le modèle social de l'europe méridionale: changement et ...· le modèle social de l’europe...

Download Le modèle social de l'Europe méridionale: changement et ...· Le modèle social de l’Europe méridionale:

Post on 26-Nov-2018

217 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Revue internationale du Travail,

    vol. 147 (2008), n

    o

    1

    Copyright Organisation internationale du Travail 2008

    Le modle social de lEurope mridionale:changement et continuit

    Maria KARAMESSINI

    *

    Rsum.

    Ces dernires dcennies, tous les aspects du modle social de lEuropemridionale ont connu de profonds changements. Lvolution de la lgislation rela-tive aux relations professionnelles, la fixation des salaires et la protection delemploi a contribu accrotre la flexibilit salariale et du travail, et limiter la seg-mentation du march du travail. Lvolution du systme de protection sociale a vis amliorer les qualifications de la main-duvre, combler les lacunes de la protec-tion sociale, rduire les ingalits de la scurit sociale et contenir la hausse desdpenses sociales. Les changements institutionnels nont pas supprim les principalescaractristiques du modle, savoir une segmentation du march du travail et unfamilialisme marqus, mais la grve des naissances laisse entrevoir les limites dufamilialisme dans un proche avenir.

    n entend par modle social une forme de reproduction sociale propre

    O

    un contexte national, transnational ou rgional ici, lEurope mri-dionale pendant une priode donne. Dans cet article, nous examineronsdeux de ses lments: le rgime de lemploi et le rgime de protection sociale.Le premier porte sur lorganisation des relations professionnelles et lamlio-ration des comptences, sur la fixation des salaires et sur la rglementation delemploi. Le second sur les rles respectifs de lEtat, du march et de la familledans la prestation et la rpartition de la protection sociale.

    Dans cet article, nous partons de lhypothse que la Grce, lItalie, le Por-tugal et lEspagne ont des formes identiques ou analogues de reproduction so-ciale et que, ensemble, ils constituent un modle social, celui de lEuropemridionale, diffrent de celui dautres pays du continent. Cette hypothse, quia t labore initialement dans le cadre dune recherche socio-conomiquecomparative mene pendant la premire moiti des annes quatre-vingt-dix, est

    *

    Panteion University of Social and Political Sciences, Athnes. Courriel: mkarames@panteion.gr. Lauteur remercie Lydia Fraile, Paola Villa, Maria do Pilar Gonzales, Josep Banyuls et AnnamariaSimonazzi pour leurs commentaires.

    Les articles paraissant dans la

    RIT

    ,

    de mme que les dsignations territoriales utilises,nengagent que les auteurs et leur publication ne signifie pas que le BIT souscrit aux opinions qui ysont exprimes.

    KaramessiniF Page 47 Thursday, March 20, 2008 2:17 PM

  • 48

    Revue internationale du Travail

    valable un certain degr dabstraction mais est loin dtre irrfutable si lonconsidre les diffrences importantes qui existent entre ces pays. Sappuyantsur des donnes et des informations qui correspondent pour lessentiel aux an-nes quatre-vingt et au dbut des annes quatre-vingt-dix, quelquefois jusquaujourdhui, les publications qui fondent cette hypothse mettent en relief les ca-ractristiques communes de lEtat-providence, de la famille et des structures dumarch du travail dans lEurope mridionale.

    Parce que les modles sociaux sont susceptibles de changements, il fautrevoir leurs typologies rgulirement et de trs prs. Lobjectif ici est danaly-ser les principales mutations, ces dernires dcennies, des deux lments dumodle social en question, savoir les rgimes de lemploi et de la protectionsociale de la Grce, de lItalie, du Portugal et de lEspagne, et de vrifier si leconcept de modle social de lEurope mridionale rsiste au temps.

    On fera observer que, si, depuis vingt ans, les rgimes de lemploi et de laprotection sociale de ces pays ont beaucoup chang, deux caractristiques es-sentielles se sont maintenues: une segmentation du march du travail et un fa-milialisme marqus

    1

    . Elles existent de longue date et font que la notion demodle social de lEurope mridionale reste pertinente. La forte segmentationdu march du travail pose des problmes dquit sociale mais ne comprometpas court terme la viabilit du modle. En revanche, lvolution du modlefamilial sest traduite par un taux de natalit insuffisant pour soutenir le mo-dle moyen terme.

    La premire partie de cet article prsente les principales caractristiquesdu modle social lexamen. Les suivantes dcrivent lvolution institutionnellercente en Grce, en Italie, au Portugal et en Espagne dans les domaines sui-vants: relations professionnelles, fixation des salaires et rglementation de lem-ploi; ducation et formation; protection sociale (chmage, vieillesse, maladie,pauvret); division sexuelle du travail, rgime de prise en charge des enfants etdes personnes ges. Lvolution institutionnelle est ensuite rapproche desmutations structurelles et de celles du march du travail, du systme de pro-tection sociale et de la famille. La dernire partie contient de brves rflexionssur lorientation et lintensit des changements, ainsi que de premires con-clusions sur la solidit et la viabilit de la notion de modle social de lEuropemridionale.

    Modle social de lEurope mridionale

    Cest dans les annes quatre-vingt-dix que sest ouvert le dbat sur la spcificitdun modle europen mridional de protection sociale et dEtat-providence

    2

    .

    1

    La notion de familialisme dsigne la situation dans laquelle: la famille constitue un sou-tien essentiel et est le sige de la solidarit et de la protection sociale, et

    le systme de protectionsociale et de lemploi privilgie le modle de lhomme soutien de famille (Esping-Andersen, 1999).

    2

    Voir Leibfried, 1992; Petmesidou, 1996; Castles et Ferrera, 1996; Ferrera, 1996; Gough etcoll., 1997; Rhodes, 1997; Esping-Andersen, 1999; Andreotti et coll., 2001; Katrougalos et Lazari-dis, 2003; Vasconcelos Ferreira et Figueiredo, 2005.

    KaramessiniF Page 48 Thursday, March 20, 2008 2:17 PM

  • Le modle social de lEurope mridionale: changement et continuit

    49

    Plus rcemment, le dbat a t tendu aux modles familiaux et aux rgimes deprise en charge

    3

    .Les opinions divergent encore sur la question de savoir si la Grce, lIta-

    lie, le Portugal et lEspagne constituent le quatrime monde du capitalismesocial ou simplement une sous-catgorie du rgime conservateur de protec-tion sociale de lEurope continentale ce dernier se caractrise par des divi-sions corporatistes du systme de scurit sociale qui sont fondes sur lemploiet la profession, par des rgimes daide sociale rsiduelle en faveur des catgo-ries qui ne sont pas lies par une relation de travail normale, et par une r-glementation du march du travail et un familialisme forts (Esping-Andersen,1999).

    Esping-Andersen (1999), ainsi que Katrougalos et Lazaridis (2003), esti-ment que les quatre pays sont une variante du rgime conservateur de protec-tion sociale. De leur ct, Leibfried (1992), Petmesidou (1996) et Ferrera(1996) pensent quils constituent un modle part de protection sociale etdEtat-providence, celui de lEurope mridionale. Il se caractrise par le dve-loppement insuffisant des prestations publiques, le fort familialisme de la pro-tection sociale et de la fourniture des services, lextrme fragmentation dusystme de scurit sociale, les grandes disparits de la protection sociale, et larpartition clientliste et donc slective des prestations.

    Tous les auteurs qui ont tudi les traits communs des systmes de pro-tection sociale de lEurope mridionale ont signal le rle que la famille jouedans llaboration de stratgies destines prserver et renforcer la protec-tion sociale de ses membres: elle met en commun les revenus issus de diffren-tes sources, mobilise les rseaux clientlistes pour obtenir des prestationssociales et accder des emplois dans le secteur public, garantit et assure letransfert des biens familiaux, procure revenu et protection ses membres sansemploi (Ferrera, 1996; Petmesidou, 1996; Castles et Ferrera, 1996). De plus,des recherches comparatives sur la famille, les modles de politique familialeet les rgimes de prise en charge ont confort lide selon laquelle lEuropemridionale a un rgime de protection sociale spcifique.

    Sinspirant de leurs recherches comparatives sur la famille en Italie et enEspagne, dun ct, et au Danemark, en France et en Allemagne, de lautre, Ju-rado Guerrero et Naldini (1997) ont avanc lhypothse dun modle familial delEurope mridionale diffrent de celui de lEurope centrale et septentrionale. Ilse caractrise, entre autres, par les habitudes et comportements suivants: deuxgnrations ou davantage vivant sous le mme toit, forte institutionnalisation dumariage, persistance trs ancre des caractristiques de lemploi fminin, dont letaux est faible sur le march du travail formel, esprit de famille, grande valeurattache aux enfants, relations intergnrationnelles perues essentiellementcomme des obligations, respect des valeurs religieuses. Comparant les liensfamiliaux dans les pays de lEurope occidentale, Reher (1998) a aussi trac une

    3

    Jurado Guerrero et Naldini, 1997; Trifiletti, 1999; Saraceno, 2000a; Bettio et Plantenga,2004.

    KaramessiniF Page 49 Thursday, March 20, 2008 2:17 PM

  • 50

    Revue internationale du Travail

    ligne de partage entre lEurope centrale et lEurope septentrionale, o ces lienssont relativement lches, et la rgion mditerranenne, o ils sont troits.

    Les recherches comparatives sur les systmes et les rgimes de prise encharge sont plus rcentes. Saraceno (2000a) estime que les quatre pays formentun groupe distinct dans lUnion europenne: la prsence et les soins de la mrey ont une importance cruciale pendant la petite enfance, et on compte beau-coup aussi sur la famille largie pour soccuper des enfants. Bettio et Plantenga(2004) ont compar et catgoris rcemment les stratgies de prise en chargedes enfants et des personnes ges dans lEurope des Quinze. Cinq ont ti