Madfred Angling le Mag ' 4

Download Madfred Angling le Mag ' 4

Post on 03-Mar-2016

218 views

Category:

Documents

6 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

4 me opus du magazine en ligne de pche au coup 100% gratuit, crit par des pcheurs pour des pcheurs. www.madfred-angling.com

TRANSCRIPT

  • 2

  • EDITO

    Bonjour tous,

    Avant toute chose, je tiens vous prsenter tous mes meilleurs vux pour cette nouvelle anne quicommence. Quelle vous apporte tout ce dont vous avez besoin, envie, rv.Une superbe sant de fer, quivous permettra daller au bord de leau et passer avec les vtres de superbes moments de bonheur.Pour ma part, ce dbut danne a t marqu par diverses choses qui mont tantt fait sourire, tantt laiss ungot amer, qui devient un peu trop habituel dans notre passion. Je ne garderai que le meilleur de cesinstants, savoir entre autres le plaisir que vous mavez fait en me permettant de macheter un superbeappareil photo REFLEX grce des dons qui mont tous fait chaud au cur. Je tiens prciser que cetteinitiative que je trouvais un peu dlicate au dpart provient de la volont de certains lecteurs et passionns demaider dans mon travail qui est et restera pour ce magazine et sur mon site 100% gratuit. Avec ces donsscellant un partage et une amiti toute preuve, jai donc pu macheter un nouvel outil de partage, qui mepermettra de partager encore plus avec vous. Merci du fond du cur !Pour ce numro 4 de Madfred Angling le Mag, jai souhait un retour aux sources. Un retour en arrire loin detout le blingbling englobant parfois la pche de nos jours, vers lessence mme de la passion. Jai intgr pource numro un peu de jeunesse en vous prsentant Alex Smith, clbre blogger anglais qui avec son frre Carlcontribue au mdia anglais Anglers Mail et possdent une chaine Youtube pleine de fraicheur et de passion.Cest un tout jeune pcheur que je remercie nouveau pour son sens du partage. Egalement dans nos colonnesce moisci, Ben Ward, jeune pcheur qui fait galement du guidage de pche en Angleterre o il est trsrespect malgr son jeune ge. Il nous dvoile une de ses tactiques pour prendre de grosses brmes en lac.Mark qui est de retour, pour nous prsenter une faon un peu diffrente de prendre des carpes en rivire, TheSweetcorn Kid, qui quant lui va vous rajeunir en vous prsentant ses chers goujons et autres petits poissonsde rivire, dans un reportage qui plairait un plus puriste des anglais.Gareth va nous prsenter sa vision des choses sur les appts pour le barbeau et Russ une pche massive debrmes avec trs peu deschesUn numro assez riche, vari, loin des pches de carpodromes que lon retrouvera un peu plus tard en saison,et qui je lespre vous ravira !Voil donc ce numro 4, qui sera suivi dautres numros, dans la mme optique de gratuit et de partage .Sachez que je ne fais pas que cela dans la vie, que jai aussi une famille et que tout ce que je fais pour la pcheest sur mon temps libre, le soir, la nuit, quand je peux.Cela explique un peu le temps de production dun tel Mag, que je fais seul avec les moyens du bord sur unsimple PC.mais quel plaisir quand un numro sort et que vous le lisez.A bientt mes amis !

    Madfred 3

  • 4

  • Il y a quelque chose pluttrafrachissant et vivifiant de ne pasprendre le chemin connu, au lieu demarcher sur celui qui est envahi etfamilier, nouveaux chemins que jai prsent emprunt pour mes derniressorties de pches, afin dajouter deuxnouvelles zones sur deux rivires quejavais peu pches dernirement.Jai emprunt cette nouvelle voie munidune seule canne, un tapis derception, un petit sac dos et un petitcarnet pour noter mes remarques,matriel minimaliste et dautant plusagrable pour ce petit voyage rder,profitant de comprendre et analyser lesdiffrentes zones sur ces cours deau etmandres hivernaux.Les deux voies ont une plthore decaractristiques allchantes , chacunevous appelle pour essayer dattraperquelque poisson, mais cette occasion,la rivire tait basse et claire, le gravierdu fond bien visible sur de nombreuxpostes dune profondeur de 30centimtres maximum sur bien dessecteurs, mais galement complts pardes endroits plus profonds et desberges sauvages .

    Beaucoup de postes ont t analyss,o le chevesne a t particulirementtimide et pas trs mordeur. J'aifinalement continu mon chemin versune belle zone la recherche de

    branches immerges, o la rivire taitjonche darbres surplombant les eaux,dversant leurs feuilles et leursbranches intervalles rguliers sur lesberges ombrages, laissant apparaitreun kalidoscope de motifs et decouleurs tout au long de la rivire. Cesecteur semblait parfait.Un superbe ver de terre allait treimmerg en qute dun magnifiquepoisson, jtais assis ct dun arbrecreux, sirotant une tasse de cafsalvatrice aprs ces efforts. Une journesuperbe, trs active et intressante,

    durant laquelle javais furtivementcrois un renard assis dans le tronccreus par lge, dun arbre ternel,rencontre que lon ne fait pas tous lesjours et qui ma laiss sans voix,oubliant mme de prendre cet instantmagique en photo !Jtais ici pour prendre un chevesne, etje n ai pas t du, la riviremapportant sur un plateau de verdureun superbe poisson, en parfaitecondition et qui a chrement vendu sapeau .

    5

  • Ces poissons ne se laissent pas prendrefacilement, ce qui rend chaque priseencore plus apprcie, aussi grce leur forme parfaite.Vers 15H, alors que le jour baisse vite cette priode de lanne, jai dcid detenter ma chance un peu plus en avalsur une autre zone intressante,prsentant de superbes conditionsnaturelles sur les deux rives, monsentiment en apercevant ce poste tait

    que celuici avait le potentiel pourmamener un plus beau poisson encore.

    Hlas , il ne devait pas en tre ainsi etla pnombre arrivant grands pas, iltait temps de prendre le chemin de lamaison. Une superbe journe quimincitait revenir au plus vite.Ma prochaine sortie allait se faire sur lapetite sur de cette rivire, pas

    beaucoup plus large, dote decaractristiques similaires, un peu plusloin.Le plan de bataille tant de cibler laperche et le chevesne, jai apport avecmoins une quantit de pain de miepulvris, mlang du son et auqueljincorpore un extrait damande enadditif .C'tait un jour gris mais doux compte

    tenu de la priode de l'anne, j'avaisdcid de m'installer un endroit assezsimilaire ma prcdente sortie, et unmontage comprenant un plomb lger ettermin par un bas de ligne esch dungros ver juteux tait sur le fond, boostpar un amorage lger mais suffisant,constitu dun saupoudrage lger demon mlange.

    6

  • C'tait un bel endroit, juste ct ducourant principal, comportant quelquesracines darbres creux, semblantpouvoir abriter quelques perches etchevesnes, et il ne me fallu paslongtemps pour piquer ma premire zbre , petite certes, mais laperfection en miniature, suivie duneseconde un peu plus grande, maistoujours pas de monstre.Plus tard dans la journe j'ai commenc remarquer des signes qui rvlentquelque chose nageant entre lesracines. De petites bulles clataient lasurface, lentement mais srement, detemps en temps, qui me firent penser une brme ou une carpe.

    Il ne fallut pas longtemps pour que jedcouvre lauteur de ces bulles, avec depetits tremblements sur le scion Plocploc ploc suivis dune touche subitemais brutale, le poisson gagnantimmdiatement le courant, faisantchanter le moulinet quipant la canneque javais prsent en main, sansferrer, tant la violence du dpartmavait glac le sang. Vous savez, cesmoments o lon ne fait pas le fier,tentant de brider le poisson pour viterquil ne se tanke dans les racines, maiso ladrnaline vous rchauffe le boutdes doigts et la nuque, lors dun combatpique qui vous donne un sourirecrisp. Aprs beaucoup un combat

    formidable, qui ma assch la bouche,jai finalement gliss dans le filet demon puisette une superbe carpecommune, en parfaite conditions.

    Un corps muscl, superbe, sans aucunemarque ou cicatrice, la boucher dureintacte et vierge de toute piqure hormiscelle de mon hameon, ma premirecarpe sur cette rivire, qui ma remplit

    de joie, je vous le laisse deviner !

    Aprs avoir rcupr de ce combatlourd sur une canne lgre, et ayantdeux cygnes trs fougueux qui se sontinstalls sur le coup, j'ai pens qu'ilvalait mieux le laisser se reposer etessayer un autre endroit en amont, unezone o il y avait quelques buissonssitus le long de la rivire ,

    7

  • probablement de bons spots pour laperche et le chevesne. Aprs quelquesfrondes dasticots en amont et un lancerde mon montage, lattente reprenait, lesourire aux lvres, fier et heureuxdavoir fait le job . Aprs un peud'intrt marqu par dindsirablesvairons, j'ai finalement obtenu unetouche plus positive, qui allait se solderpar la capture dun superbe chevesne.

    On pourrait dire que ce chevesne avaitlme dun guerrier, il en avait dailleurs

    lapparence, cause dun flanc amochpar un quelconque combat avec lanature ou un prdateur, prsentant uneblessure conscutive vraisemblablementde lattaque dun brochet assez rcente,des signes de morsures entachaient larobe dlicate de ce superbe poisson etMaitre Esox devait tre dune tailleassez consquente pour sattaquer untel chevesne. Malgr cela, ce dernier acombattu vaillamment, et je doisavouer que de voir cette blessure madonn lide quil ne serait pas idiot de

    sortir mes cannes brochet sur cesecteur de rivire, lors dune prochainesortie.La soire arrivant, la tempraturedescendait et jai dcid de revenir surmon premier poste que javais laisserreposer. Ce dplacement de nuit avaitt mouvement, et jtais enfin assis contemple la douce lueur de lIsotopeDrennan, avec un sentiment decontentement.

    8

  • C'est peuttre l'ge ou toutsimplement les isotopes en gnral ,mais les regarder fixement pendant delongues minutes vous laisse unelumire transversale dans le fond delil et apparaissent alors une multitudede touches fantomes, lisotopecommenant me jouer des tours car ilma sembl quil ait boug trslgrement vers la gauche , puis arrt, je me suis frott les yeux de nouveauet bien sr , une lumire persistanteapparaissait, ce ballet a dur dixminutes avant que le scion de pliefranchement vers la rivire, me faisantbasculer en arrire sur mon assise,surpris par une telle touche.Un ferrage efficace fut ma rponse, etle poisson