l'art de la bande dessine - cbbd.be l’instar d’autres disciplines artistiques telles que la...

Download L'Art de la Bande Dessine - cbbd.be l’instar d’autres disciplines artistiques telles que la littrature ou le cinma, la bande dessine est un mode d’expression qui se dcline de

Post on 06-Feb-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Dossier pdagogique redig par Tine Anthoni

    L'Art de la Bande Dessine

    1

  • Index

    Introduction p.3

    Lestapesdelacrationdunebandedessine p.4

    Lart du scnario p.4

    Lart du crayonn p.6

    Lart de lencrage p.8

    Lart du coloriage p.10

    Lart du numrique p.12

    Lart de la couverture p.13

    Lart de ldition p.14

    Droits drivs et droits tranger p.14

    Pourallerplusloin:exercices Introduction p.16

    Lart du scnario p.17

    Lart du crayonn p.19

    Lart de lencrage p.22

    Lart du coloriage p.25

    Lart de la couverture & Lart de ldition p.26

    Ensavoirplus:lartdelabandedessinevupardesauteursdeBD p.28

    Remerciements p.29

    2

  • linstar dautres disciplines artistiques telles que la littrature ou le cinma, la bande dessine est un mode dexpression qui se dcline de multiples faons, travers des genres, des styles et des formats trs diffrents, pour des publics eux-mmes diffrents.

    Lexposition LArt de la BD au Muse de la Bande Dessine de Bruxelles propose donc de dcouvrir la bande dessine dans tous ses tats, du processus de cration lventail des genres qui constitue la production europenne.

    Ce dossier pdagogique est entirement ddi au processus de cration de bandes dessines. Il sadresse aux professeurs darts plastiques, aux professeurs de lenseignement artistique horaire rduit ou aux autres enseignants de lenseignement secondaire souhaitant laborer un projet de cration de bande dessine. Son objectif est double : donner une vision claire et complte du processus de cration dune bande dessine, et aider les jeunes sexprimer de manire personnelle et originale travers ce mdia.

    Vous ne trouverez cependant pas dans ce dossier une mthode complte pour raliser une bande dessine. Chaque auteur de BD a sa propre manire de travailler, ses propres trucs. En fin de dossier, nous vous renverrons vers un certain nombre de publications qui vous permettront dapprofondir ce thme.

    Introduction

    Chlo Chruchaudet, la cration d'une BD, dessins extraits dIda, tme 2 (Delcourt, 2011)Ida, volumes 1 3 Chlo Cruchaudet ditions Delcourt, 2009 2012

    3

  • 1. L'artduscnario

    Un scnario, cest une histoire que lauteur dveloppe au gr de son imagination. Il la structure en rdigeant un synopsis, un rsum trs succinct qui fait apparatre le corps de son rcit. Ltape suivante est le dcoupage qui sert dterminer le nombre de pages consacres chaque squence. Lauteur dveloppe ensuite les squences en les subdivisant en cases, puis il rdige le scnario complet et dfinitif en dtaillant case par case le dcor, laction et les dialogues.

    Le scnariste consciencieux fournit en outre son dessinateur une description physique et psychologique des personnages et lui confie la documentation quil a accumule lors de la conception de son histoire.

    Largo Winch, Business Blues (Dupuis, 1993) : extrait du scnario de Jean Van Hamme

    4

  • Planche encre de Philippe Francq, Largo Winch, Business Blues (Dupuis, 1993)

    5

  • 2. Lartducrayonn Ds quil reoit son scnario, le dessinateur sempresse desquisser les portraits des personnages principaux en tudiant leurs costumes et les dcors dans lesquels ils vont devoir voluer. Cest une priode dintenses recherches documentaires. Les auteurs qui peuvent se le permettre font un reprage sur place et prennent eux-mmes les photos dont ils vont avoir besoin.

    Afin de visualiser lensemble du travail raliser, le dessinateur ralise un story-board en esquissant en trs petit format les planches du futur album, avec de petites cases et de petites bulles qui prfigurent la dynamique de chaque page. Muni de toutes ces informations, le dessinateur peut enfin sattaquer la ralisation des planches proprement dites. Il commence par dessiner un rough (un brouillon) quil va amliorer et modifier jusqu lobtention dune mise en scne idale quil va reconstituer soigneusement sur le support dfinitif.

    Les originaux de planches au crayon sont rares puisque, par dfinition, elles ne sont pas destines rester en cet tat. Cependant, certains dessinateurs ralisent leur encrage la table lumineuse sur un nouveau support, le crayonn original restant alors intact.

    Croquis dEric Liberge pour les Corsaires d'Alcibiade, lite Secrte (Dupuis 2004)

    6

  • Croquis prparatoire qui sera scann et retravaill l'ordinateur, Laurent Astier, "L'affaire des affaires" (Dargaud 2009)

    7

  • 3. Lartdelencrage Avant dencrer sa planche, le dessinateur doit savoir sous quelle forme elle sera publie. Si lalbum est prvu en couleurs, il pourra se contenter de repasser lencre les traits du crayonn. En revanche, si lalbum est prvu en noir et blanc, il devra tenir compte des clairages, des ombres portes et des contrastes, en essayant de rpartir les -plats noirs de faon quilibre et harmonieuse. Lencrage est la finition du dessin : il permet aussi bien de prciser un crayonn peu pouss que de choisir le cern dfinitif du dessin quand le crayonn est charbonneux.

    Le pinceau permet un trac trs artistique, avec des pleins et des dlis, mais le noir est parfois un peu gristre. La plume permet un trac plus prcis et un noir plus contrast, mais demande plus dapplication. Certains dessinateurs tracent la plume des pleins et des dlis, afin de donner lillusion dun trait ralis au pinceau. Le rapidographe (ou rotring) donne un trac plus filiforme et moins contrast que la plume, mais il a t adopt par de nombreux dessinateurs pour son confort dutilisation. Le feutre, dune utilisation pratique galement, donne une finition satisfaisante, mais sa conservation est alatoire.

    Crayonn, Hermann, Jeremiah, Le panier de crabe (Dupuis 2012)

    8

  • Planche en cours d'encrage, Hermann, Jeremiah, Le panier de crabe (Dupuis 2012)

    9

  • 4. Lartducoloriage

    La technique la plus ancienne de colorisation de bandes dessines est celle du bleu de coloriage . Elle consiste imprimer la planche encre au format de parution sur un papier dessin et dy apposer les couleurs la gouache ou lcoline (aquarelle). Le photograveur en extrait les trois films des couleurs de base (cyan, jaune et magenta) et ajoute le film noir des traits : limprimeur dispose ds lors des quatre films ncessaires la reproduction dune page en quadrichromie. On peut viter limpression du bleu de coloriage en collant le film des traits sur une feuille de papier (bleu Lonardo), puis en appliquant les couleurs lenvers la table lumineuse. Lavantage est que le papier ne peut pas se dformer par rapport au film des traits ; le dsavantage est que le coloriste ne voit pas clairement le rsultat au cours de son travail.

    Une autre solution est de scanner la planche encre au format de parution et de raliser la mise en couleurs lordinateur. Rapide et conomique, cette solution peut tre aussi satisfaisante, condition de ne pas abuser deffets artificiels tellement accessibles et tentants.

    La couleur directe est la solution la plus sduisante, mais aussi celle qui requiert la plus grande matrise. Elle consiste appliquer les couleurs directement sur la planche crayonne, ou parfois simplement esquisse, qui devient alors une sorte de peinture, avec ou sans les phylactres que lon peut incruster lordinateur.

    Regardez la vido: https://www.youtube.com/watch?v=6lkKzIbC_f0ou d'autres sur la chane Youtube de Eric Liberge: https://www.youtube.com/watch?v=j3wNRkcN6mY

    Couleur l'aquarelle par Joseph Bh, dessin pour lAnctre (Glnat, 2011)

    10

  • Planche originale en lavis d'encre avec des rehauts de gouache blanche et jaune, Frank P, "Zoo" (Dupuis, 1994)

    11

  • 5. Lartdunumrique

    Les dessinateurs sont de plus en plus nombreux avoir recours lordinateur pour raliser la finition de leurs planches, ralises en ralit sur papier puis scannes afin dtre corriges, nettoyes ou compltes sur cran. Dautres travaillent leurs vignettes sparment sur papier, les scannent et ralisent lassemblage des planches lordinateur.

    Mais les dessinateurs peuvent aussi se passer compltement du papier en utilisant une palette graphique . Ce logiciel sophistiqu permet de dessiner sur une ardoise lectronique relie un cran, ralisant successivement toutes les tapes de la construction de sa planche sur un mme support. La palette graphique donne laccs tous les outils virtuels possibles et chaque trait indsirable est effac dun seul clic. Cet outil extraordinaire convient tous les styles, des plus synthtiques aux plus sophistiqus, sans la moindre restriction artistique.

    Regardez la vido : https://www.youtube.com/watch?v=3E2gUxgjb0s

    Yslaire au travail sur sa tablette graphique, extrait dune vido filme dans son atelier

    12

  • 6. Lartdelacouverture

    La couverture est laffiche dun album de bande dessine. Elle se doit dtre reprsentative de son contenu tout en rpondant des impratifs commerciaux de lisibilit et doriginalit, lobjectif tant que lalbum soit remarquable au milieu dune production parfois plthorique.

    En principe, le dessinateur choisira dillustrer lun des moments forts de lhistoire, mais la couverture dun album contient plusieurs autres informations parfois plus importantes : qui sont ses auteurs, fait-il partie dune srie ou dune collection, qui est lditeur ? Cest l quintervient le graphiste.

    Gnralement en charge de la mise en page de tous les albums dune collection afin de lui confrer une certaine unit, le graphiste dtermine ses options de base en fonction des choix ditoriaux. Par exemple, les hros de BD tant souvent plus connus que leurs crateurs, limportance accorde aux noms des auteurs sera plus discrte pour des sries que pour des collections dalbums hors-srie.

    Couvertures de la collection critures de Casterman. Mme s'i

Recommended

View more >