duteil diapos

Download Duteil Diapos

Post on 19-Jan-2016

6 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Carine Duteil-Mougel

    La smantique textuelleMthodologie et exemples danalyse

    ENSIL, Universit de Limoges Laboratoire CeReS

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • A/ La linguistique textuelle

    a) Grammaires de textes

    Ds la fin des annes 60 apparaissent en Allemagne des grammaires de textes qui ont lambition dengendrer lensemble infini des structures textuelles bien formes dune langue donne.

    Sur le modle de la grammaire gnrative et transformationnelle phrastique, ces grammaires de textes dfinissent des rgles de rcriture et des algorithmes abstraits permettant dengendrer des bases de texte .

    La comptence du locuteur idal : comprhension et production de suites textuelles de phrases.

    La grammaire de texte sinscrit dans lpistmologie gnrativiste et se prsente comme une thorie de la phrase tendue au texte.

    Cf. Van Dijk T.A., 1972, Aspects dune thorie gnrative du texte potique , Essais de smiotique potique, Paris, Larousse, pp. 180-206.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • b) La transphrastique ou macro-syntaxe

    (cf. Berrendonner A.,1990, Pour une macrosyntaxe , Travaux de linguistique, Duculot, 21, pp. 25-36)

    Travaux sur les anaphores, la corfrence, les connecteurs, les temps verbaux, les constructions dtaches

    Travaux galement sur la cohsion textuelle (marqueurs de connectivit) et la progression thmatique

    Cf. Combettes B., 1983, Pour une grammaire textuelle, la progression thmatique, Paris, De Boeck-Duculot ; Charolles M., 1988, Les tudes sur la cohrence, la cohsion et la connexit textuelles depuis la fin des annes 60 , Modles linguistiques, X-2, PU Lille, pp. 45-60.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • c) La thorie des squences

    (cf. Adam J.-M., 1992, Les textes: types et prototypes, Paris, NathanAdam J.-M., 1999, Linguistique textuelle. Des genres de discours aux textes, Paris, Nathan)

    Sappuie sur le modle cognitif de textualit de T. A. Van Dijk. Proche de la thorie des superstructures (formes globales dun texte), la thorie des squences considre quil existe, entre la phrase et le texte, un niveau intermdiaire de structuration, celui des macro-propositions.

    Un petit nombre de types de squences de base guident les empaquetages prototyps de propositions qui forment les diverses macro-propositions.Adam distingue 5 grands types de squences : narrative, descriptive, argumentative, explicative, dialogale.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • B/ Lanalyse du discours

    LAD sintresse aux conditions de production des discours ; elle tudie les situations de communication langagires et sattache reprer des marques dnonciation et des positionnements idologiques au sein des discours.

    Cf. Maingueneau D., 1998, Analyser les textes de communication, Paris, Dunod.Charaudeau P. & Maingueneau D. (ds.), 2002, Dictionnaire danalyse du discours, Paris, Seuil.Kerbrat-Orecchioni C., 1980, Lnonciation. De la subjectivit dans le langage, Paris, A. Colin.C/ La smantique textuelleLa smantique textuelle sinscrit dans une tradition rhtorique-hermneutique*. Selon F. Rastier, les textes sont lobjet de la linguistique. Il dfinit le texte comme suite linguistique autonome (orale ou crite) constituant une unit empirique, et produite par un ou plusieurs nonciateurs dans une pratique sociale atteste. (2001, Arts et sciences du texte, 302).Rastier propose une smantique des textes et non du texte parce que le texte en soi nexiste pas. De la mme faon que la diversit des langues est le problme fondateur de la linguistique, la diversit des textes fonde la smantique des textes. (1994, p. 169).

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • tude des textes en contextePRATIQUE SOCIALE - Sphre linguistique, et tout genre est relatif un discoursTout texte procde dun genre, attach une pratique sociale.TEXTE

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • La smantique textuelle :- / lADLa smantique textuelle sintresse aux manifestations linguistiques et nadopte pas un discours sociologisant sur les pratiques sociales.En problmatisant le lien entre les textes et leur entour social et historique, la smantique sintresse la caractrisation gnrique des textes. Elle suppose une linguistique des genres et des discours.

    - / la linguistique textuelleLa smantique textuelle ne cherche pas isoler par segmentation des parties de textes, squencer la textualit. Les structures textuelles sont smantiques et tout le texte est articul autour de composantes smantiques* (thmatique, dialectique, dialogique, tactique) dont il sagit de dcrire linteraction.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • I. Les paliers de la description linguistique[Systme de la LANGUE rgles linguistiques (dialectales)]

    Palier du morphmeLe morphme est le signe minimal, indcomposable dans un tat synchronique donn. Ex.: rtropropulseurs compte cinq morphmes: rtro-, pro-, puls-, -eur, -s. Il y a deux types de morphmes : le grammme et le lexme. Le grammme est un morphme appartenant une classe fortement ferme, dans un tat synchronique donn. Ex. : -ir (dans courir).Le lexme est un morphme appartenant une ou plusieurs classes faiblement fermes, dans un tat synchronique donn. Ex. : cour- dans courir. Le signifi dun morphme est le smme*.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • I. Les paliers de la description linguistique[Systme de la PAROLE normes gnriques et discursives (sociolectales) ; styles (normes idiolectales)]

    Les normes gnriques et discursives (normes sociolectales), les normes idiolectales (styles), moins prescriptives que les rgles linguistiques (dialectales), prdominent aux paliers de la priode et du texte. Ces normes ne diffrent des rgles linguistiques que par leur degr de prescriptivit, non par nature.

    Palier de la lexieLes lexies sont des combinaisons stabilises de morphmes. Elles diffrent selon les degrs dintgration des morphmes qui les composent: il y a intgration maximale pour les lexies peu complexes ou lexies simples (ex.dmonter), intgration forte pour les lexies complexes qui nadmettent pas linsertion (ex. la queue leu leu), intgration moins forte pour les lexies complexes qui admettent linsertion (ex. monter souvent au crneau).La lexie correspond la premire zone de contextualit et au premier palier de complexit. Le systme fonctionnel de la langue sexerce au palier des lexies (syntaxe interne) mais les lexies dpendent de la parole. Le signifi de la lexie est la smie* - Au niveau smantique, les mots qui constituent une lexie complexe nont pas dautonomie contextuelle, si bien que le parcours interprtatif attribue un sens la lexie, mais non ses composants.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • Palier du syntagmeLe syntagme est le vritable lieu de la prdication. Il dpend de la parole. Cest ce palier que les contraintes morphosyntaxiques ont le plus de force. Phrasologie: syntagmes ou suite de syntagmes fortement intgrs; ex. prendre ses dsirs pour des ralits.

    Palier de la priodeLa priode dfinit le premier palier de globalit hermneutique.

    *priode : unit textuelle compose de syntagmes qui entretiennent des relations de concordance obligatoire.

    Lunit suprieure au syntagme est la priode, dont le concept a t rlabor rcemment par plusieurs auteurs (Adam, Charolles, Berrendonner), et qui convient mieux que celui de phrase. Ses limites sont rhtoriques plutt que logiques: loral la priode est une unit respiratoire; loral comme lcrit, cest une zone de localit smantique, dfinissable par des relations privilgies (danaphore et de corfrence notamment) qui stablissent au sein dune suite de syntagmes. http://www.revue-texto.net/Inedits/Rastier/Rastier_Mesosemantique.html

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • Palier du texteCest le palier de complexit suprieur; il commande les paliers de complexit infrieurs. N.B. : Rastier prcise que les paliers ne diffrent que par des degrs de complexit et que leurs frontires ne sont pas absolues.

    Le morphme prend son sens dans la lexie; la lexie, dans le syntagme; le syntagme, dans la priode ; la priode, dans le texte ; le texte dans la pratique sociale o il est produit et relativement dautres textes. La smantique unifie permet ainsi de faire communiquer len de du mot et lau-del de la phrase.

    Il ne sagit pas dy voir le principe frgen de compositionnalit; celui-ci est invalide en smantique linguistique. Le parcours du global au local nest pas une simple dcomposition, non plus que le parcours inverse nest une composition.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • Dterminations du global sur le local(principe hermneutique)

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • II. Les paliers de la thorie smantiqueRastier fait correspondre aux principaux paliers de la description linguistique, les trois paliers de la thorie smantique, microsmantique, msosmantique, et macrosmantique, en unifiant leur conceptualisation.

    La microsmantique opre aux paliers lexicaux: palier du morphme, palier de la lexie, palier du syntagme.

    La msosmantique opre aux paliers du syntagme (syntagmes pourvus dune fonction syntaxique) et de la priode.

    - La macrosmantique opre au palier de complexit suprieur, le texte.

    Chacune des composantes de la smantique unifie participe ainsi la description de ces paliers, aussi bien pour linterprtation que pour la production.

    Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • Carine Duteil-Mougel La smantique textuelle (27/03/09)

  • 1. La microsmantiqueLanalyse diffrentielleRastier considre q