le soleil structure, données astronomiques, insolation

Download Le Soleil Structure, données astronomiques, insolation

Post on 03-Apr-2015

103 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • Le Soleil Structure, donnes astronomiques, insolation.
  • Page 2
  • Le Soleil, une formidable centrale Fusion Nuclaire Le Soleil a pris naissance au sein dun nuage dhydrogne de composition relative en moles : H=1; He=0,06; C, N et autres lments
  • Autres consquences de la mcanique cleste Actuellement lquinoxe de printemps est vers le 20 mars et la Terre est au prihlie vers le 3 janvier. Actuellement lquinoxe de printemps est vers le 20 mars et la Terre est au prihlie vers le 3 janvier. Prcession des quinoxes (mouvement rtrograde du point vernal 50,39/an =>T ~ 26 000 ans) : lanne tropique est infrieure denviron 20 mn lanne sidrale. Les interactions entre plantes provoquent des perturbations de lorbite et aussi la rotation trs lente (0,47/an => +0,10 pour le point vernal) du grand axe de lellipse la prcession plantaire sans effet court terme (T~2,8 Man). Prcession des quinoxes (mouvement rtrograde du point vernal 50,39/an =>T ~ 26 000 ans) : lanne tropique est infrieure denviron 20 mn lanne sidrale. Les interactions entre plantes provoquent des perturbations de lorbite et aussi la rotation trs lente (0,47/an => +0,10 pour le point vernal) du grand axe de lellipse la prcession plantaire sans effet court terme (T~2,8 Man). Prcession Nutation inclinaison de laxe des ples sur le plan de lcliptique varie entre 215 et 249 depuis 1 million danne (T ~ 41 000 ans) Nutation inclinaison de laxe des ples sur le plan de lcliptique varie entre 215 et 249 depuis 1 million danne (T ~ 41 000 ans) Variation de lexcentricit de 0% 6% (T ~100 000 ans et 413 000 ans) Variation de lexcentricit de 0% 6% (T ~100 000 ans et 413 000 ans) Ces mcanismes sont les dclencheurs des glaciations. Ces mcanismes sont les dclencheurs des glaciations.
  • Page 10
  • Donnes mtorologiques La donne du flux extraterrestre nest pas suffisantes pour les applications au sol. Il faut faire appel aux statistiques de mesures du rayonnement global, diffus ou direct. La donne du flux extraterrestre nest pas suffisantes pour les applications au sol. Il faut faire appel aux statistiques de mesures du rayonnement global, diffus ou direct. Insolation au sol et sur les btiments au cours de lanne Insolation au sol et sur les btiments au cours de lanne Insolation Insolation fonction du lieu en France Insolation fonction du lieu en Franceen Franceen France Et dans le Monde en janvier et juillet. Et dans le Monde en janvier et juillet.le Mondele Monde
  • Page 11
  • Insolation moyenne annuelle sur le sol horizontal :
  • Page 12
  • Influence de latmosphre Absorption atmosphrique Absorption atmosphrique Absorption atmosphrique Absorption atmosphrique Spectre au sol Spectre au sol Spectre au sol Spectre au sol Bilan radiatif terrestre Bilan radiatif terrestre Bilan radiatif terrestre Bilan radiatif terrestre
  • Page 13
  • Transparence de latmosphre Le facteur de trouble de Linke Le facteur de trouble de Linkefacteur de trouble de Linkefacteur de trouble de Linke La clart atmosphrique est le rapport entre lclairement global dune surface horizontale au sol et lclairement dune surface horizontale hors atmosphre la verticale du lieu. La clart atmosphrique est le rapport entre lclairement global dune surface horizontale au sol et lclairement dune surface horizontale hors atmosphre la verticale du lieu.
  • Page 14
  • Facteur de Trouble de Linke
  • Page 15
  • Diffusion Rayleigh : a ^ p*m ( a Diffusion Rayleigh : a ^ p*m ( a
  • Page 16
  • Diffusion par les arosols: d ^0,75 m*d/800 ( d Diffusion par les arosols: d ^0,75 m*d/800 ( d
  • Page 17
  • Diffusion par leau : w m*w/20 ( w Diffusion par leau : w m*w/20 ( w
  • Page 18
  • Attnuation du rayonnement direct par diffusion (m=1; = 79%)
  • Page 19
  • Influence de langle znithal sur la diffusion
  • Page 20
  • Spectres solaires de rfrence : atmosphre standard (p=760 mmHg ; w = 20mm ; d = 300 /cm3) 1 AM0 1 AM0 2 AM1 2 AM1 3 AM1.5 3 AM1.5 4 AM2 4 AM2
  • Page 21
  • Bibliographie E.G. Gibson, The Quiet Sun, NASA SP 303 publication E.G. Gibson, The Quiet Sun, NASA SP 303 publication C. De Bergh et B.P. Fort, Solar Physics, Energie solaire conversion et applications, pp. 115-133, ISBN 2-222-02257-6 (1978) C. De Bergh et B.P. Fort, Solar Physics, Energie solaire conversion et applications, pp. 115-133, ISBN 2-222-02257-6 (1978) R. M. Goody and J. C. G. Walker, Atmospheres, Foundations of Earth Science Series. R. M. Goody and J. C. G. Walker, Atmospheres, Foundations of Earth Science Series. J. A. Duffie and W. A. Beckman, Solar energy thermal process, eds. John Wiley and Sons. J. A. Duffie and W. A. Beckman, Solar energy thermal process, eds. John Wiley and Sons. Ph. de La Cotardire, Dictionnaire de lAstronomie, Larousse (1987). Ph. de La Cotardire, Dictionnaire de lAstronomie, Larousse (1987). Chr. Perrin de Brichambaut, Evaluations de lnergie solaire incidente sur divers capteurs, Energie solaire conversion et applications, pp. 135-170, ISBN 2-222- 02257-6 (1978) Chr. Perrin de Brichambaut, Evaluations de lnergie solaire incidente sur divers capteurs, Energie solaire conversion et applications, pp. 135-170, ISBN 2-222- 02257-6 (1978) J. C. Brandt and P. Hodge, Solar System Astrophysics, eds. Mc Graw-Hill Book Company (1964). J. C. Brandt and P. Hodge, Solar System Astrophysics, eds. Mc Graw-Hill Book Company (1964). http://www.bureau-des-longitudes.fr/ http://www.bureau-des-longitudes.fr/ http://www.bureau-des-longitudes.fr/ Encyclopaedia Universalis Encyclopaedia Universalis Lastronomie F. Casoli, Th. Encrenaz dition Minerva Lastronomie F. Casoli, Th. Encrenaz dition Minerva Catastrophes climatiques Dsastres sociaux - P. Acot PUF (2009) Catastrophes climatiques Dsastres sociaux - P. Acot PUF (2009)