le tabac introduction action du tabac sur lorganisme les différentes pathologies liées au tabac...

Download LE TABAC Introduction Action du tabac sur lorganisme Les différentes pathologies liées au tabac Les traitements dans le sevrage tabagique

Post on 03-Apr-2015

120 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • LE TABAC Introduction Action du tabac sur lorganisme Les diffrentes pathologies lies au tabac Les traitements dans le sevrage tabagique
  • Page 2
  • Une cigarette se compose de diffrentes substances : - Le monoxyde de carbone, gaz invisible et inodore, libr par la combustion de la cigarette. Il prend la place de lO2 ds le sg, et trs toxique pour les artres. Ce gaz est responsable dintoxication en prsence dun chauffage au gaz mal rgl. Cest galement ce mm gaz qui schappe du pot dchappemt des voitures. - La nicotine : cest elle qui est responsable de la dpendance au tabac. Elle atteint le cerveau en 7 s - Plusieurs centaines de types de goudrons et autres toxiques se trouvent dans la fume de cigarette. - Plusieurs centaines dirritants toxiques pr les bronches car ils les empchent dvacuer les impurets correctemt. - ammoniac, coumarine et glycrol st ajouts au tabac pr daugmenter la dpendance la nicotine modifier le got de la fume. - Du gnol et du menthol pr masquer la sensation d irritation que provoque la fume. INTRODUCTION
  • Page 3
  • Nous allons dans un 1er temps voquer: - les effets de ces diffrentes substances sur notre organisme, puis nous aborderons: - les pathologies principales que cela engendre. Enfin nous voquerons: - les traitements utiliss au cours du sevrage tabagique.
  • Page 4
  • ACTION DU TABAC SUR LORGANISME
  • Page 5
  • La fonction cardio-vasculaire: Le cur: Premier organe souffrir du tabagisme, 80% des victimes dinfarctus du myocarde sont ges de moins de 45 ans et sont fumeurs Les constituants du tabac agissent principalement sur la fonction cardio- vasculaire, la fonction respiratoire, la fonction digestive, la dpendance La fonction respiratoire Bronchite occasionnelle ou chronique, risque de cancer du poumon, diminution de la rsistance l'exercice physique et essoufflement rapide. La fonction digestive La nicotine agit sur le systme nerveux central et augmente la scretion des acides gastriques. La dpendance psychique, dont le renforcement sera positif : dtente, psycho-stimulation, baisse de l'anxit. physique, dont le renforcement sera ngatif : tat de manque.
  • Page 6
  • Comment le tabac met-t-il le cur en danger ?? Le tabac favorise: - la survenue de spasmes des artres (rtrcissement brutal) - la formation de thrombus - lapparition de tble du rythme cardiaque. A long terme: - le tabac abme les artres dautant plus s il y a dautre facteurs de risque ( cholestrol, hypertension artrielle, diabte). 1 er facteur de risque pour: - les artriopathies oblitrantes des membres infrieurs pouvant aller jusqu lamputation - les maladies coronariennes et - les infarctus du myocarde, major avec le cholestrol, lHTA, le diabte.
  • Page 7
  • PATHOLOGIES ASSOCIEES AU TABAGISME
  • Page 8
  • Si le lien entre tabac et cancer est bien connu, en revanche les risques de maladies cardio-vasculaires associes au tabagisme sont svt ignors ou minimiss. Pourtant le tabac constitue bel et bien l'un des + important facteurs de risques cardiaques. 5 millions de DC prmaturs en 2000 dans le monde et 2 fois + de morts par accidents cardio-vasculaires que par cancer du poumon. Les infarctus du myocarde principales complications lies au tabagisme. Les accidents cardio-vasculaires crbraux,l'artrite des MI, les anvrismes et lHTA st lis en partie la fume du tabac.
  • Page 9
  • Le tabac dtriore les parois internes des artres, il est responsable de la diminution du bon cholestrol (hdl) et de l'augmentation du mauvais (ldl) provoquant la formation de plaques d'athnome. Les artres s'en trouvent rtrcies ce qui limite le passage du sg et donc de lO2 dans les organes. On constate galement la formation de caillots ( thrombose ) entrainant une obstruction des artres. De + le T altre les capacits de dilatation des vaisseaux ce qui peut provoquer des spasmes artriels et donc l'interruption brutale de la circulation sanguine. Ces mcanismes sont dterminants dans la survenue des accidents vasculaires graves (infarctus du myocarde, occlusions artrielles aigues au niveau des artres des jambes et AVC).
  • Page 10
  • Coronarite : infarctus du myocarde Le T est responsable d'un grand nbre de morts par infarctus qui st svt des morts prmaturs. Lartre coronaire se bouche provoquant alors une ischmie du territoire myocardique, et au del de 4 h, la mort des cellules musculaires du cur. Chez la femme, le risque est multipli par 34 chez la fumeuse prenant des contraceptifs. Accident Vasculaire Crbral Un fumeur voit son risque de subir un AVC multipli par 3. Ici, la pathologie se dfinit par l'occlusion d'une artre crbrale ou destination crbrale ( carotides ou artres vertbrales ). Le cerveau est donc priv dO2 ce qui entraine un infarctus crbral . Tout ceci dclench par un athrome obstructif ou un caillot.
  • Page 11
  • Artrite des membres infrieurs C'est l'occlusion des artres irriguant les MI, svt provoqu par l'athrosclrose. Le T est responsable en France de 90 % des artrites survenant avant l'ge de 65 ans. L'volution se droule en 3 degrs d'aggravation : 1) des crampes et des douleurs la marche 2) une douleur survenant en position couche 3) une gangrne conduisant l'amputation La meilleure prvention et la meilleur traitement sont, dans cette pathologie l'arrt du tabac
  • Page 12
  • LHyper-tension Artrielle Le T est la cause majeur dHTA du sujet jeune. Il accroit le risq dHTA rsistante au ttt et dHTA par athrome de l'artre rnale. La cigarette dclenche une pousse paroxystique (qui survient par crise ) dHTA, phnomne constant et reproductible. Le fait de fumer entraine l' de la TA pdt 20 40 min. une TA 14/9 mmHg va passer 15/10 mmHg Ainsi un fumeur de 20 30 cigarettes/ jours va voir sa TA augmenter pdt plusieurs h de la journe, uniquement cause de la cigarette.
  • Page 13
  • De faon gnrale La nicotine stimule les ganglions parasympathiques et entraine de faon fugace une bradycardie, une hypotension puis une tachycardie, une HTA ainsi qu'une scrtion de catcholamines (adrnaline, dopamine, noradrnaline). Sy associe une vasoconstriction ac augmentation de la consommation du myocarde en O2 et une hypoxie favorisant les tbles du rythme et les ischmies myocardiques. Mais le tabac peut aussi provoquer d'autres pathologies telles que: - les K bronchiques, de la vessie et du col de l'utrus, - les ulcres de l'estomac - l'impuissance chez l'homme et baisse de fcondit chez la femme
  • Page 14
  • Page 15
  • TRAITEMENTS DU SEVRAGE TABAGIQUE
  • Page 16
  • PREPARER A LARRET
  • Page 17
  • La phase de ttt du tabagisme vient aprs une priode de maturation qui conduit le fumeur : - Pdre la dcision darrter de fumer - Fixer la date - Dcider que cet arrt une fois obtenu, soit dfinitif - Arrter de fumer Laide au sevrage dpendra tout dabord la dpendance en nicotine Dans tous les cas, il faudra respecter quelques rgles : - Demander larrt brutal du tabac - Pas de sevrage en phase dpressive - Avoir ladhsion du fumeur - Avoir si possible laide (ou au moins la tolrance de lentourage)
  • Page 18
  • Le choix des substituts (dermiques ou oraux) est fonction du profil du fumeur, de ses besoins, de sa personnalit. On peut mme parler de traitement la carte. Fumeur trs dpendant la nicotine timbres-patchs, forme amenant la + gde qtt de nicotine. En cas de forte dpendance, mieux vaut sadresser un professionnel de la sant, car grer une telle situation peut devenir compliqu : dtermination de la dose de dpart, suivi des rsultats, adaptations... Parfois associations de diffrentes formes de substituts pr arriver au dosage suffisant, efficace, et cela ds le dbut du sevrage. Le schma + confortable: timbres-patchs + substituts par VO (gommes, comprims, pastilles ou inhaleur). But : multiplier les chances de russite larrt du tabac. Elles peuvent tre multiplies par 2 ou 3 avec les substituts nicotiniques, avec un ttt qui diminue lenvie de fumer : le bupropion.
  • Page 19
  • LES TECHNIQUES
  • Page 20
  • Les produits de substitution nicotinique Les patchs la nicotine Libre progressivement la nicotine, sur une priode de 16 24 heures, avantage apport de nicotine rgulier et mesurable. Ensuite, en rduisant progressivement la dose, le fumeur va tre sevr en douceur Les patchs de 16h et 24h existent en trois dosages : un fort, un moyen et un faible. Les pastilles et comprims Ces formes sont particulirement indiques chez les porteurs de prothses dentaires ou chez les personnes ayant des troubles de l'articul dentaire car elles sont moins irritantes.
  • Page 21
  • Linhaleur Un embout buccal en plastique et une cartouche contenant de la nicotine (lquivalent de 4 mg de nicotine apporte par une gomme mcher). En tirant sur lembout buccal, lutilisateur de linhaleur fait cheminer la nicotine, via les petits vaisseaux de la bouche puis les artres, jusquaux rcepteurs nicotiniques du cerveau. Il peut tre trs utile, en dbut de sevrage, pour ceux qui ont du mal se dbarrasser de la gestuelle. Les gommes mcher: Prescription de la moiti de gomme par rapport au nombre de cigarettes fumes. Les gommes sont tamponnes avec du bicarbonate pour faciliter le passage de la nicotine travers la muqueuse buccale.
  • Page 22
  • Des mdicaments daide au sevrage Le Bupropion : diminuer lenvie - N'apporte pas de nicotine - Action sur des substances crbrales (noradrnaline, dopamine, etc.), Suppression des symptme de manque et denvie de fumer - Son efficacit variable en fonction des individus - Bien tolr ma

Recommended

View more >