Efficacité énergétique pour un développement rentable energetique pour... · LA DEMANDE ENERGETIQUE…

Download Efficacité énergétique pour un développement rentable energetique pour... · LA DEMANDE ENERGETIQUE…

Post on 10-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li><p>07/07/2009</p><p>1</p><p>Efficacit nergtique pour un dveloppement rentable </p><p>et durable du secteur industriel au Kenya</p><p>par N. O. Mariitade la Kenya Electricity Generating Company Ltd </p><p>Besoin de services nergtiques Croissance conomique acclre Rpartition quitable du revenu nationalProduction agricole amliore IndustrialisationCration acclre demplois Meilleur quilibre entre le village et la ville.Allgement de la pauvret par la satisfaction des besoins vitaux </p><p>Besoin de services nergtiques ... mais cette nergie doit tre de bonne qualit disponibles de faon durable, un bon rapport qualit</p><p>prix et moins coteuse pour tous les secteurs (industries, services, mines, agriculture, mnages)</p><p>Le scnario nergtique knyanLe Kenya dpend de trois sources nergtiques majeures : La biomasse : 68 % Le ptrole : 22 % llectricit : 9 % Dans le sous-secteur de llectricit Lnergie hydro-lectrique : 57 % Lnergie thermique : 32 % Lnergie gothermique : 11 % Autres formes dnergie renouvelable (olienne, solaire, biogaz, lnergie micro-hydraulique, etc.) : 1 %</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>2</p><p>Puisances installes et utilises</p><p>INSTALLEES UTILES (% dtilisation ) </p><p>KenGen nergie hydro-lectrique 677.28 641 62 %</p><p>nergie gothermique 15 115 11 %</p><p>nergie thermique 214.2 133 13 %</p><p>PPI nergie gothermique 13 13 1 %</p><p>nergie thermique 174 132 13 %</p><p>UETC Importations 30 0 0 %TOTAL 1223.48 1034</p><p>LA DEMANDE ENERGETIQUESeulement 15,3 % de Knyans ont accs llectricit_ Il existe de grandes possibilits daugmentation de </p><p>cette demande._ Les estimations daccroissement des ventes oscillent </p><p>entre 5 et 6,5 %_ La demande actuelle crot de lordre de 8 %_ Le niveau maximal de la demande est de 980 MW</p><p>Le scnario nergtique knyanIl se caractrise par : une forte pnurie dnergie destine des fins commerciales.Une forte dpendance vis--vis des produits ptroliers imports. Ces produits reprsentent peu prs 30 % des importations knyanes. Ils satisfont 90% de la demande dnergie commerciale._ Faiblesse du rendement dans la production dnergie hydro-</p><p>lectrique ; ce qui conduit un accroissement de la production dnergie thermique. </p><p> Les grandes socits commerciales et industrielles consomment 60% de llectricit produite.</p><p>Scnario nergtique du Kenya_ Il se caractrise par un gaspillage dnergie qui varie entre</p><p>10 et 30% de lintrant nergtique primaire _ Il existe trs peu de mesures allant dans le sens de </p><p>lconomie dnergie._ Des conomies de prs de 40% ont t enregistres </p><p>sur les factures de consommation dnergie</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>3</p><p>Le dfi_ La croissance dmographique_ Lessor conomique_ Et la volont datteindre un taux de croissance de 10%du PIB </p><p>Le pays ( travers KenGen) doit tripler sa capacit de production de 1000 3 000 MW dans les 10 annes venir </p><p>Les dfis du secteur nergtiqueIls sont nombreux. On peut citer, entre autres: lextension et la modernisation des infrastructures nergtiques la promotion de lefficacit nergtique et de lconomie dnergie; la mobilisation de ressources financires idoines pour lexploitation et lexpansion de la fourniture nergtique pour rpondre la croissance de la demande; assurer la scurit de lapprovisionnement par la diversification des sources et les combinaisons bon rapport qualit/prix; accrotre laccessibilit lnergie toutes les franges de la population; renforcer la gouvernance et la responsabilit des entreprises.</p><p>Les dfis du secteur nergtiqueDe mauvaises infrastructures de transport et de distribution de lnergie du fait dinvestissements limits dans la modernisation du systme nergtique. En consquence, lconomie a connu :De fortes pertes au niveau du systme dnergie lectrique de lordre 20% de la production nergtique nette Une faible consommation dnergie par habitant de 121kWh</p><p>Les dfis du secteur nergtique</p><p>Un faible taux daccs llectricit au plan national, qui est de 15,3% pour lensemble de la population et de 3,8% pour la population e rurale, en particulier.</p><p>Une extrme fluctuation de la tension et des coupures intermittentes dlectricit qui abment les quipements et matriels, y compris les pertes de production induites.</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>4</p><p>limination des obstacles lefficacit nergtique et lconomie dnergie au Kenya Objectifs de la politique Aider les industries et les mnages rduire le cot de lnergie grce lefficacit nergtique Permettant Laccroissement des profits Laccroissement des emplois, La rduction de la pauvret et la rduction des missions de CO2</p><p>Les dfis du secteur nergtiqueIls sont nombreux. On peut citer, entre autres: lextension et la modernisation des infrastructuresnergtiques; la promotion de lefficacit nergtique et de lconomie dnergie; la mobilisation de ressources financires idoines pour lexploitation et lexpansion de la fourniture nergtique pour rpondre la croissance de la demande; assurer la scurit de lapprovisionnement par la diversification des sources et les combinaisons bon rapport qualit/prix; accrotre laccessibilit lnergie toutes les franges de la population; renforcer la gouvernance et la responsabilit des entreprises. </p><p>Les dfis du secteur nergtiqueDe mauvaises infrastructures de transport et de distribution de lnergie du fait dinvestissements limits dans la modernisation du systme nergtique. En consquence, lconomie a connu : De fortes pertes au niveau du systme dnergie lectrique de lordre 20% de la production nergtique nette Une faible consommation dnergie par habitant de 121kWh </p><p>Les dfis du secteur nergtique</p><p>Un faible taux daccs llectricit au plan national, qui est de 15,3% pour lensemble de la population et de 3,8% pour la population e rurale, en particulier.</p><p>Une extrme fluctuation de la tension et des coupures intermittentes dlectricit qui abment les quipements et matriels, y compris les pertes de production induites. </p><p>limination des obstacles lefficacit nergtique et lconomie dnergie au Kenya Objectifs de la politique Aider les industries et les mnages rduire le cot de lnergie grce lefficacit nergtique Permettant Laccroissement des profits Laccroissement des emplois, La rduction de la pauvret et la rduction des missions de CO2</p><p>Politique nergtique Cette politique nergtique fut conue pour la premire fois en 1987, mais a connu plusieurs changements: pour limiter les effets nfastes de limportation de ptrole sur lconomie nationale et la balance des paiements pour limiter la croissance dmographique, laggravation de la pauvret, le rationnement et les interruptions de fourniture dlectricit, la rduction de laide public au dveloppement et du changement climatique.</p><p>La politique nergtique.. * Elle vise permettre une recherche et un dveloppement acclrs de ressources locales (gothermiques et hydrocarbure) Pour satisfaire les secteurs dactivits (nergie) dune conomie libralise</p><p>Rsultats escompts augmentation significative des investissements dans le cadre de lefficacit nergtique dans les usines, jusqu des millions de USD ; rduction des missions de CO2 ; participation des institutions financires locales.</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>5</p><p>Rsultats escompts.. mergence dentreprises de services conergtiques (ESCOs) capacits institutionnelles accrues et une politique nationale de promotion de lefficacit nergtique Par exemple la Loi de 2006 sur lnergie comporte une section spcifique sur lefficacit nergtique</p><p>Le potentiel dconomie dnergie des industries knyanes selon les recherches</p><p>- *108,200 TEP par an-14% de la consommation nergtique industrielle -conomie de 325 000 tonnes / an de CO2 lexception du bois -602 000 tonnes de CO2, y compris le bois</p><p>Les avantages de lefficacit nergtique pour leKenya </p><p>Au niveau des entreprises Rduire le cot de lnergieAmliorer la productivit et la rentabilitAccrotre la comptitivit sur les marchs rgionaux et mondiauxLa responsabilit des entreprises</p><p>Les avantages de lefficacit nergtique pour leKenya</p><p>Au plan national Rduire les dpenses en devises trangres Renforcer le secteur industriel Maintenir et crer des emplois Contribuer rduire la pauvret Rduire les impacts environnementaux</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>6</p><p>La politique nergtique.. * Elle vise permettre une recherche et un dveloppement acclrs de ressources locales (gothermiques et hydrocarbure) Pour satisfaire les secteurs dactivits (nergie) dune conomie libralise </p><p>Rsultats escompts augmentation significative des investissements dans le cadre de lefficacit nergtique dans les usines, jusqu des millions de USD ; rduction des missions de CO2 ; participation des institutions financires locales</p><p>Rsultats escompts.. mergence dentreprises de services conergtiques (ESCOs) capacits institutionnelles accrues et une politique nationale de promotion de lefficacit nergtique Par exemple la Loi de 2006 sur lnergie comporte une section spcifique sur lefficacit nergtique</p><p>Le potentiel dconomie dnergie des industries knyanes selon les recherches</p><p>- *108,200 TEP par an-14% de la consommation nergtique industrielle -conomie de 325 000 tonnes / an de CO2 lexception du bois -602 000 tonnes de CO2, y compris le bois</p><p>Les avantages de lefficacit nergtique pour le Kenya Au niveau des entreprises Rduire le cot de lnergieAmliorer la productivit et la rentabilitAccrotre la comptitivit sur les marchs rgionaux et mondiauxLa responsabilit des entreprises</p><p>Les avantages de lefficacit nergtique pour le Kenya Au plan national Rduire les dpenses en devises trangres Renforcer le secteur industriel Maintenir et crer des emplois Contribuer rduire la pauvret Rduire les impacts environnementaux</p><p>Activits pour une efficacit nergtique La sensibilisation et linformation </p><p> Organisation de sminaires et dateliers daudit nergtique travers le pays. </p><p> Mise en place dun rseau industriel defficacit nergtique couvrant 8 secteurs et analysant lintensit nergtique, offrant des points de repre, la formation et des audits nergtiques.</p><p> Amplification et dissmination de linformation sur lefficacit nergtique et lconomie dnergie </p><p> Initiation dun prix de gestion nergtique qui a </p><p>Activits. Renforcement des capacits</p><p> Acquisition de matriels de formation adapts aux besoins locaux Formation en gestion nergtique lintention de plus de 1000 employs du secteur industriel, cadres de ladministration et consultants Cours spcialiss en audits nergtiques Identification de solutions dconomie dnergie telles que les chaudires dans les industries.</p><p>Activits Rsolution des obstacles financiers Participation des institutions financires locales, Production dun guide des investisseurs, Sminaires destins aux PDG des banques et industries,Cours dingnierie financire - 6 cours dispenss, Nous travaillons exposer des projets-pilotes de la Compagnie dlectricit, &gt; Plus de 6 projets excuts Des protocoles de surveillance et de vrification ont t labors Des tudes de cas conues et diffuses</p><p>ActivitsRenforcement institutionnel et durabilit </p><p>Formation dun groupe de professionnels KAM, au Ministre du travail et au Ministre de lconomie (MdE leffet de poursuivre nos activits de sensibilisation lefficacit nergtique au-del des projets. Sances de travail avec le gouvernement pour revoir la politique nergtique et sassurer de sa prise en compte dans tous les aspects de la nouvelle politique.</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>7</p><p>Activits Renforcement institutionnel et viabilit Nous travaillons la cration dun Bureau pour </p><p>lefficacit nergtique au niveau gouvernemental et la mise en place dun programme de normalisation et de labellisation.</p><p>Nous avons lanc une initiative en collaboration avec les services publics et lAutorit de rgulation de lnergie lectrique pour inscrire lefficacit nergtique dans leurs plans et oprations </p><p>Rsultats Au niveau industriel : Plus de 250 industries manufacturires ont manifest un intrt pour le projet par leur participation aux formations, audits nergtiques etc. En 2003, 28 industries recenses ont investi 1 million de dollars US dans des mesures defficacit nergtique La priode moyenne de rcupration tait de 1,2 ans</p><p>Les dfis de la mise en uvre </p><p>VISI</p><p>ONMettre en place un cadre positif de promotion de lefficacit nergtique Les pratiques commerciales illgales telles les contrefaons, le dumping de marchandises. Linapplication des normes et labels defficacit nergtique de faon largie. Le scepticisme et le manque de confiance entre les industries quant aux technologies et approches en matire defficacit nergtique. La tarification de lnergie et la prise de responsabilit du Gouvernement. La faible implication des PDG vues comme trop onreuses et exigeantes en technologies. Des projets de trop petites tailles pour intresser les banques. Absence de mcanismes dintressement</p><p>Leons Les programmes initis par le secteur publique peuvent en intgrant des objectifs sociaux et/ou environnementaux- susciter la participation du secteur priv sils ont partie lie des motivations conomiques et daffaires. Un cadre institutionnel fort et une participation des plus hautes instances managriales du secteur priv constituent un gage fondamental de succs. Une approche flexible et claire est essentielle pour impliquer le secteur priv. Le temps en est une condition essentielle. </p><p>Laccs linformation et le renforcement des capacits sont ncessaires pour assurer ladoption de nouvelles approches porteuses de fruits.Des projets-pilotes et le partage dexprience sont des outils efficaces pour accrotre ladhsion et la mise en pratique continuelle.</p></li><li><p>07/07/2009</p><p>8</p><p>Mais Mais les programmes defficacit nergtique nont pas t suffisamment </p><p>largis et intensifis pour viter un possible rationnement de lnergie </p><p>Suggestions KenGen, la socit de service publique de production dnergie, se </p><p>bat pour empcher une consommation excessive dnergie lectrique aux heures creuses ; ce qui permettra dconomiser des milliards de shillings qui pourraient tre utiliss pour construire des nouvelles centrales lectriques dont le besoin pressant se fait sentir pour satisfaire la demande croissante dlectricit mesure que lconomie se dveloppe et que le dbat suit son cours</p><p>Peu de mnages consommateurs dnergie lectrique ont t suffisamment encourags utiliser les appareils lectriques tels que les ampoules, chauffe-eau, cuisinires ou des robots de cuisine qui consomment moins dlectricit. Il nous faut davantage creuser ce domaine.</p><p>Merci de votre attention </p></li></ul>

Recommended

View more >