dmg+jean.laperche@fmm.be1 dmg ? dmg + ? version formation 2011

Download DMG+jean.laperche@fmm.be1 DMG ? DMG + ? Version formation 2011

Post on 04-Apr-2015

122 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • DMG+jean.laperche@fmm.be1 DMG ? DMG + ? Version formation 2011
  • Page 2
  • DMG+jean.laperche@fmm.be2 DMG ? Chaque gnraliste consciencieux tient dj un dossier pour chaque patient DMG = reconnaissance et encouragement bien tenir nos dossiers; synthse et partage possible des donnes de base : Donnes socio-administratives Antcdents et pisodes de sant en cours Infos des confrres spcialistes et autres collgues Traitements chroniques
  • Page 3
  • DMG+jean.laperche@fmm.be3 Avantages du DMG pour le patient en MM Supplments de garde du soir (101113) de 3 rembourss 100 %; sinon, non rembourss du tout - 30 % du Ticket Modrateur chez spcialistes 1 X/an par spcialiste (formulaire spcifique)
  • Page 4
  • DMG+jean.laperche@fmm.be4 Le DMG + ? Vos souvenirs Vos avis : Indications des items retenus ? Limites ? Difficults pressenties ? Facilits ? Des manques ? Des trop ?
  • Page 5
  • DMG+jean.laperche@fmm.be5 DMG + = volet prventif du DMG pour les 45 75 ans Conseils alimentation, activit physique, tabac et alcool Dpistage du risque cardiovasculaire global : ABCDEFGHI Suivi des patients risque CV lev : AAS ? Dpistages valids pour 3 cancers : sein, col, colorectal Bilan des vaccins Sant mentale
  • Page 6
  • DMG+jean.laperche@fmm.be6 Code DMG + : 102395 Pour les 45 75 ans qui ont dj un DMG Items parcourir en trois ans Tiers-payant possible, obligatoire si le patient le demande Aussi pour la consultation ou la visite en lien avec la demande; 10,14 chaque anne Reconduction automatique ds 2012
  • Page 7
  • DMG+jean.laperche@fmm.be7 DMG + info aux patients (1) Rsum de Question Sant asbl en 4 dias Sur le site www.mongeneraliste.be :www.mongeneraliste.be http://www.mongeneraliste.be/veiller-a-sa-sante/15-generale/126-votre-dossier-prevention-le-dmg BIEN-ETRE Comment vous sentez-vous actuellement ? Trs bien ? Bien ? Pas trop bien ? Plutt mal ? (Etc) ACTIVITE PHYSIQUE Avez-vous des activits physiques rgulires (marche, vlo, jardinage, nettoyage, escaliers, etc) ? Quelle est leur dure ? Combien de fois par semaine ? Chaque jour ? (Etc) ALIMENTATION Vous posez-vous des questions sur votre alimentation ? Avez-vous dj envisag ou fait un rgime ? (Etc)
  • Page 8
  • DMG+jean.laperche@fmm.be8 DMG + info aux patients (2) TABAC : fumez-vous ? (Etc) ALCOOL : vous tes-vous dj senti(e) mal laise en raison de votre consommation dalcool ? (Etc) SANTE DU CUR ET DES ARTERES : Avez-vous plus de 50 ans ? Vous ou une personne de votre famille (pre, mre, frre, sur), avez-vous dj souffert dun problme comme un infarctus (Etc)
  • Page 9
  • DMG+jean.laperche@fmm.be9 DMG + info aux patients (3) DEPISTAGE (Femmes et hommes) Dpistage du cancer de lintestin (colorectal) Vous avez entre 50 et 74 ans ? De quand date votre dernier test de recherche de sang dans les selles ? DEPISTAGE (Femmes) Dpistage du cancer du sein : Vous avez entre 50 et 69 ans ? De quand date votre dernier dpistage ? Dpistage du cancer du col de lutrus : Vous avez entre 25 et 64 ans ? De quand date votre dernier dpistage (frottis du col) ?
  • Page 10
  • DMG+jean.laperche@fmm.be10 DMG + info aux patients (4) VACCIN (Ttanos et diphtrie) De quand date votre dernier rappel de vaccination contre le ttanos (et la diphtrie) ? VACCIN (Grippe) Vous avez plus de 65 ans ? Vous avez moins de 65 ans et vous tes atteint dune maladie chronique (cur, poumons, foie, rein, diabte, autre) ? Etes-vous vaccin chaque anne contre la grippe ? VACCIN (Pneumocoque) Vous avez plus de 65 ans ? Vous tes atteint dune maladie chronique (absence de rate, cur, poumons, foie, VIH, autre) ? Etes-vous vaccin contre le pneumocoque ?
  • Page 11
  • DMG+jean.laperche@fmm.be11 Dpistages et risques familiaux Si parent au 1 er degr : frre, sur, pre ou mre Est atteint avant lge de 60 ans dune maladie risque familial connu : Maladie cardiovasculaire Un des 4 cancers : Sein Colon Ovaire Prostate = Dpistage individuel spcifique 10 ans avant lge du parent atteint
  • Page 12
  • DMG+jean.laperche@fmm.be12 Vos questions de recherche dinfos valides : en sous-groupes Des confrres discutent de On entend dire que les patients demandent Mon avis personnel est Jai vu un spot la TV Jai lu une info / une tude intressante Ces informations sont-elles valides (c--d :), utiles pour la sant ? La sant dune personne, la sant de plusieurs ?
  • Page 13
  • DMG+jean.laperche@fmm.be13 Bonnes pratiques de dpistage Une publication du Conseil Suprieur de Promotion de la sant Diffuse dans un Aide-Mmoire de lInstitut de Mdecine Prventive de la SSMG
  • Page 14
  • DMG+jean.laperche@fmm.be14 Balises officielles en prvention lOMS a dfini des conditions (1968, 1970), le Conseil de lEurope a publi des recommandations (1994), Dont celle relative au dpistage des cancers (2003), La Haute Autorit de Sant (HAS) en France a insist sur limportance de lvaluation a priori (2004). La HAS a publi aussi des recommandations sur lannonce dune mauvaise nouvelle (rsultat dun test de dpistage)
  • Page 15
  • DMG+jean.laperche@fmm.be15 Critres de dcision en prvention Avant tout dpistage, soutenir la prvention primaire : alimentation, activit physique, tabac, vaccins Prvention soutenue par des lois concernant les milieux de vie et de travail favorables la sant Le dpistage sans suivi est inutile Critres de qualit : scientifique, acceptable, cot Information, coute, accompagnement de chaque personne concerne
  • Page 16
  • DMG+jean.laperche@fmm.be16 Droits de lhomme, droits des patients principes thiques Patients informs du test, pas son insu Rsultats dans un colloque singulier confidentiel Les bnfices attendus du dpistage doivent tre suprieurs aux inconvnients Droit linformation complte et nuance, lautonomie de la dcision, lquit Droit au refus de lexamen de dpistage
  • Page 17
  • DMG+jean.laperche@fmm.be17 Formation des professionnels la ngociation Informer des avantages et inconvnients du test propos : Effets II du test : irradiation, perforation Faux positifs Faux ngatifs et retard du diagnostic Surdiagnostic, surtraitement Dlai le plus court pour linfo des rsultats Limites de la mdecine : la majorit des maladies ne peuvent tre vites Travail en amont sur les dterminants sociaux
  • Page 18
  • DMG+jean.laperche@fmm.be18 Dpistage utile et valid si 10 Critres de lOMS : Wilson JMG, Jungner G ; Principes et pratiques du dpistages des maladies ; Genve,Organisation mondiale de la sant, 1970.: et critres de FRAMES (Jenicek, Clroux, Epidmiologie, Maloine, 1984) La maladie est frquente, Elle est grave, Un traitement defficacit dmontre (EBM) est possible, diagnostic et de traitement sont disponibles. La maladie est dcelable pendant une phase de latence ou au dbut de la phase clinique. La recherche des cas est continue et elle nest pas considre comme une opration excute une fois pour toutes .
  • Page 19
  • DMG+jean.laperche@fmm.be19 Et 5 autres critres : (WILSON et JUNGNER, 1970, suite) 6. Un examen de dpistage efficace existe (EBM) 7. Test de dpistage acceptable par la population ex. : mammotest ? hmocult ? 8. Lhistoire de la maladie est connue, notamment son volution de la phase de latence la phase symptomatique. 9. Le choix des sujets qui recevront un traitement est opr selon des critres prtablis : EBM et AQ. 10. Le cot est acceptable
  • Page 20
  • DMG+jean.laperche@fmm.be20 7 autres considrations pratiques et thiques : de Visser M, van Ballegooijen M, Bloemers SM, van Deventer SJH, Jansen JBMJ, Jespersen J, et al. Report on the Dutch consensus development meeting for implementation and further development of population screening for colorectal cancer based on FOBT. Cellular Oncology. 2005;27(1):17-29. 1. Un traitement commenc un stade prcoce de la maladie devrait se rvler plus bnfique quun traitement commenc ultrieurement. 2. Les priodes entre le test et le rsultat, ainsi quentre le rsultat et le traitement devraient tre les plus courtes possibles. 3. La procdure de recrutement ne devrait pas constituer une entrave la libert des gens de participer ou non au programme de dpistage 4. Les participants potentiels devraient recevoir une information adquate sur le pour et le contre dune participation. Les bnfices ainsi que les risques devraient galement tre bien connus des prestataires de soins. 5. Des campagnes grand public doivent promouvoir une large accessibilit du programme. Cependant elles doivent viter dexercer une pression morale. 6. Des procdures dassurance de qualit (AQ) ainsi que de contrle de qualit doivent tre tablies pour lensemble du programme de dpistage. 7. Les programmes de dpistage sont des actions concertes qui doivent rpondre des critres organisationnels et de gestion.
  • Page 21
  • DMG+jean.laperche@fmm.be21 Vos questions de dpart Rencontrent un peu, beaucoup, pas du tout ces critres ? Vos questions retenues :
  • Page 22
  • DMG+jean.laperche@fmm.be22
  • Page 23
  • DMG+jean.laperche@fmm.be23 O trouver des lments de rponse ? Sur le net Intuitivement De manire plus rflchie : Suggestions :
  • Page 24
  • DMG+jean.laperche@fmm.be24 Des organisations scientifiques en Belgique Publient des RBP (recommandations de bonne pratique) = synthse en termes simples des recommandations scientifiques pour les soignants de 1 re ligne : Exemple : http://www.ssmg.be/new/index.php?Page=106 http://www.ssmg.be/new/index.php?Page=106 Le KCE a des dossiers scientifiques trs bien construits : http://www