lantenne 03 06 2015

Download Lantenne 03 06 2015

Post on 22-Jul-2016

234 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Une stabilit arithmtique qui cache des volutions contrastes poste par poste : ainsi se carac-trise le trafic du premier trimestre 2015 du port de Strasbourg. Lactivit a at-teint 1,923 mil-lion de tonnes, reprsentant une trs lgre aug-mentation de 0,7 % en rythme annuel. La hausse la plus signi-ficative mane des crales : + 18,8 %, soit un total de 262.100 tonnes, en dpit de bons volumes de rcolte en Alsace. Lexplication vient de la qualit : elle a t insuffisante pour r-pondre tous les besoins

    dapprovisionnements pour les denres alimentaires humaines, do lappel des charge-

    ments venant de lextrieur.

    Premier poste Strasbourg, les graviers poursui-vent leur progres-sion (+ 1,9 %

    747.700 tonnes) en consquence de la bonne tenue de la construc-tion en Allemagne et aux Pays-Bas. Les produits ptroliers reculent de 3,9 % 422.700 tonnes, mais la direction du port ne sen inquite pas. La tendance structurelle reste bien privilgier la barge au pipe, selon elle. Quant aux pro-duits chimiques, leur conjoncture

    dfavorable entrane leur baisse de 24,7 % (44.130 tonnes).

    Monte du conteneur ferroviaire

    Le trafic conteneurs a confirm sa marche en avant lors des pre-miers mois de lanne et la ten-dance sest confirme depuis, selon le Port autonome. De jan-vier mars, il affiche un + 5,8 % tous modes confondus pour par-venir 114.335 EVP. Le cumul des deux modes alternatifs la route est positif, souligne Didier Dieudonn, directeur gnral d-lgu. En effet, si le fluvial baisse de 6 % (29.100 EVP), le ferroviaire dcolle de 20 % (22.100 EVP). Les oprateurs lutilisent de plus en plus systmatiquement comme rponse aux congestions fluviales Rotterdam. Le nouveau portique ferroviaire est utilis de

    faon intensive. Lvolution ob-serve valide nos investissements dans cet quipement qui facilite la mixit conteneurs/caisses mobiles pour le remplissage des wagons, commente Didier Dieudonn.

    contrastes Mulhouse

    La situation du conteneur est moins favorable Mulhouse. Sur les quatre premiers mois de lanne, ses trafics ont baiss de 10,9 % 26.500 EVP. Le conte-neur ferroviaire a t rduit nant, mais le fluvial a pu mainte-nir une lgre hausse de 1,3 %, 11.420 EVP. Dans le vrac, le port haut-rhinois enregistre une vo-lution comparable Strasbourg : + 0,8 % soit un total de 1,764 mil-lion de tonnes sur quatre mois.

    Christian RobisChon

    Strasbourg

    Lgre progression du port en dbut danne

    Au port de Strasbourg, la croissance des trafics de crales et de graviers a plus que compens la baisse, modre et conjoncturelle, des ptroliers.

    60Pices dtaches, car-

    burant, dtergent, cigares, shampoing : des produits contrefaits dune valeur ap-prochant les 60 millions de dollars (55 millions deuros) ont t saisis lors dune op-ration policire travers les Antilles et le continent amri-cain, a annonc lundi 1er juin Interpol. Intitule Maya II, lopration dInterpol qui a dur deux semaines, a conduit plus de 2.000 inter- ventions de la police, des douanes et units de la pro-prit intellectuelle, des points de contrle aux fron-tires et dans des magasins, le tout dans 19 pays. En Rpublique dominicaine o la dforestation pose un pro-blme grandissant, a rappel Interpol, les autorits ont saisi plus de 100 sacs de charbon de bois la frontire ha-tienne. Le carburant demeure toutefois le crime le plus pro-lifique, a assur Interpol, avec la saisie de 19 ca-mions contenant environ 318.000 litres, en une seule prise, lors dune opration de la police colombienne prs de la frontire du Venezuela.

    le chiffre du jour

    Le nouveau portique ferroviaire est utilis de faon intensive

    70e anne - n19.465 Mercredi 3 juin 2015 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

    International Transport CompanyFreight Forwarder

    - Project & Oil Field cargo- Deepwater and off shore project

    - Supply chain specialist- 4 PL dedicated

    Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt)

    48 rue de lAubpine92160 ANTONY

    Tl : + 33 1 55 59 07 70Fax : + 33 1 49 84 06 54

    mailto:infos@transprojets.com

    http://www.Transprojets.com

    EU

    RO

    RE

    GIE

    07/

    2014

    04 91 11 62 00gerald-sebright@art-emballages.com

    StimMed :La croissance du conteneur au dtriment du ro-ro

    page 2

    Infrastructures/Institutions

    P

    AS

    Sodexi :Nouveaux outils sur la plateforme aroportuaire de Roissy

    page 3

    Entreprises

  • 2 - Mercredi 3 juin 2015 - lantenne Infrastructures/Institutions

    Selon herv balladur, prsi-dent de Via Marseille-Fos, lasso-ciation de promotion de la place portuaire marseillaise, si le ro-ro a beaucoup diminu, cest cause de lAlgrie et de sa loi de finances 2010. Rappelant que VMF condui-ra une mission dans le pays en oc-tobre prochain, il dit souhaiter un assouplissement de lautoritarisme de ltat algrien.

    Rafik belhadj-Amara, le di-recteur gnral dIsamar, lagent de Nolis, estime que le pays offre une situation prcaire aux armateurs. Il rappelle que la filiale du groupe Cevital est prsente dans le secteur du ro-ro, actuellement en voie du dis-parition en faveur du conteneur.

    nourdine Koudil, le directeur gnral de la compagnie alg-rienne, explique que, si lAlgrie est le pays le plus cher du march maghrbin en termes de taux de fret, cest en raison du dsquilibre

    export-import. Lexport permettra de rtablir lquilibre, juge-t-il, ajoutant que ltat algrien va fa-voriser la dmarche en raison de la baisse du prix du ptrole.

    tanger-Med a fait ses preuves

    Au Maroc, sept ans aprs son ouverture, Tanger-Med poursuit sa diversification. Rachid houari, di-recteur de Tanger-Med 1, souligne que le hub marocain, qui a dmarr son activit dans le domaine du conteneur en transbordement, est aujourdhui prsent dans cinq acti-vits. Et de prciser que les zones franches cres par TMSA ont fait leurs preuves. Selon lui, cest cette stratgie de franchise qui a permis de signer les contrats de conces-sion avec les grands oprateurs (CMA CGM, Eurogate, etc.) et qui a notamment permis limplantation

    du constructeur automobile fran-ais Renault.

    Une confrence sur la Mditerrane ne pouvait pas se tenir dans la cit phocenne sans que le projet douverture de ligne Tanger-Marseille soit voqu. Aprs avoir rappel que 200.000 remorques transitent encore par lEspagne entre le Maroc et la France, Herv Balladur regrette : Les premires tudes remontent 2006. Nous avons approch GNV, Acciona Trasmediterranea. Mais les trans-porteurs routiers ne veulent pas se lancer. Il est convaincu au-jourdhui que cest lar-mateur dal-ler chercher les subsides auprs de la Commission europenne et regrette que lEurope continue dautoriser la circulation en Espagne pendant le week-end.

    Le responsable du Dveloppement du GPMM, Guillaume briola, estime que seul un service Ropax pourrait gnrer un quilibre financier.

    ses yeux, le service sera construit avec du fret et du passager.

    Du ct turc, le port de Marseille b-nficie de la croissance de 18 % du trafic conteneuris mais ne tire pas vritablement profit des vo-lumes rou-

    liers puisque la ligne opre par UN-RoRo reste ancre Toulon (Brgaillon) et celle cre par Ekol pour le transport de voitures en sortie dIstanbul a choisi Ste pour alimenter le march franais (LAntenne du 25 septembre 2014). Guillaume Briola a indiqu

    que le port de Marseille travaille aujourdhui faire venir dans ses installations ce service ouvert en septembre 2014.

    Pour Amal Louis, la nouvelle prsidente de lAACN, avec six sept dparts par semaine sur lAlgrie, un dpart par jour sur la Tunisie, loffre de transport mar-seillaise sur le Maghreb est im-pressionnante. Les transit times sont en outre trs intressants. Du coup, 60 % des marchandises sont en provenance du Nord (la rgion parisienne). Elle est convaincue que le projet de navette ferroviaire sur la Suisse va aider renforcer cette tendance...

    Vincent CALAbRse

    StimMedMditerrane

    la croissance du conteneur au dtriment du ro-roLa confrence intitule La Croissance du transport maritime en Mditerrane, qui sest droule lors du salon StimMed 2015 Marseille, a fait le point sur lacclration de la croissance du conteneur dans le bassin mditerranen. Un phnomne qui se produit au dtriment de lvolution roulier.

    PollutionLa ministre de lcologie, Sgolne

    Royal, devait annoncer hier la mise en place partir de janvier de certificats pour favoriser les vhicules moins polluants, afin de lutter contre la pol-lution en ville. Ce principe de certificat a dj t retenu par plusieurs pays : Allemagne, Danemark, Sude, Italie, Autriche et Rpublique tchque. Paris, la maire Anne Hidalgo (PS) avait dvoil en janvier un plan prvoyant no-tamment une zone interdite en journe,

    ds le 1er juillet, aux cars et aux poids lourds de plus de quatorze ans.

    TaxeLAssemble a accept lundi 1er juin

    de prolonger jusquen 2020 le systme de loctroi de mer, taxe en vigueur en Guadeloupe, Guyane, Martinique et Runion. Loctroi de mer, taxe remon-tant au xviie sicle et actuellement rgie par une loi de 2004, impose dans les quatre rgions doutre-mer les importa-tions, et dans des conditions diffrentes,

    les livraisons de biens de production lo-cale. Le projet de loi actualise loctroi de mer sur plusieurs points. Il tend le champ des exonrations notamment aux carburants usage professionnel, aux biens destins lavitaillement des bateaux et avions et aux importations de biens destins certains oprateurs.

    InvestissementLa socit dinvestissement fran-

    aise Ardian a annonc lundi 1er juin investir hauteur de 300 millions

    deuros dans un partenariat avec lop-rateur portugais dautoroutes Ascendi pour exploiter ensemble lun des plus grands rseaux de routes pages au Portugal. Cet investissement ouvre la voie ltude dautres opportunits dans les infrastructures au Portugal, a dclar Mathias Burghard