publication, le genre masculin est utilis sans discrimination dans le seul but dallger le texte.Rponse: b

    Explications: Pour certaines entreprises dconomie sociale, la lutte la pauvret et linsertion lemploi font partie de leur mission. Toutefois, ce nest pas le cas de toutes les entreprises et ce nest pas un critre pour faire partie de lconomie sociale. La mission dune entreprise dconomie sociale peut tre aussi varie que les besoins des communauts. Pour en savoir plus, consultez le Guide de rfrence la section VIII.

    Les entreprises dconomie sociale peuvent crer des emplois pour des personnes vivant des problmes dinsertion, mais aussi pour des personnes scolarises et ce, dans de nombreux secteurs demploi. Lconomie sociale, cest pour tout le monde.

    Pour en savoir plus sur la varit des missions remplies par des entreprises dconomie sociale, consultez le Guide de rfrence la section VI.2. Rponse: b

    Explications: Les entreprises dconomie sociale ont souvent plusieurs sources de financement.

    Selon une tude ralise en 2009 en Mauricie[1], 34 % des revenus des entreprises dconomie sociale proviennent de subventions et 66 % de la vente des produits ou services. Dans plusieurs cas, les subventions reues par les entreprises dconomie sociale sont verses une seule fois ; elles ne reviennent pas chaque anne et souvent ce sont de petits montants qui les aident mettre un nouveau projet sur pied.

    Dans certains cas, le soutien financier est li lintgration en emploi de personnes marginalises. Dans dautres cas, il y a un financement rcurrent, mais il ne sagit pas de subventions, il sagit plutt dachats de services.

    Il existe des secteurs dactivits o ltat paie, anne aprs anne, une partie des services offerts par les entreprises. Par exemple, ltat paie une partie des services offerts par les Centres de la petite enfance (CPE), pour que la population ait accs des services de garde. Mais il ne faut pas oublier que ltat achte aussi des services de garde offerts par certaines garderies prives. De la mme faon, ltat achte les services des entreprises qui font lentretient des routes. Donc, ltat passe des contrats avec des entreprises parfois prives, parfois collectives. Ces contrats font en sorte quil paye pour des services offerts la population, mais les montants pays ne correspondent pas des subventions verses aux entreprises.

    Pour en savoir plus ce sujet, voir le Guide de rfrence la section IX. [1] Lequin, Morissette et OCain. (2009). Portrait des entreprises en conomie sociale de la Mauricie. Trois-Rivires. Universit du Qubec Trois-Rivires.3. Rponse: b

    Explications: Les entreprises dconomie sociale crent des produits et des services qui rpondent aux besoins de leurs membres et/ou de la communaut. Les clients ou usagers participent souvent aux dcisions prises au sein des entreprises dconomie sociale. Ils sassurent ainsi que les produits rpondent leurs besoins et quils sont de bonne qualit. 4. Rponse: b

    Explications: Les entreprises collectives ont une dure de vie beaucoup plus longue que les entreprises prives. Des tudes effectues par le ministre du Dveloppement conomique, de lInnovation et de lExportation du Qubec dmontrent que les coopratives ont un taux de survie deux fois plus lev que celui des entreprises prives aprs 10 ans (44,3% pour les coopratives et 19,5% pour les entreprises prives). Cela signifie donc quaprs 10 ans dexistence, il y a 25% plus de coopratives que dentreprises prives qui existent encore. Ainsi, les entreprises dconomie sociale, davantage ancres dans leur milieu, survivent mme mieux que les entreprises prives5. Rponse: b

    Explications: Les organismes communautaires vendent peu ou ne vendent pas de produits et services. Ils ont peu dactivits marchandes, ce qui signifie quils offrent leurs services gratuitement ou faible cot. Les entreprises dconomie sociale rpondent des besoins par la vente de produits ou de services et doivent tre rentables. Ces produits et services peuvent aussi tre offerts faible cot, mais les entreprises doivent atteindre la rentabilit. Les clients des entreprises dconomie sociale peuvent tre des individus, des organismes, des entreprises et mme des gouvernements et des municipalits.Pour en savoir plus, consultez le Guide de rfrence la section II.6. Rponse: c

    Explications: Dans le portrait socioconomique du Qubec, il y a trois types dentreprises : les entreprises prives traditionnelles, qui appartiennent des individus, les entreprises publiques, qui appartiennent au gouvernement et les entreprises dconomie sociale, qui appartiennent collectivement un ensemble de personnes. Lconomie sociale occupe environ 8% du PIB. Pour en savoir plus, consultez le Guide de rfrence la section III.7. Rponses c et d

    Explications: Comme consommateur, on peut choisir des biens et des services qui ont le plus dimpacts positifs sur la qualit de vie de ceux qui ont travaill les produire, sur lenvironnement et sur le bien-tre gnral de la population. Voil ce quest la consommation responsable. Consommer moins en fait aussi partie. Consommer des produits ou des services provenant dentreprises dconomie sociale en fait galement partie puisque ces entreprises priorisent le dveloppement dune conomie plus juste et favorisent le dveloppement local durable.Pour en savoir plus, consultez le Guide de rfrence la section X.8. Rponse: a

    Explications: Tous les membres dune entreprise dconomie sociale peuvent lire le conseil dadministration, et ce, lors de lassemble gnrale annuelle. Ces administrateurs lus sont alors chargs d'assurer le bon fonctionnement de lentreprise. Par contre, les dcisions ne sont pas toutes prises ncessairement lunan