le cri de marie - ?· chose significative, elle portait le nom de religion de s°ur saint michel...

Download Le cri de Marie - ?· Chose significative, elle portait le nom de religion de S°ur Saint Michel Archange.…

Post on 16-Sep-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Le Cri de Marie 1' partie Mise--jour le 5 Juillet 2017 (Des fautes de frappes et autres dtails ont t corrigs.)

    SOMMAIRE

    PREFACE

    PRSENTATION

    PREMIRE PARTIE:

    Le Cri de Marie :

    Introduction de lauteure

    Chapitre I

    Chapitre 2

    Chapitre 3

    Chapitre 4

    Chapitre 5

    PRFACE

  • 2

    Le cri de Marie !

    Ds les premires pages de la Bible, le rcit du livre de la Gense dmontre comment le Dieu vivant souci de ltre humain. Le rcit de la Gense raconte comment, dans le Jardin dEden, il se met la recherche du premier couple humain perdu et honteux de la faute commise. Il lance alors un appel, un cri pour retrouver ses enfants quil a faonn de ses mains. Il cri pour retrouver Adam : O es-tu ? (Gn 3,9) Depuis, cette question retentit au cur de chaque personne humaine. Au temps de la misre et des angoisses, au temps de la souffrance et de la maladie, au temps des sparations et du mal qui ronge lintrieur, ltre humain entend ce mme cri qui sourd de sa vie : O en suis-je, quai-je fait de moi ? Si Dieu sest mis la recherche de ses enfants au Jardin dEden, ce ntait pas seulement pour pousser un cri. Avant tout ctait pour lui offrir la grce du salut, le rachat de sa faute originelle pour quil retrouve ltat de sa communion premire. La grande histoire du Salut dbutait. Dabord les patriarches, vinrent ensuite les prophtes et mme les vnements de la vie du peuple dIsral taient loccasion dentendre nouveau ce cri de Dieu la recherche de lhomme pour le tirer de son pch. Dieu prenant linitiative de la rencontre avec lhumanit savait trs bien que cette qute de sens trouverait une rponse dfinitive par la mme initiative qui lavait conduit au Jardin dEden. La rponse vient alors du Fils qui par amour pour le Pre voulu prendre sur lui tout ce qui loigne lhumanit de Dieu avec son poids de misre et de pch. (Ep 1,3-14) Cest alors quun autre cri se fit entendre au jour de la croix : Pre, pardonne-leur : ils ne savent ce quils font. (Luc 32,34b) Cet aujourdhui du pardon est offert pour toute personne de bonne volont qui se laisse toucher par linitiative de la Misricorde de Dieu qui donne la rconciliation de la vie nouvelle dans le Christ. Chaque baptis se voit engag dans cette Mission de rconciliation et partie prenante dun Mystre qui lui donne davoir part lhritage du Christ qui a ouvert les Portes de la vie ternelle en Dieu. La Mission de madame Colette Coulombe et de son poux Vincent nest pas situer en dehors du contexte de la grande Mission de lglise. La preuve en est quelle se fait constamment en lien avec les curs de paroisses et avec la permission des ordinaires des diocses qui laccueille. Supervis par un directeur spirituel, elle se rend docile lappel de sainte Anne qui, devant le cri de la souffrance de lhumanit pcheresse, sest mis en uvre avec la Vierge Marie pour nous rappeler la grandeur de la Misricorde de Jsus, Vainqueur de tout mal. De tout temps, lglise dans sa confession de foi enseigner que lglise triomphante des saints et saintes de Dieu, tait active en faveur de lglise terrestre, dite militante, par sa prire dintercession. Vous trouverez dans ce livre lhistoire une intervention amoureuse du Ciel en la personne de notre Grand-maman sainte Anne qui au cri de Marie fait ressentir par lentremise de locutions intrieures et de visions Madame Coulombe le Message toujours actuel de lenseignement de lglise et de la Parole de Dieu. Madame Coulombe est dite privilgie pour deux raisons : la premire raison tient dune gurison physique atteste dune paralysie faciale dont vous trouvez le rcit dans livre : Les gurisons de la bonne sainte Anne publi en 1990 Sainte-Anne-de-Beaupr.1 La

    1 DESROCHERS, Grard, C.Ss.R. Les Gurisons de la bonne sainte Anne, d. Sainte-Anne-de-Beaupr,

    Qc, 1990.

  • 3

    deuxime raison est le fait de la grce insigne dtre visite par la bonne sainte Anne. Le message de Madame Coulombe renvoie sept aspects de lenseignement de lglise.

    1. Leucharistie et son respect 2. Le sacrement de la rconciliation 3. La doctrine de la communion des saints 4. Le renouvellement de la grandeur du sacrement du mariage 5. Le respect des commandements de Dieu 6. Laujourdhui des batitudes 7. La dignit du baptme et la filiation adoptive dans le Christ.

    Ces aspects mettent en vidence la richesse de lenseignement de lglise et la ncessit du renouvellement de la cellule familiale chrtienne. Madame Coulombe prsente cette Mission comme une ralit qui la dpasse. Son quilibre de vie comme pouse et mre de cinq enfants rvlent bien son attitude profonde de service et de gnrosit rponde cet appel de sainte Anne. Bien entendue, ce message est dordre priv. Les baptiss de lglise catholique ne sont en rien tenu dy croire. Il peut toutefois devenir loccasion dun renouvellement intrieur et de renouer avec la grande Tradition de foi et de pit qui a marqu lglise du Qubec envers saint Joachim et sainte Anne. Que notre grand-maman sainte Anne nous accompagne dans notre plerinage vers lternit de Dieu. Michel Rodrigue, p.s.s.

    PRSENTATION

  • 4

    COLETTE ET VINCENT ( 2 ) LA MISSION DE SAINTE ANNE

    Article publi dans la revue Pour quils rgnent, numro 42, mars avril 2000, par

    M. Jean-Yves Simard

    A la fin du Moyen Age, l 'glise tait malade. La mme situation se rpte de nos jours. La chrtient s'est dissoute. Les vieilles nations chrtiennes autrefois pieuses et pourvoyeuses de missionnaires, ont dpri: murs dissolues, pratique religieuse presque inexistante, les communauts et le sacerdoce en perte de vocations, etc. La prdication s'est vide de son contenu: plus de pch, plus de commandements, silence sur les fins dernires. La pastorale tourne en rond. Les vnrables institutions d'enseignement catholique sont devenues des repaires idologiques. Le Souverain Pontife est mpris, contredit de la part de nombreux membres du clerg et de plusieurs de ses propres collaborateurs immdiats. Une srieuse rforme s'impose. Mais comment? Dieu doit susciter de nouveaux prophtes parmi les prtres demeurs fidles et parmi des lacs de bonne volont.

    C'est pourquoi de nouvelles vocations surgissent. L'une d'entre elles nous fait penser - l'tat de vie mis part - la double vocation de sainte Colette et saint Vincent Ferrier au Moyen Age, et la collaboration troite que Dieu leur avait demand d'apporter la solution du Schisme d'Occident. Les circonstances concrtes diffrent; les personnes et les moyens devront donc diffrer.

    Chez nous, Dieu a choisi une femme, nomme Colette. Et il lui a adjoint son poux, nomm Vincent. Comment ne pas voquer un parallle avec leurs patrons respectifs, non dans l'tat de vie, mais dans la mission importante qu'Il leur demande d'accomplir, sous la gouverne de la bonne sainte Anne. Il importe donc de dire un mot de cette mission, de la route extraordinaire qu'elle a emprunte, et du courage admirable avec lequel ce couple a su rpondre.

    Colette Brassard est ne au Saguenay le 25 aot 1930. Elle perdit sa mre l 'ge de 13 ans. Celle-ci mourut en confiant sa fille la bonne sainte Anne. Dans toutes tes difficults, lui dit-elle sur son lit de mort, recommande-toi la bonne sainte Anne, crie-lui si ncessaire. C'tait lui donner une autre mre, et combien puissante, pour la remplacer. Le 2 juillet 1945, l'approche de ses 15 ans, elle entra chez les Surs Antoniennes de Chicoutimi. Ds lors, elle oublia sa tendance vers les plaisirs mondains. La vie religieuse lui plut, elle se sentait chez elle en communaut. Dieu voulut lui donner une formation religieuse de base pour la prparer une future mission qu'elle aurait dans le monde. La chose se fit de faon inhabituelle.

    Le 7 janvier 1951, alors qu'elle tait sur le point de prononcer ses vux perptuels, sainte Anne l 'appela sortir de communaut. Elle ignorait alors d'o venait cette voix. Elle tait au lit depuis environ une heure lorsque la lumire s'alluma dans sa cellule, et une voix fminine venant de loin, comme un cho, la pntra jusqu' son cur, lui disant: Tu dois sortir de communaut, tu as une mission remplir sur la terre, tu dois sauver des mes. On imagine l 'moi de Colette. L'acquiescement n'est pas instantan, on le conoit facilement. Une heure plus tard, le mme phnomne se reproduit. Puis la voix l'invite s'approcher de la fentre, et lui dit, montrant les personnes qui circulaient dans la rue: Vois les mes qui se perdent, tu dois les sauver... Chose significative, elle portait le nom de religion de Sur Saint Michel Archange.

  • 5

    La Suprieure qui elle se confia ne voulut pas croire cet appel, lui disant que c'tait le dmon qui l'importunait. Comme les paroles lui revenaient aux oreilles avec insistance, elle se rendit finalement voir son vque qui, sagement, lui rpondit: Vous aviez une vocation de cinq ans remplir en communaut; aujourd'hui, vous recevez une autre mission dans le monde. C'tait lui donner son cong de la vie religieuse. Elle en sortit le 1er mars suivant.

    Elle rentra chez elle. Ds ce moment, elle sentit vivement la sollicitude de la bonne sainte Anne son endroit. Mais son got du plaisir; se rveilla. Elle mena une "vie mondaine '', dit-elle, elle aimait les plaisirs ordinaires de la vie de jeunesse. Elle sentit toujours une prsence auprs d'elle, qui la protgeait des dangers inhrents l'esprit mondain qui menace toujours les jeunes. Elle se fit de nombreux amis, dont un en particulier dont elle s'amouracha, malgr le penchant vers l 'alcool qu'il avait. Sa mre l 'avait pourtant prvenue contre l 'alcoolisme, un penchant dont son pre et la famille avaient gravement souffert. Mais cet amoureux n 'tait pas l'homme que Dieu lui destinait.

    LE FUTUR POUX Monsieur