culture et santé mentale en haïti : une revue de littérature 2010

Download Culture et santé mentale en Haïti : une revue de littérature 2010

Post on 05-Jan-2017

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • WHO/ MSD/MER/10.1

    Culture et sant mentale en Hati : une revue de littrature

    2010

    Dpartement de sant mentale et abus de substances psychoactives

    Unit de sant mentale, les personnes handicapes et radaptation

    OMS, 2010. Tous droits rservs.

  • OMS/OPS. (2010). Culture et sant mentale en Hati : une revue de littrature. Genve: OMS.

    ii Prface

    la demande du Dpartement de la Sant mentale et abus de substances psychoactives de l'Organisation mondiale de la Sant (OMS), nous avons prpar un bref examen systmatique de la littrature en langue anglaise et franaise sur la sant mentale en Hati. Cette tude se concentre sur les croyances les plus importantes, le comportement de recherche daide, lutilisation des services ainsi que des ressources formelles et informelles pour la sant mentale. Nous esprons que ce rapport pourra fournir des informations utiles aux personnes qui ne sont pas familires avec la ralit hatienne et qui aspirent amliorer les services de sant mentale en Hati. Ce travail a t ralis par une quipe constitue spcifiquement cette fin en concertation avec un rseau de cliniciens, dtudiants et de collgues, coordonn par le Service de consultation culturelle de lHpital gnral juif de Montral. Nous tenons remercier les nombreuses personnes qui ont si gnreusement contribu en offrant leur temps et leur expertise : Kay Berckmans, Antonella Clerici et Teodora Constantinescu qui ont aid reprer les ouvrages ; Pascale C. Annoual, Annie Jaimes, Aidan Jeffery, Myrna Lashley, Pierre Minn, Luisa Molino, et Andrena Pierre qui ont examin les ouvrages et rdig les bauches du texte ; les docteurs Carlo Sterlin, Frantz Raphal, Ccile Rousseau, Yves Lecomte, Danielle Groleau et Mark van Ommeren, qui ont galement corrig et peaufin le texte ; et les docteurs Eugene Raikhel et Rob Whitley qui ont corrig les versions prliminaires. En plus davoir coordonn le projet, Laurence Kirmayer a examin la littrature et rvis le manuscrit final. La ralisation de ce rapport sur une priode si brve, a exig un effort concert et tous les auteurs ont travaill vigoureusement dans lespoir dapporter une contribution aux efforts de secours en cours et au dfi long terme du renforcement des services de sant mentale en Hati. Laurence J. Kirmayer, M.D. Montral, le 2 fvrier 2010 Unit de recherche sur la culture et la sant mentale Institut de Psychiatrie Communautaire et Familiale Montral, Canada

  • OMS/OPS. (2010). Culture et sant mentale en Hati : une revue de littrature. Genve: OMS.

    iii Rsum Le prsent document passe en revue et rsume lensemble de la littrature sur la sant mentale et les services de sant mentale en Hati. Ce compte rendu a t rdig suite au tremblement de terre qui a frapp Hati en janvier 2010. Nous avons effectu des recherches dans Medline, Google Scholar et dautres bases de donnes disponibles en vue de recueillir la littrature scientifique pertinente sur la sant mentale en Hati. La consultation douvrages de rfrence et de la littrature grise sur Hati a complt les recherches. La premire partie dcrit les principales donnes historiques, conomiques, sociologiques et anthropologiques qui permettent de comprendre sommairement Hati et sa population. La dmographie, la structure familiale, lconomie hatienne et la religion y sont abordes. La deuxime partie est axe sur la sant mentale et les services de sant mentale. Lpidmiologie lmentaire des maladies mentales, les croyances au sujet des maladies mentales, les modles explicatifs, les idiomes de dtresse, les comportements de recherche daide, la configuration des services de sant mentale et ltude des relations entre la religion et la sant mentale y sont examins.

  • OMS/OPS. (2010). Culture et sant mentale en Hati : une revue de littrature. Genve: OMS.

    1 1. INTRODUCTION Approche Le 12 janvier 2010, Hati a connu un tremblement de terre dvastateur. Dune magnitude de 7,0 sur lchelle de Richter, le tremblement de terre a t suivi par de nombreuses rpliques puissantes. Lpicentre du sisme se trouvait proximit des zones les plus densment peuples dHati, y compris la capitale, Port-au-Prince, qui est aussi la plus grande ville du pays. On estime que prs de 200 000 personnes ont perdu la vie et que des milliers dautres ont t blesss. Par ailleurs, environ 250 000 immeubles, en grande partie rsidentiels, se sont effondrs et de nombreuses personnes se sont retrouves soudainement sans abri. De nombreux hpitaux et coles se sont effondrs pendant le tremblement de terre. Des btiments officiels et commerciaux, et des infrastructures ont aussi t lourdement endommags ou dtruits. Mme avant cette catastrophe, Hati tait caractris par un manque dinfrastructures et une pauvret omniprsente. Aujourdhui, il doit affronter le dfi de la reconstruction aprs avoir subi des pertes considrables et dimportants traumatismes. Les gouvernements, les ONG et les organisations internationales comme lOrganisation mondiale de la sant participent aux actions humanitaires en cours en rponse la catastrophe. Cette rponse inclut le dploiement dquipes mdicales et de travailleurs humanitaires qui tentent de rpondre aux multiples besoins de sant de la population hatienne. Ce rapport se veut une contribution ces efforts en tentant de rsumer les connaissances sur la sant mentale et les services de sant mentale en Hati. Cela inclut un examen de la littrature et des renseignements sur les donnes pidmiologiques de base, les croyances au sujet des maladies mentales, les modles explicatifs, les idiomes de dtresse, les comportements de recherche daide, la configuration des services de sant mentale ainsi que lexamen de la relation entre la religion et la sant mentale. Nous esprons que ce rapport pourra contribuer court, moyen et long terme aux efforts damlioration des soins de sant mentale et des services de sant mentale en Hati en exposant les problmes sociaux et culturels pertinents pour les soins de sant mentale dans ce pays. Stratgie de recherche tant donn lurgence de ce rapport, nous avons effectu les recherches en consultant les principales bases de donnes mdicales et psychologiques (MedLine, PsychLit) afin de recueillir linformation pertinente. Nous nous sommes bass sur Medline et nous avons complt nos recherches laide de Google Scholar de manire recenser les principaux ouvrages et la littrature grise concernant Hati. Les termes de recherche ont t les suivants, en slectionnant les oprateurs boolens appropris : Hati*, sant mentale, maladie mentale, psychiatrie, psychologie. Lquipe de travail multidisciplinaire qui a collabor au prsent document inclut des praticiens de sant mentale dHati et dautres personnes connaissant la rgion qui ont identifi des ressources supplmentaires. Nous avons galement effectu des recherches manuelles des principaux ouvrages et documents sur les listes de rfrence de manire identifier des articles pertinents la sant mentale en Hati. Nous avons inclus tant la documentation anglaise que franaise. Cette recherche a t mene durant le mois de janvier 2010.

  • OMS/OPS. (2010). Culture et sant mentale en Hati : une revue de littrature. Genve: OMS.

    2 2. CONTEXTE SOCIOCULTUREL Histoire dHati Hati est situ dans la mer des Carabes, environ 965 kilomtres de la Floride. Elle occupe environ un tiers de lle connue sous le nom dHispaniola, la Rpublique dominicaine occupant les deux autres tiers. Avant 1492, lle tait habite par des indiens Tanos ou Arawak. Le premier contact avec le monde europen a eu lieu en 1492 lorsque Christophe Colomb accosta sur lle. Lle fut progressivement colonise par les colons espagnols qui ont mis en place une conomie base sur la culture de la canne sucre. Ils ont asservi les populations indignes qui ont finalement pri en tant que peuple pour cause de maltraitance et de surmenage dans les plantations, et suite des maladies infectieuses (Dash, 2001). Les tentatives visant remplacer les Tano et les Arawak par les peuples autochtones du Nicaragua ont chou en raison des dcs, des rbellions et des vasions. Au fur et mesure que progressait lconomie des plantations et que prissaient les autochtones, les besoins en main-duvre saccentuaient. Pour leur main- duvre dans les plantations, les Espagnols se sont tourns vers le commerce desclaves outre-Atlantique. Des commerants franais et des planteurs ont galement commenc sinstaller sur lle, donnant lieu des revendications contradictoires de lEurope sur lle dHispaniola, en particulier entre la France et lEspagne. En 1697, lle a t divise et la partie occidentale (aujourdhui Hati) est passe sous administration franaise et elle a t rebaptise Saint-Domingue. Au fil du temps, la colonie devint lune des plus riches de France en lui procurant au moins le deux-tiers de son commerce outre-mer. Hati a t la premire rpublique noire, le premier pays o les esclaves ont lutt contre leurs matres coloniaux et la premire dclarer son indpendance en 1804. Cette victoire continue dtre source despoir, de fiert, dencouragement et de motivation pour les Hatiens et dautres. Toutefois, pendant ses premires annes, la souverainet dHati na t reconnue ni par lglise catholique ni par les pays qui contrlaient le commerce travers lAtlantique, y compris les tats-Unis, la France et lEspagne. Malgr ces dfis, Hati a grandi et prospr au XIXe sicle. Cependant, les forces intrieures et extrieures qui se sont combines au cours du XXe sicle ont fini par miner les liberts durement acquises par Hati. Les gouvernements et les investisseurs trangers ont exploit sa position fragile pour maximiser leurs profits et changes. En Hati, linstabilit politique, la mauvaise gestion, la corruption et loppression ont contribu la souffrance collective et au sous-dveloppement.

  • OMS/OPS. (2010). Culture et sant mentale en Hati : une revue de littrature. Genve: OMS.

    3 Dmographie et diversit Hati possde une population de p