des compÉtences qui rayonnent - ?· pae charleroi-serna et charleroi-airport chantiers...

Download DES COMPÉTENCES QUI RAYONNENT - ?· PAE Charleroi-Serna et Charleroi-Airport Chantiers réceptionnés…

Post on 13-Oct-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • PAE Charleroi-Serna et Charleroi-Airport

    Chantiers rceptionnsGEISICA : un outil maison

    DES COMPTENCES QUI RAYONNENT !

    JOURNAL INTERNE DIGRETEC

    N 16OCTOBRE

    2010

  • Parcours balaie pour vous une actualit, une fois de plus, bien dense Lani-mation conomique exerce ses missions au travers notamment dvnements devenus incontournables et dont le succs nest pas dmenti, mais aussi de nouveaux concepts. Le premier coup de pelleteuse a t donn sur le parc dactivits de Charleroi-Serna, occasion de souligner que mme si les 60 ha de terrains disponibles pour les entreprises au travers de ces PAE reprsentent une bouffe doxygne, le triomphalisme nest pas de mise : les lenteurs des procdures freinent rellement laccueil des entreprises en manque despace.

    Notre carnet de commandes est rempli de projets complexes et ambitieux, comportant parfois une dimension internationale. Des dlgations se succdent afi n de dcouvrir notre savoir-faire ou nous invitent pour un change dexp-rience. La DG Regio, via Eurada nous convie un partage de vues sur la pro-chaine programmation : lexprience engrange par lensemble de nos quipes nous permet dentretenir des contacts utiles et de qualit, entre autres avec des dcideurs europens de haut niveau. Des personnes de tous horizons ont ga-lement dsir connatre la success story de lAropole et se sont succde dans le btiment Eole.

    Enfi n, de nouveaux outils ont fait leur apparition ; ils devraient nous aider tre plus performants encore, et GEISICA, un produit maison commercialis depuis peu, est la concrtisation, renforce par toutes ces marques de reconnaissance, du fait que notre exprience et savoir-faire rayonnent. La fi nalisation de projets comme le btiment AGORIA, ainsi quun reportage permettant de dresser un beau portrait des topographes de la maison, nous apportent une fois de plus la preuve que cest dans la diversit de comptences que se trouve notre plus-value

    Bonne lecture, bon PARCOURS.

    Rdaction :Isabelle FELIXMerci tous ceux qui nous ont aids runir nos informations.

    diteur Responsable :Marc DEBOIS,Boulevard Mayence, 1 - 6000 Charleroi

    Conception graphique,mise en page et impression :MWP COMMUNICATION SPRL

    Crdits Photographiques :IGRETEC - TUCRAIL

    Une ide, un avis, un commentaire ?Contactez Isabelle FELIX (071/202874)isabelle.felix@igretec.com

    OCTOBRE 2010

    DANS CE NUMRO

    3 LES TIC EN MOUVEMENTLE SPORT MOTEUR, OUTIL MDIATIQUE

    4 FEU VERT POUR LEXTENSION DU PARC DACTIVITS CONOMIQUES DE BAILEUX !

    5 UNE INAUGURATION QUI DOIT EN APPELER DAUTRES

    6 LE BTIMENT MAISON DE LINDUSTRIE SUR LAROPOLE VIENT DTRE RCEPTIONN

    7 LAROPOLE LA FACE DU MONDE

    LE ROEULX : EXTENSION ET RNOVATION DE LHTEL DE VILLE

    8 UN SAVOIR-FAIRE PRIS EN EXEMPLE

    9 LES MARCHS PUBLICS PORTE DE CLIC

    10 GEISICA NOUVEAU N CHEZ IGRETEC

    11 DANS LA PEAU DUN TOPOGRAPHE

    12 PERSONNEL EN MOUVEMENT

  • 3

    PARC

    OUR

    S

    L E SERVICE TIC DIGRETEC, dans le cadre de CHARLEROI-PME.TV , vient de tes-ter linterview sur terrain. Cest le Groupe Comase qui a particip cette premire exprience. Pour rappel, chaque mois, une PME de la rgion bnfi ce dune vido dentreprise afi n de prsenter son mtier et ses activits via loutil incontournable quest Internet. Cette WEB-tv permet aux entre-prises de tester, par ailleurs, le streaming vido . Cinq cartes de visite audiovisuelles dentreprise ont t fi nalises depuis le dbut de la nouvelle saison.

    Dautre part, le SUPPORT TIC 7, journal devenu semestriel, est paru en juillet. Ce numro dvoile lactualit des N TIC (nouvelles technologies de linformation et de la communication) grce la participation dexperts dans le domaine. Il tente de

    fournir les cls de la russite dun projet de site de type e-business en rappelant, dans un article rdig par Carmelo Zaccone, expert lAgence Wallonne des Tlcommunications, les avantages du Cloud (volution de lIT qui vise dplacer la puissance de calcul mais aussi les donnes du poste de travail vers de grands Data Centers). La nouveaut de ce 7e numro est le tmoignage de deux PME accompagnes par le Service TIC. Ces entreprises partagent leur exprience e-business afi n den inciter dautres se lancer dans laven-ture de la vente en ligne.

    Enfin, le service participera une confrence organise par lUCM et le Technofutur TIC. Vincent Lebon y prsentera notamment le Memo Event . Pour rappel : http://www.charleroi-pme.tv.

    L E 22 SEPTEMBRE, se droulaient les Midis du Management organiss par lAnimation conomique. Cette sance intitule Sport automobile, puissant vecteur de communication effectuait un arrt aux stands de la Marc VDS Racing Team . Si la communication est un facteur essentiel de russite dans les petites ou grandes entreprises, les canaux sont aussi multiples que varis. Parmi ceux-ci, on retrouve le sport automobile,

    devenu un vritable outil mdiatique destination des entreprises et plus particulirement au sein de notre rgion o de nombreux fl eurons de cette industrie sont actifs. cet effet, et dans le cadre de ses mis-sions de promotion des PME et de mise en rseau, lAnimation conomique a cd la parole lun des acteurs internationaux de sport moteur qui, de lAro-pole de Charleroi, a expliqu sa stratgie marketing aux 250 Midis Managers prsents.

    Ani

    m

    co.

    LE SPORT MOTEUR,OUTIL MDIATIQUE

    LES TIC EN MOUVEMENTLES MATINALES SUR LE SALON JOBS EN STOCKMadame Ornella Cencig, chevin des Affaires conomiques et de lEmploi, organisait le 16 septembre 2010 au Spiroudme le Salon Jobs en Stock. LAnimation conomique dIGRETEC a saisi loccasion dy tenir une sance Matinales d IGRETEC sur les aides et incitants fi nanciers la consultance et la formation. Une soixante de personnes y ont cout Sverine Rousseau, Conseillre Economique, expliquer les aides la consultance au service des managers ainsi quAstrid Libert du Forem qui prsentait les dif-frentes primes et chques dans le domaine de la formation.

    LE GUIDE DES AIDES PUBLIQUESEST SORTI !La 24e dition de ce guide tant attendu des entre-prises vient de sortir. Cette publication, devenue une rfrence en la matire, a t imprime en 3.500 exemplaires papier ; 3.000 ont dj t distribus aux entreprises. Nouveaut cette anne : lexistence du support au format DVD, et la disponibilit en ligne au format fl ipbook , permettant lutilisation doutils de recherche.

  • FEU VERT POUR LEXTENSION DU PARC DACTIVITS CONOMIQUES DE BAILEUX !Bonne nouvelle pour lconomie du Sud Hainaut ! Le Gouvernement wallon a marqu son accord pour lextension du PAE. Miriam Coupienne a, avec dautres, port ce dossier complexe.

    4

    PARC

    OUR

    S

    4

    PAE

    J E SU IS ARR IVE CHEZ Igretec en aot 2008 et jai repris ce dossier gr au pralable par Sophie Van Bleyen-bergh , nous explique Miriam. Le cahier des charges urbanistique et environnemental avait t approuv en 2007. La procdure de recon-naissance du Parc dActivits conomiques a pris du temps en raison des diffrents changements lgislatifs et les niveaux dexigences en dcou-lant. Au fi nal, nous avons pu dposer le dossier de reconnaissance auprs de la Direction des quipements des Parcs dActivits conomiques en avril 2009. Lenqute publique a t lance au dbut de lt 2009 (juin/juillet), et le Comit dacquisition dimmeubles procde actuellement lachat des terrains .

    Le Parc dActivits conomiques de Baileux, dune superfi cie de 22 ha, compte actuellement 27 entreprises procurant une centaine dem-plois. terme ce sont plus de 250 emplois qui seront crs sur une zone de 31 hectares sup-plmentaires, portant la capacit totale du parc 53 hectares.

    Idalement situ en bord de la RN 99 reliant Chimay la France et de la RN 58, de nombreuses entreprises se sont dj montres intresses par cette extension attendue par tous. Dans un souci de gestion parcimonieuse et rationnelle du sol et de ses ressources, limplantation des diffrentes activits sera organise par remplissage suc-cessif en vitant une occupation anarchique des parcelles.

    Un hall relais, conu par notre bureau dtudes et destin accueillir des entreprises en phase de dmarrage, trouvera sa place parmi les autres btiments. La complexit de ce dossier rside surtout dans les nombreux changements de lgislation et les lenteurs administratives (dlais dordre et de rigueur).

    Llaboration dun tel dossier demande de plus la coordination des comptences et ressources internes. Impossible dy arriver sans runions,

    discussions, qui permettent de mettre les choses plat et dcouter lapport de chacun, dans son mtier, son expertise. Jai beaucoup travaill avec Jean-Pierre Lardinois et Pierre Gilles pour le volet infrastructure et avec lquipe de Stphane Sozii sur limpact envi-ronnemental (charroi, pollution sonore, impact visuel). Cest trs enrichissant.

    Un travail de longue haleine qui permettra dap-porter une rponse court terme aux demandes des entreprises en manque despace. Les travaux damnagement du parc commenceront au pre-mier trimestre 2011 et les premires entreprises pourront tre accueillies partir de lt 2012.

    La complexit de ce dossier rside surtout dans les

    nombreux changements de lgislation et les lenteurs

    administratives

    250 emplois

    31 hectares

    7 millions d dinvestissement

    Dbut des travaux : Printemps 2011

    Premires entreprises : t 2012

    LEXTENSION DU PARC DACTIVITS CONOMIQUES DE

    BAILEUX EN QUELQUES CHIFFRES :

  • Le mardi 14 septembre avait lieu la crmonie de premier coup de pelleteuse des parcs dactivits Charleroi-Serna et Charleroi-Airport en prsence du Ministre Jean-Claude Marcourt. Le monde entrepreneurial et les forces politiques locales taient prsents en nombre galement.

    UNE INAUGURATIONQUI DOIT EN APPELER DAUTRES

    5

    PARC

    OUR

    S

    PAE

    C EST