littérature italienne

Download Littérature italienne

Post on 12-Apr-2018

216 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    1/16

    1/16

    Modlisationde logiciels de gestion

    170. Transformation du modle conceptuel de donnes enmodle logique relationnel

    MCD MLD

    Table des matires

    1

    Prambule ........................................................................................................................... 1

    2 Premire rgle .................................................................................................................... 2

    3

    Deuxime rgle .................................................................................................................. 3

    4 Troisime rgle ................................................................................................................... 7

    5

    Table associative ................................................................................................................ 8

    5.1 Produit cartsien .......................................................................................................... 8

    5.2

    Conventions dcriture................................................................................................ 9

    6 Transformation dune entit associative.......................................................................... 10

    7

    Transformation dune entit dpendante .......................................................................... 11

    7.1 Conventions dcriture.............................................................................................. 12

    8

    Identifiants naturels d'entits ............................................................................................ 13

    9

    Associations identifiantes ................................................................................................. 14

    9.1 Association identifiante de composition.................................................................... 14

    9.2

    Association identifiante naturelle .............................................................................. 14

    10 Multiples associations entre entits .................................................................................. 15

    1 Prambule

    Nous avons expliqu la dmarche de ralisation de modles conceptuels de donnes dans le

    chapitre Modlisation conceptuelle des donnesAspects macroscopiques ; dans le

    chapitre Modlisation logique des donnesAspects macroscopiques nous avons prsent

    les concepts du modle relationnel de Codd. Dans ce chapitre nous prsenterons les rgles qui

    permettent de transformer les modles conceptuels en modles logiques relationnels.

    Ces rgles, au nombre de trois, permettent deffectuer la transformation automatiquement et

    sans appauvrissement de la smantique du modle conceptuel. De nombreux ateliers de gnie

    logiciels (AGL) contiennent des fonctionnalits logicielles qui effectuent cette transformation

    sans intervention du concepteur.

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005/index.htmhttp://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005/index.htmhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_110/mcd_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_110/mcd_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_110/mcd_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_110/mcd_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_110/mcd_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_160/mld_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_160/mld_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_160/mld_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_160/mld_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_160/mld_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_160/mld_macro.pdfhttp://localhost/var/www/apps/conversion/tmp/chapitre_110/mcd_macro.pdfhttp://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005/index.htmhttp://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005/index.htm
  • 7/21/2019 Littrature italienne

    2/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    2/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    2 Premire rgle

    Une entit est transforme en une table.

    Les attributs de lentit deviennent des colonnes de la table.

    Lidentifiant naturel, si il existe, est transform en une cl secondaire unique et non nulle.

    La ou les attributs de cl primaire dentit, si ils existent, deviennent des colonnes de cl

    primaire de la table.

    Si aucun attribut de cl primaire nexiste, une colonne de cl primaire est cre au niveau

    logique.

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    3/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    3/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    3 Deuxime rgle

    Chaque association binaire dont au moins une de ses cardinalits maximales vaut

    1est transforme en une relation (dpendance fonctionnelle).

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    4/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    4/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    Le choix de la table source, respectivement de la table cible de la relation est effectu en

    fonction des cardinalits de lassociation selon les rgles ci-aprs :

    Si une des cardinalits maximales vaut nLa table issue de lentit dont la cardinalit maximale vaut n devient la source de la

    relation.

    Exemple :

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    5/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    5/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    Si les deux cardinalits maximales valent 1

    o Si une des deux cardinalit minimales vaut 0

    La table issue de lentit dont la cardinalit minimale vaut 1 devient la cible de

    la relation.

    Exemple :

    Il est important que la cl trangre soit dans lentit qui a le lien obligatoire

    (1..1) pour simplifier les transactions et la gestion des droits.

    En effet, et pour notre exemple :

    La cration dune livraison se fait sans tablir lien sur une facture.

    La cration dune facture se fait en rfrenant obligatoirement une

    facture ; ainsi, dans la mme opration lon cre une facture et ontablit la rfrence sur la livraison.

    Si la cl trangre se trouvait dans la table Livraisons, il faudrait mettre

    jour la livraison lors de chaque ajout de facture ; ceci compliquerait la

    transaction et de plus, il nest pas sr que le service qui cre des

    factures ait le droit de mettre jour des livraisons.

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    6/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    6/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    o Si les deux cardinalits minimales valent 0

    Chacune des deux tables peut devenir indiffremment source ou cible de la

    relation.

    Exemple :

    La cl trangre est mise indiffremment dans lune des deux tables.

    Par contre, il est important quelle soit dans une seule des deux tables pour

    viter toute redondance.

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    7/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    7/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    4 Troisime rgle

    Chaque association dont les deux cardinalits maximales valent nest

    transforme en une table associative.

    Une table associative permet de crer des relations abstraites de degr n:n en sappuyant sur

    deux relations 1:n; chacune des deux tables participant la relation de degr n:n devient la

    source dune relation dont la table associative est chaque fois la cible.

    La cl primaire dune table associative est forme de la concatnation des colonnes de cls

    trangres des tables sources.

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    8/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    8/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    Remarque :

    Une table associative peut matrialiser des relations n-aires ; en ce qui nous concerne, nous

    travaillons toujours, au niveau conceptuel, avec des associations binaires.

    5 Table associative

    5.1 Produ it car tsien

    Une table associative reprsente le produit cartsien des deux tables sources des relations.

    Enfantset Jourssont deux ensembles, Enfants X Joursest le produit cartsien deEnfants par Jours.Le produit cartsien Enfants X Joursforme un nouvel ensemble matrialis par une tableassociative que nous avons nomme Prsencesdans le diagramme prcdent.

    Lensemble Prsenceest form des couples (e,j) tels que e appartient Enfantset jappartient Jours. Ds lors, la prsence dune occurrence de chacune des deux tablessources est imprative et est reprsente par la cardinalit UML 1..1 ou 1.

  • 7/21/2019 Littrature italienne

    9/16

    http://lgl.isnetne.ch/modelisation-2005 170.Transformation MCDMLD

    9/16

    7.3.2013/ P-A. Sunier

    http://lgl.isnetne.ch

    5.2 Conventions dcriture

    Le nom des relations1peut tre omis car les modles sont suffisamment lisibles ; toutefois, les

    relations sont enrichies du strotype PK pour bien montrer leur caractre identifiant.

    Les colonnes de cls trangres rfrant les tables sources du produit cartsien sont enrichies

    du strotype PFK pour mettre en vidence leur double caractre de constituant de cl

    primaire dune part et de cl trangre dautre part.

    1

    Pour rappel, nous parlons dune relation selon notre terminologie de modle logique de donnes; toutefois,cette relation que nous reprsentons dans un modle de classe UML est une associati