littérature & société

Download Littérature & Société

Post on 07-Jan-2016

20 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Mythe, Utopie & Contre-Utopie. Littrature & Socit. Sujets. Utopies & Contre-utopies clbres dans la littrature, les films et la peinture. Quelles sont les fonctions des films et romans danticipation ? Mystification ou Rflexion sur le Monde ? - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Littrature & SocitMythe, Utopie & Contre-Utopie

  • SujetsUtopies & Contre-utopies clbres dans la littrature, les films et la peinture.Quelles sont les fonctions des films et romans danticipation ? Mystification ou Rflexion sur le Monde ?Mtropolis, le clbre film danticipation de Fritz Lang (1927)De lutopie la dystopie travers les romans danticipation du XXme sicle (dfinitions des termes et illustrations)Le Mythe de lge dor dans la littrature cantique : Hsiode, Ovide, Tybulle (rappel mythologique).

  • BibliographieLes plus grands romans danticipationLe Meilleur des Mondes, (1932) Aldous HuxleyFahrenheit 451, (1955) Ray BradburyLa Route, (2008) Cormac McCarthy (livre et film)Ravage (1943) & La Nuit des Temps (1968), R. BarjavelLa Ferme des Animaux (1945 ) & 1984 (1949) de G.OrwellLa Guerre des Mondes, (1898), H.G. Wells (film 2005 de Spielberg)

  • Utopies & Contre-utopies clbres dans la littrature la peinture et le cinmaPar : Timothe Don & Arthur Bongrain, S4

  • IntroductionDe grands crivains, ont prsent des socits idales, du dbut de l'Antiquit (Hsiode travers le mythe de l'ge d'or: Les Travaux et les jours) jusqu' nos jours, avec notamment les auteurs clbresd'anticipation du XXme et XXI me sicle, qui nous font dcouvrir par leurs crits des mondes utopiques ou au contraire dystopiques.Leurs oeuvres ont souvent une porte moralisatrice, ces-dernires exploitent les vices de notre socit et nous mettent en garde vis vis de ces dfauts.Le thme de l'utopie et de la dystopie est galement prsentdans la cinmatographie ainsi que dans l'art pictural.Nous allons donc tudier en quoi la veine d'inspiration que sont les utopies et les dystopies est prsente travers la littrature, le septime art et la peinture.

  • Quest ce quune utopie ?Dans le langage courant, "utopique" veut dire impossible ; une utopie est une chimre, une construction purement imaginaire dont la ralisation est, a priori, hors de notre porte. Or, paradoxalement, les auteurs qui ont cr le mot, puis illustr le genre littraire invent par Thomas More en 1516, avaient plutt pour ambition d'largir le champ du possible. L'utopie se caractrise par un recours la fiction qui consiste dcrire une socit idale dans une gographie imaginaire. L'panouissement du genre utopique correspond une priode o l'on pense que, plutt que d'attendre un monde meilleur dans un au-del providentiel, les hommes devraient construire autrement leur systme politique et social pour venir bout des vices, des guerres et des misres, on peut citer Candide de Voltaire .Les descriptions que ces ouvrages proposent, font voir des cits heureuses bien gouvernes, visant suggrer leurs lecteurs que d'autres modes de vie sont possibles.

  • Du nom propre Utopia au nom commun Alors que le terme suggre quelle est sans-lieu, la socit imagine par thomas More serait situe aux confins du Nouveau Monde.Bientt, le genre littraire inaugur par More se diversifiera et l'on verra apparatre des eutopies (du grec eu, "bien"), des dystopies (du grec dus, exprimant une ide de difficult, de trouble), des utopies satiriques ou critiques, des anti-utopies, des contre-utopies Ds le XVIIIme dans lEldorado, pisode clbre de Candide, lutopie prsente en fait la critiques des institutions de lpoque.Ce n'est qu'au milieu du XIXe sicle que le sens courant actuel s'impose et que l'utopie en vient dsigner un projet politique ou social qui ne tient pas compte de la ralit (irrel donc). En tmoignent les synonymes donns par le Petit Robert l'article "utopie" : chimre, illusion, mirage, rve, rverie

    Thomas More invente le mot latin : Utopia (construit partir du grec ou, "non, ne pas", et de topos, "rgion, lieu") cest le nom d'une le situe "en aucun lieu". Cette ngation est ambigu. Faut-il entendre que cette le, dont le gouvernement idal rgne sur un peuple heureux, est imaginaire, indite, ou encore impossible ?

  • travers la littratureLes grands romans danticipations dcrivent une socit utopique, comme La Nuit des Temps , de Barjavel mais linverse certains dcrivent un monde dystopique, tel quil lest reprsent dans 1984, de Orwell.Dans Le Meilleurs des Mondes, le passage de lutopie la Dystopie est fortement marqu, cest pourquoi nous tudierons brivement les thmes de ce roman exceptionnel.Dautres ouvrages clbres existent tels que Fahrenheit 451 ou Ravage de Barjavel, mais afin de garder un esprit de synthse nous ne dvelopperons pas les enjeux de ces livres. Nous faisons donc confiance votre curiosit pour les dcouvrir par vous-mme si ce nest pas dj le cas.

  • La Nuit des Temps, R. BarjavelPour mieux comprendre cette brve tude, voici un court rsum vous prsentant les principaux enjeux du livre :En Terre Adlie, une mission scientifique capte une improbable mission qui mane du fond des glaces, par un metteur plac il y a 900 000 ans. Des fouilles sont entreprises par des nations qui fraternisent aux conditions polaires. On y dcouvre une sphre, dans laquelle reposent en hibernation deux individus, un homme et une femme, masqus. La femme ranime en premier se nomme la, elle explique la guerre totale qui a conduit un scientifique de son poque, Coban, l'enfermer avec lui dans un abri, ceci en dpit de sa volont, elle aurait prfr mourir aux cts de son amant : Pakan. Elle consent aider les chercheurs ranimer Coban, dtenteur d'une connaissance intressant les scientifiques, et attisant les convoitises des grandes puissances. L'opration est surveille par Simon (mdecin ami dla) qui va observer les rves de Coban alors qu'il revient la vie. C'est ainsi qu'il comprend au fur et mesure que se dessinent les derniers instants de la vie de Coban qu'il s'agit en fait de Pakan, qui, alors qu'la tait dj endormie dans l'abri, s'est querell avec Coban, et a pris sa place au dernier moment. Il voulut en avertir la, mais il s'aperoitt que celle-ci se meurt, et tue par son sang empoisonn Pakan. Simon ne dit rien, pour ne pas rvler la vrit la femme condamne. Au dehors, un chercheur en essayant de garder les dcouvertes des fins personnelles, dtruit les documents. Il chouera faire sortir les copies. Il ne reste rien des deux amants venus de la nuit des temps apportant une nouvelle technologie, sauf le regret amer de l'humanit qui n'a rien appris depuis la civilisation d'la et Pakan, dont elle descend sans l'avoir su suite une guerre atomique.

  • Quelques lments utopiques du rcitLHumanit dcrite par Barjavel rve dune socit dharmonie. La dcouverte quils font, une sphre en or nous fait immdiatement penser au mythe de lEldorado.De plus, en choisissant Simon (Franais) comme hros , lauteur a choisi lhumanit tout entire plutt quune seule personne, car chez ce personnage c'est son cur qui est le plus mis en avant et le cur est le mme chez tous les hommes.Barjavel utilise comme fil conducteur de cette histoire une romance, telle Romeo et Juliette. Ela et Paikan sont au centre de cette histoire, par cette histoire d'amour, lcrivain nous dcrit cette fabuleuse civilisation perdue, elle devient donc thme central dans la nuit des temps, il s'agit donc de l'amour.En outre, le fait que toutes les nations soient rassembles pour lexpdition polaire nest pas non plus le fruit du hasard. Ces-dernires sentend toutes ensemble, cela mme constitue une utopie.

  • Pour conclure sur cet ouvrage,Ce livre a une valeur moralisatrice, cest un apologue.On peut en effet relever au cur de louvrage cet exemple frappant :Les Gondawas avaient trouv une solution pour avoir une conomie suffisante, grce leur bague, ils avaient un systme de crdits autoriss, selon le nombre de personne dans leur famille, ils avaient plus ou moins de crdits. Ces crdits taient calculs de manire ce qu'un Gondawa puisse vivre dignement durant une anne dans sa tribu.Cette faon de faire n'est pas connue dans le monde de Simon qui est le ntre. Nous vivons avec le pouvoir de l'argent, sans cet argent nous ne sommes rien et nous ne pouvons pas vivre dignement comme dans le monde d'Ela. Ici l'argent ne nous est pas donn chaque dbut d'anne mais nous sommes dans l'obligation de travailler pour gagner une paye qui nous permettra de vivre.L'conomie dans ces deux mondes est totalement diffrente, comme toutes les autres manires de procder, cela nous laisse rflchir et imaginer comment rendre notre monde meilleur, avec moins de disparits.

  • 1984, Orwell : La dystopie ltat purAgbngrEfhlhvkqGsjkqovjqpm=Bqljopqk:vVslkbop=Rkhs:l

  • Le Contexte du livreLintrigue se droule, Londres, capitale de lOcania, puissance mondiale avec lEurasia et lEstasia. Ces trois empires sont constamment en guerre. Ocania vit sous une dictature: celle du Parti unique, parti command par un chef invisible dont les portraits sont partout : Big Brother. Ce dernier nous surveillerait constamment d'o le slogan Big Brother is watching you ! Trois autres slogans rgissent cet univers : " La guerre cest la paix ", " La libert cest lesclavage ", " Lignorance cest la force " ; quatre ministres lorganisent Vrit, Paix, Amour, Abondance -, et la population est rpartie en trois classes le Parti intrieur (les dirigeants), le Parti extrieur (les subalternes), les proltaires (les ouvriers).Winston Smith, le personnage principal, travaille au ministre de la Vrit. Il a pour tche de retoucher les journaux dj parus pour corriger les erreurs du Parti. Une fois l'Histoire rcrite, les erreurs ayant t gommes, on a donc la certitude quelles nont jamais existes.Le roman se droule en trois temps: Winston devient "criminel par la pense et "rebelle aux politiques du Parti", son aventure amoureuse avec une jeune femme, Julia. Winston Smith et Julia tentent de s'aimer, mais cette forme de rsistance se heurte l'nigmatique O'Brien, lun des espions du rgime. Finalement Winston est arrt et tortur avant dtre remis en libert, totalement bris. Dans cette contre-utopie cinglante, Orwell propose une rflexion sur la