chirurgie générale oncologique - .chirurgie mammaire conservatrice dans les ... la mastectomie

Download chirurgie générale oncologique - .chirurgie mammaire conservatrice dans les ... La mastectomie

Post on 15-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Le masculin est utilis seulement pour simplifier le texte.

    Le Collge royal des mdecins et chirurgiens du Canada, 2015. Tous droits rservs. Ce document peut tre reproduit pour des fins ducatives seulement, et ce, condition que la phrase suivante soit incluse dans tous les documents relatifs : Le Collge royal des mdecins et chirurgiens du Canada, 2015. Cit et reproduit avec permission. Veuillez faire parvenir un exemplaire du produit final lattention du directeur associ, Unit des spcialits du Bureau de lducation spcialise. Il faut obtenir lautorisation crite du Collge royal pour toutes les autres utilisations. Pour obtenir plus de renseignements sur la proprit intellectuelle, veuillez communiquer avec nous documents@collegeroyal.ca. Si vous avez des questions concernant lutilisation de ce document, veuillez communiquer avec nous credentials@collegeroyal.ca.

    Page 1 de 46

    Objectifs de la formation surspcialise en chirurgie gnrale oncologique

    2009 MISE JOUR RDACTIONNELLE JUIN 2015

    VERSION 1.2

    Ces objectifs de la formation sappliquent ceux qui commencent leur formation compter du 1er juillet 2009. DFINITION La chirurgie gnrale oncologique est la branche de la chirurgie portant sur ltude du diagnostic et du traitement du cancer. Les chirurgiens gnraux oncologistes font partie de lquipe multidisciplinaire et interprofessionnelle qui offre des soins aux personnes atteintes de cancer et ils possdent une formation spcialise et une expertise en oncologie, et sintressent ce domaine. Ils ont galement les comptences ncessaires pour tre des enseignants et des chefs de file dans le domaine du traitement du cancer. BUTS Au terme de sa formation, le rsident doit tre un surspcialiste comptent en chirurgie gnrale oncologique et pouvoir assumer le rle de consultant dans la spcialit. Il doit acqurir une connaissance pratique de la base thorique de la spcialit, notamment de ses fondements dans les sciences mdicales fondamentales et la recherche. Seuls les candidats ayant reu le certificat du Collge royal des mdecins et chirurgiens du Canada en chirurgie gnrale peuvent tre admissibles au certificat en chirurgie gnrale oncologique. Les rsidents doivent dmontrer quils ont les connaissances, les aptitudes et les attitudes ncessaires pour offrir une population diversifie un service et des soins efficaces et axs sur le patient. Dans tous les aspects de la pratique de la spcialit, le diplm doit pouvoir aborder de faon professionnelle les questions dthique, dappartenance sexuelle, dorientation sexuelle, dge, de culture et dorigine ethnique. COMPTENCES EN CHIRURGIE GNRALE ONCOLOGIQUE Aprs avoir termin sa formation, le rsident aura acquis les comptences suivantes et sera efficace dans les rles suivants :

    mailto:documents@collegeroyal.ca.mailto:credentials@collegeroyal.ca

  • OBJECTIFS DE LA FORMATION EN CHIRURGIE GNRALE ONCOLOGIQUE (2009)

    Le Collge royal des mdecins et chirurgiens du Canada, 2015. Tous droits rservs.

    Page 2 de 46

    Expert mdical Dfinition : Comme experts mdicaux, les chirurgiens gnraux oncologistes jouent tous les rles CanMEDS et mettent en uvre leur savoir mdical, leurs comptences cliniques spcialises et leurs attitudes professionnelles pour dispenser des soins axs sur les patients. Le rle dexpert mdical est le rle pivot du mdecin dans le cadre CanMEDS. Comptences cls et habilitantes : Les chirurgiens gnraux oncologistes peuvent...

    1. Travailler efficacement comme conseillers en jouant tous les rles du cadre CanMEDS pour dispenser des soins mdicaux optimaux, respectueux de lthique et axs sur les patients

    1.1. Donner une consultation, et notamment prsenter des valuations et des recommandations bien documentes, oralement ou par crit, pour rpondre une demande dun autre professionnel de la sant

    1.2. Utiliser toutes les comptences CanMEDS pertinentes la chirurgie gnrale oncologique

    1.3. Dfinir les problmes thiques pertinents qui surgissent dans le cadre des soins aux patients et y rpondre de la faon approprie

    1.4. Accorder des priorits efficaces et appropries leurs obligations professionnelles face de nombreux patients et problmes

    1.5. Prodiguer des soins fonds sur la compassion et axs sur les patients

    1.6. Reconnatre les dimensions dontologiques de la prise de dcision en mdecine et en tenir compte

    1.7. Dmontrer leur expertise mdicale ailleurs que dans les soins aux patients, notamment en tmoignant comme experts devant les tribunaux ou en conseillant les gouvernements au besoin

    2. Acqurir et maintenir des connaissances cliniques, des comptences spcialises et des attitudes convenant la chirurgie gnrale oncologique

    2.1. Appliquer leurs connaissances des sciences cliniques, sociocomportementales et biomdicales fondamentales pertinentes la chirurgie gnrale oncologique, y compris les connaissances lies aux principes de loncologie, aux sites anatomiques et aux processus noplasiques qui sont inclus dans la porte de la chirurgie gnrale oncologique, incluant sans sy limiter, la biologie tumorale, la carcinogense, les marqueurs tumoraux, la pathologie tumorale et l'immunologie du cancer

    2.1.1. pidmiologie du cancer, prvention, dpistage et diagnostic prcoce du cancer

    2.1.2. Techniques chirurgicales curatives et palliatives

    2.1.3. volution naturelle des cancers gastro-intestinaux, des cancers du sein, des cancers endocriniens, des sarcomes et des mlanomes

  • OBJECTIFS DE LA FORMATION EN CHIRURGIE GNRALE ONCOLOGIQUE (2009)

    Le Collge royal des mdecins et chirurgiens du Canada, 2015. Tous droits rservs.

    Page 3 de 46

    2.1.4. Syndromes paranoplasiques et leur prise en charge

    2.1.5. Urgences oncologiques telles que le syndrome de la veine cave suprieure et lhypercalcmie

    2.1.6. Processus de prise de dcisions en ce qui a trait la stadification du cancer chez des patients de tous les ges au moment du diagnostic et durant le programme de traitement

    2.1.7. Principes de la thrapie gnrale et locale, et la pharmacologie clinique relativement la chimiothrapie

    2.1.7.1. La biologie cellulaire

    2.1.7.2. Les mcanismes daction, la pharmacologie et la toxicit des agents chimiothrapeutiques

    2.1.7.3. Les dterminants de la rponse biologique

    2.1.8. Principes de la radiobiologie et de la physique des rayonnements, mthodes thrapeutiques, sources radioactives et complications possibles de la radiothrapie

    2.1.8.1. La radiothrapie faisceau externe, la curiethrapie et la thrapie radio-isotopique

    2.1.8.2. La prise en charge, y compris lintervention chirurgicale des complications prcoces et tardives causes par la radiation

    2.1.8.3. Le diagnostic et la prise en charge de la maladie mtastatique

    2.1.9. Caractristiques pathologiques des diffrents types de cancer

    2.1.10. Interventions spcifiques de diagnostic qui sont offertes pour le diagnostic dune tumeur prcise

    2.1.11. PRINCIPES DE LONCOLOGIE CHIRURGICALE DU SEIN

    A. Imagerie

    2.1.11.1. Techniques de la mammographie diagnostique, y compris la nomenclature BI-RADS, les recommandations d'incidences supplmentaires et les caractristiques mammographiques des affections bnignes et malignes

    2.1.11.2. Indications et utilits possibles dans le futur de lchographie et de limagerie par rsonance magntique (IRM) dans la prise en charge des affections bnignes et malignes du sein

    2.1.11.3. Difficults, avantages et dsavantages des essais de dpistage du cancer du sein chez des femmes de diffrents groupes dge

  • OBJECTIFS DE LA FORMATION EN CHIRURGIE GNRALE ONCOLOGIQUE (2009)

    Le Collge royal des mdecins et chirurgiens du Canada, 2015. Tous droits rservs.

    Page 4 de 46

    B. Pathogense/gntique

    2.1.11.4. Patients haut risque de prsenter un cancer du sein, y compris les facteurs de risque tels que la pathologie, les antcdents familiaux, la gntique et les cancers antrieurs, incluant les thrapies (c.--d. radiation durant lenfance)

    2.1.11.5. Estimations des risques grce aux modles contemporains et rduction du risque grce au dpistage, aux mdicaments et la chirurgie

    2.1.11.6. Indications, utilits, cots, complications et questions de protection de la vie prive lis aux tests gntiques

    2.1.11.7. Trouvailles pathologiques et leurs effets sur le risque

    C. Pathologie

    2.1.11.8. Affections bnignes et malignes du sein

    2.1.11.9. Techniques optimales de marquage, de traitement et dvaluation des spcimens de pathologie

    2.1.11.10. Questions pathologiques particulires relatives au traitement du cancer du sein

    2.1.11.11. Colorations immunohistochimiques, cytologie, marqueurs tumoraux et autres indicateurs du pronostic et leur pertinence en ce qui a trait au traitement

    2.1.11.12. Stades cliniques et pathologiques

    D. Oncologie mdicale

    2.1.11.13. Indications et contre-indications de la chimiothrapie systmique adjuvante et des hormonothrapies

    2.1.11.14. Mcanisme daction; risques, avantages et indications des thrapies cibles existantes et en dveloppement

    2.1.11.15. Agents hormonaux et chimiothrapeutiques frquemment prescrits, y compris les toxicits aigus et chroniques de ces agents

    2.1.11.16. Indications, techniques et coordination interdisciplinaire ncessaire lies la chimiothrapie noadjuvante

    E. Radio-oncologie

    2.1.11.17. Radiothrapie du sein, y compris : simulation, planification du traitement, prestation du traitement et effets aigus et chroniques du traitement

    2.1.11.18. Indications et contre-indications de la radiothrapie la suite dune chirurgie mammaire conservatrice dans les cas de carcinome intracanalaire non infiltrant et dans les cas de cancer envahissant, de la radiothrapie aprs une mastectomie et de la prise en charge

Recommended

View more >