le monde et le monde.fr : de la nécessité d'un tiers

Download Le Monde et Le Monde.fr : de la nécessité d'un tiers

Post on 05-Jan-2017

215 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 184

    Les Cahiers du journaLisme n o 18 PrintemPs 2008

    Le Monde et Le Monde.fr : de la ncessit dun tiers

    Ccile DOLBEAU-BANDIN

    Docteur-chercheur en sciences de linformation et de la communicationcdolbeau@wanadoo.fr

    La matrialit de lcrit sestdplace vers loutil: plus detaches dencre sur les doigts,maisunebote,objetduncertainvolume,pourvu dun cran et dun clavier; toutcela nest que quincaillerie, autrement dithardware.Lcrituresestloigneducorpsetdelamatirepicturalepourintgrerlescircuits de la technique, de llectronique.Dessensconcerns,nerestequelilquiaprisunascendantcertainsur lesrapportsface-lecture et main-graphie. La mutationcorporelle est radicale: lcritne sadresseplus la main que pour la frappe et lasphreduregardsedisperseentroisespacesdistincts (cran, clavier et document) quine requirent pas les mmes processuscognitifs.

    Emmanul Souchier (1996)Lcritdcran,pratiquesdcritureet

    informatique

    Depuis 1995, le quotidien LeMonde sest engag dans lexprimentation de lInternet et de ses diffrents outils. Or au Monde, les technologies qui ne passent pas par le papier sont souvent regardes avec une certaine suspicion. Les tentatives de passage llectronique se sont soldes par des rsultats en demi-teinte, faute dinvestissement et de concept rdactionnel appropri. Dans cette exprience, comme le note Patrick veno (2004), nousretrouvonslesdmonsfavorisduMonde,quipendant

  • 185

    Le monde et Le monde.fr : de La nCessit d'un tiers

    vingtanstentadegagnerdelargentsansinvestiretsansaccepterunedmarchecommerciale,toutencherchantunethiquemoralisteetpuritaine1 .

    Face ce constat, plusieurs questions se posent : quelles relations Le Monde entretient-il avec son extension Web? quelle stratgie de dveloppement Le Monde SA adopte-t-elle ? quels sont les effets de cette mise en ligne (MEL) sur les pratiques journalistiques? y a-t-il concurrence ou au contraire complmentarit entre le quotidien papier et son site Web ? Une dizaine dannes plus tard, quel bilan peut-on faire de cette mise en ligne ? Globalement, cette mise en rseau a connu cinq phases distinctes : 1.une phase dexprimentation (1995-1998) ; 2. une phase de concrtisation (1998-2000) ; 3. une phase de dveloppement (2000-2001) ; 4. une phase de restructuration (2001-2002) ; 5. une phase de fidlisation (2002-2005).

    Comment avons-nous, au plan mthodologique, procd pour tudier ces diffrentes squences de dveloppement ? Pour les priodes de 1995 1999, nous nous sommes base sur diverses sources documentaires2. Pour la priode 2000-2001, nous avons mis en place une triangulation de recueil de donnes. Tout dabord, nous avons eu recours lobservation participante dite priphrique au sein des rdactions du quotidien LeMonde et de sa rdaction Web. Nous avions alors le statut de stagiaire, mais nous ne participions pas directement la vie de ces deux rdactions.

    Ensuite, nous avons procd une observation dite active la rdaction en tant quanimatrice-modratrice des forums de discussion du Monde. Enfin, nous avons men des entretiens individuels non-directifs centrs3 o nous avons notamment interrog le prsident du directoire, le directeur de la publication, le directeur de la rdaction, le secrtaire gnral de la rdaction, la responsable de la communication, certains responsables de rubriques ( International , Rgions , Culture , etc.), quelques journalistes du quotidien LeMonde, lensemble de ceux du Monde.fr, des membres de linterface et de la cellule multimdia, des webmestres et des animateurs-modrateurs des forums de discussion.

    Pour la priode 2002-2005, nous navons pas eu accs aux deux rdactions. Nous contactions distance (courriel et tlphone) nos informateurs-cls au sein de la rdaction du Monde et celle du Monde.fr. Nous avons galement tudi le site du Monde (sa forme et son contenu) de janvier 2000 mai 2005. En somme, nous avons privilgi dans le cadre de cette recherche les acteurs mmes de cette MEL et les produits journalistiques du Monde.fr.

  • 186

    Les Cahiers du journaLisme n o 18 PrintemPs 2008

    La priode dappropriation (1995-1998)

    Pour cette premire priode, nous nous sommes essentiellement fonde sur un ouvrage de Patrick veno4 ainsi que sur des documents internes au Monde SA. Nous avons aussi interrog la direction du Monde SA pour nous raconter les dbuts du Monde.fr. En 1995, Le Monde SA ouvre un site autonome ( www.lemonde.fr ) qui offre des dossiers thmatiques (en plus de la Une) et qui permet la consultation payante des archives du support papier via labonnement Compuserve, Infonie ou un porte-monnaie lectronique. Cette premire phase senrichit des enseignements tirs de lusage du Minitel5. La premire Une du Monde.fr sur le Web voit ainsi le jour le 19 dcembre 1995, quelque 50 ans aprs la naissance du Monde.

    lautomne 1996, la direction du journal ngocie avec les reprsentants syndicaux un accord sur la cession et la rmunration des droits dauteurs des journalistes pour la diffusion par voie lectronique ou informatique du journal et de ses produits. Cet accord garantit aux journalistes professionnels et aux pigistes une rmunration collective et non hirarchise en change du droit dauteur individuel. Lassiette des sommes rpartir entre les journalistes est base sur la recette nette des ventes hors publicit. Pour les textes diffuss par LeMonde en ligne, la rmunration est de 5%. Pour les produits drivs (cdrom), elle est de 10% et de 12% pour les autres produits. Cet accord comble le vide juridique concernant la nature de luvre intellectuelle des journalistes. Il est le premier de la profession6, ce qui confirme la tradition sociale de cette entreprise.

    Premires incertitudes

    Lextension Web fait partie intgrante de la politique de dveloppement du Monde SA7 : Nous ne pouvons pas tre en dehorsdecettenouveaut[lInternet] (le secrtaire gnral). Mais la direction sinterroge : Quest-cequonmetsurleWeb?Questcequonfait?Nya-t-ilpasunrisquedecannibalisation? (le directeur de la rdaction). Est-cequilestpossibledefaireco-existerlesdeuxsupports?[...] NousvoulonsquelesiteserecentresurlejournalLe Monde (le secrtaire gnral). Lannonce du lancement du site et de sa rdaction ne fera pas lobjet dune annonce officielle : Ilnyapaseudecommunicationinternepourlacrationdusiteetdesardaction.AveclaSocitdesRdacteurs,linformationpassetrsvite!(la responsable de la communication). La direction du journal opte ds le dbut de lexprience pour une production sur le Web sans la confier aux journalistes du Monde : IlnyapasderticenceduMondevis--vis

  • 187

    Le monde et Le monde.fr : de La nCessit d'un tiers

    duMondelectronique.Jenaipaslimpressionquecesoitmalvcu.Seulementcesontdeuxculturesquiontdumalco-existerensembleetsurtoutquinecohabitentpasensemble!(le secrtaire gnral).

    cette poque,LeMonde en ligne est une simple squence du journal, dot dun statut particulier, de peu de moyens financiers et humains. La rdaction consacre au Web se dveloppe lentement. Mais la ligne rdactionnelle semble tre mal dfinie : personne ne sait cette poque si le site doit tre une simple copie du journal papier sur lcran ou sil doit se prsenter comme une nouvelle formule spcifiquement adapte pour le Web. Quoi quil en soit, le service consacr cette MEL se trouve isol du reste de la rdaction traditionnelle. Ses rdacteurs mettent sous pages Web les donnes fournies par le journal papier et ncrivent quoccasionnellement. Ils revendiquent une prsence dans la rdaction papier et une reconnaissance de leur statut.

    La priode de concrtisation (1998-2000)

    Jean-Marie Colombani, prsident du directoire du Monde, estime quil faut changer lapproche du Monde sur le Web. Un voyage dtude aux tats-Unis lui permet danalyser les diverses approches rdactionnelles et techniques des quotidiens amricains et denvisager une transformation du site franais. Un rapport destin aux actionnaires insiste sur la ncessit de raliser un journal spcifique fait pour lcran tout en respectant les valeurs acquises par le papier (fiabilit des informations, qualit de lcriture ou pertinence des choix). La concrtisation de ce projet aboutit le 23 avril 19988 la naissance dune filiale ddie lInternet9 : Le Monde Interactif ou MIA10.

    Cette filiale, prside par Alain Giraudo, devient oprationnelle au dbut de lanne 1999. Grolier Interactive Europe, filiale multimdia du groupe Lagardre, entre dans le capital hauteur de 34%. Lobjectif du MIA est dinstaller la marque LeMonde dans lunivers du multimdia. cette fin, dimportants investissements sont engags pour accrotre laudience du site http://www.lemonde.fr grce des outils de gestion dynamique (Story serveur IV dit par Vignette) qui assurent une mise jour quotidienne partir de juin 1999. La rdaction consacre au Web se trouve relie au centre nerveux par un rseau informatique interne. Pour cela, la rdaction Web possde des outils rdactionnels qui permettent une ractualisation permanente des informations.

    Un an plus tard, cette rdaction sagrandit avec la naissance dun cahier hebdomadaire papier ddi aux nouvelles technologies : LeMonde Interactif. Ce supplment papier comporte plusieurs pages

  • 188

    Les Cahiers du journaLisme n o 18 PrintemPs 2008

    reprsentant toute lactualit du secteur des TIC. Les journalistes qui assurent la rdaction de ce supplment mettent aussi son contenu en ligne sur le site du Monde. En mars 1999, la filiale dmnage dans le 19e arrondissement de Paris pour se dvelopper et tre autonome. Cette filiale se trouve dconnecte physiquement et gographiquement du reste de la socit-mre.

    La priode de dveloppement (2000-2001)

    En mai 2000, le quotidien Le Monde lance progressivement une nouvelle version de son site sous la forme dun portail11 baptis http://www.tout.lemonde.fr . Ce site-portail reprsente un investissement de 760 000 euros dont 500 000 sont consacrs la campagne de communication. Le re

Recommended

View more >