[ebook FR - French - Francais] Dictionnaire de l' Académie Française.pdf

Download [ebook FR - French - Francais] Dictionnaire de l' Académie Française.pdf

Post on 07-Dec-2015

249 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • ditions eBooksFrancewww.ebooksfrance.com

    Dictionnaire de L'Acadmie francaise 5me dition

    1

  • Dictionnaire de L'Acadmie francaise

    5me Edition, 1798

    Adaptation d'un document lectronique manant de l'ARTFL : http://www.lib.uchicago.edu/efts/ARTFL/projects/dicos/

    TABLE ALPHABTIQUE DES ABRVIATIONS EMPLOYES DANS CEDICTIONNAIRE.

    adj. ou adject.........signifie adjectif. adj. des 2 g. ou adj. des 2 genr.......adjectif des deux genres. adject. ou adjectiv....................adjectivement. adj. et s. ou adject. et subst.........adjectif et substantif. adv. ou adverb.........................adverbe, adverbialement. conj. ou conjonct......................conjonction. fam. ou famil..........................familier, familirement. f. ou fm. ou fmin....................fminin. fig. ou figur. au fig..................figurment, au figur. m. ou mas. ou mascul...................masculin. part...................................participe. plur. au plur..........................pluriel, au pluriel. potiq.................................potiquement. pop. ou popul..........................populairement. prp. ou prpos........................prposition. pron. ou pron. pers....................pronom personnel. pron. ou prononc.......................prononcez. prov. ou proverb. ou proverbial........proverbialement. subst. ou substant.....................substantivement. s. f. ou s. fm. ou subst. fmin.......substantif fminin. s. m. ou s. masc. ou subst. mascul.....substantif masculin. s. f. pl. ou subst. fm. plur..........substantif fminin pluriel. s. m. pl. ou subst. masc. plur.........substantif masculin pluriel. s. m. et f. ou subst. masc. et fm.....substantif masculin et fminin. v. a. ou v. act. ou verb. act..........verbe actif. v. n. ou v. neut. ou verb. neut........verbe neutre. v. p. ou verb. pron....................verbe pronominal. v. r. ou verb. rcip...................verbe rciproque. v. rf. ou verb. rfl.................verbe rflchi. V. Voy.................................Voyez.

    Dictionnaire de L'Acadmie francaise 5me dition

    Dictionnaire de L'Acadmie francaise 2

  • IndexA NB OC PD QE RF SG TH UI VWJ XK YL ZM

    Dictionnaire de L'Acadmie francaise 5me dition

    Index 3

  • ADictionnaire de L'Acadmie francaise 5me dition

    A 4

  • A. Lettre voyelle, qui forme elle seule un mot prsentant plusieurs acceptions. A. Lettre. sub. mas.Premier caractre de notre alphabet. Dans presque tous les alphabets l'A prcde le B. Ce caractre reoitdiffrentes formes, soit dans l'impression, soit dans l'criture manuelle. L'A majuscule. Le petit a. L'A romain.L'A italiqu. C'est un nom indclinable, qui ne prend pas, comme presque tous les noms, une S au pluriel. Oncrit deux A, et non pas deux AS. On dit communment De quelqu'un qui ne sait pas lire, et figurment Dequelqu'un qui est fort ignorant, qu'Il ne sait ni A, ni B. On dit, Une panse d'A, pour dire, Le commencementde la formation de la lettre A, qui, dans l'criture ordinaire, s'crit a. Et dans ce sens, quand on a donnquelque chose crire quelqu'un, et qu'il n'y a point encore travaill, on dit proverbialement qu'Il n'en a pasfait une panse d'a. La mme those se dit figurment, pour donner entendre qu'Un homme qui avoit entreprisde composer quelque ouvrage, n'y a point encore travaill. On dit aussi, pour signifier qu'Un homme n'a nullepart un ouvrage d'esprit qu'on lui attribue, qu'Il n'y a pas fait une panse d'a. On dit aussi figurment,Depuis A jusqu' Z, pour dire, Depuis le commencement d'une chose jusqu' la fin. A. Son. s. m. Le son del'A est celui qui se prononce par le mouvement le plus naturel de la bouche; aussi entretil dans les premiersmots que prononcent les enfans dans toutes les Langues. Papa, mama. Le son de l'A, en franois, est lemme dans tous les mots: il ne diffre que par sa dure et par des nuances peu sensibles. Il est long ou bref;long dans Trme, grce; bref dans Glace, trace. Dans les deux prcdentes acceptions, A est un nomsubstantif masculin. Il n'appartient au verbe que comme troisime personne du prsent de l'indicatif du verbeAvoir. Il a de l'esprit. Il a tort. Elle a aim. On l'emploie en ce sens dans cette phrase, qui est un gallicisme,Il y a. On dit, Il y a un homme, pour dire, Il existe un homme; Il y a eu un temps, pour dire, Il fut un temps.Dans tous les autres cas o l'on emploie le mot A, c'est une Particule qui indique une multitude de rapports,difficiles nombrer et classer. En certains cas, la particule A, sert remplacer le datif du latin, lorsqu'elleest mise aprs un mot par lequel elle est rgie, et dont elle dtermine l'objet: aprs un verbe, crire quelqu'un; aprs un substantif, Soumission l'autorit; aprs un adjectif, Attentif la leon; aprs unadverbe, Conformment la rgle; aprs une simple prposition, Jusqu' Paris. Dans ce sens il s'unitsouvent l'article le, la, les, et alors il se dcline en quelque sorte, puisqu'il se change en au, au lieu de le, etqu'il a le pluriel aux, au lieu de les. Obir au Magistrat, la Loi; obir aux Magistrats, aux Lois. Sous cemme rapport, A s'emploie dans plusieurs phrases elliptiques, lorsqu'un danger ou un intrt pressant obligede n'exprimer que l'ide principale, en supprimant des ides accessoires que l'esprit supple aisment;comme: Aux armes. moi. vous. Au feu. Au meurtre. Au secours. A, seul, n'est jamais adverbe, commel'ont avanc quelques Grammairiens; mais il forme une expression adverbiale, lorsqu'il se joint un adverbeou certains noms adjectifs ou substantifs; un adverbe, comme, Durer jamais, venir rien; un adjectif,Tomber bas, tort ou droit; un substantif, Parler propos. Parler tte tte. Mal propos. Crier tuette, pleine tte. Tirer brlepourpoint. Har mort, la mort. tre bless mort. Marcher ttons.Aller reculons. Travailler btons rompus. Juger boulevue. Dcider la lgre. Dchirer belles dents.Traiter forfait. Battre du fer froid. Mcher vide. Mettre de l'argent intrt. Donner bon compte.Vendre l'encan. Dans toutes les autres acceptions du mot , il est une simple prposition, qui exprimediffrens rapports de situation, de temps, de lieu, de mouvement, etc. Ces diverses significations peuvent serduire aux prpositions suivantes: Aprs. Avec. Dans. En. Par. Pour. Selon. Suivant. Sur. Vers. , dans lasignification d'Aprs. deux mois de l. deux jours de l. Aller pas pas. Arracher brin brin. Dire mot mot. Compter sou sou. Manger morceau morceau. , dans la signification d'Avec. Travailler l'aiguille.Gagner la pointe de l'pe. Aller voiles et rames. Btir chaux et ciment. Se battre l'pe et aupistolet. Marcher petit bruit. Un fusil charg balle. Canon charg cartouche. Faire brler petit feu.Vivre peu de frais. Donner, prendre toutes mains. petit manger bien boire. Fromage la crme. Bouton queue. Bton deux bouts. Couteau ressort. Ecuelle oreilles. Clou crochet. Chandelier branches.Chapeau grands bords. Agir bonne intention. Prier mains jointes. Sauter pieds joints. Recevoir brasouverts, etc. , pour Dans, en. Vivre Paris. Demeurer Rome. Retourner la Ville. Jeter la rivire. Sepromener la campagne. Blessure l'paule, la cuisse. Il y viendra son rang. Etre sa place. , dans lasignification de Par. Obtenir force de prires. On juge sa mine. On voit l'air dont il s'y prend. Aller courbettes. , dans la signification de Pour. Prendre tmoin. Inviter quelqu'un dner. Une fille marier.Avoir quelque chose bon march. Tenir honneur. Tenir injure. On eut bien de la peine lui faire

    Dictionnaire de L'Acadmie francaise 5me dition

    A 5

  • entendre. Une selle tous chevaux. Un conte dormir debout. Fixer jamais. , Selon, suivant. Un habit lamode. Btir la manire d'Italie. Vivre sa fantaisie. Cela n'est pas son got. ce que je vois. ce quevous dites. Il faut donc votre compte, votre avis. , dans la signification de Sur. Monter cheval. Mettrepied terre. peine de la vie. Un oiseau qui se bat la perche. , dans la signification de Vers. Il tire safin. Venez moi. , entre deux noms de nombre, signifie Entre ou environ. Ainsi on dit, Un homme dequarante cinquante ans, pour dire, Un homme dont l'ge est entre quarante et cinquante ans, ou dont l'geest d'environ quarante ou cinquante ans; Une troupe de sept huit cents hommes, pour dire, Une trouped'hommes dont le nombre est entre sept et huit cents, ou une troupe d'environ sept ou huit cents hommes; Il yavoit six sept femmes dans cette assemble, pour dire, Il y avoit environ six sept femmes. , sert aussi marquer le Temps. Se lever six heures. Dner midi. On l'attend toute heure, tout moment. Revenir heure indue. la fin du mois. jour prfix. l'arrive du courrier. perptuit. l'avenir. Il y parviendra la longue. Il sert aussi marquer le Lieu. Se tenir l'entre du bois. Il demeure deux lieues d'ici, vingtlieues de l. tre l'cart, l'abri, dcouvert. La Situation. droite. gauche. ct. pied. cheval.La Posture, le Geste. tre genoux. Dos dos. Nez nez. La Manire de vivre, de s'habiller, de se mettre,de marcher, d'agir, de parler, etc. Vivre la Franoise. S'habiller l'Espagnole. Un homme soutane, cheveux courts. Marcher petits pas. Courir toutes jambes, toute bride. S'embarquer la hte. Unhomme bons procds. Un homme systmes. Un homme grands mots. La Qualit d'une chose. De l'or vingtquatre carats. Du velours trois poils. La Quantit. Il en a foison, satit, milliers. Le Prix et laValeur d'une chose. Du vin vingt sous, trente sous la pinte. Du drap vingt francs l'aune. La Mesure oule Poids dont on se sert pour la dbiter. Vendre du vin la pinte. Vendre du drap l'aune. Vendre de laviande la livre. , s'emploie aussi pour dsigner La cause mouvante, le moyen qui fait agir. Moulin vent.Moulin eau. Moulin bras. Arme feu. Le Motif qui fait agir. Il l'a dit bonne intention. Il ne l'a pas fait mauvais dessein. L'tat et la Disposition d'une chose. Des fruits garder. Des fleurs cueillir. L'Usageauquel une chose est propre. Terre froment. Moulin bl. Moulin poudre. Moulin papier. Mouchoir moucher. Bassin laver les mains. Bassin barbe. Bois brler. Bois faire du merrain. Ce qu'une choseest propre ou destine contenir. Un tui peignes, une bote mouches, la bouteille l'encre, un pot l'eau, pour dire, Un tui mettre des peignes, une bote mettre des mouches, une bouteille mettre del'encre, un pot mettre de l'eau. Ce qu'il est convenable de faire, et Le bon ou le mauvais traitement qu'unhomme, qu'une chose mrite. C'est un avis suivre. C'est une partie remettre. C'est une affaire accommoder. C'est une occasion ne pas laisser chapper. C'est un cheval garder. C'est un homme rcompenser. Il en est plus craindre. Il n'en est que plus estimer. C'est un homme noyer. C'est unhomme nasardes. C'est un livre, non seulement lire, mais retenir par coeur. Ce qui peut arriver. d'unechose, quoi elle peut servir, et de quoi une personne est capable. C'est une affaire vous perdre. C'est unprocs ne jamais finir. C'est une entreprise vous faire honneur. C'est un homme russir dans tout cequ'il entreprendra. Il est homme se fcher, vous jouer d'un mauvais tour. , joint avec un verbe l'infinitif, s'explique quelquefois par le grondif du mme verbe. Ainsi, On diroit le voir, l'entendre, sersout par, On diroit en l'entendant, en le voyant. Et toutes les autres semblables faons de parler se peuventrsoudre de mme. Quelquefois aussi il s'explique par de quoi, et par de raison pour. Verser boire. Il n'apas manger. Il ne trouve pas travailler. Il y auroit craindre. Trouver redire. Il n'y a pas balancer. Iln'y a pas diffrer. Il se joint encore l'infinitif des verbes dans divers autres sens. Il s'emporta lui dire,jusqu' lui dire. Il s'abaissa le prier. S'amuser causer. Je suis encore savoir. Il est encore venir. Jesuis ici l'attendre. C'est faire lui d'ordonner des stes. Je sais, n'en point douter, que... C'est vous parler. C'est lui de dcider. C'est savoir s'il le voudra. Il n'y a rien gagner avec lui, etc. , s'emploieaussi dans les phrases suivantes, et dans une infinit d'autres, qui seront expliques chacune en son lieu.Arriver bord. Se rsoudre tout. Mettre l'air. Mettre la voile. Appliquer la question. Crier l'aide.Attacher la muraille. Atteler la charrue. Coucher la belle toile. Jouer la paume. Jouer quitte ou double. Valet gages. Pension vie. Ils se prosternrent ses genoux. Ils tombrent ses pieds. Se tourner bien, mal. Se mettre l'tude. Aller l'arme, Rome, l'glise. Voyons qui l'aura. On verra lesdiffrens sens de ces phrases, et de celles des articles prcdens, aux mots dont elles sont composes. ,lorsqu'il prcde l'article masculin, suivi d'un mot qui commence par une consonne, devient Au. V. Au.

    Dictionnaire de L'Acadmie francaise 5me dition

    A 6

  • A B C(On prononce Abc.) s. m. Petit Livret contenant l'Alphabet et la combinaison des lettres pourapprendre lire aux enfans. Acheter un A b c pour un enfant. Il signifie figurment, Le commencement d'unart, d'une science, d'une affaire. Ce n'est l que l'A b c des Mathmatiques. On dit proverbialement etfigurm. Renvoyer quelqu'un l'A b c, pour, Le traiter d'ignorant; Remettre quelqu'un l'A b c, pour,L'obliger recommencer tout de nouveau.

    LA MALEHEURE. phr. adv. Malheureusement. Il vieillit. la maleheure, s'emploiesubstan tivement dans le vieux proverbe, Vaten la maleheure, comme pour dire, Vasten maudit, vaschercher ta potence. Il est populaire.

    RECULONS. phrase adverbiale. En reculant, allant en arrire. Les crevisses vont reculons. LesCordiers travaillent reculons. On dit figurment et familirement, qu'Une affaire va reculons, pour dire,que La dcision en est retarde.

    TTONS. phrase adv. En ttonnant dans l'obscurit. Je ne saurois trouver ttons ce que vous medemandez. On ne voit goutte ici, il faut y aller ttons. Il marche ttons. Il se dit aussi figurm. et signifie,Sans les lumires et les connoissances ncessaires, d'une manire incertaine, en essayant de divers moyensdont on n'est pas sr. Les Philosophes Paens cherchoient la vrit ttons. J'ai si peu de connoissance deces choses l, que je n'y vais qu' ttons. VAU DE ROUTE. Voyez Route.

    VAUL'EAU. Voy. Aval.AMILA. Terme de Musique, par lequel on dsigne la note la. Le ton d'a mi la. Cet air est en a mi la. Prendre l'a mi la de l'Opra, d'un concert, etc.

    AB HOC ET AB HAC. Mots emprunts du Latin, dont on ne se sert que dans le style familier.Confusment, sans ordre, sans raison. Il ne sait ce qu'il dit, il en parle, il en raisonne ab hoc et ab hac.

    AB INTESTAT. Voyez Intestat.

    AB IRATO. Locution latine qui signifie, Par un homme en colre. Il se dit d'Un testament fait danscette disposition. Testament ab irato. Les Lois le condamnent.

    AB OVO. Phrase adverbiale emprunte du Latin, pour signifier, Ds l'origine, ds le commencement.Prendre un sait ab ovo.

    ABAISSE. sub. fm. Pte qui fait la crote de dessous dans plusieurs pices de ptisserie.

    ABAISSEMENT. s. m. Diminution de hauteur. L'abaissement des eaux. L'abaissement d'un mur.L'abaissement du mercure da...

Recommended

View more >